AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) ...
Voir le deal
7.75 €

 

 MA VIE AVEC LIBERACE

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeDim 19 Juil - 16:38

MA VIE AVEC LIBERACE Ma_vie11

Réalisé par Steven Soderbergh et sorti en 2013, un film inattendu, qui permet de découvrir un personnage passé à la trappe et tombé dans l'oubli, pourtant idole des années 1970.

Ce personnage, c'est donc Liberace, un pianiste talentueux et artiste de Music-Hall qui déchaîna les foules dans les années 70. On a coutume de dire qu'avant Elton John, il y avait Liberace (bien que les deux hommes se situent en gros à la même époque). Extravagance totale pour celui qui arrivait sur scène en Rolls, arborait bijoux et tenues délirantes, donnait des shows incroyables et vivait une vie réelle aussi fastueuse et extravagante que ses spectacles. Ultra-médiatisé, le symbole du showman à l'américaine, tout en glamour et paillettes. Autre point commun avec Elton John, le goût des hommes et la même gêne pour l'assumer. Excentrique, paraissant sur scène dans des manteaux lumineux de 10 mètres de long, n'hésitant pas à s'envoler au-dessus du public, propriétaire de 13 villas et riche à millions, cette comète meurt du SIDA en 1987.

Mais le film parle d'autre chose. L'histoire vraie de la relation entre cet artiste et un jeune fan, Scott Thorson. Ce dernier est un américain tout ce qu'il y a de plus moyen, de plus banal, menant une vie tout à fait ordinaire dans un bled perdu. Assistant à un des spectacles de Liberace, il parvient à le rencontrer. Contre toute attente, en dépit de toutes leurs différences, sociales, culturelles, d'âge aussi, les deux hommes entament une relation qui va durer cinq ans. Pour Scott, c'est un bouleversement total : le petit américain de la campagne découvre le luxe, le faste, la grande vie, l'argent facile. Mais aussi l'alcool, la drogue, les fêtes, les excès, les frasques... Epuisé par cette relation sincère mais orageuse, cachée, propulsé dans un monde qui n'est pas le sien, il décidera finalement de tout arrêter et partira sans se retourner.

Le film est certes l'occasion de découvrir ce fameux Liberace, aussi vite oublié qu'il fût adulé et encensé. Et aussi cette histoire étonnante et vraie, cette relation entre deux hommes que tout oppose.
C'est surtout un rôle à contre-pied réussi pour un Michael Douglas là où on ne l'attendait pas, dans le rôle de Liberace. Tout le monde disait l'acteur fini, surtout à cette époque où il venait de vaincre avec difficulté un cancer. Mais Douglas abat la critique, magistral, détonnant, dans le rôle de ce personnage délirant, extravagant, outrancier. Et qui cache derrière les paillettes un homme épouvantablement seul, névrosé, pourri d'angoisses, mal dans sa peau, presque pathétique. Le tout sans jamais tomber dans la caricature genre "Cage aux folles". A ses côtés, Matt Damon est tout aussi impeccable dans le rôle de son jeune compagnon, fraîchement débarqué de sa cambrousse, naïf, mais qui parvient à garder malgré tout une certaine forme d'équilibre, qui le sauvera. Les deux acteurs n'ont pas hésité à briser leur image et à prendre des risques avec cette dernière, ne reculant pas devant les scènes intimes. Michael Douglas a reconnu avoir adoré surprendre tout le monde et avoir bousculé son image de séducteur et d'hommes à femmes avec ce rôle. Et dans certaines scènes, il se révèle vraiment drôle.

Une belle prestation d'acteurs pour un film fou et inattendu, applaudi par la critique et qui a connu le succès. Et finalement bien triste, voire sordide quand on gratte le vernis doré et les paillettes... Un film qui dérange encore, puisqu'interdit de sortie en salles aux USA car jugé "trop gay". Il fût du coup diffusé par une chaîne câblée et réalisa un carton d'audience.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Mer 22 Juil - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeMar 21 Juil - 17:58

Comment un film peut être jugé trop gay O_o

Oui, pardon, votre film là, il est trop blanc ... trop hétéro... trop avec que des riches... Trop avec que des animaux sauvages ... Trop avec que des miséreux, trop féministe, trop catholique ... Non mais n'importe quoi.

Sans compter que l'essence de l'art (ou du moins une partie), c'est bien de livrer des œuvres non formatées (et le cinéma c'est de l'art, non ?).

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeMar 21 Juil - 18:31

Le film est une bonne réflexion aussi sur la société de l'époque qui applaudit et encense en spectacle ce qu'elle rejette dans la "vraie" vie.
Liberace cachait son homosexualité, il a même été jusqu'à attaquer des journaux le proclamant gay et une amie proche, Betty White, lui servait de paravent. Pourtant, tout le monde s'en doutait, c'était un secret de polichinelle. On l'acceptait tant que c'était sur scène, tant que c'était un show mais pas dans la vie. Hypocrisie, quand tu nous tiens ou cachez ce sein que je ne saurais voir...

Musicalement, c'était un pianiste de Music Hall, qui mélangeait classique et variété, chansons à la mode et adaptations de chansons célèbres, tout en s'accompagnant au piano de façon survoltée et virevoltante, dans des tenues délirantes et fantasques, le tout entrecoupé de blagues avec le public. Le grand show à l'américaine quoi. Un redoutable homme d'affaires aussi, l'artiste le mieux payé de l'époque et qui savait investir et placer son argent. Une fortune qui lui permettait de vivre ses fastes et ses excentricités sans problèmes.

Pour en revenir au film, Michael Douglas le tient à bout de bras. Il incarne ce personnage délirant, égocentrique, fantasque et extravagant sans tomber dans la caricature ou le grotesque. Autant, malgré mon admiration pour Serrault, La Cage aux Folles m'horripile, autant là le jeu est juste, sans jamais tomber dans l'outrance. Par moments, on en vient même à le trouver triste derrière les paillettes et les frasques.
La reconstitution de l'époque (1977-1982) est soignée aussi, décors et costumes sont superbes. Par contre, kitsch assumé, dorures, chandeliers, divans et coussins à franges, marbres colorés... Rajoutez brushings de fous et épaulettes, robes d'intérieur avec pantoufles dorées ou monogrammées, manteaux de fourrure et bijoux clinquants...

La chambre de Liberace, reproduite à l'identique d'après l'autobiographie de Scott Thorson qui a inspiré le film :

MA VIE AVEC LIBERACE Behind10

Fresques copiées sur celles de la Sixtine, murs tendus de soie moirée couleur champagne, moquette bleu ciel...

Too much ? Allons donc !

MA VIE AVEC LIBERACE Behind11

(Images : cinechronicle.com)

A noter aussi la prestation de Rob Lowe, méconnaissable en effrayant chirurgien esthétique à qui Liberace demande de donner sa propre apparence à son jeune amant...

MA VIE AVEC LIBERACE 17057510

(Image : surlarouteducinema.com)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeMer 22 Juil - 12:41

Je vais passer mon tour. Jamais entendu parler de Liberace avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeMer 22 Juil - 19:27

VIC a écrit:
Jamais entendu parler de Liberace avant...

Comme moi et comme la majorité de ceux qui l'ont découvert avec ce film...
Assez étonnant cet "effacement" pour un type ultra-médiatisé, payé des fortunes et qui attirait les foules à ses concerts. Le type incontournable, surexposé, et qui disparaît du jour au lendemain après sa mort. Comme une parenthèse qui se referme, merci pour tout et adieu. Le film aura au moins eu le mérite de le faire découvrir à beaucoup.
Après, musicalement, ce que j'en ai vu ici et là ne m'emballe pas du tout, c'est pas mon style, bien trop Music Hall et "Hollywoodien".

Le vrai Liberace, en 1974 :

MA VIE AVEC LIBERACE Libera10

(Image : Allan Warren)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5529
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 48
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeJeu 23 Juil - 13:43

Je ne connais pas trop Liberace mais ce film doit être intéressant à voir.

Par contre, vu les images, ça a l'air d'être un peu "bling-bling", non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeJeu 23 Juil - 17:28

Très ! Mais Liberace était très bling-bling, d'un kitsch qu'il assumait totalement sans oublier l'époque, fin des années 1970.
Le réalisateur s'est basé sur le récit autobiographique de Scott, le jeune amant de l'artiste, qui a décrit précisément les lieux, les décors, les costumes... Sans oublier les images d'archives, innombrables : Liberace était surmédiatisé, il avait son propre show, ses émissions où il se mettait en scène et c'était un roi de l'image. Ce qui donne une reconstitution soignée et véridique. L'ensemble nous paraît aujourd'hui outrancier mais à l'époque, c'était totalement assumé.

MA VIE AVEC LIBERACE 52928710

(Image : telerama.fr)

Le glamour et les paillettes ne doivent pas faire oublier non plus la face sombre de Liberace qui alla jusqu'à faire refaire le visage de son amant pour qu'il lui ressemble... Et l'histoire ne se termine pas bien : la rupture sera rude, Scott Thorson poursuivra Liberace en justice pour l'avoir "jeté comme un déchet sans rien", première fois d'ailleurs qu'on verra ce genre de procédure pour un couple masculin. Un arrangement sera finalement trouvé avec le jeune homme qui disait avoir reçu de l'artiste "plus de manteaux de fourrure et de diamants qu'Elizabeth Taylor". Liberace niera toujours farouchement que le jeune homme était son amant, le dénigrant et le traitant de valet aigri, de menteur et de parasite. Scott se rapprochera néanmoins de l'artiste quand il le saura très malade et se réconciliera avec lui peu de temps avant la mort de Liberace.

Par la suite, Scott sera témoin dans une affaire de meurtre impliquant un gang, sera placé sous protection policière, ce qui ne l'empêchera pas d'être blessé par balles à cinq reprises par des membres du gang voulant le faire taire.
Il sera condamné à quatre ans de prison dans une affaire de drogue puis sera diagnostiqué positif à l'hépatite C et à un cancer en phase 2. Il sera à nouveau condamné pour drogue et détournement de cartes de crédit de riches clients d'un hôtel de Reno, au Nevada mais, en raison de sa maladie, sa peine sera commuée en résidence surveillée, peine qu'il purge toujours actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeMer 29 Juil - 20:39

Les fastes de Liberace

C'est une de ses 13 propriétés, peut-être la plus célèbre et la plus délirante, reflet de son extravagant propriétaire. Tombée en ruines après la mort de l'artiste, restaurée et entretenue par une fondation et des admirateurs, elle est devenue un musée à la gloire du pianiste. Ce dernier, obsédé par son image, s'y mettait souvent en scène devant les caméras.
Attention, lunettes de soleil conseillées...

MA VIE AVEC LIBERACE 91367910

(Image :reviewjournal.com)

Si Liberace affichait un style surchargé et clinquant, il était néanmoins exigeant : sur la photo ci-dessus, la colonne à gauche ainsi que les autres (huit en tout) ornant cette pièce est authentique. Il s'agit de véritables colonnes grecques antiques en marbre, du IIème siècle après J.C, que Liberace fît venir de Grèce et installer par hélicoptère...

Même exigence pour cet escalier :

MA VIE AVEC LIBERACE 10667410

(Image :reviewjournal.com)

MA VIE AVEC LIBERACE Libera11

(Image :destination-fabulous.com)

Liberace eut le coup de foudre pour cet escalier, découvert dans un hôtel particulier lors d'un voyage à Paris. Il l'acheta, le fît enlever et transporter dans sa maison. En toute simplicité...

On atteint des sommets dans la salle de bains :

MA VIE AVEC LIBERACE Web1_l10

(Image :reviewjournal.com)

Là aussi, marbre antique, robinets en or en forme de cygne, lustre en cristal et appareil à bulles. Le plafond est peint d'une fresque inspirée de Michel Ange représentant des angelots jouant sur un clavier de piano. Sans oublier la fontaine intérieure :

MA VIE AVEC LIBERACE 538c1c10

(Image :pinterest.com)

Le salon marocain :

MA VIE AVEC LIBERACE 10667411

(Image :reviewjournal.com)

Il s'agit en fait d'un solarium, où Liberace prenait ses bains de soleil. Chaque meuble, chaque objet, chaque tissu a été soigneusement choisi ou exécuté sur commande. Les céramiques couvrant le sol et le bas des murs par exemple viennent du Maghreb et d'Afrique.

Sans oublier un piano dans chaque pièce (dont un entièrement recouvert de plaques de cristal pour trois millions de dollars...), afin que l'artiste puisse, à tout moment, pianoter sur son instrument fétiche.
Au-delà du style outrancier, de l'obsession de son image (murs entiers couverts de miroirs), de la lumière (lustres de cristal immenses, chandeliers omniprésents), il n'en reste pas moins que chaque meuble, chaque objet, était choisi avec soin, acheté dans des collections ou fait sur mesure par des artisans réputés qui avaient trouvé en cet extravagant artiste un véritable mécène.
Qu'attendre d'autre de celui qui n'hésitait pas à faire installer des petits radiateurs dissimulés dans les feuillages des arbres de son jardin afin que lui et ses invités n'aient pas froid, lorsque les soirées devenaient fraîches ?

Quant à la chambre du maître de maison, reconstituée à l'identique dans le film, le plafond était peint d'une reproduction de la Chapelle Sixtine, exécutée par un artiste, réel descendant de la famille de Michel-Ange ! Stefano Angelo Folk, c'est son nom, mît deux ans pour peindre ce plafond.

MA VIE AVEC LIBERACE Behind12

(Image :archpaper.com)

Les voitures ? Il en possédait entre 30 et 40, toutes des modèles de collection authentiques, en parfait état de marche, qu'il faisait entièrement recouvrir de strass et de cristaux. Sa préférée ? Ce Roadster d'époque, recouvert à sa demande de milliers de cristaux Swarovski :

MA VIE AVEC LIBERACE The-cr10

(Image : tripadvisor.pt)

Il aimait arriver sur scène, lors de ses spectacles, dans une de ses voitures, conduites par son jeune amant en livrée de chauffeur.

Cette délirante maison de Las Vegas était la préférée de Liberace qui aimait venir s'y reposer ou y recevoir ses amis proches. N'oublions pas qu'elle n'était qu'une des 13 maisons qu'il possédait, toutes aussi fastueuses et délirantes. Il s'y mettait volontiers en scène, dans son propre show télévisé ou lors de reportages et interviews qui lui étaient consacrés :

MA VIE AVEC LIBERACE 4205ae10

(Image : pinterest.com)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeJeu 30 Juil - 15:38

OK pour la baignoire à la rigueur, juste le marbre et sans le rococo. Le solarium a du potentiel si vidé d'ameublement....
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitimeJeu 30 Juil - 16:50

VIC a écrit:
OK pour la baignoire à la rigueur, juste le marbre et sans le rococo

Sérieux ? Même moi qui aime ce qui est "romain", je trouve ça lourd quand-même...
Mais je préfère celle de Liberace à celle de Tony Montana :

MA VIE AVEC LIBERACE 148bd210

(Image : pinterest.fr)

Après, on peut aimer ou pas le style Liberace mais au moins, c'était pas du toc : le type faisait travailler de véritables artisans et chaque meuble, chaque objet, chaque tissu était pensé, fait sur mesure ou d'époque. Ses goûts sont discutables, comme tous les autres, mais il était exigeant.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





MA VIE AVEC LIBERACE Empty
MessageSujet: Re: MA VIE AVEC LIBERACE   MA VIE AVEC LIBERACE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MA VIE AVEC LIBERACE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries en général-
Sauter vers: