AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Sam 22 Sep - 19:18


Un très beau film de Clint Eastwood, tout en sobriété, émotion et finesse. L'histoire, tirée d'un best seller de Robert James Walter :

Francesca Johnson semble vivre une vie de famille tranquille dans les années 1960, quelque part dans l'Amérique profonde, où le temps semble s'être arrêté. Un jour de l'été 1965, alors que son mari et ses enfants sont partis à une foire dans l'Illinois, le photographe Robert Kincaid s'arrête pour lui demander sa route. Elle le guide alors elle-même à travers le comté de Madison qu'il est chargé de photographier pour la National Geographic Society. L'amour, celui qui n'arrive qu'une fois dans une vie, s'abat sur eux et les quatre jours qu'ils passent ensemble les marqueront à jamais, bien que Francesca sache très bien qu'elle ne pourra abandonner sa famille. Ce renoncement leur brise le coeur, mais le souvenir de ces quatre jours les aide à continuer à vivre.

Un film beau, tout simplement, porté par le couple Meryl Streep/Clint Eastwood.
Clint le magnifique est égal à lui-même en homme viril et protecteur, dissimulant une sensibilité et une mâle douceur bien présente mais aussi effrayé de peut-être renoncer à sa liberté, même par amour.
Meryl Streep est époustouflante, en femme anesthésiée par une vie morne où chaque jour ressemble au précédent et qui, pendant quatre petites journées, va vivre un grand amour. Tout en sachant qu'elle ne pourra pas aller plus loin. Et Eastwood réalisateur filme Meryl Streep avec une tendresse évidente, il la sublime même.
On pense inévitablement à Out of Africa avec lequel on peut trouver certaines convergences, à travers le couple Meryl Streep/Robert Redford. Mais là, c'est plus intimiste, plus resserré quelque part. Mais tout aussi intense.

On pourra dire que c'est peut-être un peu long (02 heures), que c'est parfois un peu lent et surtout larmoyant ou lacrymal. Peut-être, mais c'est beau. Une superbe histoire d'amour, d'autant plus poignante que dès le départ, elle est condamnée à être éphémère. Avec un talent incroyable, le grand Clint transforme ce qui pourrait n'être qu'un fait divers banal en une histoire d'amour qui vous prend aux tripes et vous serre la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Sam 22 Sep - 20:06

Très beau film, une belle histoire et d'autant plus que l'on ne s'attend pas à y trouver un acteur comme Clint Eastwood qui nous a habitués à des rôles disons plus "musclés"...
Et pourtant il y donne là toute la mesure de son talent. On découvre un Clint Eastwood capable d'autre chose que de tirer au Magnum 44 ; un Clint Easwood sensible, profond, voire compatissant.

A regarder comme un conte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3262
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Sam 22 Sep - 23:30

A la base Redford devait réaliser et jouer le film à la place de Clint Eastwood, mais il a été pris par un autre projet cinématographique, donc Eastwood a pris le relais. Et on peut dire avec talent. Dans un rôle inhabituel il faut dire, on a l'habitude de le voir dans des rôles de bourrin, de justicier, ou d'homme bourru, il montre là toute l'étendue de sa sensibilité. La campagne de l'Iowa est magnifiquement filmée, donnant un coté bucolique à la réalisation.
Meryl Streep est elle au sommet de sa sensualité, en femme qui s'ennuie, engoncée dans une vie morne où il ne se passe rien. Elle rencontre le personnage de ses rêves, celui joué par Clint Eastwood et le temps de 4 jours elle naît à la passion. Bien sur pour son mari et ses enfants elle restera.

Un très beau film, intimiste et tout en douceur, dans un amour qu'on pourrait définir comme une parenthèse enchantée, mais éphémère oui. Un film qui sera peut être difficile a appréhender pour les plus jeunes, mais dont une fois passé un certain âge, on comprendra tout son sens.

Le comportement du fils est aussi intéressant, énervé, furieux, agacé au début, il comprendra tout à la fin, devenant compatissant et bienveillant, tout un message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Dim 23 Sep - 9:07

Meryl Streep est pour moi au sommet dans ce rôle, si elle devait avoir eu un nouvel Oscar, c'est bien ici, encore plus que pour Out of Africa.

Il y a dans ce film un mélange doux/amer entre le bonheur et la tristesse. Il y a le bonheur, l'amour, la joie mais dans le même temps, la tristesse car on sait dès le départ que ça ne pourra pas durer. C'est sans doute ça d'ailleurs qui rend leur relation si intense : le temps leur est compté.
Une aura mélancolique baigne ce film, comme un sourire triste.
A chaque fois, je pense à The last days of summer de Cure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3262
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Dim 23 Sep - 16:55

Je suis pas loin de penser que c'est son meilleur rôle, à Meryl Streep, en femme d'un certain âge, toute en beauté, en sensualité et en sensibilité. Et je suis d'accord, je la trouve encore plus émouvante que dans Out of Africa. Un très beau rôle pour film très émouvant sur l'amour impossible, perdu, mais qui reste marqué à jamais.

Clint est surprenant dans ce film, et amorce un changement avec ce rôle, montrant toute la palette de sa sensibilité, qu'on retrouvera plus tard dans Million dollar baby.

Moi quand je pense à ce film je pense à la chanson de Lotus Eaters, The first picture of you, toute en mélancolie et romantisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Dim 23 Sep - 18:28

Il y a l'âge qui joue certainement : dans Sur la route de Madison, Meryl Streep est dans sa pleine maturité, 10 ans ont passé depuis Out of Africa.
Son personnage est différent aussi : dans Out of Africa, elle fait partie des élites, elle reste quelque part une grande dame, une châtelaine qui peut se permettre une certaine indépendance, une certaine liberté aventureuse. Dans Sur la route de Madison, elle est une banale mère de famille de l'Amérique profonde, anesthésiée par une vie morne et répétitive. Ce qui rend sa performance encore plus forte, difficile de faire surgir une telle émotion, une telle intensité, d'un personnage à la base si "banal".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Dim 23 Sep - 18:43

J'ai comme l'impression, VS, que tu es amoureux de Meryl Streep, je me trompe ? Wink

Du moins, c'est ton actrice préférée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Dim 23 Sep - 19:54

Elle est comme Romy Schneider : elle ne joue pas, elle est chacun de ses personnages.
17 nominations pour l'Oscar de la meilleure actrice quand-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3262
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Dim 23 Sep - 22:08

Je dirais aussi qu'elle est plus humaine, plus douce, plus sensuelle dans Sur la route de Madison, et physiquement vraiment très belle, la quarantaine triomphante.

Après je trouve par contre qu'au contraire l'émotion me parait plus simple de la faire surgir dans un personnage comme celui de la Route de Madison, c'est la sensibilité même, la fragilité également, et la découverte de ces nouveaux sentiments. Dans Out of Africa elle est aventureuse, libre, elle peut paraitre notamment au début hautaine. Et je trouve son personnage moins sympathique que celui vraiment dans l'émotion de Madison.

Après ça reste surement la plus grande actrice de sa génération, et peut être des actrices encore vivantes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Lun 24 Sep - 7:56

C'est vrai. Elle fait partie de ces actrices d'exception, passées au statut de légende vivante d'Hollywood.

Son jeu, son charme, ne sauraient laisser insensibles. A condition de la voir jouer en V.O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Lun 24 Sep - 14:17

Son personnage de Out of Africa n'est pas toujours si sympathique, c'est vrai. Malgré son amour progressif pour cette terre et ses gens, elle garde une certaine distance, elle reste une femme née dans un milieu riche, devenue baronne par son mariage et qui fait toujours partie de l'élite, aussi proche soit-elle devenue de ses travailleurs noirs. Elle part au fond de la brousse en expédition mais avec des disques de Mozart et du champagne, la classe…

Je crois avoir lu que pour ce rôle, elle alla jusqu'à étudier l'accent danois pour le rendre dans ses dialogues, pour mieux coller à son personnage qui parlait anglais mais était danoise à la base. Le professionnalisme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3262
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   Lun 24 Sep - 20:40

Son personnage dans Madison est une femme qu'on a envie d'aimer tout simplement.

Elle est alors au sommet de son talent et de sa féminité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)   

Revenir en haut Aller en bas
 
SUR LA ROUTE DE MADISON (1996)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries en général-
Sauter vers: