AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 196
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK   Lun 10 Juin - 17:41

Toute nouvelle série inédite, issue du New 52, Justice League Dark devrait plutôt se nommer Dark Justice League car elle est largement plus orientée sombre que regroupement de héros. En effet la série rassemble les personnages les plus individualistes et les plus instables des univers DC & Vertigo. Le "Justice League" est en fait plus un clin d’œil qu'autre chose, puisque les membres les plus balaises de la vraie JLA, Superman, Wonder Woman, et Cyborg se font démolir dès le premier épisode en essayant d’atteindre l'Enchanteresse qui a littéralement pété les plombs.

Tiens tiens l'Enchanteresse ne serait-ce point la même que celle des Secret Seven de Flashpoint ? Si si c'est bien la même d'ailleurs elle se trouve dans une petite maison qui ressemble étrangement à celle où se déroule la fin cataclysmique de cette série. Il semble donc que Peter Milligan enchaine bien les deux séries même si aucun lien ne les relie au niveau de l'intrigue. Mais l'on retrouve bien quelques personnages dont l'état mental ne s'est pas nécessairement amélioré...
Le dessinateur associé à Milligan pour l'occasion s'appelle Mikel Janin. Je ne me souviens pas avoir déjà croisé ses dessins auparavant. Il ne ferra certainement pas l'unanimité mais je trouve que son style colle bien au côté occulte du récit. On lui reprochera surtout le côté travail effectué sur ordinateur qui est très sympa pour les décors et les scènes d'action mais moins réussi pour les personnages vus de près.

Puisque la JLA n'est pas capable de faire face à une menace magique de grande envergure, il faut des héros habitués aux emmerdes surnaturels pour régler le problème. C'est Madame Xanadu qui s'y colle en essayant de réunir les "héros" adéquats. Madame Xanadu est une lectrice assidue de tarot qui abuse quelque peu des médocs et se trouve pas loin du bord de la folie après avoir contemplé ce que le futur réservait à la planète. Elle résume bien sa situation en disant « Le futur s'annonçait à moi et me rappelait de m’occuper de mes affaires. »
Elle commence par recruter Shade le Changing Man dont sa M-veste lui permet de modifier la réalité. La dite M-veste est d’ailleurs dans le même état qu'à l'issu de Flaspoint. Puis ils tentent d’enrôler Mindwarp, qui peut se séparer de sa forme astrale, ce qui n'est pas du goût de l'intéressé et de Shade.
De son coté Zatanna la magicienne de la JLA (est-ce que j'ai déjà dit que ça me saoule passablement qu'elle récite ses formules à l'envers ?) essaye de s'attaquer à l'Enchanteresse sans grande réussite et est retrouvée par John Constantine (héros de la série Hellblazer dont Milligan est scénariste depuis 2009). Un gars fort sympathique à la bouteille facile, fumeur invétéré, pratiquant la magie noire, passablement sarcastique et souvent méprisant envers les autres. Il résume très bien son approche de la situation en disant « J’en ai rien à carrer du monde, mais si ce dernier est détruit, moi aussi. »
Pendant ce temps Deadman, un ancien acrobate de cirque mort et devenu un fantôme capable de prendre possession des êtres vivants essaye de convaincre sa copine (l'héroïne Dove) de coucher avec lui pendant qu'il possède quelqu'un d'autre. pig Je vous laisse imaginer la réaction de la belle... Mais Deadman est distrait de ces considérations physiques par l'arrivée de June Moone l'alter ego de l'Enchanteresse.
Tous ces "héros" se retrouvent alliés de circonstance pour régler la folie sanguinaire qui déferle sur l’humanité à cause de l'Enchanteresse et surtout découvrir qui est responsable de son état. Mais de là à faire une équipe ou une Justice League il reste encore pas mal de boulot...

Je me suis régalé avec ce premier arc de six épisodes simplement nommé "In the Dark". L’ambiance se rapproche beaucoup de ce qu'on lisait chez Vertigo et tranche beaucoup avec ce qui se fait chez DC. A ranger dans la case comics réservés aux "adultes" mais pas cochons... Une fois de plus on regrettera que ce genre de série ne soit pas traduite en français...


Dernière édition par Long John Silver le Mar 11 Juin - 6:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK   Lun 10 Juin - 18:08

Ah, voilà un comic qui a davantage de chances de me plaire de part ses héros atypiques, certains avec du caractère on dirait, et un ton plus adulte.
Je trouve qu'il y a un petit côté "Ligue des Gentlemen Extraordinaires" dans ce descriptif, ce qui n'est pas pour me déplaire.
En effet j'aime bien les compositions d'équipe avec recrutement de superhéros disparates tendance pas manichéennes.
Si l'un ou deux pouvaient même mourir à la fin, ce serait encore pour me plaire davantage. Car les super-héros, c'est comme le chiendent : même mort, ça revient.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 196
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK   Ven 25 Avr - 15:04

Les épisode 7 & 8 de Justice League Dark composent avec les épisodes 7 & 8 de I, Vampire le crossover Rise of the Vampire.
La mort du "bon" vampire Andrew Bennett provoque l'apparition ou plutôt la libération de Caïn le vampire originel. Ce dernier ravit à Mary ses troupes, s'attaque à tout ce qui vit à Gotham et absorbe la magie ambiante. C'est un beau foutoir apocalyptique en somme.
La Dark League réduite à cinq membres, Madame Xanadu, Zatana, Constantine, Shade le Changing Man et Deadman s'engouffre dans cette guerre contre les vampires malgré les protestations et la mauvaise volonté de Constantine. Ils se retrouvent alliés de circonstance avec Mary qui est fort mécontente de la tournure des évènements. Il faut la comprendre, quand cela fait des centaines d'années qu'on planifie l'asservissement de l'humanité, il y a de quoi être contrariée.
Rapidement l'équipe se trouve divisée pendant que Madame Xanadu file sur le plan astral pour comprendre pourquoi la magie débloque, elle envoie Constantine et Deadman récupérer Bennett dans l'au-delà. Les autres restant sur Terre en essayant de limiter la casse mais elles sont rapidement abandonnées par Shade alors que sa raison et sa M-veste partent en vrille.
La qualité des épisodes est moins bonne que les moutures précédentes surtout parce que le coté bordelique (que je pense volontaire) nuit quelque peu mais cela reste sympa à lire même si la conclusion du crossover est sans surprise.

Justice League Dark : Scénario Peter Miligan ; Dessins Daniel Sampere. (non traduit en français)
I, Vampire : Scénario  Joshua Hale Fialkov ; Dessins . Andrea Sorrentino. (non traduit en français)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK   Ven 25 Avr - 16:20

Tout comme Vic, voilà une joyeuse bande qui m'accroche tout de suite : pas de héros immaculés et vertueux au brushing impeccable qui sauvent le monde sans une goutte de sueur sous une grande bannière étoilée qui flotte au vent tandis que jouent les violons...
Non, une bande passablement déjantée et qui a de la bouteille (et qui en vide beaucoup pour certains de ses membres) et qui part sauver le monde (et on se demande qui des deux, la bande ou le monde, est le plus proche de péter un câble)... Si en plus, la moindre tentative se voit contrariée par une solide scoumoune...
Je me sens déjà une affinité certaine pour John Constantine. Cette ligue a semble-t-il pour première mission de faire imploser le politiquement correct : mission accomplie !
A découvrir d'urgence je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK   Ven 25 Avr - 18:58

@ Long John Silver
Pour info, où et comment fais-tu pour te les procurer, ces comics en import ?
Magasin spécialisé dans ta ville, commande internet, ou autre ?

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 196
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK   Ven 25 Avr - 19:48

A Lille nous avons une superbe boutique du nom d'Astro City qui fait dans l'import et dans l'édition Française : https://www.facebook.com/astrocity.comicshop

Mais si vous voulez lire les Justice League Dark envoyez moi un MP, je vous les passerais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK   

Revenir en haut Aller en bas
 
DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DC New 52 : JUSTICE LEAGUE DARK
» Justice League ! [Seryu Ubiquitous]
» Saison 3 : EST : Demi-Final : Philadelphie (2) vs Atlanta (8)
» Avertissement au tricheur !
» Justice League

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La grande bibliothèque :: Les Comics-
Sauter vers: