AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE COLOSSE DE RHODES (vers -292) 6è Merveille du Monde Antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 2972
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: LE COLOSSE DE RHODES (vers -292) 6è Merveille du Monde Antique   Jeu 10 Jan - 14:27


Colosse de Rhodes, imaginé dans une gravure du XVIe siècle par Maarten van Heemskerck.

Le Colosse de Rhodes (vers -292)

Le Colosse de Rhodes était la sixième des sept merveilles du monde antique. Elle fut commandée à Charès de Lindos pour commémorer la résistance victorieuse à Démétrios Ier Poliorcète (-305 à -304). Il s'agissait d'une statue en bronze d'Hélios (le dieu du Soleil), en bronze, érigée sur l'île de Rhodes vers -292.


La construction fut longue et laborieuse. Le colosse était intégralement constitué de bois et de bronze.
Il fallut d'abord un « squelette » de bois recouvert avec d'immenses plaques de bronze.
La fonderie de l'île ne suffisant pas à assumer les besoins d'une telle entreprise, du bronze fut importé en grande quantité.

Sa hauteur dépassait les trente mètres, avant d'être renversée en -226 par un tremblement de terre. Cassée au niveau des genoux, elle s'effondra et tomba en morceaux. La statue brisée resta d'abord sur place, car l'oracle de Delphes aurait défendu aux habitants de redresser la statue.
Vers 654, une expédition arabe, sous le commandement de Muawiya Ier, lieutenant du calife Othmân ibn Affân, emporta les vingt tonnes qui restaient du colosse (treize tonnes de bronze et sept tonnes de fer), pour les vendre. Il ne reste plus aujourd'hui la moindre trace du colosse.


On place traditionnellement la statue du colosse sur le grand port de Rhodes, où elle aurait servi de « porte d'entrée » .
Cette hypothèse est contredite par des études : les piliers sur lesquels auraient reposé les pieds de la statue, auraient été séparés d'une quarantaine de mètres. L'écartement ainsi constaté ne correspondrait donc pas à la hauteur de la statue, qui devait être légèrement plus petite que la statue de la Liberté à New York, et il en aurait résulté une distorsion entre la charge et les points d'appui de la statue.

L'hypothèse apparue à la Renaissance d'une statue aux jambes écartées et permettant aux bateaux de passer sous elle est donc tombée en désuétude.
Aujourd'hui d'autres pistes sont explorées :

L'une d'elle veut que la statue se trouvait sur les hauteurs de l'île (ou en contre-bas de l'acropole), surplombant ainsi tout l'archipel, donnant ainsi une majesté particulière à Hélios et conférant à la statue une dimension surhumaine.
Une autre théorie défendue entre autres par l'architecte et archéologue allemand Wolfram Hoepfner place le colosse de Rhodes à l’entrée de l’autre port de Rhodes : le port militaire. Selon Hoepfner le colosse de Rhodes figurait un "Hélios saluant" de la main droite.


Le colosse de Rhodes : Louis de Caullery (1555-1622)
L'artiste s'est inspiré d'une gravure de la série des huit Merveilles du monde (1570) de M. van Heemskerck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2754
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE COLOSSE DE RHODES (vers -292) 6è Merveille du Monde Antique   Jeu 10 Jan - 22:36

La position du colosse jambes écartées était techniquement impossible, du point de vue architectural et physique, elle n'aurait pas tenue au niveau de sa structure, et l'écart était trop important entre les deux jambes.

L'hypothèse la plus crédible est celle du socle unique, sur lequel était posée la statue, quand à cette dernière, elle n'était pas située à l'entrée du port, mais sur le côté, d'après certains témoignages.
Des recherches récentes suggèrent même que le monument se trouvait plus dans l'arrière pays.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6163
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE COLOSSE DE RHODES   Sam 12 Jan - 18:14

C'est surtout le symbole qui comptait : Les plaques de bronze recouvrant l'armature étincelaient comme de l'or au soleil, symbole du rayonnant Hélios, dieu solaire.
On imagine l'effet sur les marins approchant et qui voyaient surgir ce colosse rayonnant en pleine lumière pour les accueillir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE COLOSSE DE RHODES (vers -292) 6è Merveille du Monde Antique   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE COLOSSE DE RHODES (vers -292) 6è Merveille du Monde Antique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE COLOSSE DE RHODES (vers -292) 6è Merveille du Monde Antique
» LE PHARE D'ALEXANDRIE (VERS -299), 7è MERVEILLE DU MONDE ANTIQUE
» LE TEMPLE D'ARTEMIS À ÉPHÈSE (vers -555) Merveille du Monde Antique
» LES JARDINS SUSPENDUS DE BABYLONE (vers -580?) Merveille du Monde Antique
» OLYMPIE ET LA STATUE DE ZEUS (- 436) MERVEILLE DU MONDE ANTIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: