AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ROBERT WYATT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul Le Puel

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 154
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 40
Localisation : Lyon

MessageSujet: ROBERT WYATT   Ven 12 Avr - 5:33



Robert Wyatt - de son vrai nom Robert Ellidge (Wyatt est le nom de sa mère) - est un batteur et chanteur né le 28 janvier 1945 à Bristol en Angleterre, ayant débuté sa carrière musicale dans le groupe de rock progressif Soft Machine.
En été 1966 il forme le groupe Soft Machine où il se distingue par un jeu de batterie très fin, proche du jazz et une voix émouvante aux accents très caractéristiques très proche du registre de haute-contre.Puis il fonde Matching Mole (transcription anglaise du français "machine molle") et sort un disque du même nom (1972) où il chante et joue de la batterie et du mellotron, avec Phil Miller à la guitare, Dave McRae, au piano électrique et à l'orgue, Bill McCormick à la basse et David Sinclair au piano et à l'orgue. Dans ce disque, il renoue avec un type de musique plus rock et plus mélodique.



Avant d'enregistrer le troisième album, il subit un grave accident lors de la soirée d'anniversaire de la chanteuse et poétesse Gilli Smyth - une chute de quatre étages, la rumeur précisant que c'était sous l'effet du LSD ou une tentative de passer par la fenêtre pour ne pas se faire prendre par sa femme avec sa maîtresse, - qui le laisse paralysé des deux jambes. Il abandonne son groupe et la batterie, et entame alors une carrière solo, où il produit des albums et exécute la plupart des parties musicales.

En 1974, il sort l'album Rock Bottom, grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros, produit par Nick Mason le batteur de Pink Floyd, avec notamment Mike Oldfield, le poète Ivor Cutler, Hugh Hopper, Fred Frith guitariste du groupe Henry Cow et le trompettiste Sud-Africain Mongezi Feza.
Même si la carrière de Wyatt ne s'achève pas sur cet album, je voudrais m'arrêter sur ce disque qui est pour moi un chef d’œuvre absolu de mélancolie. Rarement je fus autant touché par une musique, une voix et des paroles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ROBERT WYATT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROBERT WYATT
» Robert McNamara, artisan de la mise au pas des peuples
» ROBERT MANUEL : NOUVELLES REVELATIONS
» ROBERT MENARD VOLE GAGE
» Entrevue de Robert Benodin avec Sonia Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Musique rock-
Sauter vers: