AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LEON TOLSTOI/ ANNA KARENINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LEON TOLSTOI/ ANNA KARENINE   Sam 9 Jan - 11:34


Paru en 1877, écrit par Léon Tolstoï, c'est (avec Guerre et Paix) l'une des oeuvres majeures de la littérature russe et de la littérature tout court.
A la base, il s'agit de l'histoire de deux couples mis en parallèle, mais c'est celui où figure Anna Karénine qui focalise finalement toute l'attention.

Anna est une femme de la haute noblesse russe, mariée et mère d'un petit garçon, qui va tomber folle amoureuse du comte Vronski (et lui d'elle), officier brillant, mais frivole dont elle finira par tomber enceinte. Rongée par la culpabilité, Anna avoue tout à son époux qui lui pardonne, lui demandant seulement de sauver les apparences pour l'honneur de leur fils. La jeune femme accouche très difficilement d'une petite fille et frôle la mort, son époux la rejoignant même pour la soutenir en cette épreuve.
Mais une fois le danger passé, Anna est reprise par sa passion dévorante et s'enfuit à l'étranger avec son amant. Les amants terribles reviennent même en Russie, osant vivre leur amour en pleine lumière, malgré le scandale. Mais Anna, rongée par la culpabilité, finira par se suicider en se jetant sous un train. Mort qui fera là-aussi scandale, le suicide étant considéré comme un péché, une faute, à cette époque dans le milieu social d'Anna.

On pourrait penser à une Madame Bovary russe en lisant ce livre. Mais l'héroine de Flaubert était une femme de la petite bourgeoisie rêvant de s'évader d'une vie monotone et figée, d'aller au-delà de sa condition. Ici, Anna est une femme de la noblesse, il n'y a pas de dimension sociale dans son amour pour le comte.
Mais cela reste l'histoire d'une femme ravagée par une passion romantique, folle, et aussi par la culpabilité, le remords, les doutes. Une femme qui, bien que située au sommet de la pyramide sociale, reste prisonnière de sa caste, de ses règles et convenances. Au-delà de l'histoire d'amour, de la passion, c'est le cri d'une femme en quête d'émancipation, qui veut aimer librement, c'est aussi le déchirement entre un époux indulgent, compréhensif et un fils et une passion brûlante, tragique, irrépressible.

Anna Karénine fût un succès énorme, surtout auprès des lectrices de l'époque. Combien ont dû rêver, en lisant ces pages, à une telle passion, combien ont dû rêver à cette héroine qui décide d'assumer ses choix, de les vivre au grand jour, au mépris du "qu'en dira-t-on", même si au final, le prix à payer est la mort ? N'oublions pas l'époque et la position de la femme dans ces années là...
Il faut rajouter à tout cela la Russie, les fastes baroques des palais sous la neige, les valses, les fourrures, les grandes steppes enneigées, le Romantisme, la passion... Un livre qui touchera peut-être plus un lectorat féminin effectivement, mais qui reste avant tout un beau portrait de femme.

L'oeuvre a bien sûr inspiré le théâtre, le cinéma, la télévision... Des actrices comme Greta Garbo ou Vivien Leigh ont incarné la belle Anna, en 1997 est sortie une version avec Sophie Marceau (que l'on regardera surtout pour la beauté lumineuse de la belle Sophie) et en 2012, une version avec la très belle Keira Knightley :



Je conseille cette dernière, riche en décors (naturels et studio) et costumes somptueux et avec une Keira Knightley qui montre le côté sombre, torturé et ambigu de son personnage. On y voit la dépendance d'Anna à la morphine et il y a plusieurs moments où l'héroine se contemple dans un jeu de miroirs, démultipliant son image comme une illustration des multiples facettes qui la composent...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Sam 9 Jan - 11:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2741
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LEON TOLSTOI/ ANNA KARENINE   Sam 9 Jan - 11:39

J'ai lu le livre au lycée et j'avais bien aimé, malgré une longueur qui m'avait impressionné à l'époque, et mes a priori pour certains classiques imposés. Je n'ai pas vu les films.
On croise Tolstoï dans une case de la BD Sibérie, de Micheluzzi, que j'ai présentée dans son sujet.
Une BD en forme de fresque russe, bien dans l'esprit qu'aurait proposé Tolstoï.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LEON TOLSTOI/ ANNA KARENINE   Sam 9 Jan - 11:52

Le livre est très long car il fût d'abord proposé sous forme de feuilletons dans Le courrier russe. A la suite d'un désaccord avec le journal, Tolstoï en fît alors un roman, paru en 1877 en Russie et en 1885 en France.

C'est l'éternelle histoire de l'amour maudit, impossible et tragique, mais puissamment romantique ici, avec toutes les images véhiculées par la Russie impériale.
Pour les films, celui de 1997 avec Sophie Marceau est réussi, tourné en Russie et avec notre Sophie au comble de sa beauté. Celui de 2012 me paraît bien médiocre, bien qu'avec une héroine plus sombre, plus torturée et complexe. Mais décidément trop hollywoodien, trop bling-bling et avec un comte Vronski guère crédible et putassier en blond bouclé et péroxydé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LEON TOLSTOI/ ANNA KARENINE   Aujourd'hui à 22:45

Revenir en haut Aller en bas
 
LEON TOLSTOI/ ANNA KARENINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LEON TOLSTOI/ ANNA KARENINE
» Anna Black
» Anna Preston - Are you talking to me ?
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» 1st Round: Anna Kournikova vs Maria Kirilenko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La grande bibliothèque :: Les bouquins-
Sauter vers: