AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OPINIONS SUR LE VIF

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Lun 17 Avr - 9:17

Warlock a écrit:
Un autre truc m'a embêté :
Spoiler:
 

Je me suis fais absolument la même réflexion. Ça m'a presque choqué cette absence et cela m'a surtout confirmé que la robinsonnade n'est là que comme amorce, prétexte au film et non pas le sujet, le cœur du film. Et ils auraient pu tellement en faire, tellement - rien qu'avec la catastrophe,
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Lun 17 Avr - 18:04

Oui au final on tombe sur un film consensuel Hollywoodien, ou la trame est romantique avant tout. Avec le clichés des opposés que rien ne devait les rassembler. C'est du banal et plaira à un public facile.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Jeu 27 Avr - 19:47

Dragon Ball Super

(Série animé, 131 épisodes)




En juillet 2015 démarre sur Fuji TV la série Dragon Ball Super qui s'intercale entre la mort de Majin Boo et le 28e Tenka Ichi Budōkai (DBZ). Supervisée par Toriyama (scénario, design des personnages), elle reprend d'abord les deux derniers films (Berus ; Le retour de Freeza) avant de développer considérablement l'univers de Dragon Ball, en dévoilant un multivers, de nouvelles entités, de nouveaux types de menace et bien sûr de nouvelles échelles de puissance. Presque 90 épisodes déjà, et sur la toile, des avis nombreux et variés, et parfois très critiques. Reconnaissons d'emblée plusieurs points noirs. D'abord, une animation qui n'est pas au niveau de DB ou DBZ, surtout dans les dessins, souvent limite et parfois franchement mauvaise. Mais la barre s'est peu à peu redressée et à partir de l'épisode 77 – et le nouveau style graphique – cela redevient un vrai plaisir à regarder. Puis une logique interne à l'histoire qui souffre énormément de cette fameuse échelle de pouvoirs et qui rend des situations non seulement improbables, mais ponctuellement en absolue contradiction avec ce que l'on connaît. Techniquement, le problème me semble provenir de la manière dont la force des personnages a été, avec les années, reconsidérée, et qui n'est donc plus en adéquation avec les chapitres précédents. Mais le plus rédhibitoire, ce sont les caractères des personnages – et surtout celui de Goku – qui ont été modifiés. Pourquoi ? Parce que Toei Animation, à mon avis, voulant fédérer les jeunes générations, tout en estimant les anciennes déjà acquises, a donné à l'ensemble un ton enfantin. Trunks et Goten n'ont pas vieilli (ils font toujours 8 ans alors qu'ils en ont, environ, 13 et 12), la bande de Pilaf a drastiquement rajeunie, et Son Goku, un poil idiot, est redevenu le gamin naïf de DB, tout en n'étant plus intéressé que par combattre sans se soucier des conséquences. Cette régression psychologique est le plus difficile à supporter. Pourtant, progressivement, les choses évoluent et l'arc de La survie de l'univers semble annoncer un retour à la normale. Enfin, la manière dont les arcs sont traités me gêne. Alors que DBZ était connu pour faire traîner les combats en longueur, ici tout est expédié bien trop rapidement. Un juste milieu, à la DB, m'aurait semblé préférable. Il faut reconnaître que ce sont là de très gros défauts. Mais voilà, la nostalgie fonctionne à fond (voix des personnages, menace, combat, Dragon Ball est là), l'univers est vraiment bien développé – merci à Toriyama et à ses idées toujours percutantes – les méchants sont très très bien caractérisés et offrent de bons opposants à nos héros, les nouvelles musiques sont réussies, la mise en scène est souvent dynamique, il y a des combats vraiment intéressants (pas tous, malheureusement) et surtout, depuis peu, les personnages s'étoffent (je pense ici à Kuililin/Krilin), donnant enfin à voir du vrai Shōnen. Alors ? Alors c'est une question de comment on décide de se positionner. Pour ma part, je ne me prends pas trop la tête – Dragon Ball, ce n'est pas Évangelion – c'est avant tout un vrai plaisir coupable qui rappelle la grande époque, mais aussi une joie simple, celle de voir Son Goku de nouveau en action. Maintenant, si on est strict, exigeant en terme de qualité et de cohérence, en terme d'un certain respect de l'œuvre originale – personnages devenus matures, progression des forces de combat, intervention de la Bulma Technologie, etc. –, et surtout, si on ne peut pas supporter (ce fut le plus dur pour moi) un retour vers un certain infantilisme (psychologie, mais aussi des combats sans hémoglobine, sans ces horreurs que génèrent un duel aux poings pour sa survie), il vaut probablement mieux passer son chemin.

Édit de 2018 : la série est à présent terminée et l'arc de la Survie de l'univers, malgré certaines faiblesses, est pour moi, et de loin, le meilleur arc de DBS, car il renoue enfin avec l'âme et l'esprit de DB. Il fait tout de même 54 épisodes et lentement mais sûrement, la tension monte. Il y a bien sûr des défauts : je dirais une dizaine d'épisodes faiblards (mise en scène, animation, intensité), l'exposition de personnages emblématiques ratée (Ten Shin Han, Piccolo, Kuililin), une absence de questionnement moral (la destruction des univers demeure vraiment neutre), deux/trois partis pris artistiques très contestables (la Kale berserker, la transformation des trois combattants de l'univers 2), et des tactiques parfois un peu simplistes. Mais, et c'est un mais énorme, le reste est pour moi fabuleux. Du DB comme je l'aime. Des combats de fous, une animation par endroit meilleure que DBZ, une musique avec des thèmes qui m'habitent encore, une tension finale incroyable, des retournements de situation. Franchement, du très, très bon. Et 5 épisodes d'anthologie (109, 110, 129, 130, 131) où les plus talentueux des animateurs, metteurs en scène de la Toei, nous offrent des passages mémorables qui nous font bondir de notre siège et vibrer au spectacle qui nous est proposé. Dans tous les cas, à partir de l'épisode 122, c'est une tension quasi permanente jusqu'au final surprenant de l'avant dernier épisode - personne ne l'avait vu venir, sauf un forumer - et à la conclusion logique et bien plus morale qu'on ne l'aurait cru de l'arc. Bref, si ce n'est pas un sans faute, ni révolutionnaire dans les thématiques, cela reste ce que l'on attendait enfin de Dragon Ball, une série généreuse qui nous fait vibrer pour ses personnages et nous investir dans son univers.
   

Note instinctive : 15/20
(La note a pris 2 points vers le haut en raison de la qualité du dernier arc et de ses 10 derniers épisodes, vraiment convainquant.)


Source de l'image :
Etc.cl


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 30 Juin - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3322
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 28 Avr - 21:46

Je connais rien à DBZ, je suis passé totalement à côté, jamais vu un seul épisode...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Sam 29 Avr - 18:32

J'en tombe des nues !! Je ne dis pas qu'il fallait regarder, mais vu ton âge, ne pas avoir été exposé à ce phénomène me paraît relever de la prouesse ... De 1988 à 1990, Dragon Ball, puis de 1990 à 1996, Dragon Ball Z - le tout sur TF1, soit près de 9 années d'antenne. Puis câble, satellite, rediffusion. Mais bon, si tu n'avais pas de télé, c'est évidemment possible (mais dans ces cas là, il y a les camarades de classe ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3322
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Dim 30 Avr - 18:11

J'avais une TV pourtant. C'est à dire que j'avais 15 ans en 1988, et curieusement, je n'étais pas du tout attiré par les DA, que j'avais du cataloguer "trucs pour enfants". Est-ce que je les ai snobés pour ça ? Était-ce parce que c'était présenté dans une émission type Dorothée ou autre ? Je l'ignore. Mais j'ai (hélas) totalement raté les Cités d'Or, DBZ, ou les Chevaliers du Zodiaques pour n'en citer que quelques uns.
Je pense que je devais plutôt regarder les séries US sur la Cinq ou M6.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Dim 30 Avr - 18:34

Dragon ball j'aimais bien gamin, mais ce n'était pas le DA que j'adorais à l'époque. Quand à DBZ au début des 90's la j'avais presque zappé, par manque d'envie et d'intérêt. Bien sur j'avais regardé certains épisodes, mais à l'époque j'ai vraiment peu regardé.

J'ai redécouvert tout çà à l'âge adulte, avec un regard plus adulte et avec plus d'intérêt.

Je ne sais pas ce que donne ce Dragon Ball Super, mais ce que j'aimais bien dans cette saga c'est de voir vieillir les personnages et les interactions entre eux (d'amitié, d'amour, les enfants etc...). C'était sympa de voir les nouvelles générations arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Dim 30 Avr - 19:46

Nous avons toujours été schizophrènes en France - faire une émission pour enfants (8 - 12 ans) à la Club Dorothée (émission que je n'ai jamais pu encadrer d'ailleurs - j'étais trop vieux pour les âneries que les animateurs nous imposaient - et je haïssais viscéralement la manière dont les épisodes s'interrompaient, l'absence des vrais génériques contre ceux de Bernard Minet, la censure omniprésente, pas de eye's catch, etc.), tout en diffusant des titres bien Shōnen (Saint Seiya, Cherry Miel (Cutey Honey de Go Nagai, le papa de Devilman et Violence Jack ... et Goldorak), City Hunter, Robotech (compil de trois séries - Macross, Southern Cross et Mospeda), Shurato, Muscleman - carrément interdit ! - Hokuto no Ken, je veux dire, Hokuto no Ken quoi (finalement arrêté lui aussi), Très cher frère, du Shōjo bien dur et donc coupé après 7 épisodes) pour des 14 et plus (même si je crois que le Shōnen commence avant 10 ans au Japon, mais là faudra demander à Albatur, notre expert ^^).
Donc, quand on est un ado ou un jeune homme, on pouvait regarder ce genre de DA sans problème - mais surtout ne jamais dire qu'on les regardait - sous-entendu que l'on se farcissait le Club Do et là, bonjour la honte.

Pour Dragon Ball Super, c'est de fait un constat compliqué. J'ai hésité entre mettre 9 ou 13 et puis j'ai finalement laissé parler mon cœur d'enfant, tout en constatant les efforts déployés pour améliorer l'ensemble [je précise que j'ai édité la note, puisque depuis que la série est terminée, j'ai aussi édité mon opinion]. C'est une vieille série aujourd'hui - 20 ans et plus - que l'auteur originel ne reprendra pas véritablement. Comment la développer ? Comment en faire un succès (pour la Toei et surtout Bandaï, gagner des sous via le merchandising délirant de la série - jeux vidéo, figurines, et trucs que je dois complètement ignorer) ? Il faut que le public découvre de nouvelles figures, de nouvelles transformations, de nouveaux concepts qui vont l'inciter à participer à ce marché (on parle du Japon, hein). Il faut donc lui donner envie de regarder. Or, les vieux - 30 ans et plus - vont regarder. Ils sont déjà accrochés (ou alors ne le sont plus et rien de ce que pourra faire la Toei ne changera ce constat). L'enjeu est donc de trouver un nouveau public : les jeunes de 8/14 ans. La série doit d'abord leur être proposé à eux. Ce qui se fait par 1- un univers que l'on peut aborder dès le premier épisode de DBS ; le scénario qui ne demande pas des connaissances antérieures pour être compris, roule sur des films déjà diffusés pour créer un effet de sécurité et de répétitions, et les antagonistes sont clairement identifiés ; et 2- une remise à plat des personnages, quitte à faire des entorses à la chronologie ou à la psychologie des ces derniers, pour l'adapter au public cible. La série à 2 ans maintenant et que l'on ne s'y trompe pas, justement, Son Goku se met à évoluer, comme le public à qui il était dès le départ destiné. Donc DBS est une série de vieux, faite pour plaire aux jeunes, ce qui n'est pas sans entraîner de nombreux problèmes. Mais Toriyama reste quand même aux manettes, le staff est parfois excellents et se démène pour faire beaucoup avec peu et de mon point de vue, les avantages l'emportent (de justesse) sur les inconvénients, avec de vrais bon moments - le meilleur pour moi est visible là (attention, ça révèle légèrement, mais vraiment très légèrement, et il ne faut pas aller plus loin que 2'12, après ce n'est plus aussi bon, enfin, comme l'écrirait Cdang, amha) [et depuis d'autres meilleurs moments sont venus remplacer celui-ci... Mmm, Migatte no Gokui] :



Et derrière tout cela, on peut déceler une réelle volonté d'offrir une suite - une vraie - à DBZ. C'est donc à réserver aux jeunes, la série s'adresse à eux en priorité (je dirais autour des 11 ans), mais aussi quelque part aux anciens qui ont suivi DB et DBZ et qui sauront se montrer indulgents pour suivre les aventures toujours aussi trépidantes de la Z Team.


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 30 Juin - 15:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Dim 30 Avr - 22:14

Même si c'était pas grandiose le club do ne m'a jamais dérangé en dehors des DA. A vrai dire j'étais gamin et ado et ça me laissait indifférent, moi j'attendais avec impatience les DA le reste je m'en moquais. Et puis la censure sur les DA de l'époque m'a beaucoup plus gêné que le club do en lui même.

Quand on regarde la tv actuelle on voit que c'est encore pire que le club do à l'époque.

Pour ta vidéo Astre j'ai vraiment toujours autant de mal avec les voix japonaises. C'est surjoué et vraiment pas naturel, j'aime vraiment pas. Je préfère quand ces DA sont doublés, ça rend beaucoup mieux. Après je ne sais pas si Dragon Ball Super a été doublé, mais ce serait mieux je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Dim 30 Avr - 23:53

Moi, pour le Club Do, j'étais définitivement trop vieux. C'est à la fac que j'ai découvert avec un pote qu'on le regardait tous les deux, mais comme tu le dis, que pour les DA.

Pour les voix, c'est marrant ^^. Cela me rappelle une interview de Dorothée de l'époque qui expliquait qu'il était indispensable de doubler ce genre de DA, car les japonais étaient beaucoup plus « expressifs » que ce que l'on fait en France, et que cela n'aurait pu nous convenir. Je ne veux pas dire que 30 ans plus tard tu lui donnes raison, mais cela résonne d'une manière toute particulière à mes oreilles (tes propos, pas leurs cris).

Je crois qu'en fait c'est une question d'habitude. J'ai commencé à avoir mes premiers épisodes de DBZ en VO (pris directement sur la diffusion TV avec les pubs japonaises de l'époque) lorsque Son Goku débarque sur Namec (on est en octobre 1990, j'ai dû les récupérer début 1991). Et je n'ai cessé dès lors de les voir en VO (les films surtout qui a l'époque n'étaient pas diffusés en France). DBZ ça hurle ! Le premier combat de Vegéta contre Son Goku où une partie des cris originaux sont conservés, ça balance pas mal. Et pour Goku, Végéta, ce sont toujours les mêmes Seiyū (voix) - Mazako Nozawa pour notre héros ; à lire ici et à découvrir un petit lien entre Dragon Ball Z et Les mystérieuses cités d'or. Toujours est-il que moi, cela me fait l'effet inverse, la VF m'est difficilement regardable tant je la trouve fadasse, bien que je reconnaisse l'investissement et le talent des doubleurs français (tous des acteurs en fait).

Et oui, Dragon Ball Super vient d'être doublé (ou est en cours de doublage : l'équipe ici) et a commencé à être diffusé depuis le 23 février sur Toonami (pour des épisodes non censurés) - un exemple du doublage ici.


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 30 Juin - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Lun 1 Mai - 1:04

Ah déjà c'est les bonnes voix comme dans DGZ, ils ont pas faire l'erreur de changer le doublage, une bonne chose. La on s'y retrouve et l'identification est plus rapide. Ca renvoie direct au DGZ du passé, vraiment une bonne chose. (Ca change des nouvelles et pathétiques saisons des cités d'or).

Personnellement niveau doublage et surtout timbre de voix je préfère la version française, la japonaise me fait fuir et n'est pas naturelle pour moi. Après oui c'est une question d'habitude c'est certain. Inversement pour les voix américaines récentes (films et séries) je préfère les VO. L'anglais/américain sonnant mieux (c'est plus chantant) que les versions françaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Mer 23 Aoû - 18:46

</Scorpion>

(Série de 4 saisons et 93 épisodes)





Lorsque je regarde une série, j'aime bien aller voir sur le net les avis et les critiques des autres internautes, histoire de changer ma perspective ou d'apprendre des trucs. Mais lorsque j'ai lu celles délétères à propos de la série </Scorpion>, je suis tombé des nues. C'est méchant, assassin, souvent bête et régulièrement non motivé. Ce qui revient le plus souvent, c'est : personnages caricaturaux et situations tellement improbables qu'elles en sont risibles. Mmm. Au-delà de l'évidente facilité à balancer un « c'est caricatural » sans le démontrer – en commençant par le définir, ou à évoquer des situations abracadabrantes dans une série de fiction où, comme pour absolument toutes les séries de fictions, rien n'est réaliste – rien, jamais, il faudrait peut-être s'interroger sur les objectifs avoués de la série. Or ceux-ci sont ici ultra simples : nous divertir pendant 45 minutes, sans que l'ambiance générale ne soit plombée par une vérité sociale, technique ou narrative qui freinerait/arrêterait n'importe quelle série de divertissement en cinq minutes. Et pour cela la recette de Scorpion est limpide, comprise en deux épisodes : des rebondissements à la Indiana Jones toutes les 10 minutes – la tension est omniprésente ; et des personnages simples (mais ni simplistes, ni franchement caricaturaux) et attachants, qui s'épaissiront évidemment peu à peu au fur et à mesure que la série avancera (une quatrième est en route). Et cela fonctionne très très bien. L'alchimie entre les personnages et les problèmes dantesques et improbables – bien sûr – qu'ils doivent surmonter, font passer un excellent moment. Les ficelles sont grosses, mais on s'en moque – c'est pareil partout lorsque la bombe doit exploser et que l'on coupe le minuteur 2 secondes avant la fin. Ce qui importe, c'est de s'être changé agréablement les idées avec les histoires de nos sympathiques protagonistes. Passer à côté de la substance même du divertissement simple, efficace et sans prétention, me fait dire que les critiques devraient parfois n'avoir qu'un droit – celui de se taire – tant qu'ils ne parviendront pas eux-même à être à la hauteur de ce qu'ils semblent attendre d'une série, si tant est qu'ils le sachent.
Avec Scorpion, il ne faut pas espérer la série du siècle, de la décennie ou de l'année – c'est juste ce que c'est, un bon divertissement sympatoche pour s'aérer la tête, sans tomber dans l'ânerie ou le guimauve ; et parfois, il ne faut justement pas en demander davantage.

Note instinctive : 13/20


Source de l'image
Telestar


P.S.
Pour rappel, la caricature est le portrait grossier, outré, peu flatteur d'un personnage ou d'un type de personnage, comme L'avare de Molière. Il s'agit donc d'une image non conforme, déformée et cherchant bien souvent à provoquer le ridicule. Si parfois les personnages les plus typés de Scorpion prêtent à sourire, ils ne sont ni ridicules, ni déformés – peut être un peu exagérés, en raison de l'effet de loupe que provoque toute série qui s'adresse au plus grand nombre. Il y a même dans ces personnages beaucoup de moments de fragilité, d'incertitude, de faiblesse, émotions et évolution de leurs caractères qui s'émancipent bien aisément de toute idée de caricature.


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 14 Juil - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1264
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Jeu 24 Aoû - 9:32

Vu Spider-Man: Homecoming de Jon Watts (2017).


'em suis bien marré, ce qu'il faut de fan service. L'inflation de l'adversité sur les deux Avengers me tapait sur le système, chuis content qu'ils soient revenu sur du presque intimiste.

Un contre-pied politique à Captain America: Civil War qui est franchement très limite sur ce point-là (même si par ailleurs je l'adore).

Largement moins fidèle au comics que les Raimi (les Webb n'existent pas, ce sont des légendes urbaines) mais j'aime bien la manière dont ils ont tordu l'affaire. Et puis un film burlesque, ça fait du bien, surtout depuis la mort d'un des derniers représentant du genre (Jerry Lewis).

Il y a quelques innovations intéressantes. Par exemple, le rôle du comic sidekick (enfin un des deux rôles) est tenu par le costume. Ce n'est pas qu'un import des Iron Man de John Favreau (Jarvis n'est pas un comic sidekick, c'est plutôt le bras robot maladroit qui tient ce rôle).

Quelques blagues éculées (une qui resurgit de Top Secret ^_^ ) aussi.

Avec Michael Keaton qui, après avoir interprété Batman, reprend de l'envol :-D, la nana rebelle du bahut qui lit des bouquins sur le bondage en cours de sport et Captain America relégué en père-la-morale pour ado.


Dernière édition par cdang le Ven 25 Aoû - 12:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 11:01

Justement, moi c'est l'humour et le côté ado qui me font 'achement hésiter. Je n'ai rien contre des films à la John Hughes, mais je me sens aujourd'hui bien moins impliqué que dans les années 80 ^^. Va savoir, mais un Batman un chouïa plus tourmenté comme dans le BvS, ça me parle davantage.

Qu'est-ce que tu entends exactement par « limite » dans l'aspect politique de Captain America : Civil War ? Je ne l'ai vu qu'à sa sortie, c'est donc un peu loin maintenant, mais il me semblait - comme dans la série de comics - que l'idée était de ne pas prendre partie et de montrer les deux points de vue - Iron man/Captain america.

Je n'aime pas - mais sans m'en interdire si c'est bien fait - les comédies ou le burlesque. C'est probablement lié à mon sens de l'humour que j'ai un peu froid, décalé. Et bien souvent, l'humour américain ... beurk. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y ait pas de temps en temps des exceptions ^^. Faut voir.

Avec ton retour et la présence de Keaton, je vais peut-être me laisser tenter ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1264
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 12:11

Astre*Solitaire a écrit:
Qu'est-ce que tu entends exactement par « limite » dans l'aspect politique de Captain America : Civil War ?
Une armée privée qui estime qu'elle est la plus à même de décider de ce qui est juste ou pas et qui rejette la régulation de l'ONU. Régulation qui est présentée comme la mise sous la tutelle d'un sénateur, donc une personne unique (et qui plus est un politicien).

Astre*Solitaire a écrit:
Avec ton retour et la présence de Keaton, je vais peut-être me laisser tenter ^^.
Je ne voudrai pas avoir ça sur la conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1264
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 12:24

(re-)vu hier soir Metropolis de Rintaro (+Tezuka+Otomo, 'scusez du peu), 2001.


Esthétiquement, c'est pas une claque, c'est une série d'allers-retours façon Obélix :

  • entre le traitement numérique de la ville, ses perspectives enivrantes et es mouvements de caméra, et le traitement dessin animé « classique » des personnages ;
  • entre un univers industriel froid, crasseux et apocalyptique et du jazz new orleans qui tourne en boucle ;
  • entre des éléments futuristes à la cyberpunk et des références évidentes à Fritz Lang.

Une impression bizarre de vieux et de neuf, des bâtiments rectilignes et des personnages arrondis, les jambes à la Astro, grosses moustaches et gros nez (Sharaku en embuscade). Une histoire mêlant enquête policière et messianisme tragique sur fond de régime nazi, de révolution prolétarienne avec une légère teinte cyberpunk.

Bon, par contre, c'est sûr qu'après s'être enfilé la série des Marvel, les enfants ont trouvé que le rythme était un chouïa lent :-)

http://www.imdb.com/title/tt0293416/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 14:08

Merci Cdang, j'avais complétement oublié - et puis vu en allemand, donc parfois, certains commentaires, je zappe ^^.

Marvel, c'est la série animée ? Il n'y en a d'ailleurs pas plusieurs ?
En ce moment, je regarde les Maigret avec Cremer et bon, c'est sûr, ce n'est pas le même rythme que Transformer ou Fast and Furious. (En fait, je devrais prendre comme exemple la dernière version de Sherlock Holmes avec Iron Man pour que la comparaison soit un peu plus probante.) Mais il y a de ces regards et de ces sous-entendus qui valent toutes les scènes d'action du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1264
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 14:42

Astre*Solitaire a écrit:

Marvel, c'est la série animée ?
Nan, on a profité des vacances pour d'enchaîner les films en DVD : Iron ManIron Man 2ThorCaptain America: First AvengerAvengersIron Man 3Captain America : Le Soldat de l'hiverAvengers : L'Ère d'UltronCaptain America: Civil War, suivi de Spider-Man: Homecoming au cinoche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 15:30

Ah, ouais, sacré programme ^^. Pas eu d'indigestion - même s'il manque quelques films (L'incroyable Hulk - Thor, le monde des ténèbres - Les gardiens de la galaxie - Antman - et Doctor Strange) ?
Un préféré dans cette liste de fou ?
Prêt pour Ragnarok Razz ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1264
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 16:23

Astre*Solitaire a écrit:
même s'il manque quelques films (L'incroyable Hulk - Thor, le monde des ténèbres - Les gardiens de la galaxie - Antman - et Doctor Strange)
L'Incroyable Hulk on l'a mais il n'arrive pas à la cheville de la version d'Ang Lee. Hulk n'est pas joué par le même acteur que dans Avengers et il n'est pas nécessaire à la continuité de l'Histoire. Seul lien : le général Ross dans Hulk devient secrétaire d'État dans Civil War, et il est joué par le même acteur, William Hurt. Alors bof, beaucoup de souffrance pour pas grand chose.

Les autres, je ne les ai pas (encore) en DVD, j'attendrai que les prix baissent. Les Gardiens de la Galaxie me tente beaucoup.

Astre*Solitaire a écrit:
Un préféré dans cette liste de fou ?
J'ai un faible pour les Iron Man (mais du coup je les ai trop vus). Il y a une vraie prise en compte de la psychologie de Stark dans le scénar et de sa faiblesse sous l'armure ; juste la fin de IM3 qui me plaît moyen moins, je préfère largement le début en mode Mac Gyver.

Les deux Avengers et Civil War sont intéressants car ils tournent autour de la difficulté de créer une équipe avec des individualités fortes, mais les fins des Avengers sont nawak — ouais, bon, je sais que face à plein de super-gusse faut mettre encore plus de super-méchants, mais là…
—, et le sous-texte de Civil War me gêne ++. Le Soldat de l'hiver a un côté trahison que j'adore, limite Les Trois Jours du Condor, mais là encore les scène d'action sont vraiment trop nawak, le pire étant l'attaque de la voiture de Fury.

Astre*Solitaire a écrit:
Prêt pour Ragnarok Razz ?
Mmmm, pas sûr. Les bastons apocalyptiques contre des armées entière, bof bof, t'en prends plein les mirettes mais ça se regarde le nombril. Ou alors juste pour le couple Thor/Hulk façon Laurel et Hardy. Après faut voir, ça sera peut-être bien hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 25 Aoû - 19:30

Intéressant tout ça. Je vais peut être faire un sujet par film et un thème général pour le MCU : y'a plein de choses à dire et je lis que je ne serais pas seul ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3322
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Ven 1 Sep - 21:34

cdang a écrit:
(re-)vu hier soir Metropolis de Rintaro (+Tezuka+Otomo, 'scusez du peu), 2001.
Tiens, un film que j'ai vu au ciné, c'est si rare.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Sam 9 Juin - 16:48

Runaways

(Série de 10 épisodes)





Runaways est une série qui narre les aventures de 6 adolescents (de 14, 16 et 17 ans) qui surprennent leurs parents en train de commettre un meurtre. Ils se mettent alors à enquêter afin de comprendre ce qui s'est passé. Au cours de leurs investigations, certains d'entre-eux se découvrent des super-pouvoirs. Franchement, une histoire avec des ados, s'il n'y avait pas eu l'estampille super-héros, je n'aurais pas regardé. Et ça a été une bonne surprise. Les personnages sont plutôt bien écris, présentés au début comme des stéréotypes pour rapidement nous faire comprendre que justement, ils n'en sont pas. Les acteurs sont crédibles et l'ambiance est très bonne, rehaussée par la musique de Siddhartha Khosla, étrange et pénétrante. Là où le bas blesse, c'est sur le traitement du scénario, franchement léger. Ça peine à avancer et parfois on se perd dans des histoires du type Les feux de l'amour qui encombrent la narration. Pire, il y a par moment des invraisemblance scénaristiques gênantes. Je ne parle pas de personnages agissant stupidement - ça, il y en a partout et ils sont là pour relancer la machine à événements - mais de problèmes au sein de la structure du récit - comme le Vélociraptor se promenant sans encombre dans les rue de L.A. et qui ne sert strictement à rien, le père qui vient pour sauver son fils enlevé et qui ne poursuit pas les ravisseurs alors qu'il en a l'occasion, etc. Mais ces faiblesses sont compensées par une intrigue qui offre de nombreuses nuances de gris, des révélations régulières qui ponctuent chaque épisode et permettent de conserver une saine tension malgré les insuffisances pointées du doigt. Au final, je regrette que nos jeunes n'aient pas tous des pouvoirs ou des capacités spéciales et une fin qui n'en est pas une. Mais j'ai apprécié la fraîcheur de la série, l'ambiance, les problèmes moraux qu'elle soulève - bien plus efficace qu'un Gifted de ce côté-là - et des personnages attachants.

Note instinctive : 13/20


Source de l'image
Comicvine


P.S.
Le générique de la série est vraiment immersif. Pourtant, je lui trouve un petit côté rétro indéniable, comme s'il louchait sur le titre archi connu de Visage, Fade to Gray.


Générique de la série Runaways


Fade to Gray - 1980


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 14 Juil - 11:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1619
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Dim 17 Juin - 17:12

Breaking Bad

(Série de 5 saisons pour 62 épisodes)
(Premier épisode)





Tout le monde m'a dit : regarde Breaking Bad, tu verras, c'est super. Une des rares séries à voir absolument, un must ! Et moi donc, un jour, de regarder le premier épisode, Chute libre. Et je ne suis pas allé plus loin. Je n'ai absolument pas accroché, mais alors pas du tout. Que l'on me comprenne bien. J'aime assez les séries policières et donc par ricochet, les séries réalistes qui tournent autour des gangsters. J'étais sûr d'adorer. Le problème (et je devrais dire - pour moi - les problèmes) ? Tout d'abord, la mise en scène. Elle est superbe et inventive, une très belle photo, des prises d'angle de caméra, sur un récit déstructuré. C'est bien simple, on a l'impression de voir un mini Pulp Fiction. Et je trouve que cela ne passe pas avec l'histoire racontée. J'ai été tout le temps décalé, ballotté entre la réal et le récit et je n'ai pu me concentrer sur rien. Et puis en second, il y a l'histoire en elle-même qui, pour fonctionner, présente la déchéance progressive d'un homme « middle class ». Et c'est ça qui m'est resté dans la gorge. On nous présente un type intelligent qui devrait être moyennement heureux. Et paf ! Fils handicapé, salaire qui ne couvre pas les vacances (bien souvent de juillet à septembre, les profs de lycée et collège doivent chercher un autre job, mais pas en même temps), humilié par ses élèves, fils/fille de riche, homme pour qui le sexe se résume à être masturbé le jour de son anniversaire par sa femme pendant qu'elle lit un article de journal et repaf ! frappé d'un cancer mortel. Alors admettons qu'il y ait de quoi péter un câble. Mais justement, rien. Walter White demeure calme, cérébral et réfléchi à un plan. Et c'est donc ce qui ici me gêne. Je compare ce scénario avec celui du film Chute libre... du même nom. Tout autant outrancier, dans le film, on vibre face à la plongée irrémédiable de Foster. Avec White, je m'ennuie, je n'y crois pas ou disons que quelque chose ne va pas, ne me convainc pas. Et enfin, pour conclure, le glauque. Dans le film, il est suggéré, jamais montré. La scène de masturbation m'a fait me sentir mal, tellement c'est simple et sordide. Les humiliations de même. L'indifférence, l'absence d'empathie, les turpitudes dégradantes, cela a agit sur moi comme un repoussoir, un dégoût porté par l'œuvre qu'une image cinématographique et fantasmée non seulement ne compense pas, mais amplifie par contraste. Et de revenir aux choix artistiques. C'est donc plus une vision, une manière de concevoir et d'aborder le récit qui m'empêche d'y adhérer. Et pourtant : c'est bien joué, bien filmé, sur des décors intéressants (désert) et une idée motivante. Mais décidément, le glauque artistique, non, ce n'est pas pour moi.

Note instinctive : 8/20


Source de l'image
Le quotidien du patient


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 14 Juil - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3322
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   Dim 17 Juin - 19:50

Toujours pas vu mais je possède l'intégrale. Il va bien falloir que je les regarde un jour, d'autant que je termine un DU d'addictologie...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OPINIONS SUR LE VIF   

Revenir en haut Aller en bas
 
OPINIONS SUR LE VIF
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Opinions: Préval propose, la CIA s'oppose / par JER
» UN RESPONSABLE EST VENU SE CACHER A ORLANDO
» [EDIT]Vos opinions sur les pokémon de XY !
» Règlements à revoir......vos opinions!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA RESIDENCE :: Le salon-
Sauter vers: