AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE CHÂTEAU-GAILLARD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4338
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: LE CHÂTEAU-GAILLARD   Sam 1 Nov - 10:00


Sur un promontoire rocheux qui domine de plus de 100 m le cours de la Seine, près de la bourgade des Andelys, Richard Coeur de Lion fit ériger cette redoutable forteresse pour défendre Rouen, fleuron de son duché de Normandie, alors en butte aux attaques incessantes de Philippe Auguste, roi de France.

Contrairement à la légende qui prétend que Richard, en voyant le château, se serait écrié : "Quelle est belle, ma fille d'un an !", la construction de l'ouvrage demanda trois longues années, de 1195 à 1198.

La forteresse de la Roche aurait reçu son nom de baptême dans un moment de bonne humeur du roi : "Que voilà un château gaillard !". Le mot ne fut pas perdu puisqu'il demeure gravé à jamais sur ses pierres. Château-Gaillard apparait comme un des chefs-d'oeuvre de la construction militaire au moyen âge.



Tout un système de tours, de murailles, de douves, de parapets et de redoutes avancées protégeait le donjon du côté du fleuve comme du côté de la terre. Richard estimait que cette forteresse défierait les hommes et le temps. La "fille bien-aimée" semblait imprenable.



En septembre 1203, l'armée du roi de France mit le siège devant la redoutable citadelle, après avoir enlevé d'assaut les places fortes de Gournay, de Conches et de Verneuil. Roger de Lasci, connétable de Chester, s'était juré que, lui vivant, les Français ne passeraient pas les premières défenses de Château-Gaillard.



Les premiers assauts des assaillants sont repoussés, mais Philippe s'obstine, faisant la sourde oreille aux hésitations et aux doutes de plusieurs de ses capitaines. Semaine après semaine, ses troupes grignotent le terrain, enlevant des tourelles, comblant des fossés.
Les trébuchets projettent contre les ouvrages avancés des quartiers de roches, des brûlots de poix. Roger de Lasci comprend que le roi de France ne déserrera pas l'étau. Dans le froid d'un hiver précoce et rigoureux, il rejette hors les murs de la forteresse plusieurs centaines de ces "bouches inutiles" que sont les vieillards, les femmes, les enfants et les malades.
Le connétable de Chester pense que les Français laisseront ces malheureux franchir les lignes pour aller rejoindre Rouen.
Le refus de Philippe est catégorique.
Il sait qu'en condamnant ces innocents à la mort, il va saper le moral des assiégés. Dans la neige, la boue, le vent glacé, criant la faim, les bannis agonisent entre l'enceinte extérieure de la forteresse et les lignes des assiégeants.
Philippe demeure inflexible.

Fin février 1204 : le roi de France ordonne enfin de réduire Château-Gaillard.

Pendant que les balistes et mangonneaux catapultent leurs projectiles, les routiers s'élancent derrière les porteurs d'échelles.

"Montjoie... Saint-Denis !"

Le cri de ralliement des troupes royales hurlé par plusieurs milliers de voix monte vers le ciel. Les défenses sont investies, les douves franchies, les murailles extérieures emportées d'assaut. Huit jours durant, les machines de sièges accablent les défenseurs.
Enfin, le 6 mars, Roger de Lasci, l'héroïque gouverneur de la forteresse, abandonné, privé de vivres et de munitions, capitule.

Les Français ont perdu beaucoup de combattants au cours de ce terrible siège. Mais c'était le prix à payer pour qu'enfin Philippe Auguste puisse annexer toute la Normandie au royaume de France.

La volonté de fer d'un seul homme déterminé est venu à bout d'une forteresse que l'on disait imprenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2820
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHÂTEAU-GAILLARD   Lun 3 Nov - 0:40

Richard Coeur de Lion fît construire le château entre 1196 et 1198, c'était avant tout une forteresse défensive. A noter que lors de la tragédie des bouches inutiles certains villageois se sont livrés à des actes de cannibalisme pour ne pas mourir de faim...
Mais la volonté, la force et l'inflexibilité de Philippe Auguste était bien plus forte, il ne s'encombrait pas de détails. Il voulait Château Gaillard et vaincre Richard Coeur de Lion, par tous les moyens.

Aujourd'hui la majeure partie de cette ancienne grande forteresse est en ruine. On peut s'y promener la nuit et se rendre sur la colline la ou se trouvaient les bouches inutiles.
C'est l'endroit idéal pour se faire peur la nuit. Le lieu est particulièrement vide, mais bon ce sont des ruines, mais c'est l'héritage d'un lourd et riche passé. A certaines époques de l'année l'endroit est particulièrement venteux, notamment en automne.
Et si on s'y rend la nuit en été, attention de ne pas faire de mauvaises rencontres, car c'est accessible à tous, du moins une grande partie. C'est pour ça qu'il faut plutôt privilégier la période octobre/novembre pour une balade de nuit.
Evidemment il faut avant la balade de nuit avoir visité le château la journée pour baliser le terrain de jour. Car le lieu est casse gueule par endroit, et bien sur avoir une lampe torche avec soi.
Mais de nuit le site est à la fois mystérieux, inquiétant et magique, à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4338
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE CHÂTEAU-GAILLARD   Lun 3 Nov - 7:47

Warlock a écrit:
Richard Coeur de Lion fît construire le château entre 1196 et 1198, c'était avant tout une forteresse défensive. A noter que lors de la tragédie des bouches inutiles certains villageois se sont livrés à des actes de cannibalisme pour ne pas mourir de faim...
Mais la volonté, la force et l'inflexibilité de Philippe Auguste était bien plus forte, il ne s'encombrait pas de détails. Il voulait Château Gaillard et vaincre Richard Coeur de Lion, par tous les moyens.

Imagine si on transpose ce fait tragique à notre époque : les médias et tous les lobbies de la bien-pensance habituels accuseraient Philippe Auguste de "crime contre l'humanité"... on aurait droit, dans la presse, sur les réseaux sociaux, à un véritable "Philippe Auguste bashing" avec pétitions à la clef où serait exigée la démission du roi.  lol!

C'est sûr qu'aux temps médiévaux, quand on se faisait la guerre entre rois ou entre seigneurs, on ne devait pas s'embarrasser de scrupules. Quitte à affamer une partie de la population. C'était comme ça, c'est tout. Il fallait créer un "choc" chez l'ennemi, cela faisait partie de la stratégie militaire.




Citation :
Evidemment il faut avant la balade de nuit avoir visité le château la journée pour baliser le terrain de jour. Car le lieu est casse gueule par endroit, et bien sur avoir une lampe torche avec soi.
Mais de nuit le site est à la fois mystérieux, inquiétant et magique, à faire.

Oui, c'est un peu comme pour les châteaux cathares. Il ne faut pas y aller sans une certaine préparation ni être accompagné d'un guide.

Sinon, la passion pour les vieilles pierres et l'histoire médiévale peut mal se finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2820
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CHÂTEAU-GAILLARD   Lun 3 Nov - 20:56

Autre temps, autre époque, autres moeurs. On avait pas la même vision sur l'homme et la vie humaine que de nos jours. Il n'y avait pas de scrupules à l'époque. Et Philippe Auguste un roi malin, calculateur et sans remords savait très bien le faire, rien ne devait lui résister. Et d'ailleurs rien ne lui a résisté ou presque.


Pour les châteaux cathares c'est différent ils sont pour la plupart situés en pleine nature et plus isolés que Château Gaillard. Du moins pour ce que j'ai pu voir. Et la topographie n'est pas la même, c'est beaucoup plus escarpé au pays cathare que dans le département de l'Eure. De nuit mieux vaut éviter les châteaux cathares c'est je pense trop dangereux, il y a bien plus de pièges que sur le site de Château Gaillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: LE CHÂTEAU-GAILLARD   Lun 3 Nov - 21:06

La forteresse a été prise par l'infiltration d'un petit commando qui a ouvert les portes; contrairement à la légende, ils n'entrèrent pas par le trou des latrines mais, si je ne faulx, par une fenêtre de la chapelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHÂTEAU-GAILLARD   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CHÂTEAU-GAILLARD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE CHÂTEAU-GAILLARD
» Dernière Heure , Micha Gaillard serait décedé
» M. Gaillard prône autre chose que le consensus actuel...
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: