AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 LA GOULE (MORT VIVANT)

Aller en bas 
AuteurMessage
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3322
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 41
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA GOULE (MORT VIVANT) Empty
MessageSujet: LA GOULE (MORT VIVANT)   LA GOULE (MORT VIVANT) Icon_minitime1Mar 17 Jan - 19:55

La goule (de l'arabe الغول al-ghûl, le « démon », la « créature », la « calamité » ) est une créature monstrueuse du folklore arabe et perse qui apparaît dans les contes des Mille et Une Nuits. Elles forment une classe de Jinn, comme les Éfrits par exemple, et sont donc à ce titre l'engeance du diable, Iblis.
Les goules changent de forme, prenant le plus souvent l'apparence d'une hyène ou celle d'une femme, mais elles sont reconnaissables à leurs pieds fourchus, seul élément constant de leur apparence. La ghula, féminisation du mot arabe, est l'équivalente arabe/perse de Lilith (Lamia). On retrouve ses homologues dans la mythologie hindoue, Yogni et Dakini, chaldéenne, Utug et Gigim (démons du désert) et russes, Baba Yaga. Le poète anté islamique Ta'abbata Charrane décrit dans l'un de ses poèmes sa rencontre et sa lutte contre une goule.

LA GOULE (MORT VIVANT) 1304541058

La goule affectionne les cimetières où elle déterre les cadavres pour s'en nourrir et dans d'autres endroits peu fréquentés. La goule hante aussi le désert sous les traits d'une jeune femme et elle dévore les voyageurs qui succombent à ses appels, non sans rappeler les sirènes du récit de l'Odyssée. De nombreux récits terrifiants destinés aux enfants ont pour acteur principal une goule dans les pays du Maghreb. La goule y joue souvent le rôle du Grand méchant loup.

Cette créature a été reprise dans la mythologie occidentale, avec une attraction probable du latin gula, « gueule », et de ses dérivés « goulu, e », « goulûment ».

Ellel est popularisée dans la littérature fantastique, puis dans le jeu de rôles Donjons et Dragons. De nouvelles caractéristiques sont apparues. Cette créature descend de la lamie et de l'empuze ou empousa, elle possède le pouvoir de paralysie.

L'auteur de récits fantastiques H. P. Lovecraft et le jeu de rôles tiré de ses œuvres, L'Appel de Cthulhu, en font des nécrophages capables d'absorber les souvenirs de leur « repas » et de prendre son aspect pour un temps limité. On trouve donc des humains qui louent des goules pour ressusciter les morts et les interroger ou revivre une dernière fois avec elles. De surcroît, trop fréquenter les Goules peut mener un humain à devenir Goule lui-même. Il s'agit d'une sorte d'humanité parallèle qui vit principalement dans les grottes des « Contrées du Rêve ».

Selon les œuvres d'Edgar Allan Poe, la goule se transforme en femme afin d'attirer ses victimes. Elle n'est cependant ni homme, ni femme, ni bête, ni humaine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

Albatur

Masculin Poissons Messages : 2281
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 45
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

LA GOULE (MORT VIVANT) Empty
MessageSujet: Re: LA GOULE (MORT VIVANT)   LA GOULE (MORT VIVANT) Icon_minitime1Mar 17 Jan - 20:10

Arf ! t'as été plus rapide, je comptais faire un topic sur cette créature... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3322
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 41
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA GOULE (MORT VIVANT) Empty
MessageSujet: Re: LA GOULE (MORT VIVANT)   LA GOULE (MORT VIVANT) Icon_minitime1Mar 17 Jan - 20:11

Tu peux toujours faire un topic sur les zombies Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

LA GOULE (MORT VIVANT) Empty
MessageSujet: Re: LA GOULE (MORT VIVANT)   LA GOULE (MORT VIVANT) Icon_minitime1Mar 8 Mai - 17:02

En Inde, l'équivalent est le Pishaka: un mort qui n'a pas reçu les rites funéraires convenables et dévore d'autres cadavres jusqu'à ce qu'on l'ait exorcisé.

Il est possible qu'il ait ou qu'il ait eu aussi d'autres activités, en effet les lois de Manu donnent parmi les types criminels de sexualité le "mariage à la façon des Pishaka": violer une femme inconsciente, ivre ou endormie*.

À noter que le Mahabharata et certaines autres sources qualifient un groupe de tribus non-aryâ de l'Himalaya et du nord-ouest de l'Inde de pishaka, qui offrent des sacrifices humains et mangent de la chair crue.
( article Cannibalism - in Folkloric and Historical Context de Omar Usman sur khyber.org )



Je présume que c'est de ces créatures que parlaient les ascètes errants qu'avait rencontrés Alexandra David-Néel dans la partie indienne d'Au Cœur des Himalayas, quand ils lui dirent que ce qu'elle voulait chercher était "plus dangereux que les goules des cimetières".



* en revanche, le "mariage à la façon des Rakshasa": enlever avec violence une femme, que ce soit pour la violer, l'épouser sans son consentement ou avec son consentement mais sans celui de sa famille, était admissible quoique blâmable pour un membre de la caste des guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

LA GOULE (MORT VIVANT) Empty
MessageSujet: Re: LA GOULE (MORT VIVANT)   LA GOULE (MORT VIVANT) Icon_minitime1Mer 23 Mai - 0:18

Dans sa nouvelle Amina, publiée en 1907 ( eh oui ! ) Edward Lucas White fait subir à la goule un traitement original.

L'histoire se déroule en Perse; les goules que nous rencontrons y habitent un tombeau, mais c'est uniquement une question de convenance personnelle: ce sont des êtres vivants et non des mort-vivants.

Elles se définissent elles-même comme "le peuple libre" et leurs femmes ne sont pas voilées; elles ont l'apparence d'humains musclés d'allure légèrement étrange. Ce qui les distingue réellement, ce sont
- leurs dents de carnivores
- leur façon de parler presque sans presque ouvrir la bouche, peut-être pour éviter que leurs dents ne les trahissent
- leurs femmes n'ont pas une paire de seins mais dix mamelles, naturellement elle cachent cette petite particularité sous leurs robes. Elles donnent naissance à des portées de dix. Cependant il semble qu'il n'y en ait pas de trace avant la puberté.

Pour ce que la nouvelle nous apprend, elles vivent en couples, le papa, la maman et les gosses ( ceux qu'on voit ont l'apparence d'enfants de deux ans mais se meuvent avec la sûreté d'enfants de 8 ou dix ans ); et les voyageurs imprudents sont une des bases de leur alimentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LA GOULE (MORT VIVANT) Empty
MessageSujet: Re: LA GOULE (MORT VIVANT)   LA GOULE (MORT VIVANT) Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
LA GOULE (MORT VIVANT)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA GOULE (MORT VIVANT)
» Mordred L. Melkor, le nouveau nom de la mort vivant à vos coté...[terminer]
» Counit[Les Croklicots]Mort-vivant-Kaaarnaaag
» LA LICHE (MORT VIVANT)
» Bestiaire de l'Orcande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA PISTE DES MYSTERES :: Créatures fantastiques-
Sauter vers: