AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE MONDE DE DARK SUN

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LE MONDE DE DARK SUN   Mar 14 Fév - 20:53



Dark Sun, également nommé Athas, est un univers d'Heroic Fantasy créé pour le monde de Advanced Dungeons and Dragons. Athas est un immense désert, un monde de sable et de poussière écrasé par un soleil brûlant où l'on se bat pour deux denrées précieuses entre toutes : le métal et l'eau. Au milieu de cet océan de sable et de solitude vitrifié de chaleur et de lumière, la civilisation s'est réfugiée dans quelques cités-états dirigées par des rois-sorciers aux pleins pouvoirs.
Première différence majeure avec le médiéval fantastique habituel, les créatures récurrentes de l'univers d'AD&D y sont présentes mais sous une forme inhabituelle : les elfes y sont des nomades du désert, à la fois brigands et trafiquants, bien loin de leurs cousins grâciles réfugiés au sein de profondes forêts ombragées et les nains y sont glabres (dépourvus de leur barbe et crinière imposante). Orcs, gnomes et autres gobelins sont absents mais de nouvelles races apparaissent : les "thri-kreens", de grands insectoïdes chasseurs du désert, les "mûls", des demi-nains créés magiquement pour les travaux pénibles comme les demi-géants qui adoptent le mode de vie des personnes charismatiques qu'ils rencontrent.
Seconde différence majeure, la magie. Sur ce monde, elle est destructrice car elle utilise l'énergie des êtres vivants et même du vivant tout court. L'usage de la magie contribue donc à user et affaiblir l'écosystème de ce monde agonisant. On comprendra donc que les magiciens et autres sorciers se fassent discrets. Pourtant, certains, par des versions plus complexes et plus longues à maîtriser de leur art parviennent à restituer à l'écosystème l'énergie puisée, ce sont les "Préservateurs".
Dernière innovation, les dieux sont inconnus sur Athas et les "clercs" tirent leurs sorts des quatres éléments, eau, feu, air et terre.
Dark Sun est donc un monde trés différent du médiéval fantastique traditionnel : un monde âpre et violent, barbare et marqué par les éléments, un monde de désert, de roches, d'oasis et de savanes écrasé de soleil et dévoré de lumière. En dehors des cités-états, seules les créatures du désert le parcourent malgré le manque d'eau, les pillards et les prédateurs féroces qui attaquent les caravanes. L'esclavage fait partie intégrante de la société athasienne, une société qui ne fait pas de cadeaux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1546
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   Mar 16 Juil - 20:31

Une bonne présentation.
J'y rajouterai quelques précisions.

Parmi les races, on trouve aussi le hobbit, vivant en clans cannibales et le ptéran, humanoïde proche des esprits et ayant de vagues traits de ptérodactyle.


source : Wikia D&D 5


source : RPG.net

Parmi les classes, exit le paladin ! Bienvenue au gladiateur, dans les terribles et meurtrières arènes de Tyr.


Les magiciens usant de l'énergie de ce qui les environne s'appellent des Profanateurs.
Les prêtres qui servent un roi-sorcier (les maîtres d'Athas) sont les Arkhontes.
Et au sein des Roublards apparaît le Négociant, roi des marchands, des caravaniers (caravane = poumons économiques) et des relations sur ce monde désertique.

Enfin et surtout, une très grande place est faite aux psionistes car Dark Sun est l'univers des pouvoirs psychiques. Tout (ou presque) possède des facultés mentales et est capable au minimum de se protéger psychiquement (comme les défenses mentales de Loup Solitaire) contre les attaques psioniques. Cela a donné des suppléments très intéressants et a permis de révéler par la suite la véritable nature des maîtres de Dark Sun ... Brrr !!


source : Dfds.wikia.com

Dark Sun, dans le multivers de AD&D, bien que faisant partie du plan matériel primaire, est coupé du plan éthéré (modérément) et du plan astral (puissamment) par une barrière appelée La Grisaille qui en interdit même l'accès au Dieux. C'est ce qui explique l’inefficacité des pouvoirs de magicien et l'inopérabilité de ceux des prêtres. D'autres voies furent donc trouvées. C'est ce qui rend les personnages de Dark Sun aussi intéressants, mais confinés dans leur Sphère de Cristal : la réalité extérieure les surprendrait beaucoup et ils verraient probablement leurs facultés inopérantes... sauf les effrayants psionistes qui pourraient faire des ravages (en bien ou en mal) dans les mondes de AD&D.


 
Dark Sun est un univers de Cités-états se faisant la guerre, de tribus sauvages, mortelles et xénophobes, et reliant tout cela, il y a les caravanes marchandes et les pourvoyeurs d'esclaves qui arpentent les sables pulvérulents d'un monde sans pitié.


Dernière édition par Astre*Solitaire le Jeu 29 Mar - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   Mer 17 Juil - 14:31

Ah merde, là aussi il y a des Hobbits... Bon, tout n'est pas perdu, s'ils sont cannibales, avec un peu de bol, ils vont se bouffer entre eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   Dim 14 Juin - 17:25

Dark Sun : bien préparer son séjour...


Si le désert règne en maître sur Athas, on devrait parler en fait de plusieurs déserts. Désert minéral, désert de sable, désert de poussière, étendues salées... La désolation se décline ici sous plusieurs formes sur plus de 2 500 000 kilomètres carrés avec en moyenne 60° en plein après-midi et des températures chutant à -20° la nuit... Des tempêtes de sable qui peuvent durer 50 jours d'affilée et 10 ans d'écart entre deux pluies... Dur...

Les étendues salées sont les plus arides et désolées, sans aucune végétation, couvertes d'une épaisse croûte de sel aux réverbérations aveuglantes. On trouve également la Mer Pulvérulente, une gigantesque dépression emplie non pas d'eau, mais de pulve, poussière grise et poudreuse, presque impalpable. Cette "mer" connaît de violentes tempêtes qui soulèvent alors la poussière en vagues immenses pouvant s'élever à des hauteurs vertigineuses avant de s'effondrer en une avalanche monstrueuse, un tsunami de poussière grise et irritante. On trouve également des "îles" de boue au sein de cette mer, habitées par des géants, sans compter nombre de prédateurs comme des pieuvres des sables dont les longs tentacules blancs jaillissent de la poussière pour saisir le voyageur imprudent...

La Cordillère, elle, est une imposante masse rocheuse de montagnes ocres, de canyons encaissés et de pentes abruptes, sujettes aux éboulements et avalanches. Malgré tout, cette cordillère possède sur un de ses versants une zone inattendue de végétation, de pins, de bouleaux et de sous-bois odorants, arrosée par des pluies régulières. Rares sont les habitants d'Athas à connaître cette région inattendue et encore plus rares sont ceux qui s'y rendent.
Athas est donc un monde agonisant, crépusculaire, pas très éloigné de ceux chers à Clark Ashton Smith. Autrefois verdoyant, ce monde est devenu progressivement stérile par l'abus de la magie. Car sur Athas, la magie puise sa force dans les ressources naturelles, se nourrit du vivant. Les habitants se sont réfugiés dans des Cités-Etats puissamment fortifiées gouvernées par de redoutables magiciens et sorciers presque déifiés et qui veillent à ce que nul autre n'utilise la magie, aussi bien pour garantir leur propre pouvoir que pour éviter de détruire le peu d'énergie vitale qui reste en ce monde désertique. Les magiciens se divisent en deux courants, les Profanateurs (qui utilisent leurs pouvoirs sans souci de l'environnement et d'épuiser les ressources vitales de la planète) et les Préservateurs qui tentent une approche nouvelle, en harmonie avec le vivant. Quête difficile et éprouvante, nécessitant des rituels plus longs, plus complexes à maîtriser. A noter, la présence d'un seul et unique dragon, qui vit au-delà de la région boisée de la Cordillère, au sommet d'une haute montagne.

Ce vaste ensemble est parcouru de pistes empruntées par les (rares) voyageurs et les caravanes. Mais ces déserts sont loin d'être monotones : oasis, volcans éteints, lacs de sel, ruines mystérieuses et châteaux éboulés, vestiges de civilisations oubliées et disparues, aqueducs effondrés sur les lits de rivières asséchées depuis des siècles... Souvenirs d'un monde autrefois florissant et devenu agonisant, sous un ciel de craie. On y trouve également des avants-postes fortifiés, des villages, des campements de pillards ou d'esclaves en fuite regroupés en communautés... Et surtout, les fameuses cités-état aux remparts imposants et aux tours majestueuses.
Un monde âpre, brûlant et écrasé de chaleur sous un soleil noir. Une immensité poudreuse inondée de lumière, balayée par les tempêtes de sable, les vents brûlants et les orages électriques. Un monde dur et sombre donc, qui ne fait pas de cadeaux, loin de toute féérie ou niaiserie à la Tolkien (y avait longtemps tiens...)
En tous cas, ne vous aventurez jamais seul sur ces pistes, il est toujours préférable de se joindre à une caravane. Portez des vêtements couvrants, ici le soleil ne chauffe pas, il brûle. N'oubliez pas des vêtements chauds pour la nuit. Et ne croyez pas que ces déserts sont... déserts. Vous serez étonné du monde que vous pourrez y rencontrer, comme nous allons le voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1546
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   Ven 30 Mar - 13:45

Mise à jour : je viens de mettre des images sur mon post précédant afin d'illustrer races et classes nouvelles. Elles vous parlent ?

Et voici quelques images supplémentaires pour illustrer l'article de Voyageur Solitaire :



1- Blue Fire of Athas, par SilverbladeTE, 2014

« Une tour mystérieuse... Une flamme bleue toujours brûlante... Le soleil noir... Dark Sun [monde] de fantasie barbare, [où] soleil et [psi dominent]. » Le soleil noir écrasant s'abime dans la mer pulvérulente, salué par la tourelle sentinelle, première défense de Tyr.



2- Aube du Soleil noir, par SilverbladeTE, 2008

« Le soleil géant cramoisi d'Athas s'élève au-dessus des terres desséchées. »



3- Dead Ocean, par SilverbladeTE, 2012

« La magie profanatrice, consumante, avide, a réduit le monde d'Athas à un désert brûlant sous un soleil boursouflé. Les bassins océaniques morts se trouvent [là où] autrefois des îles et des continents [verdoyants se dressaient]. »



4- Forteress, par SilverbladeTe

Orage de pulve soulevé par des vents violents qui risque de condamner le voyageur imprudent alors que perchée sur les rocs arides, la forteresse de pierre nargue ce dernier, silencieuse.



5- Wasteland, par SiverbladeTe



6- Ruins, par Edmund Aubrey


Iconographie

1- Deviant Art ;
2- Deviant Art ;
3- Deviant Art ;
4- Silverblade Suitcase ;
5- Silverblade Suitcase ;
6- Steadyddyuca.


J'ai certaines de ces images depuis plusieurs années. J'avais effectivement prévu de poster une réponse il y a bien longtemps. C'est donc vraiment complètement par hasard que cinq images sur six sont du même artiste. Mais cela prouve aussi que sa conception d'Athas me plaît bien : un soleil écrasant une terre désertique, quasi martienne. C'est tout à fait comme cela que je conçois Dark Sun.


Remarque
Voyageur Solitaire a écrit:
Un monde dur et sombre donc, qui ne fait pas de cadeaux, loin de toute féérie ou niaiserie à la Tolkien (y avait longtemps tiens...)
Je ne suis pas d'accord avec ce propos. On peut détester l'écriture, le style et les histoire de Tolkien. C'est évident. Mais ses récits sont tout sauf féériques (genre du monde merveilleux où s'exerce le pouvoir des fées - même si là-dessus, il y aurait baeucoup à dire) ou niaises (qui est empreint de sottise; qui marque la bêtise, la gaucherie). Je veux dire, Tolkien : sot, bête, son œuvre gauche, dirigé par des esprits gentils qui font murir les fruits en s'affrontant à dos de scarabée ? Allons ! Tolkien et son univers, c'est la mythologie nordique, des meurtres, des incestes, des serments violés, Ragnarök. C'est brutal, violent, sombre et pessimiste. Réduire cela à une image - fausse et déformée - des Hobbits, c'est non seulement simpliste, mais c'est surtout faire un terrible contresens sur l'œuvre et sa portée. Maintenant oui, la Terre du milieu, ce n'est pas Dark Sun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   Sam 31 Mar - 9:05

Merci pour l'enrichissement apporté à ce sujet.

Tu sais pourtant que mon dénigrement de Tolkien est plus un jeu qu'autre chose désormais... Si je le détestais de façon si subjective, je ne lui aurais pas consacré une section entière dans La bibliothèque.
Reste que tout ce côté "brutal, violent, sombre et pessimiste" que tu évoques, je ne l'ai jamais ressenti chez Tolkien. J'ai trouvé son œuvre ennuyeuse, trop longue, trop universitaire et académique, fastidieuse. C'est exactement comme la série Game of thrones, prétendue ceci et cela et qui ne m'a jamais touché. C'est un beau catalogue avec de belles images mais qui, émotionnellement, ne m'a jamais fait frémir.
Et, toujours comme pour Game of thrones, c'est tout ce buzz autour de Tolkien qui m'énerve, à croire que la Fantasy se résume à son œuvre et qu'il n'y a rien en-dehors. Mais bon, ça il n'y est pour rien...
A côté de ça, il est hors de question pour moi de nier le travail incroyable de cet auteur, l'univers qu'il a créé et qui est devenu un véritable mythe, son sérieux et son implication dans ce qui est l'œuvre d'une vie et qui mérite éloges et admiration.
Mais quand je le lis, je trouve ça fade, ennuyeux et universitaire, rien ne me transporte ou ne m'émeut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1546
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   Sam 31 Mar - 14:31

Je le sais parfaitement Razz . C'est juste qu'ici je suis quasiment son seul défenseur. Personne ne l'aime, bouhouhouhou... Donc j'essaie juste un peu de rééquilibrer la balance pour qu'il y ait un juste milieu entre les j'aime et les j'aime pas. Je ne reviendrais pas ici sur Tolkien, ce n'est pas le lieu. J'aimerais d'ailleurs tellement avoir le temps pour vous le présenter comme je le souhaiterais... (soupir). Je me suis donc dis, si on tape dessus, même gentiment, je ferais le contradicteur. Mais ce que j'ai écris, là, c'était trop long. J'aurais juste dû mettre un : « Mais non, sacrebleu, Tolkien et les Hobbits ne sont ni féeriques, ni niais. ». Et point final.

J'ai encore pour Dark Sun quelques images en réserve - et c'est un jeu pour lequel je possède beaucoup de suppléments. Je vais essayer de présenter encore au moins un aspect étrange/original de cet univers si particulier. J'espère en tous les cas que l'enrichissement t'as plu ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3157
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   Sam 31 Mar - 16:26

Autant je suis d'accord avec toi VS sur Games of thrones, autant pour le Seigneur des anneaux je serais moins sévère. Je ne suis pas forcément un grand fan de Tolkien, mais reconnaissons le sans Tolkien on aurait peut être pas eu les ldvelhs.

Ca reste certes de la fantasy grand public, mais le seigneur des anneaux a le mérite d'exister. Et rien que la partie dans la Moria, m'a vraiment fait penser aux DF, alors rien que pour ça.

Pour Dark Sun je connais mal, mais ce monde minéral, sec et aride ne peut en effet que plaire à notre VS. Perso ça manque de végétation, et de grandes forêts pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE MONDE DE DARK SUN   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE MONDE DE DARK SUN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE MONDE DE DARK SUN
» Dark Heresy - Le système de jeu [en cours]
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: D'autres mondes-
Sauter vers: