AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE CHÂTEAU D'ETUPES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4338
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: LE CHÂTEAU D'ETUPES   Sam 12 Jan - 12:52

Henriette-Louise de Waldner-Freundstein, baronne d'Oberkirch, en fait mention dans ses Mémoires :

Citation :
Dès le commencement de cette année aussi (1770) le prince [Frédéric-Eugène de Wurtemberg] exécuta un projet auquel il tenait beaucoup, celui de se construire une résidence d'été à Etupes, joli village sur la route de Bâle, à deux lieues de Montbéliard. Il s'en occupa avec tant de persévérance qu'à la fin de novembre, il était terminé.

Cher château d'Etupes ! le plus doux de mes souvenirs ! combien il me paraît vide aujourd'hui sans ma chère princesse ! combien il était délicieux alors ! La richesse y rivalisait avec l'élégance; ses jardins rappelaient la plus riante campagne.



Son bâtiment principal, en forme de U, s’inscrivait dans un rectangle de 49 mètres sur 28. Deux grandes dépendances ou corps de logis (cuisines, offices et domesticité…), deux fermes, un manège, une orangerie (qui renfermait 267 plantes rares et qui à l’occasion servait de théâtre) et un pavillon complétaient l’ensemble des bâtiments du château.

Le duc Frédéric-Eugène de Wurtemberg a tiré de l'obscurité son petit Etat de Montbéliard en recevant, dans sa résidence d'Etupes, nombre de personnages illustres de la seconde moitié du XVIIIe siècle, attirés auprès de lui par sa distinction, par la grâce de son épouse ou le charme de ses filles. La cour qui vivait autour du duc savait organiser, pour les gens de qualité, pour les têtes couronnées qu'elle recevait, des fêtes brillantes, à l'instar de Versailles ou de Vienne.

Le duc Henri de Prusse, frère de Frédéric II le Grand, le fils de Catherine II, futur tsar Paul Ier, assassiné en 1801, l'empereur d'Autriche Joseph II, ce grand prince éclairé, frère de Marie-Antoinette, reine de France; mais aussi des célébrités de l'époque, comme le poète La Harpe, le fabuliste chevalier de Florian, le philosophe protestant Lavater, l'abbé Raynal, etc. tous firent à Etupes des séjours plus ou moins longs.

Mais, en 1793, la tourmente révolutionnaire s'abat sur le Pays de Montbéliard, et la petite principauté est rattachée à la République française.

Le château est abandonné par le duc et toute sa suite, puis vendu aux enchères publiques comme “bien national”. La Convention exige sa démolition pour “effacer l’odieux symbole des tyrans et des despotes” (sic) de l’Ancien Régime. Il est rendu “en l’état de pierres” en 1801.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
 
LE CHÂTEAU D'ETUPES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE CHÂTEAU D'ETUPES
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: