AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Dim 29 Juin - 18:51


Nous voici dans un autre univers, digne des premiers matins du monde.
Le Dallol est un cratère situé dans le désert du Danakil, au nord-est de l'Éthiopie, tout près de la frontière de l'Érythrée. Ce site volcanique se trouve à l'extrémité nord d'un lac salin, le lac Karoum, dont le sel est encore exploité. Situé à –136,8 mètres au-dessous du niveau de la mer, dans la dépression de Danakil, la température y atteint régulièrement les 45 degrés à l'ombre.

Cette vaste zone désolée est connue pour ses curieuses formations géologiques : sources chaudes acides, montagnes de soufre, colonnes de sel, petits geysers gazeux, vasques d'acide isolées par des corniches de sel et concrétions d'évaporites, de soufre, de chlorure de magnésium, de saumure et de soude solidifiée. Le tout sur un fond blanc, jaune, vert et rouge ocre, due à la forte présence de soufre, d'oxyde de fer, de sel et d'autres minéraux. Un tableau surréaliste et minéral, aux couleurs et formes incroyables :



Dallol signifie "désintégré" ou "décomposé", en référence à ses sources chaudes acides. Les gisements de sel sont encore en partie exploités par l'ethnie des Afars. En dépit de conditions de travail difficiles (réverbération aveuglante du soleil, acidité, chaleur, sel qui brûle la peau, risques de chute...), les Afars exploitent depuis des siècles les gisements salins du Dallol, le sel étant ensuite transféré à dos de dromadaire vers la capitale.

Pendant des siècles, des caravanes et de longues files de dromadaires ont donc transporté "l'or blanc" vers la capitale impériale, soigneusement escortées, à travers le silence et la beauté minérale de ces lieux fantastiques aveuglés de lumière, tremblant dans les brumes de chaleur faisant vibrer l'horizon... Out of this world...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4297
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Dim 29 Juin - 20:22

C'est beau mais dangereux. La couleur jaune est effectivement signe de soufre. Donc, un séjour prolongé en ces lieux revient à se brûler les poumons. Ceux qui travaillaient ici devaient, à mon avis, ne pas vivre centenaires...

C'est fou de se dire que le paradis voisine souvent avec l'enfer sur cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 512
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Dim 29 Juin - 22:51

Les couleurs sont fabuleuses, j'adores ces atolls verts bouteilles. Par contre je me demande si le sel ne va pas avoir un drôle de gout avec tous ces composés minéraux et acide qui traînent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2794
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Lun 30 Juin - 16:30

Les gens qui y travaillent portent des masques, mais en effet ça reste dangereux pour ceux qui y restent longtemps.

C'est un lieu à part vraiment particulier, presque venant d'un autre monde d'une autre planète.

Sur la côte de l'Érythrée on retrouve aussi tout une quantité de sel sur des dizaines de kilomètres. Sel qui est récolté notamment par des entreprises françaises, le sel y est ensuite traité, pour qu'il soit totalement digeste pour l'homme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Lun 30 Juin - 16:36


Le sel était certainement traité à son arrivée à Mekele, la première étape de la caravane... Il faut savoir que le sel est découpé sur place en blocs ou tablettes et transporté ainsi :


Sous l'occupation italienne, une ligne de chemin de fer sera mise en place :


Et puis, le sel était surtout utilisé à l'époque pour conserver les aliments plus que pour les asaisonner...

Des images magnifiques vous attendent sur ce site (en anglais) :

http://www.photovolcanica.com/VolcanoInfo/Dallol/Dallol.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 23 Sep - 20:32

Sublime photo du Dallol par le photographe Olivier Grunewald :


Les particules de soufre déposées sur le sol se sont enflammées, dégageant alors de l'acide sulfurique en un nuage mortel. Des flammes bleu indigo...
En pleine nuit, vue du ciel, une terre d'Ethiopie bleue comme l'Enfer...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Lun 3 Oct - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Ven 28 Nov - 23:38

Les esclaves du sel


Retour au Dallol à la rencontre de ceux que l'on surnomme "les esclaves du sel"... Les extracteurs de sel travaillent dans de vastes carrières et canyons, immenses hectares de terre blanche et craquelée où ils découpent à la main la croûte de sel. Cette dernière est alors taillée en plaques épaisses, toutes de même dimension.
Le travail commence à l'aube. A midi, la chaleur est déjà insupportable. Chaque plaque pèse trois kilos et sera vendue à Mekele pour environ 1,20 euros. Chaque chameau de la caravane porte entre 50 et 60 plaques :


Ces forçats du sel qui répètent des gestes séculaires transmis de générations en générations sont les Afars, d'anciens pasteurs nomades. Ils forment une communauté soudée où la propriété n'existe pas et où les rares biens sont mis en commun. Communauté masculine, quelle femme viendrait se perdre dans cet Enfer vitrifié de chaleur et brûlé de soleil... La plupart ont laissé femmes et enfants en ville pour venir travailler ici. La seule distraction est parfois une vieille TV alimentée par un groupe électrogène.
Le sel est la seule ressource de la région, depuis des temps immémoriaux. Il provient d'inondations de la Mer Rouge en des temps reculés, le sel restant sous forme de croûte après évaporation de l'eau.


Indifférent au labeur de ces hommes, le désert de Dallol continue de gronder, vibrer et pulser, fantastique forge des dieux africains, comme le Erta Ale, volcan de 613 mètres qui renferme en son sein un lac de lave, l'un des quatres recensés sur la planète :





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Lun 3 Oct - 20:58

Nouvelles images de cet autre monde...

Dans ces bassins, sous l'eau, une croûte de sel pouvant atteindre deux kilomètres d'épaisseur...


(photo de/by : volcano.si.edu)

Palette fabuleuse pour paysage extraterrestre :


Lac salé comme un œil bleu en plein désert :



(photo de/by : lipstickalley.com)

Le Dallol, dans le désert du Danakil, Enfer aux couleurs somptueuses pour l'un des endroits les plus brûlants de la planète, 60° au cœur de l'été. Ici, la lumière aveugle, le soleil brûle, l'air alourdi de sel et de soufre, d'acide et de poussière, assèche et étouffe. Un désert de 4000 km carrés à cheval sur trois pays, l'Ethiopie, l'Erythrée et Djibouti. Parfois, un orage, bref et d'une extrême violence qui transforme la terre en une pâte épaisse et collante...
Et pourtant, ils sont là, ces Afars dont nous avons parlé plus haut. Ils avancent, inlassablement, guidant leurs dromadaires chargés de sel, l'or blanc du Danakil. Entre 100 et 1000 dromadaires traversent cet enfer onirique chaque jour, sauf au plus fort de l'été où toute activité devient impossible.


(photo de/by : lipstickalley.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1223
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 13:58

Mon Dieu que c'est beau et que j'aimerais m'y trouver. Je n'ai pu vivre qu'un court moment l'expérience du désert à Death Valley, mais que j'ai malheureusement dû "survoler" en une après-midi. Lorsque je vois les paysages que tu proposes, j'avoue être émerveillé et sans voix. Une "promenade" d'un jour ou deux dans de tels paysages serait fantastique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 16:22

Attention, les conditions sont extrêmes : la lumière et ses réverbérations sont aveuglantes, le soleil brûle, l'air est vicié par les émanations de soufre et parfois de gaz mortels, qui jaillissent quand la croûte du sol craque et cède sous les pas...
Il y a pourtant bien des "excursions" organisées au Danakil par des agences spécialisées. Impératif d'être en bonne condition physique et de supporter une chaleur qui plafonne parfois à 40° à la nuit tombée. Visites interdites en été en raison des températures extrêmes. Impossible de visiter la région seul également, une escorte militaire et une autorisation sont obligatoires, de vives tensions existant entre l'Ethiopie et l'Erythrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4297
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 17:29

Voyageur Solitaire a écrit:
Attention, les conditions sont extrêmes.

Pires que dans la Vallée de la Mort en Californie ? Shocked


Citation :
Impossible de visiter la région seul également, une escorte militaire et une autorisation sont obligatoires, de vives tensions existant entre l'Ethiopie et l'Erythrée.

Ça, je m'en doute. La Corne de l'Afrique fait partie des coins "chauds" (pas à cause de la température, cette fois) de ce continent. De plus, l'isolement de ce désert doit favoriser les trafics en tous genres... en effet, s'y balader seul, ce n'est pas très recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1223
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 19:27

Non mais je te rassure VS, ce n'est pas à l'ordre du jour, d'où le terme de promenade. À mon avis cela n'aura rien d'une ballade de santé. Mais j'adore les paysages extrêmes - à partir du moment où je suis en sécurité ^^. J'adorerais voir un volcan en éruption ... derrière un bouclier anti-lave, anti-fumée toxique, etc... Je ne suis pas assez courageux pour ce genre de risque. Mais voir la nature brute dans toute sa force, m'a toujours fasciné.

Pour la Vallée de la mort, le danger n°1, c'est la soif. Déshydraté, même à l'ombre, la chaleur te tue en 30 minutes. Et tu es très vite déshydraté. J'ai été dans le Badwater Bassin, en plein midi, au mois d'août. Tu y gares ta voiture et tu as 10 kilomètres de désert blanc entouré de montagnes. Comme je voulais être seul, j'ai marché jusqu'à ce que tous les touristes présents aient fait demi-tour et j'ai marché encore... jusqu'au moment où le sentiment de sécurité disparaît. La voiture n'était plus qu'un point, les gens des fourmis... Là, je me suis arrêté et j'ai profité du moment, forcément court, où je nageais dans une masse de chaleur, écrasé de blanc et de roche. Mais de danger réel, il n'y en avait pas. Je devais être à 20 ou trente minutes de la voiture. Faire le désert de Dallol dans ces mêmes conditions, et je suis assuré d'y rester ^^. Mais si les conditions politiques changent et que j'en aie l'occasion, avec des guides, je pense que je n'hésiterais pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6244
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 20:01

Je n'ai pas fais la Vallée de la Mort qui, étrangement, ne m'a jamais attiré. En revanche, j'ai fais en long et en large les déserts du Nouveau-Mexique, de l'Arizona et surtout de l'Utah, probablement mes endroits préférés au monde.

Le désert du Danakil et la région de Dallol, je trouve ça magnifique, époustouflant, onirique. C'est l'Enfer africain, la forge des dieux de l'Afrique. Mais c'est bel et bien l'Enfer : en été, ça monte à 60° et ça reste à 40° la nuit, l'air y est presque "épais" et brûle, il y a des émanations de gaz mortels et inodores, indétectables. Pour moi, c'est un sanctuaire, un de ces endroits où l'homme n'a rien à faire, un endroit trop puissant, trop extrême, trop absolu.
Si j'avais l'occasion, la possibilité d'y aller ? Hum, je me connais, je dirais oui... Mais si ce voyage devient une épreuve, si c'est pour crever de chaud, si c'est pour que chaque pas soit difficile, si c'est pour avancer avec un foulard sur la bouche et le nez, en faisant attention à chaque pas, couvert de la tête aux pieds pour ne pas avoir la peau brûlée par le soleil...
Dans la majorité des déserts que j'ai fais, de sable ou minéraux, en Afrique ou Amérique, j'ai éprouvé un sentiment de paix, d'absolu, d'éternité. Je ne sais pas si je ressentirais la même chose dans l'enfer brûlant et bouillonnant du Danakil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2794
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 20:41

La Vallée de la mort c'est le désert dans le désert, située dans le désert de Mojave considéré comme l'un des endroits les plus chauds du monde.

Et c'est vrai que c'est un endroit impressionnant, la chaleur est accablante et faut bien s'hydrater et boire quand on est dans ce genre de lieu aride, c'est même la base.

Le désert de Dallol ? Comme la dit VS pour moi c'est un sanctuaire, un endroit sacré, l'homme n'a pas sa place dans ce genre d'endroit, il doit garder sa pureté. Après ce n'est pas tant les conditions climatiques extrêmes que je redoute le plus, mais surtout l'insécurité, avec les confits humains. Sur ce dernier point je serais beaucoup plus prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4297
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 21:03

Warlock a écrit:
Après ce n'est pas tant les conditions climatiques extrêmes que je redoute le plus, mais surtout l'insécurité, avec les confits humains. Sur ce dernier point je serais beaucoup plus prudent.

Pareil. Etant toujours seul quand je voyage, je me méfie des endroits isolés. Si je dois parcourir un désert comme celui-ci, je me paierais un guide et je partirais avec un groupe. C'est plus prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2794
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mar 4 Oct - 22:07

Personnellement j'évite de voyager seul, j'aime partager quand je voyage, et aussi pour des raisons de sécurité, on ne sait jamais.

Autant j'aime être seul dans les rues de Paris et dans Paris même, mais pour les voyages j'aime partager. Pareil pour mes vacances, que ce soit avec mes cousins et amis ou en bonne compagnie féminine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4297
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mer 5 Oct - 7:11

C'est un choix. Mais voyager seul favorise aussi les rencontres. A condition de savoir maîtriser la langue, ce qui est relativement facile quand l'interlocuteur parle l'anglais ou qu'il est francophone. Sinon, une poignée de main, un regard, un sourire, permet aussi un échange même si l'on ne parle pas la même langue.

Un bon moyen de s'intéresser à la vie locale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1223
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mer 5 Oct - 15:00

Tout comme Warlock, je n'aime pas voyager seul, pour à peu près les mêmes raisons - et puis plus tard cela fait de beaux souvenirs en commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2794
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mer 5 Oct - 18:50

Gorak a écrit:
Mais voyager seul favorise aussi les rencontres.


Le fait de voyager avec d'autres personnes n'empêche pas de faire des rencontres. A partir du moment ou on recherche à dialoguer que l'on soit seul ou accompagné ça ne change pas grand chose.

Après bien sur chacun fonctionne à sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3006
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   Mer 5 Oct - 22:59

Curieux et mangifiques ces paysages naturels qui semblent tout droit sortir de la science-fiction.
Une vraie invitation à l'imaginaire...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DESERT DE DALLOL (ETHIOPIE)
» Ayiti et l''Ethiopie sous le gouvernement du Président Nord Alexis
» so desert....
» 01.03/12.C.Desert Crossing [Jane Aden]
» LE CHATEAU FASILIDAS (Ethiopie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: EN ROUTE VERS... :: D'autres lieux-
Sauter vers: