AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2468
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Dim 15 Jan - 18:54

Le lieu réservé aux livres historiques.

De la présentation, à la critique des bouquins qui parlent de notre histoire, de l'histoire, de notre passé, du passé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youpi l'alchimiste



Masculin Messages : 502
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Dim 29 Jan - 5:19

Une des œuvres que je préfère, des contes populaires très anciens qui nous emmènent loin et font rêver : Les milles et une nuits.


C’est un recueil de contes d’origines indiennes, perses et arabes qui prend sa source aux environs des 9ieme et 10 ieme siècles. Le récit débute par l’histoire du Roi Schahriar qui pour se venger de l’adultère de son épouse la tua et se fit amener une vierge chaque nuit pour la faire mourir le lendemain. Schahrazade pour échapper à son sort lui conta des histoires qu’elle achevait … la nuit suivante tout en enchainant sur une nouvelle.

C’est donc un prétexte pour se voir conter des dizaines d’histoires merveilleuses dans le cadre du moyen orient médiévale. Il existe plusieurs versions de l’œuvre, la première traduction française d’Antoine Galland (publié de 1704 à 1717) est moins complète. Par contre, c’est lui qui a traduit et intégré les contes de Sindbad, Ali baba et Aladin au récit (ces contes existaient déjà mais pas dans les manuscrits originaux). Cette traduction était destinée à la cour et a été aseptisée, certains contes écartés pour ne pas choquer.

La traduction de Joseph Charles Madrus (de 1899 à 1904) est quand a elle plus complète et probablement plus proche de l’originale. Les textes nous emmènent dans un univers oriental riche et voluptueux, souvent teinté d’érotisme. Ce n’est donc pas un livre pour enfant, pour cela préférez le texte de Galland.

Il y a une édition encore plus complète (mais que je n’ai pas eu entre les mains) celle de Jamel Eddine Bencheikh et André Miquel (2005 semble-t-il). Il regroupe plus de 200 histoires, que du bonheur.

Difficile de résumer autant d’histoires, certaines sont de véritables petits bijoux. Il y a beaucoup à découvrir, le mieux est de se lancer. Si l’on aime les histoires de princesses, d’amour, de magie et d’aventure il ne faut pas hésiter. Les milles et une nuits, une œuvre magique qui nous emmène aux côtés du calife Haroun Al Rachid dans le Bagdad ancien, les palais somptueux et l’univers des génies. A lire et à relire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES CLASSIQUES   Ven 24 Fév - 18:09

NANA d'Emile Zola


Splendeur et misère d'une courtisane, d'une demi-mondaine du Second Empire, qui passe comme une comète, une traînée de poudre, avant de disparaître avec l'Empire en 1870. Vraiment superbe. Le style est agréable, littéraire, mais pas pompeux ou trop étudié.
C'est donc l'histoire de "Nana", une demi-mondaine du Second Empire, actrice sans talent et qui chante faux, mais piquante et séduisante en diable, qui va devenir la "reine" de Paris et traverser l'Empire jusqu'à sa chute en 1870. Avec cet ouvrage, Zola dresse un portrait au vitriol du Paris mondain de l'époque, de l'hypocrisie de la bourgeoisie et de l'aristocratie. Son héroine, simple fille du peuple, va faire voler en éclats les convenances d'une haute société avide de plaisirs derrière la façade morale, le paraître et le "qu'en dira-t-on".
A noter, l'adaptation en film de 1981, pas mauvaise, avec-mais oui- Véronique GENEST dans le rôle titre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Jeu 24 Mai - 12:45

LES MEMOIRES D'HADRIEN



"Les mémoires d'Hadrien" ou le chef-d'oeuvre de Marguerite Yourcenar, qui lui valut d'être la première femme admise à l'Académie Française. Oeuvre de toute une vie, en "gestation" pendant des dizaines d'années, c'est aujourd'hui un classique de la littérature. Il s'agit, sous une version profondément romancée mais terriblement crédible, des mémoires d'Hadrien, l'un des plus grands empereurs de Rome. Merveilleusement accordé à la diversité du monde sur lequel il règne, Hadrien ne se fait pourtant pas d'illusions : malgré sa grandeur et sa puissance, Rome mourra un jour. De ses origines à sa montée sur le trône impérial, de ses voyages incessants à travers l'empire à sa relation passionnée avec le bel Antinoüs, Marguerite Yourcenar nous livre un portrait fabuleux de cet empereur atypique, curieux de tout, guerrier, administrateur, architecte et poète. Racontées à la première personne, ces mémoires nous donnent vraiment l'impression d'être penché sur l'épaule de l'empereur pendant qu'il écrit. C'est également un formidable traité de politique, la recherche d'un équilibre, d'une harmonie, par un homme empli d'idéal mais sans être naïf ou se bercer d'illusions. Incontournable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES CLASSIQUES   Mer 6 Juin - 8:52


LES FAUX-FUYANTS




Grand admirateur de Françoise Sagan, "Les faux-fuyants" fait partie de mes oeuvres préférées de cet auteur. En format poche, c'est pas trés épais, ça peut se lire en un après-midi. L'histoire ? Juin 1940, la débâcle, l'exode devant l'avancée des troupes allemandes. Dans une superbe voiture, quatre personnages sur les routes de l'exode : Loic, diplomate homosexuel, Diane, la plus âgée, riche et autoritaire, Luce, jeune femme mal mariée à un riche industriel et Bruno, un gigolo qui est son amant depuis deux ans. Quatre mondains en fuite, en route pour Lisbonne. Une rafale de mitraillette d'un avion de chasse allemand va faire basculer leur périple : la voiture est touchée, impossible de continuer et le seul secours est un brave paysan qui passe par là sur sa charette et offre à nos naufragés de la route l'hospitalité chez lui. Voilà nos quatre mondains dans une ferme paumée d'une rusticité cauchemardesque...
C'est drôle, désopilant, parfois tordant, parfois pathétique. Trés bien écrit et (contrairement à une idée reçue à propos de Sagan) trés accessible, ce petit bouquin rapide à terminer est irrésistible. Oubliez "La ferme célébrités" et venez suivre les péripéties de nos quatre snobs aux travaux des champs. A noter : la fin est totalement innatendue, stupéfiante. J'ai mis du temps à m'en remettre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Dim 1 Juil - 19:26



"LES 3 MOUSQUETAIRES", par Alexandre Dumas



devinette : pourquoi les 3 Mousquetaires ne sont pas 4 ?
réponse : car l'un d'eux n'est pas un mousquetaire.

Il est très facile de rater un excellent livre sous prétexte que l'on est déjà familier avec lui à travers des films TV ou ciné, ou bien encore d'être rebuté par le côté scolaire ou une allergie aux Classiques. Ce serait dommage, tant ce livre mérite d'être lu.

Aventure, Amitié, Action sont présents sur fond historique, même si l'on a souvent dit que Dumas prenait quelques libertés par rapport à la vérité historique.
Qu'importe, tant qu'il est facile de se divertir dans ce long roman (700 pages) menés tambour battant.
Pas vraiment le temps de s'ennuyer tant l'action est présente.

Les personnages sont soignés et sont l'une des forces du livre.
En effet, Dumas donne un peu de profondeur psychologique à ses héros qui ont parfois un doute, ou possèdent un petit défaut. Et puis il y a Milady, inoubliable.

Publié d'abord par épisode dans le journal Le Siècle en 1844, le roman fut édité la même année.
Ceux qui ont aimé Les 3 Mousquetaires liront avec plaisir la suite : "20 ans après" :
Cette suite accuse un peu le coup niveau rythme mais reste d'excellente facture.
L'occasion est unique de découvrir et redécouvrir les héros 20 ans plus tard, parfois abîmés par les ans.
La dimension psychologique des héros devient beaucoup plus importante, car si leur jeunesse est partie comme certaines de leurs illusions, ils ont encore de beaux restes.

Enfin, l'on peut retrouver ensuite nos héros dans le Vicomte de Bragelone, même si ils n'en sont plus les principaux protagonistes.
J'ai eu du mal avec ce celui-là : j'ai trouvé que l'action était bien moins présente, et surtout, j'ai eu beaucoup de mal avec les petites histoires en coulisse de la Cour du Roi de France et autres amourettes de salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Ven 20 Juil - 9:55

Barbara Chase-Riboud/LA GRANDE SULTANE
Un de mes livres fétiches, que je possède toujours, même écorné et usé. Voici l'histoire vraie d'une jeune française de la fin du XVIIIème siècle qui, partie de sa Martinique natale pour rejoindre la France, est capturée par des pirates barbaresques. Envoyée à Alger dans un premier temps, elle part ensuite intégrer le harem du sultan Abdul Hamid à Istanbul. Entre intrigues, empoisonnements, guerres et trahisons, elle y deviendra favorite, puis mère du futur sultan Mahmoud II.
Il ne s'agit nullement d'une bluette à l'eau de rose. Magnifiquement écrit, avec sensualité et le réalisme le plus crû, ce livre est une plongée vertigineuse dans ce monde mal connu et bourré de clichés : le harem. Loin des phantasmes occidentaux, on découvre un lieu luxueux, mais rigide, austère, extrêmement hiérarchisé, structuré et ordonné, avec des règles trés strictes et une discipline digne d'un couvent. Un monde de femmes et d'ennuques où il faut se frayer un chemin entre intrigues, jalousies, avortements, tentatives de meurtre, sous l'autorité de la toute puissante Validé Sultane, la mère du sultan règnant. Le livre est aussi la découverte d'un empire ottoman agonisant, figé, sclérosé, qui va se retrouver pris entre les guerres napoléoniennes et les ambitions russes. Une mêlée de personnages extraordinaires, le grand ennuque noir, Hadidgé sultane, Catherine II de Russie, le trop beau et désinvolte Ishak Bey, le docteur Lorenzo... pour un quart de siècle d'histoire tumultueuse entre Europe, Turquie et Russie, avec en toile de fond, le destin incroyable d'une femme qui en vient à tout sacrifier pour le pouvoir et son fils. Une superbe réflexion, solidement documentée et superbement écrit, sur l'esclavage, la politique, l'amour et le pouvoir qui rend fou. Magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Ven 20 Juil - 10:31

Ysabelle Lacamp/LA FILLE DU CIEL
Direction la Chine du Xème siècle. Alors que l'Europe médiévale balbutie, la Chine impériale a développé une civilisation brillante, a déjà inventé la poudre à canon et diffuse même ses premiers livres imprimés. Une Chine incroyablement cosmopolite et colorée, où se côtoient toutes les religions, tous les courants de pensée. Mais une Chine éclatée, en pleine décadence, où l'empereur n'est qu'un pantin sous la menace des hordes nomades venues du nord. Shu-Meï, une femme d'une grande beauté, décidée et volontaire, va être l'héroine d'une incroyable aventure qui va la mener de sa petite province perdue à la cour impériale où elle se retrouvera mêlée aux intrigues visant à renverser l'empereur qui a osé pactiser avec les barbares pour mieux asseoir son pouvoir.
Une aventure mouvementée et haletante, dans un Extrême-Orient incroyable, tumultueux et décadent, coloré et cosmopolite, où la civilisation la plus évoluée côtoie les superstitions les plus primitives. Là aussi, une mêlée de personnages détonnants pour un monde qui donne le tournis, décrit avec talent par l'auteur. Mais aussi l'histoire d'une femme révoltée qui affirme sa liberté dans un monde d'hommes. Un voyage étonnant !


Attention : ce livre contient des scènes de violence et de sexe trés crûes et explicites et doit être réservé à un public averti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Ven 20 Juil - 10:52

Jean-Michel Thibaux/IMPERATOR
Rome, IIIème siècle après J-C : l'empire vit des heures noires, les frontières s'embrasent, les hordes barbares sont partout. Sans parler de ces mystérieux chrétiens, chaque jour plus nombreux et dont on sait si peu de choses. Dans ce monde en plein trouble, voici deux soeurs d'origine barbare, Julia et Nina. La première est médecin sur la frontière menacée, l'autre institutrice à Rome. Le livre relate en parallèle leurs aventures dans un monde où règne la jouissance, la trahison et l'ambition. De médecin, Julia va devenir guerrière et mériter sa place aux côtés des légions du nord tandis qu'à Rome, sa soeur, devenue la maîtresse de Galienne, nièce de l'empereur, devient également la secrétaire et confidente de ce dernier. Mais Valérien César, empereur de Rome, veut en finir avec les chrétiens, accusés de pactiser avec les barbares.
Un roman historique solide pour une plongée dans une Rome en pleine décadence, sans repères, où tout semble possible, où les rêves les plus fous semblent réalisables, où tout s'achète, tout se vend, tout se sait. On suit avec interêt les aventures distinctes des deux soeurs, si différentes, qui finiront par se retrouver à la fin après avoir chacune choisi leur voie. Un bon roman historique, solide et bien documenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Ven 20 Juil - 11:22

Irène Frain/LE NABAB
Romancée et trés bien écrite, voici l'histoire vraie de René Madec, petit mousse originaire de Quimper qui débarque, adolescent et en haillons sur les quais de Pondichéry au XVIIIème siècle. En moins de vingt ans, il va devenir un seigneur, un nabab. Mêlée à d'autre personnages, l'intriguante Marian de Chapuset, "Sombre" l'aventurier, la princesse Sarasvati, Warren Hastings, l'histoire de Madec nous plonge dans une Inde incroyable que se disputent férocement anglais et français sous l'oeil des brahmanes et des rajahs. Voici l'Inde, cruelle et sensuelle, imprégnée de spiritualité avec ses milliers de dieux, voici les éléphants, les bazars, les intrigues des négociants dans les caravansérails, voici les épices, la mousseline et les diamants... A travers le destin de Madec, entre campagnes razziées, armées levées, intrigues et trahisons, on découvre comment la France, qui s'était taillé là un immense empire, l'a finalement laissé aux anglais. Avec en toile de fond, le Taj Mahal, le Gange, et des indiens fatalistes pour qui la vie n'est qu'un éternel cycle, entre deux moussons. Un monde chatôyant et captivant, mais aussi lourd et poisseux, où tout peut se gagner, mais aussi se perdre trés vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mar 6 Nov - 18:42

Les enquêtes du mandarin Tân, par les sœurs Tran-Nhut

Les deux premiers tomes de cette série située au Vietnam du début du XVII° siècle - Le Temple de la Grue Écarlate et l'Ombre du Prince - sont excellents.

Le personnage principal, le mandarin Tân, a été récemment nommé dans sa première affectation. Il a l'esprit aussi aiguisé que sa force et ses talents aux arts martiaux sont impressionnants, cependant, fils d'une famille de paysans, il fait preuve d'une certaine superstition et de naïveté devant la façon dont le monde tourne parmi les gens hauts placés… il est utilement assisté par le lettré Dinh, à l'intelligence critique aiguisée, quand toutefois il ne se perd pas dans les railleries et récriminations gratuites ou des pratiques sexuelles qu'on devine peu orthodoxes. Le très compétent, très gras et et très vaniteux docteur Porc est là pour fournir les expertises médicales nécessaires…

Dans le premier roman, le mandarin est confronté à une série de meurtres d'enfants hideusement déformés et aux moines d'un étrange temple; dans le second, il il doit résoudre une autre série de meurtre quand, appelé à la capitale, il se retrouve pris dans les luttes entre grands seigneurs autour d'un empereur fantoche - et surtout du seigneur dont le fils mort tragiquement avait été son camarade de promotion et son ami…

Le style est très agréable, jouant et sur le registre de l'ironie et sur celui du lyrisme; comment peut-on ne pas aimer un ouvrage où on lit,
" je suis la patronne de cette auberge à cheval sur le rocher et le précipice, et un jour il suffira d'un coup de vent plus fort que les autres pour que nous allions tous rouler au fond. Là, nous vivrons en bonne entente avec les fantômes et les démons. Alors, au lieu de servir à boire et à manger aux voyageurs affamés, nous boirons leur sang et mangerons leur foie. "

Malheureusement, les volumes ultérieures ont subi une chute foudroyante en termes de qualité et je les déconseille fortement. Néanmoins, autant que par la description d'un lieu et d'une époque peu connus en France que par les qualités propres des livres, les deux premiers tomes valent d'être lus…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mar 6 Nov - 18:51

Excellent Ashimbabbar, je prends bonne note. Je suis curieux des les lire et de les comparer aux Juge Ti Chinois :

"Les enquêtes du Juge Ti", par Robert Van Gulik :

Robert Van Gulik, diplomate, écrivain, sinologue et spécialiste de l'Asie, multi-linguiste, collectionneur d'art, calligraphe et fin lettré, et j'en passe, fut le précurseur des romans policiers avec cadre "historique", à la manière des Frêre Cadfael et autres.

En effet, grand spécialiste de l'Asie où il résidait, Van Gulik traduisait lui-même les traités juridiques de la Chine ancienne, pour s'inspirer de faits réels et de véritables enquêtes, afin de faire revivre méticuleusement la Chine des Tang.

Le Juge Ti, né en 630, a réellement existé et est un personnage historique de la Chine. Le génie de Van Gulik est de s'approprier ce personnage pour lui faire vivre des aventures passionnantes, dans la Chine du VIIè siècle.
Il arrive à nous offrir des romans policiers avec de solides intrigues, en nous transportant ailleurs, dans le temps et l'espace. C'est un véritable voyage et une formidable introduction à la découverte de la Chine ancienne, de ses us et coutumes.
Au fil des tomes, l'on prend beaucoup de plaisir à suivre le parcours du Juge Ti, ainsi que l'évolution des personnages secondaires comme ses épouses, et surtout ses lieutenants qui sont le relai du Juge sur le terrain pour mener des enquêts musclées ou en en finesse.

Parues d'abord en VF chez 10/18, les enquêtes du Juge Ti peuvent très bien se lire de manière indépendante. Toutefois, le plaisir de la lecture est magnifié lorsque l'on respecte l'ordre chronologique des aventures.
Cela permet de mieux suivre la carrière du Juge qui s'étend sur de longues années, de le suivre dans des régions précises où il est muté, et de faire la rencontre de ses lieutenants et de ses épouses dans leur ordre d'apparition.
Respecter l'ordre chronologique n'est pas évident puisque des nouvelles s'intercalent parfois entre les romans.

Du coup, je préfère présenter ici l'édition complète de Pulp Fictions qui a le mérite de présenter en 4 tomes une intégrale suivant l'ordre chronologique, enrichie d'illustrations inédites de Van Gulik (qui dessinait, également) par rapport à 10/18.
Pour ceux qui préfèreraient commencer par un seul volume en 10/18, le premier de la série est "Traffic d'Or sous les Tang".


En résumé, les aventures du Juge Ti forment une belle saga policière qui transporte le lecteur dans les contrées lointaines de la Chine des Tang, un vrai dépaysement garanti.


Pour aller plus loin :

- A noter que le Juge Ti est repris actuellement par un auteur Français, Frédéric Lenormand, qui nous gratifie plusieurs fois par an de nouvelles aventuress. L'humour y est plus présent et ses romans possèdent souvent une thématique précise, mais leur qualité n'arrive pas à égaler celle de Van Gulik.

- Pour information, côté cinéma : outre le blockbuster asiatique sur le Juge Ti tourné il y a peu et que je n'ai point vu, citons le quasi-introuvable "Le Monastère Hanté", vieux film de Hong Kong assez kitch, et non réédité.
- Ce même Monastère Hanté faisant sérieusement penser au Nom de la Rose, d'Umberto Ecco, écrit bien après.

- La vie de Van Gulik est presque un roman en soit (des biographies en VF sur lui existent, comme "Les 3 vies de Robert Van Gulik").

- Le Juge Ti n'est pas à confondre avec le Juge Bao, autre juge Chinois qui a inspiré des romans, et surtout des BD qui valent le coup d'oeil.

- Enfin une autre raison de lire les aventures du Juge Ti dans l'ordre est la suivante, à réserver à ceux qui ont fini la saga, SPOILER :
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mar 6 Nov - 18:58

La trilogie du "Faucon du Siam", par Axel AYLWEN:

La trilogie du Faucon du Siam comprend 3 volumes :
Le Faucon du Siam
L'envol du Faucon
Le dernier vol du Faucon

L'auteur, Axel Aylwen, est un historien spécialisé dans la civilisation Thaïlandaise. Très peu de livres sur la Thaïlande ou écrits par des Thaïlandais sont hélas disponibles en France, mais cette fresque historique basée sur des faits véridiques vous fera plonger avec bonheur dans la cour du Siam du XVIIè siècle. Ici, se basant sur les archives historiques du Siam, l'auteur réussit à conjuguer le talent romanesque d'un Alexandre Dumas, avec son soucis du détail historique.

Qui fut donc ce personnage réel de l'Histoire, et héros de cette histoire ?

Constantin Phaulkon était un marin anglais d'origine grecque. En 1679, il débarque âgé de 25 ans, dans le royaume du Siam, alors à l'apogée de sa magnificence. Peu à peu, il est séduit par ce pays dont il apprend la langue et adopte le mode de vie local. Plein de ressources, son destin le mènera à la Cour du Roi, où il finira par exercer les plus hautes fonctions : "Barcalon", soit Premier ministre. Mais la résussite et ses origines étrangères de Phaulkon provoquent de la jalousie. Il doit faire face à la fois aux intrigues intérieures du Siam et aux appétits des puissances Européennes.
La Hollande, le Portugal et de l'Angleterre, se battent pour imposer leur commerce, dont ils espèrent faire une colonie. Phaulkon doit alors choisir si il ne va pas plutôt s'allier avec la France de Louis XIV, pour préserver les intérêts du Siam.

Ces livres retrace son destin, et sa relation amoureuse avec une espionne royale, avec parfois une touche d'érotisme. Mais surtout, le véritable héros de cette fresque est bel et bien la civilisation du Siam et son histoire, loin des clichés habituels sur la Thaïlande d'aujourd'hui. Pour tous les amoureux de ce pays, ces livres sont une porte ouverte pour découvrir davantage ses racines culturelles. Pour les autres, ils apprécieront l'exotisme, et le suspens d'un récit romanesque et historique. Evasion garantie.

Notes :
Hélas, ces 3 romans ne sont plus édités pour le moment, mais restent trouvables assez facilement sur le net, neuf ou d'occasion.
Un autre livre existe sur ce sujet, intitulé "Un jésuite à la Cour du Siam".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Lun 12 Nov - 20:02

à ce sujet, je recommande le remarquable ouvrage historique de Dirk Van der Cruysse Louis XIV et le Siam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Lun 12 Nov - 23:31


La géniale épopée consacrée à l'un de nos plus grands chefs d'Etat.

1851. La IIe République a vécu. Napoléon III est Empereur, ses opposants écartés, s'ouvrent devant lui deux décennies d'un régime à la fois autoritaire, bourgeois, progressiste et brillant. La France entre dans la modernité. C'était un jeune prince charmant, c'est aujourd'hui un empereur qui rêve et qui bâtit : chemins de fer, grands magasins, éclairages publics, travaux du Baron Haussmann. Les accomplissements ne manquent pas. Paris s'épanouit, les fêtes y sont folles et, sur un air d'Offenbach, déjà on médit du pouvoir...

Pour tous ceux que l'épopée du Second Empire passionne, un roman historique qui vous plongera au coeur de la période la plus faste et la plus prospère de la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Lun 26 Aoû - 17:26

Ann Rice : la voix des anges


Beaucoup l'ignorent, mais Ann Rice a beaucoup écrit, en dehors de sa fabuleuse saga de Lestat le vampire, dans la littérature érotique.
Avec La voix des anges, elle mêle érotisme et vérité historique à travers la vie d'un castrat qui va chercher à se venger de celui qui est responsable de son état.

Nous voici donc dans l'Italie, en pleine décadence politique, du XVIIIème siècle. La musique y est reine, l'opéra fait rage et déchaîne les passions.
Tonio Treschi est le fils unique d'une riche et puissante famille vénitienne, famille qui a un sombre secret : Tonio a un aîné, Carlo, héritier légitime, chassé autrefois suite à un retentissant scandale. A la mort du chef de famille, Carlo refaît surface, bien décidé à éliminer ce petit frère gênant pour s'emparer de la fortune familiale. S'avisant que Tonio est doté d'une voix exceptionnelle, il le fait enlever et castrer pour l'envoyer à Naples étudier le chant.
Tonio rencontre alors Guido, castrat autrefois célèbre mais dont la voix a mué, ruinant sa carrière et devenu maître de chant. Guido va prendre Tonio sous son aile et en faire un dieu de l'opéra, couvert d'acclamations et de richesses. Mais Tonio n'a pas oublié sa vengeance...

Un bouquin très fort réservé à un public averti, pour une histoire dérangeante, troublante, presque malsaine parfois, autour de personnages atypiques. Un roman où flotte un parfum trouble d'érotisme, d'ambiguité sexuelle, de frustration, de passion inassouvie et qui ménage une surprise de taille au sujet de Carlo...
Mais surtout, un bouquin solidement documenté, qui nous fait découvrir une réalité dérangeante, ce commerce, cette véritable industrie des castrats dans l'Italie de l'époque où des familles n'hésitent pas à imposer la terrible opération à un fils doué pour en faire une idole de l'opéra. Sans complaisance ni pudeur, Ann Rice nous fait découvrir les côtés les plus sordides et terribles de cette activité et se plonge avec délices dans la psychologie complexe de ces personnages hors du commun, ni hommes ni femmes et vénérés comme des dieux. On découvre également que l'opéra est une école de rigueur et de discipline incroyable et que le chant, entre techniques de respiration et gestuelle, est comme la danse un art à part entière.

Une plongée en apnée dans un monde déroutant, où le sordide côtoie les ors et les fastes, aux côtés de personnages attachants et dérangeants, entre pitié et malaise, fascination et dégoût. Un des plus grands succès d'Ann Rice, très bien documenté et historiquement solide, mais à ne pas mettre entre toutes les mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mar 11 Nov - 9:25


Un portrait à charge contre celui que l'on nous a toujours présenté jusque-là comme le père de la Renaissance française, l’ami de Léonard de Vinci, le bâtisseur de Chambord et de Fontainebleau, le vainqueur de Marignan, l’allié de Soliman contre l’ennemi juré du royaume, Charles Quint.

Mais ces traits saillants ne sont-ils pas l’arbre qui cache une forêt bien plus complexe ?

Dans cet essai biographique d’un genre nouveau, Franck Ferrand casse l’image d’Épinal et nous dépeint ce roi sous les traits d’un personnage moins brillant qu’on ne le prétend. Car le géant débonnaire a connu des triomphes mais aussi des défaites et ce jusqu’à la captivité. François Ier, héros tourmenté, subit la trahison de son cousin, adora sa sœur et détesta son héritier, frôla plusieurs fois la mort, multiplia les conquêtes amoureuses, vit mourir ses fils aimés. Un homme qui vécut entre une jeunesse de rêve et une vieillesse de cauchemar, torturé par une maladie atroce.

Et l'auteur d'aller plus loin : et si François Ier n’avait pas été un si bon roi ?

Louis XII disait de son successeur : "Ce gros garçon gâtera tout." L’histoire, pour peu qu’on la regarde objectivement, semble lui avoir donné raison. Longtemps dominé par sa mère, manipulé par sa maîtresse, François se laissa aveugler par son amour de l’Italie et par sa haine de l’Empereur. Jouet des factions, facile à duper, le soi-disant "restaurateur des Lettres" instaura la censure et lutta contre l’imprimerie ; il finit même par allumer les bûchers d’où partiront les guerres de religion !

A la lecture de ces lignes écrites d'une plume érudite, chacun se fera son opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2468
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mar 11 Nov - 19:58

J'ai toujours du mal avec les titres pompeux du genre "le portrait vérité", "la vérité vraie" . On tombe plus dans le sensationnel qu'autre chose, niveau titres, pour attirer le lecteur avec des mots chocs.

Je ne donnerai pas d'avis sur ce livre que je n'ai pas lu. C'est vrai que François Ier était capricieux, impudique, dominé par les femmes. Néanmoins il avait une vision d'une monarchie héroïque, et il voulait surtout unir le royaume autour de la majesté du trône, encourager le savoir, inspirer les arts par la générosité et par le mécénat.
Mais le pouvoir souffrait de l'exiguïté de l'administration royale et de la fragilité financière de la couronne. Il devait affronter les institutions traditionnelles qui voulaient centraliser le pouvoir.
Mais c'était un homme avant tout avec ses forces et ses faiblesses, quelles soit militaires ou encore diplomatiques. Ca reste cependant à mes yeux un bon roi, mais qui pour moi n'a pas le prestige et la grandeur des rois médiévaux.
Et puis c'était une période assez intolérante religieusement, ne l'oublions pas, bien pire qu'au Moyen-âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mar 11 Nov - 21:42

Warlock a écrit:
J'ai toujours du mal avec les titres pompeux du genre "le portrait vérité", "la vérité vraie" . On tombe plus dans le sensationnel qu'autre chose, niveau titres, pour attirer le lecteur avec des mots chocs.

Avec Franck Ferrand, qui est, à mon sens, un historien professionnel sérieux, je ne pense pas qu'il s'agisse d'un livre "spectacle". Et c'est pour cela que son ouvrage m'intéresse.
Je suis fidèlement ses émissions, tant à la radio (enfin, en podcast) qu'à la télévision, je suis aussi abonné à la revue "Détours en Histoire" qu'il a fondé et il offre toujours des sujets bien fouillés et argumentés.

Le sous-titre "portrait-vérité" a été, selon moi, ajouté par l'éditeur. En revanche, j'aime bien le qualificatif : "Roi de chimères".

Citation :
Je ne donnerai pas d'avis sur ce livre que je n'ai pas lu.


Je ne l'ai pas lu moi non plus. Mais je pense commencer à lire les premières pages d'ici à la fin de cette semaine. Je livrerais alors mes premières impressions.


Citation :
Mais c'était un homme avant tout avec ses forces et ses faiblesses, quelles soit militaires ou encore diplomatiques. Ca reste cependant à mes yeux un bon roi, mais qui pour moi n'a pas le prestige et la grandeur des rois médiévaux.

Franck Ferrand ne dit pas le contraire, à ce que j'ai pu comprendre dans les quelques interviews où il présentait son livre. Il veut juste montrer que le portrait que l'on nous a laissés de François Ier est peut-être un peu trop enjolivé et que la légende a pris trop le pas sur la réalité des faits.

C'est cette image d'Epinal qu'il cherche à casser. Entre ce que l'école, le collège, le lycée et plus tard la fac nous a enseigné et qui était réellement ce personnage, il doit y avoir un juste milieu.

Je pense qu'il s'agit-là d'une étude très intéressante et j'ai vraiment hâte de la découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mer 12 Nov - 17:20

Pour ce qui est des guerres de religion, François Ier ne doit pas être trop accablé : il se les ait pris dans la gueule comme tout le monde, sans trop voir venir...
Sa soeur et une partie de son entourage l'incitaient aux idées nouvelles, espérant bénéficier ainsi de l'appui des princes protestants d'Allemagne contre Charles Quint. Et question morale, on savait que François Ier n'était pas très regardant puisqu'il avait déjà fait alliance avec le monde musulman de Soliman le Magnifique dans le même but de régler son compte à Charles Quint.
Mais l'affaire des "placards" l'exaspéra : au cours d'une nuit, des partisans de la Réforme couvrirent les murs de Paris de placards, c'est à dire d'affiches, où ils procédaient à une attaque en règle contre l'Eglise catholique. Un de ces textes fût même retrouvé sur la porte de la chambre du roi à Amboise, où il séjournait. Les éclésiastiques de son entourage passèrent alors à l'offensive, accusant les protestants de comploter contre le pouvoir et l'autorité royale. Ce fût le feu aux poudres...
François Ier ne s'attendait pas vraiment au déferlement de violence et de haine qui suivît. On lui prête ces mots sur ses derniers jours :"Seigneur, qu'elle fût lourde cette couronne que je croyais avoir reçu de vous comme un don !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Mer 12 Nov - 17:57

Voyageur Solitaire a écrit:

Mais l'affaire des "placards" l'exaspéra : au cours d'une nuit, des partisans de la Réforme couvrirent les murs de Paris de placards, c'est à dire d'affiches, où ils procédaient à une attaque en règle contre l'Eglise catholique. Un de ces textes fût même retrouvé sur la porte de la chambre du roi à Amboise, où il séjournait. Les éclésiastiques de son entourage passèrent alors à l'offensive, accusant les protestants de comploter contre le pouvoir et l'autorité royale. Ce fût le feu aux poudres...

C'était là un crime de lèse-majesté que François Ier ne pouvait laisser passer. Surtout à une époque où la France émergeait en tant qu'Etat. Il en allait, non seulement du trône, mais aussi de l'existence même du royaume.

Les guerre de religion ne sont, au fond, qu'un prétexte.

Le personnel administratif de la France était gagné aux idées réformées dans sa plus grande majorité. Or la religion du Roi était catholique et affirmer une religion contraire, c'était s'opposer au Roi et donc à l'Etat. Pour François Ier puis, plus tard, pour ses descendants, c'était comme une trahison.

La consolidation d'un Etat fort et centralisé ne pouvait pas laisser une confession divergente prospérer. D'autant que les protestants constituaient une sorte d'Etat parallèle.

Cela rappelle un peu les premiers temps du christianisme à la fin de l'Empire Romain. Une secte divergente qui fait trembler sur ses bases tout l'édifice du pouvoir en place en voulant se substituer au culte officiel à l'Empereur.

D'ailleurs, tous les rois de France depuis Philippe le Bel jusqu'aux Valois, étaient imprégnés de droit romain. On avait signifié à François Ier qu'il était comme un "Empereur en son royaume". Et en tant qu'Empereur, il ne voulait pas laisser son Empire courir à la chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Sam 15 Nov - 17:45

J'ai acheté aujourd'hui ce livre et j'ai commencé de lire l'introduction.

Pour l'instant, il montre en quoi François Ier fut moins brillant que l'on ne l'a dit jusque-là. Le fait qu'il ait grandi, surtout, entre deux femmes : Marguerite d'Angoulême, sa soeur et Louise de Savoie, sa mère, qui, toutes les deux, le chouchouaient et l'adulaient. Sa mère l'appelait même "mon César", tant elle était convaincue, suite à une prédiction que lui avait fait François de Paule, qu'un jour il serait roi...


On peut dire que François Ier est en quelque sorte la "créature" de Louise de Savoie. Pétrie d'ambition, elle a régné par procuration, surtout dans les premières années, plaçant ses proches aux postes les plus importants du pouvoir pendant que son fils, rêvant d'explots chevaleresques, partait se couvrir de gloire en Lombardie.

On apprend d'ailleurs que ce n'est pas François Ier qui a gagné la fameuse bataille de Marignan mais le connétable de Bourbon. Du moins, c'est ce dernier qui a positionné les troupes et pensé le plan d'action. Et si les Vénitiens n'étaient pas venus à temps, il n'est pas dit que les Suisses n'auraient pas, à terme, remporté la bataille.

Enfin, la scène du fameux adoubement de François Ier sur le champ de bataille par Bayard est pure fiction. Elle a été inventée dix ans plus tard, au moment de la bataille de Pavie, pour trouver une justification à la captitivé du roi à Madrid.

Comme quoi, comme le dit Franck Ferrand, "à quoi tient l'histoire"...

Voilà où j'en suis pour le moment dans son bouquin. Déjà, quelques clichés battus en brèche. Mais comme il le dit, il ne s'agit pas de dénigrer François Ier mais de rappeler qui il était réellement, au milieu de toutes les allégories, les images d'Epinal, que l'on peut trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Sam 15 Nov - 22:00



"Du Sang sur l'histoire" - de Franck FERRAND

L'Histoire s'écrit à l'encre écarlate... Attentats, batailles, exécutions de masse... toute l'aventure humaine est ponctuée de bains de sang. Du massacre de la Saint-Barthélémy aux tueries de la Grande Guerre, de la répression des révoltes d'esclaves, à Rome, à l'extermination des populations amérindiennes. Et parce qu'ils ont fait couler beaucoup de sang, Attila et Al Capone ont aussi gagné leur place dans la légende rouge de l'humanité.

Dans ce livre, l'historien Franck Ferrand a choisi, parmi ses émissions d'Au Coeur de l'Histoire, qu'il anime sur Europe 1, 28 récits les plus sanglants qui ont marqué notre mémoire collective. Il s'attache aussi à résoudre certaines énigmes, et se penche notamment sur les cas mystérieux de la bête du Gévaudan ou de la disparition de Louis II de Bavière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Lun 17 Nov - 20:40



Marcel BRION "Les Borgia"

Orgies, népotisme, concussions, meurtres politiques ou privés, licence sexuelle et inceste, il n'est pas un scandale qui n'ait pas été associé au nom des Borgia.

Entretenue et grossie par les calomnies de leurs ennemis politiques, une légende noire s'est créée autour du pape Alexandre VI et de ses enfants, César et Lucrèce Borgia. Mais c'est oublier que c'est toute l'Italie qui, en cette fin du XVe-début XVIe siècle, était gangrénée par la décadence des moeurs...

Dans cet ouvrage, l'historien et essayiste Marcel Brion (1895-1984) s'est attaché à replacer l'histoire de cette famille dans son siècle, et faire ainsi la part du mélodrame et de la vérité historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3818
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Dim 21 Déc - 1:33



LES ROIS MAUDITS I

Le Roi de fer

Premier volume du cycle, ce roman a pour figure centrale Philippe IV le Bel, roi d'une beauté légendaire qui régnait sur la France en maître absolu. Tout devait plier ou rompre devant l'autorité royale.
Mais l'idée nationale logeait dans la tête de ce prince calme et cruel pour qui la raison d'Etat dominait toutes les autres.
Sous son règne, la France était grande et les Français malheureux.

Magnifique épopée, remarquablement écrite, elle nous transporte dans ce XIVe siècle si perturbé où toutes les misères, toutes les intrigues se mèlent, où se joue le destin de la France et celui de l'équilibre européen. Certes, l'auteur s'est autorisé parfois quelques libertés avec les faits, mais sa plume magistrale, ses descriptions minitieuses, nous entraînent au coeur du Paris de 1314. On y assiste au jugement et à l'exécution des Templiers, on se ballade au coeur de l'île de la Cité, sous les arcades de la Galerie des Merciers, on y croise le roi, ses conseillers, on entre dans le mystère des fêtes orgiaques de la Tour de Nesle. Bref, on est happé dans une aventure palpitante et lorsque l'on a ouvert le premier chapitre, on ne voit pas les heures passer jusqu'à la fin.

Un véritable voyage dans le temps. Un grand classique de la littérature historique à lire et à relire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES   Aujourd'hui à 12:36

Revenir en haut Aller en bas
 
LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LIVRES ET ROMANS HISTORIQUES
» LIVRES ET ROMANS FANTASY/FANTASTIQUE
» LIVRES ET ROMANS POLICIERS
» Les livres Star Wars
» Extraits de livres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La grande bibliothèque :: Les bouquins-
Sauter vers: