AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AMADEUS (1984)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: AMADEUS (1984)   Dim 11 Mar - 13:50


Film américain de Milos Forman, sorti en 1984, Amadeus connût un énorme succès, critique et public, couronné de 40 récompenses dont huit Oscars.

A Vienne, en 1823, un homme se souvient... Cet homme, c'est Antonio Salieri, musicien talentueux et ancien compositeur de l'empereur. Austère, très pieux, bourreau de travail, cet homme qui a une haute idée de son talent remonte le fil de ses souvenirs. Il se voit à la cour, voyant débouler un jeune insolent, rieur et gamin, vulgaire même à son goût mais qui se révèle immédiatement être un génie de la musique : Mozart. Si Salieri est le premier convaincu du génie du nouvel arrivant, il sait que cela signifie sa fin à lui. Car quand on a du talent mais qu’on est confronté au pur génie, que faire ? Progressivement, Salieri va tout tenter pour écarter le jeune prodige...

Ce long film, plus de deux heures, n'est pas à proprement parler un "Biopic" comme on dit aujourd'hui. Tiré d'une pièce de théâtre, il nous présente Mozart sous l'angle de l'opposition (à sens unique) entre lui et Salieri et Forman se permet quelques libertés avec la grande histoire : opéras chantés en anglais et non en allemand, Mozart dirigeant lui-même ses propres compositions alors qu'il ne l'a jamais fait, Salieri assistant aux derniers instants du génie (ce qui est faux) et écrivant le fameux Requiem sous la dictée de ce même Mozart (encore plus faux).
Mais on pardonne volontiers à Milos Forman tant le reste est impeccable : costumes superbes, décors magnifiques et d'époque, lumière naturelle, atmosphère immersive... On est bien à Vienne, dans les années 1780 (bien que le film fût majoritairement tourné à Prague). Les acteurs sont excellents, les deux principaux en premier et malheureusement bien oubliés depuis... Tom Hulce (qui passa quatre heures au piano chaque jour de tournage) campe un Mozart inattendu, rigolard et enjoué, épicurien et enfantin, parfois gamin, parfois énervant, plus proche qu'on ne le pense du vrai Mozart qui, d'après de nombreux témoignages d'époque, semble être resté très enfant. Quant à Murray Abraham, il incarne un Salieri époustouflant, austère et pieux, rongé par la haine et le désespoir devant ce jeune insolent dont il ne peut s'empêcher de reconnaître et d'admirer le génie. Murray obtiendra d'ailleurs l'Oscar du meilleur acteur pour ce rôle.


Quant à la musique, récompensée elle aussi d'un Oscar et d'une pluie de récompenses, c'est bien sûr celle de Mozart, quoi de plus normal. Ce qui prouve bien l'intemporalité de son œuvre.

Un grand film typique des années 1980, créatif, inventif et bouillonnant. Evidemment, il est préférable de s'intéresser à Mozart et à la musique classique un tant soit peu mais même le profane, en restant objectif, reconnaîtra que c'est un sacré film.
Je pense et crains surtout qu'aujourd'hui, la nouvelle génération, abreuvée de numérique et de grand divertissement commercial, ne le juge ringard, intello ou chiant hélas. Mais à l'époque, on n'avait pas peur de ce genre de film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3251
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Dim 11 Mar - 18:42

J'ai toujours eu du mal avec ce film, Tom Hulce (totalement oublié depuis) est plus qu'agaçant dans ce film, très énervant même, on a envie de lui fracasser son piano sur la tête... Son rôle sa façon de jouer m'a fait lâcher le film. Bien sur pour moi tout n'est pas à jeter et le film a des qualités, surtout la prestation de Fred Murray Abraham impeccable dans ce film. Un acteur habitué des seconds rôles et qu'on a pu voir dans d'autres films depuis. Autant Hulce est oublié (et il me manquera pas) autant Murray Abraham reste connu et reconnu, même sil il n'est pas une star.
Après en cette année 84 j'ai préféré la déchirure niveau film, bien plus prenant que cet Amadeus décontenançant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Dim 11 Mar - 21:06

Je peux comprendre que la vision de Mozart par Forman puisse surprendre : il nous propose, par l'intermédiaire de Tom Hulce, un Mozart qui, effectivement, en devient énervant ou agaçant par moments, très loin de la vision classique du génie de la musique. Forman en fait une sorte de jeune "fou-fou", gouailleur et déjanté avec sa perruque un peu punk et qui dynamite joyeusement un milieu plutôt coincé. Surtout avec ce rire particulier qui rendît Hulce célèbre à l'époque. Un parti pris auquel on peut ne pas adhérer, je le comprends tout à fait.

Perso, j'admire costumes, décors et reconstitution, très soignée me semble-t-il. Il est vrai que Forman avait pour lui le triomphe de Vol au-dessus d'un nid de coucous, ce qui lui permettait sans doute d'obtenir moyens et appuis. Et puis bien sûr Murray Abraham, en Salieri rongé, pourri par la jalousie et l'envie mais admiratif du génie du jeune prodige.
Enfin, le film peut être un moyen plaisant de découvrir la musique de Mozart.

Anecdote savoureuse (c'est le cas de le dire) : La scène de la conversation entre Salieri et Constance, cette dernière dégustant un gâteau, a été tournée en de nombreuses prises. À chacune d'elle, l'actrice Elizabeth Berridge mangeait un nouveau gâteau et a fini par être malade...

A noter également que le vrai Salieri était différent de celui du film : puissant et respecté à la cour, son succès restait énorme. Il félicita Mozart pour La flûte enchantée, collabora avec lui et fût présent à ses funérailles. De plus, la veuve de Mozart lui confia leur fils pour le former à la musique et il accepta. Malgré tout persiste toujours la rumeur voulant que Salieri ait empoisonné Mozart pour finir sa vie rongé par le remords. Mozart est mort de maladie, devenu obèse, sans doute épuisé et consumé par ses excès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3251
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Dim 11 Mar - 23:11

Effectivement le rire de Hulce... Franchement dans ce film il a une tête à claque, il en fait des tonnes et j'ai rapidement décroché à cause de ça.

Après c'est vrai que le cinéma de Milos Forman est particulier, certes vol au dessus d'un nid de coucou reste un grand classique, mais Ragtime est un film assez spécial. Faut vraiment adhérer à son cinéma et à sa façon de réaliser, perso j'ai du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Lun 12 Mar - 17:17

Pourtant, comme je l'ai signalé dans le sujet consacré à Mozart, la vision de Milos Forman n'était peut-être pas si éloignée que ça du vrai Mozart... Ce dernier était connu semble-t-il pour être resté "très enfant" et sa vie montre un homme d'excès, un trublion, n'hésitant pas à donner son avis, à imposer ses choix, à renverser la table. Et sa musique est de même. Pour moi, par son caractère et sa musique, Mozart est incontestablement plus proche du siècle suivant et du mouvement Romantique que du XVIIIème et il y a de ça dans la vision de Forman et le jeu de Hulce quelque part... Ce côté gamin, insolent, ce rire, c'est un moyen de faire contraste avec l'ambiance un peu "coincée du cul" (pour parler familièrement) de ceux qui l'entourent.
"C'est vrai Sire, je suis vulgaire. Mais ma musique ne l'est pas !" (citation du film)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3251
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Lun 12 Mar - 18:21

Effectivement on était plus proche avec ce film du véritable caractère de Mozart. C'est pour ça aussi que je ne suis pas fan de sa musique, j'ai toujours préféré un Bach par exemple.

Après c'est vrai qu'aujourd'hui par sa personnalité, sa modernité, Mozart reste très actuel, en avance sur son temps. Pas mal de musiciens de Metal et de Hard Rock, parlent comme inspiration de Mozart lui même, notamment dans leurs compositions symphoniques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Lun 12 Mar - 18:59

C'est incontestable : il fait partie de ces artistes encore connus universellement aujourd'hui. Quasiment n'importe où dans le monde, si tu cites Mozart, les gens savent de qui il s'agit (même s'ils ne connaissent pas sa musique).

Après, perso, à de rares exceptions près, la musique du XVIIIème m'a toujours vite saoulé... Je préfère largement celle du siècle suivant, les Romantiques, les valses, Beethoven, Strauss, Wagner... La grande musique russe aussi. C'est vraiment... vibrant, flamboyant, impétueux, ça remue, ça enivre... A côté de cette force, cette puissance même, la musique XVIIIème fait vraiment minaudière, convenue, compassée et "petit doigt en l'air". Comme ses danses, menuets et autres, qui ressemblent à de la figuration ou à une promenade, rien à voir avec le tourbillon enivrant des valses, polkas et mazurkas.
(Pardon aux éventuels connaisseurs de la musique classique qui me lisent et vont crier au scandale mais en tant que profane, c'est ce que je ressens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3251
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Lun 12 Mar - 21:11

Même ceux qui n'y connaissent rien en musique classique connaissent Mozart il est en effet universel, comme Beethoven d'ailleurs.

De mon coté pour qu'une musique classique me plaise faut qu'elle soit flamboyante, grandiose, épique, héroique, qu'elle remue aux tripes, comme certaines musiques de films. La musique classique chiante, lente, sans mélodie je ne peux pas.

Après même si ce film se rapproche le plus de la personnalité de Mozart, je ne suis pas sur qu'il lui rend service, question de goût bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Lun 12 Mar - 21:45

On se rejoint sur la musique et c'est pourquoi j'aime énormément celle du XIXème et du début du XXème : La chevauchée des Walkyries de Wagner, la cinquième symphonie de Beethoven, la valse du lac des cygnes de Tchaikovsky, la danse des chevaliers de Prokofiev, Carmina Burana de Carl Orff... Il y a là une force, une puissance incroyable. Même les valses sont entraînantes, bien que dans un style différent : c'est léger, enivrant, romantique... On s'imagine dans la salle de bal illuminée d'un palais baroque à tourbillonner avec une belle en crinoline dans ses bras...
La musique de chambre qui pleure et qui chouine, je peux pas.

Quant à Amadeus, rend-t-il service à Mozart ? Sais pas, difficile à dire... Il faudrait savoir quel était le but de Milos Forman avec ce film. Je pense que ce n'était certainement pas de faire un "Biopic" de Mozart, il a pris trop de libertés avec la véritable histoire du maître. Je vois plus une métaphore, plus basée sur le personnage de Salieri qui en vient d'ailleurs à voler la vedette à Mozart (surtout avec la prestation magistrale de Murray Abraham). Oui, une métaphore sur le talent, le génie, la jalousie... La frustration d'un artiste qui cherche, longuement, difficilement, une sorte de perfection et qui voit débarquer un jeune insolent et vulgaire qui lui y réussit du premier coup, parce que lui n'a pas le talent mais le génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3251
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Lun 12 Mar - 22:56

Perso j'aurais préféré un Mozart certes dans la folie et le génie, mais avec un autre acteur moins agaçant que Hulce, avec un peu plus de sobriété.

La folle créativité des 80's, mais avec quelque chose qui se rapproche plus d'un biobic, le juste milieu entre les deux. Mais bon c'est le cinéma de Forman, et je reste dubitatif sur Hulce, d'ailleurs il a disparu depuis, et c'est je pense pas une surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Sam 14 Avr - 11:04

Milos Forman vient de nous quitter.
Deux films majeurs : Vol au-dessus d'un nid de coucous et donc Amadeus.
Mozart n'a pas envie de rire là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5298
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Sam 14 Avr - 17:47

J'ai vu ça, oui. C'était et cela restera un grand réalisateur.

Malheureusement l'annonce de son décès a été un peu noyée dans le fracas des news autour de l'attaque en Syrie.

Mais on ne l'oubliera pas. Il nous laisse des chefs-d'oeuvre en héritage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1617
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Sam 14 Avr - 20:05

C'est un réalisateur que je connais de nom - mais dont les films me sont peu connus - à part ceux que vous citez et Larry Flynt. J'ai l'impression vague qu'il se voulait via ses films être le récipiendaire d'une certaine forme de pensée, de réflexion, déviante et pourtant plus riche et plus foisonnante que ce que la société au sein de ses cadres autorise - comme si seul l'autre, le différent, était à même par son génie de la différence d'atteindre la postérité (dans le sens où il laisse des trace, des germes, de sa pensée, de ses actions).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3251
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Dim 15 Avr - 17:16

Autant j'ai bien aimé de lui Vol au dessus d'un nid de coucou autant j'ai pas accroché avec Amadeus (comme dit plus haut), son Ragtime est aussi très particulier.

Un grand réalisateur c'est certain, mais avec lequel j'ai eu du mal avec certains de ses films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7229
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Dim 15 Avr - 17:44

J'ai fini par aimer cet Amadeus, malgré cette rivalité imaginaire entre Mozart et Salieri, inventée par Forman pour servir de fil rouge à son intrigue et malgré quelques erreurs ici et là. En général, je suis pointilleux niveau véracité dans les films historiques, mais quand c'est bien fait...

C'est quand-même un sacré film au niveau des décors, costumes... Un film qui fait crédible, on s'y croit, on y est, ce qui n'est pas toujours évident même avec un budget conséquent. Et puis, Tom Hulce a beau être énervant par moments, il est peut-être dans son jeu bien plus proche du vrai Mozart qu'on ne le croit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3251
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   Lun 16 Avr - 17:37

Amadeus c'est un ovni typique des 80's, soit on accroche soit pas du tout.

Un peu comme des films dans le genre Flash Gordon, Krull, Dune et la Forteresse noire. Des films qui ne laissent pas indifférents, des ovnis bien dans l'esprit créatif des 80's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AMADEUS (1984)   

Revenir en haut Aller en bas
 
AMADEUS (1984)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wolfgang Amadeus Mozart [Validée]
» Défi Guerre des dieux (oo6) - Amadeus Debussy
» Amadeus :)
» LES DERNIERS JOURS DE POMPEI (1984)
» hommage à michel Corringe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries historiques-
Sauter vers: