AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cdiscount : -15€ dès 249€ sur tout le ...
Voir le deal

 

 CATHERINE LUCILLE MOORE

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8144
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

CATHERINE LUCILLE MOORE Empty
MessageSujet: CATHERINE LUCILLE MOORE   CATHERINE LUCILLE MOORE Icon_minitimeJeu 11 Oct - 17:47

CATHERINE LUCILLE MOORE Moore_10

Catherine Lucille Moore, plus connue sous l'abréviation C.L Moore, est née le 24 janvier 1911 à Indianapolis (USA) et est morte le 4 avril 1987. Elle est l'une des toutes premières femmes à se lancer dans la Fantasy et la SF.

Enfant, elle souffrait d'une maladie chronique qui l'astreignait à de longues heures de repos et elle passa ainsi beaucoup de temps à lire de la littérature fantastique. Elle quitta l'université pendant la grande dépression des années 1930 pour travailler comme secrétaire à la "Fletcher Trust Company" d'Indianapolis. Ses premiers récits sont publiés à cette époque dans des pulp magazines dont deux séries importantes dans le fameux "Weird Tales". La première des séries qui ont forgé sa réputation fut incarnée par l'aventurier et contrebandier Northwest Smith qui sillonne le système solaire, la seconde est une petite série de fantasy qui met en scène Jirel de Joiry (l'une des première héroines féminines de récits de fantasy et qui deviendra le personnage emblématique de C.L Moore). La plus célèbre aventure de Jirel de Joiry est "Black God’s Kiss" qui fit même la couverture (peinte par Margaret Brundage) du numéro d'octobre 1934 de Weird Tales. Ses premiers récits étaient remarquables pour leur approche de la sensualité et des émotions, une approche très rare à cette époque.
Elle ne cesse alors d'écrire et de rencontrer un vif succès, passant avec aisance de la Fantasy à la SF.

Catherine Lucille Moore rencontra alors Henry Kuttner, un autre écrivain de science-fiction, en 1936. Il lui écrivit sa première lettre de fan, pensant au départ qu'elle était un homme, puis ils se marièrent en 1940. Ensuite, ils écrivirent presque tous leurs récits ensemble, sous différents pseudonymes. Cette collaboration très prolifique réussit à fusionner le style spécifique de Catherine L. Moore avec la manière plus cérébrale d'écrire de son mari. Parmi leurs nouvelles les plus célèbres, on compte le désormais classique "Mimsy Were the Borogoves" et "Vintage Season". Après la mort de Kuttner en 1958, Catherine L. Moore n'écrivit presque plus de fiction et après son remariage en 1963 avec Thomas Reggie, qui n'était pas écrivain, elle cessa complètement d'écrire.

Catherine Lucille Moore décéda le 4 avril 1987 à son domicile d'Hollywood en Californie, après un long combat contre la Maladie d'Alzheimer.

Elle laisse derrière elle une oeuvre immense, plus d'une centaine de récits, romans, nouvelles, parfois adaptés au cinéma ou à la TV et surtout le personnage féminin de Jirel de Joiry, pionnière des héroines aventurières de la Fantasy.


Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar




Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

CATHERINE LUCILLE MOORE Empty
MessageSujet: Re: CATHERINE LUCILLE MOORE   CATHERINE LUCILLE MOORE Icon_minitimeSam 13 Oct - 15:20

N'oublions pas, issus de leur collaboration, le superbe très court roman L'échiquier fabuleux ( The fairy chessmen ) et les hilarantes aventures de Gallagher le scientifique alcoolique…
Revenir en haut Aller en bas
 
CATHERINE LUCILLE MOORE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALAN MOORE, le Maître
» JEFFREY CATHERINE JONES
» Le Voyage de Théo - Catherine CLEMENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: Catherine Lucille Moore/Henry Cuttner-
Sauter vers: