AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7178
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)   Mar 21 Nov - 22:02


Sans doute le plus grand succès de Jean-Léon Gérôme, peintre prolifique de la seconde moitié du XIXème siècle, en général plus connu pour ses tableaux orientalistes.

Peint en 1857, au début du Second Empire, le tableau est acheté 20 000 francs par un marchand d'art anglais qui l'expose à Londres. Le prince Alexandre de Russie, qui admire l'œuvre, s'en voit offrir une copie par l'artiste, copie actuellement conservée au musée de l'Hermitage, à Saint-Pétersbourg. Le tableau original, lui, est revenu en France après bien des tribulations et se trouve au musée Condé de Chantilly désormais.

La scène représente la fin d'un duel lors d'un gris matin d'hiver, enneigé, au milieu du bois de Boulogne. Un pierrot s'écroule, touché mortellement, l'épée encore à la main. Il est soutenu par un duc de Guise, un autre personnage costumé en Doge de Venise tentant d'arrêter l'hémorragie. Un troisième se précipite à ses pieds en se tenant la tête entre les mains, habillé en "domino" (costume de carnaval constitué d'un grand manteau à capuche). Le vainqueur du duel, costumé en Indien d'Amérique, s'éloigne de la scène à droite, vers les voitures qui attendent, accompagné d'un arlequin, son témoin.

La scène aurait été inspirée à Gérôme, peintre volontiers "mondain", par un véritable duel auquel il aurait assisté, plus ou moins dans les mêmes conditions. Le sujet est en phase avec son époque, le Second Empire où les bals costumés étaient très prisés et fréquents. On devrait dire en fait "Suites d'un bal costumé" mais à l'époque, les participants de ces bals (qui avaient lieu à l'Opéra en général) étaient masqués en plus d'être déguisés et on préférait insister sur le masque plus que le costume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5245
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)   Mer 22 Nov - 1:01

J'adore Gérôme. Et pas seulement parce qu'il est originaire de ma région (né à Vesoul, en Haute-Saône, un lycée porte d'ailleurs son nom) Wink ... j'aime sa représentation de l'Histoire, ses mises en scène, ce sont de véritables tableaux vivants.

Hélàs, beaucoup de ses oeuvres sont à l'étranger, essentiellement aux Etats-Unis. Il faut dire que, pendant longtemps, il fut un peu boudé par le public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7178
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)   Mer 22 Nov - 10:02


( Photo : wordPress.com)

Je l'ai connu par ses toiles orientalistes dont certaines sont très réussies je trouve. Il faisait preuve d'une certaine minutie dans les costumes et décors notamment car il avait beaucoup voyagé en Orient. Du coup, ses toiles sonnent justes et ressemblent souvent à des clichés de la vie quotidienne, pris sur le vif.
Un artiste très prolifique même si à la fin, il lui arrivait de reprendre un même sujet, une même pose pour la décliner en versions différentes, comme ses scènes de bains où l'on retrouve souvent les mêmes personnages dans des décors différents.

Il fût classé parmi les peintres "pompiers", terme un peu méprisant pour désigner des artistes très académiques et classiques. Cela n'enlève rien à la beauté de ses toiles et à la qualité de son travail.

Jean Bart


(Photo : fr.wahooart.com)

Un Bachi-Bouzouk soufflant du tabac à son chien


Un arabe et ses chiens (très connue, a servi de couverture à de nombreux romans historiques)


( Photo : wordPress.com)

La grande piscine de Brousse

Une de mes préférées. Loin des fastueux et fantasmés bains de marbre des sultans, Jérôme nous dépeint le bassin principal de l'établissement de bains de la ville de Brousse. Il s'y est lui-même rendu comme il le décrit avec humour : "comme la température était extrêmement élevée, je n’hésitais pas à me mettre complètement nu ; assis sur mon trépied, ma boîte de couleurs sur les genoux et ma palette à la main, j’étais un peu grotesque...". Bien sûr, il resta dans la partie réservée aux hommes et rajouta ensuite sur son décor ses personnages féminins. Mais on a là le décor authentique d'un bain de quartier. On y voit une femme blanche au bras de son esclave noire, femme importante sans doute car quasiment toutes les autres baigneuses la regardent...
On notera aussi les détails comme les socques, ces chaussures de bain surélevées pour ne pas se brûler les pieds dans les salles chaudes ou glisser sur le sol mouillé, la petite cage d'osier sur laquelle on s'asseyait, la présence d'un enfant (les petits garçons restaient au bain des femmes jusqu'à la puberté où ils passaient alors au bain des hommes)...
Ne pas hésiter à agrandir.


( Photo : medium.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5245
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)   Mer 22 Nov - 10:36

Ou cette "Excursion du Harem sur le Nil" :


Cette force du détail, on sent qu'il avait passé son temps à étudier, analyser chaque élément et qu'il voulait les retranscrire dans son tableau.

On a vraiment l'impression que cette pirogue roule sur le fleuve. On entendrait presque le bruit des rames et les rires étouffés des femmes dans l'embarcation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
dav-ID

avatar

Masculin Taureau Messages : 358
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 39

MessageSujet: Re: SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)   Mer 22 Nov - 14:55

Voyageur Solitaire a écrit:

J'aime beaucoup l'effet brouillard en arrière plan... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7178
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)   Mer 22 Nov - 16:00

Oui, on est vraiment à l'aube d'un matin d'hiver. D'ailleurs, à l'exception du costume coloré de celui qui tente d'éponger la blessure, tout le reste du tableau se divise entre noir et blanc : arbres et costumes sont sombres, contrastant avec le blanc de la neige et le costume de Pierrot du vaincu (le visage de ce dernier est livide également). Visuellement, c'est très réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)   

Revenir en haut Aller en bas
 
SUITES D'UN BAL MASQUE (Jean-Léon Gérôme)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Machinn lanmo Jude Celestin an touye Ti Peau Plume ak Jean Wilnes
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» Une interview de Jean Raspail
» Commentaires sur Wyclef Jean
» WOUYYYYYY SENATÈ JEAN HECTOR ANACASSIS DEKLARE L SE YON BANDI YON LWIJANBOJE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA RESIDENCE :: La salle des trésors :: Les tableaux-
Sauter vers: