AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -19%
SEB Friteuse à huile (1.2 kg de frites)
Voir le deal
66.99 €

 

 CATHERINE THE GREAT (série 2019)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

CATHERINE THE GREAT (série 2019) Empty
MessageSujet: CATHERINE THE GREAT (série 2019)   CATHERINE THE GREAT (série 2019) Icon_minitimeMar 4 Juil - 20:34

CATHERINE THE GREAT (série 2019) 57744810

allocine.fr

Catherine la Grande est une mini-série (quatre épisodes) historique de Nigel Williams, diffusée en 2019.

On s'intéresse ici à la redoutable Catherine II, "impératrice de toutes les Russies" (1729-1796) et à sa relation avec celui qui fût l'amour de sa vie, Grigori Potemkine.
Catherine II fût d'abord une princesse allemande, née Sophie Frédérique, rebaptisée Catherine lors de son mariage avec l'héritier du trône russe et après sa conversion à l'orthodoxie. Princesse étrangère réservée et un peu intimidée, mariée à un homme instable et fantasque qu'elle n'aime pas, elle tombe amoureuse de son pays d'adoption, se débarrasse de son mari pour devenir une redoutable et flamboyante souveraine qui fera de la Russie une grande puissance. Grande croqueuse d'hommes, elle collectionne les amants (jeunes et beaux de préférence) mais l'amour de sa vie restera Potemkine, officier, conseiller, homme d'état. Leur relation sexuelle terminée, ils resteront toujours amis et confidents.

Pour incarner une flamboyante et excessive impératrice comme Catherine II, qui de mieux que Dame Helen Mirren, habituée aux rôles de souveraine ou de femme forte ? Même si physiquement, les deux femmes sont assez éloignées (Catherine II, vive et belle dans sa jeunesse, était devenue une femme lourde qui avait du mal à marcher), on a bien là une femme déterminée à s'imposer dans un monde d'hommes, ambitieuse et visionnaire, décidée à moderniser la Russie et à en faire une puissance européenne, militairement, économiquement, culturellement. Ajoutons que Jason Clarke n'est pas en reste dans le rôle de Potemkine, arriviste et ambitieux mais amant passionné et sincère devenu confident et ami. Décors et costumes sont somptueux, très soignés.

Pourtant...
Les amateurs d'Histoire en seront pour leurs frais. La série se concentre avant tout sur la relation tumultueuse mais sincère entre les amants et occulte trop sa portée historique. Or, cette dernière est indissociable d'une impératrice comme Catherine II et d'un homme comme Potemkine qui eût un énorme pouvoir et une grande influence. On n'est pas innocemment une souveraine aux pleins pouvoirs et son amant, beau, intelligent et ambitieux. On peut trouver belle cette histoire d'amour sincère entre ces deux-là, en dépit de leurs tromperies réciproques, il n'empêche que limiter la série à ça est dommage. Autant le dire, si vous connaissez peu Catherine II et son règne, vous n'y apprendrez pas grand-chose... C'est d'autant plus dommage que la série dévoile quand-même parfois des faits avérés intéressants comme le fameux "bal des métamorphoses" dont nous avons parlé dans la section chez l'historien : régulièrement, Catherine II donnait un bal somptueux où les femmes devaient paraître habillées en hommes et les hommes habillés en femmes. Et au-delà du vêtement, chacun inversait les rôles : c'étaient par exemple les femmes, habillées en homme, qui invitaient les hommes, habillés en femmes, à danser. L'impératrice s'amusait et riait beaucoup à ces soirées qu'elle organisait, disait-on, pour rabattre le caquet de ses grands seigneurs, rétifs à l'autorité d'une femme. Et pour donner aux femmes, le temps d'une soirée, la liberté qu'avaient les hommes.

Au final, une mini-série soignée dans sa reconstitution, pleine de bonnes intentions, servie par un bon casting mais décevante sur le plan historique, uniquement tournée vers cette relation sans trop s'attarder sur ses conséquences politiques, militaires et autres, qui furent énormes. On est pas loin par moments des Feux de l'amour chez les Tzars. Dommage.
Mais comme c'est assez court, on peut la regarder néanmoins avec plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4276
Date d'inscription : 18/01/2012

CATHERINE THE GREAT (série 2019) Empty
MessageSujet: Re: CATHERINE THE GREAT (série 2019)   CATHERINE THE GREAT (série 2019) Icon_minitimeMer 5 Juil - 14:46

Je vais passer mon tour. Pas convaincu par l'angle d'attaque que tu cites. Les feux de l'amour me font fuir.
Revenir en haut Aller en bas
 
CATHERINE THE GREAT (série 2019)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SEE (série TV 2019)
» HERNAN (série TV 2019)
» TOMIRIS (2019)
» JEFFREY CATHERINE JONES
» CATHERINE LUCILLE MOORE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries historiques-
Sauter vers: