AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MAISONS DE THE DU MONDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6163
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: MAISONS DE THE DU MONDE   Jeu 22 Juin - 21:41

L'architecte nous propose aujourd'hui, après avoir visité châteaux, palais, bazars, villas et bibliothèques, de faire une pause autour d'un thé.
Oui, mais pas n'importe où... Nous voici donc partis pour un tour du monde des plus belles ou inattendues maisons de thé du monde, du Japon à l'Iran en passant par Samarcande, la Chine et d'autres lieux encore...

Iran

En Iran, le thé se boit dans de véritables maisons de thé, souvent très anciennes, logées dans d'anciens caravansérails, bazars ou même établissements de bains datant de plusieurs siècles. Car en Iran comme dans le reste de l'Asie Centrale, on ne plaisante pas avec le thé qui accompagne chaque moment de la journée. La majeure partie du thé iranien vient de la région de Gilan, près de la Mer Caspienne. Souvent d'une belle couleur rouge sombre, il est majoritairement bu dans des verres et souvent parfumé de pétales de roses.

On ne plaisante donc pas avec le cadre. Autrefois, ces maisons de thé étaient simplement des cafés mais leur nom a changé après que le thé ait pris la première place.
Ces maisons sont avant tout feutrées, confortables, avec souvent un mobilier ancien. Comme on le voit sur les photos qui suivent, la première chose qui saute aux yeux, ce sont les sièges : majoritairement des sortes de "couchettes" ou de "lits de repos", garnis de coussins et de tapis, où l'on s'allonge/s'assoit après avoir retiré ses chaussures. On peut ainsi s'installer seul ou à plusieurs et les bambins peuvent se défouler et gambader à loisir. Autre indispensable : un petit bassin, un jet d'eau. Sur la plupart des banquettes, une boîte de mouchoirs en papier.
Ces endroits sont un refuge, une oasis, pour se reposer de la chaleur brûlante du jour ou d'un long voyage lorsqu'ils se trouvent dans un ancien caravansérail ou bazar. Dès 1501, époque où apparaissent les premiers établissements, voyageurs, marchands, nomades des steppes et pèlerins y faisaient halte. On s'y reposait, on y buvait, on y fumait aussi (le narguilé), on y jouait aux échecs, bavardait, écoutait de la musique... L'équivalent de nos tavernes, en plus poussé, plus raffiné et feutré. Dans certaines de ces Chāykhāneh, on récitait des poèmes et on y donnait même de petites pièces de théâtre !


(Photo by : tripadvisor.com.ph)


(Photo by : tripadvisor.com.uk)



(Photo by : newyorktonomad.com)


Il y en a pour tous les goûts : certaines sont très sobres, petites et enfumées, en briques ou murs blanchis à la chaux, d'autres sont de véritables petits palais persans, très raffinés avec des décors élaborés et colorés, voire un petit jardin où prendre le frais en écoutant bruisser l'incontournable jet d'eau. La clientèle est majoritairement masculine mais les femmes s'y retrouvent aussi, souvent en groupe et le soir venu, les familles investissent la place avec les enfants.
Et lorsqu'il fait trop chaud, certaines, installées dans les montagnes de Darband par exemple, offrent une incomparable oasis de fraîcheur et de détente :




(Photo by : iran-daily.com)

Ici, pas de pierre, de mosaïques et de miniatures délicates, simplement du bois et une simplicité rustique, champêtre, au bord de l'eau...

Aujourd'hui, avec l'ouverture du pays sur le monde, un tourisme croissant, beaucoup de ces maisons se transforment, chaises, tables et guéridons remplacent couchettes, coussins et divans... Les grands hôtels ont leur "maison de thé" qui ne sont ni plus ni moins qu'un banal salon de thé.
Il faut donc se perdre loin des sentiers touristiques, dans les quartiers populaires pour dénicher les authentiques Chāykhāneh, traditionnelles. Ne reste plus qu'à se mettre en chaussettes, se caler contre un traversin, une rose à la main et savourer son thé ou une douceur persane en écoutant murmurer le jet d'eau...
Bon à savoir : en ces lieux, pour sucrer votre thé, il faut briser quelques morceaux de sucre et mettre les éclats sous la langue...


(Photo by : flickr.com)



(Photos by : flickr.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
 
MAISONS DE THE DU MONDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maisons hantées
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: