AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -46%
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
Voir le deal
32.19 €

 

 LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Empty
MessageSujet: LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)   LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Icon_minitimeMar 30 Jan - 18:31

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_10

(Photo : pirwahostels.com)

Il fait vibrer haut les couleurs éclatantes de l'Amérique du Sud sous un ciel d'un bleu pur...
Le couvent Santa Catalina à Arequipa, au Pérou, est le plus grand couvent au monde et le plus important édifice religieux du pays. Toujours en activité, il abrite une communauté de sœurs carmélites.
Construit en 1579, c'est une véritable petite ville avec ses 20 462 mètres carrés. Au temps de sa splendeur, 450 nonnes y vivaient en autarcie, sans lien aucun avec l'extérieur. Elles sont 40 aujourd'hui.

C'est une petite ville, conçue comme telle, avec ses rues, ses places, ses jardins, ses cuisines, son lavoir, son herboristerie... Et surtout ses couleurs éclatantes, vibrantes, qui attirent les photographes et visiteurs du monde entier, en particulier ses "terracotta", ses blancs et ses bleus magnifiques, sans oublier le vert des cactus et des plantes.

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Peru-a10

(Photo : holeinthedonut.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Peru-210

(Photo : timetravelturtle.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Shutte10

(Photo : classadventuretravel.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Yo-l-i10

(Photo : dreamstime.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) 20140310

(Photo : infodestino.com)

Le lavoir, avec sa rigole en pierre et sur les côtés, les jarres coupées en deux où les nonnes lavaient leur linge...

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) 29034810

(Photo : picssr.com)

C'est donc en 1579 que le monastère est fondé à Arequipa, petite ville classée depuis au Patrimoine Mondial par l'UNESCO. Mais tout commence en fait en 1577 avec Francisco Toledo qui décide de la fondation du couvent. C'est une femme pourtant qui va véritablement donner l'impulsion principale au lieu, Dona Maria de Guzman. Malgré sa grande richesse et sa beauté, la belle était désespérée car elle ne pouvait avoir d'enfants. Elle décida finalement de se faire religieuse, d'entrer au monastère en construction et de donner à l'institution toute sa fortune.
Grâce à ces moyens conséquents, le bâtiment se développe et s'agrandit jusqu'à un violent séisme qui l'endommage sérieusement en 1582. Les dégâts sont si importants que les religieux ne peuvent faire face aux dépenses. Les habitants décident alors de les aider  et construisent une véritable petite ville, dont le couvent pour les nonnes, nombreuses à postuler. A l'époque en effet, dans les grandes familles, il est très honorable d'avoir une fille faisant partie de ce lieu prestigieux et respecté. Souvent la cadette, qui y venait avec sa suite. Elles y recevaient une éducation soignée avant de retourner auprès de leur famille avec une dot confortable ou de prononcer leurs vœux et de rester. Elles vivaient dans les petites maisons avec leurs servantes, y apprenaient la musique, le chant, la poésie...
Des règles strictes sont édictées en 1870 par le Pape qui juge ce mode de vie trop hédoniste : les nonnes se replient alors sur le couvent lui-même et y vivent en complète autarcie, sans contact avec l'extérieur, règle qui durera jusqu'en 1970. Les membres de leur famille venus les visiter ne peuvent leur parler que derrière un grillage de bois ouvragé et finement sculpté. En 1970, cette autarcie ne peut plus se maintenir, notamment pour des raisons financières (manque de fonds pour réparer suite à de nombreux séismes) et en accord avec le gouvernement qui veut ouvrir l'endroit au tourisme, les nonnes acceptent de faire de même.

L'endroit se visite donc aujourd'hui. Les sœurs gardent une partie réservée interdite au public et se montrent parfois à l'occasion de la messe. Le bâtiment abrite de superbes fresques à l'ombre de ses galeries aux couleurs éclatantes :

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa-10

(Photo : ptsperu.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) The-li10

(Photo : thelittlebowidea.com)

De nombreux tableaux sont également offerts à la vue du public :

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) 00025510

(Photo : andina.pe)

Mais la plupart des gens viennent avant tout pour la beauté des lieux, pour se perdre dans les petites rues de cette véritable ville, aux couleurs magnifiques :

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) 82919210

(Photo : flick.fr)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa-11

(Photo : jonistravelling.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Monast10

(Photo : dreamstime.com)

Malgré les nombreuses secousses sismiques qui l'ont endommagé au cours des siècles, l'ensemble est resté intact, tel qu'il était lors de sa construction, témoignage précieux pour les historiens, architectes, urbanistes et artistes. Nombreux, parmi ces derniers, viennent y peindre ou dessiner ou encore étudier la façon dont ces couleurs incroyables ont été élaborées et appliquées.

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Arequi13

(Photo : ignacioteran.com)

Tout est en fait bâti en sillar, une roche volcanique utilisée ici où la pierre est rare. Elle est blanche au départ, les couleurs ont ensuite été appliquées par un enduit.
Les urbanistes et historiens sont eux fascinés par cette organisation inhabituelle pour un tel lieu : chaque nonne avait semble-t-il, au lieu d'une cellule, sa petite maison individuelle. Elles allaient et venaient à travers les rues ensoleillées, se retrouvaient au lavoir, à la fontaine, au jardin, isolées derrière les hauts murs.

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Milesa10

(Photo : milesandlove.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Whatsi10

(Photo : whatside.fr)

Enfin, il faut dire un mot du site, magnifique. Arequipa, capitale de la province du même nom, est bâtie à 2335 mètres d'altitude et située entre trois volcans éteints. On la surnomme "la cité blanche", en référence à ses bâtiments en sillar. Elle vous offrira entre autres sa cathédrale imposante et sa place d'armes, avec son immense fontaine :

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) The-li11

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) The-li12

(Photos : thelittlebowidea.com)


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Ven 30 Juil - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Empty
MessageSujet: Re: LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)   LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Icon_minitimeVen 30 Juil - 18:04

Retour à Santa Catalina...

Une vue du couvent depuis l'extérieur :

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_10

(image : lookoome.home.blog)

On arrive alors dans la première cour, réservée aux novices. C'est ici que les prétendantes restaient pendant quatre ans avant de prononcer leurs voeux et de rejoindre les autres soeurs. Quatre ans de méditation, de prière et de silence, comme cela est indiqué sur le mur :

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_21

(image : pinterest.ch)

C'était le moyen de mettre leur foi et leur résolution à l'épreuve. Un avant-goût également de la vie qui les attendait. Elles ne pouvaient voir leur famille qu'une fois par mois, pendant une heure, au parloir, derrière une grille en bois et sous la surveillance d'une nonne. En fin de journée, la novice gagnait alors par une étroite porte ce cloître sobre et austère sur lequel donnent les cellules :

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_22

(image : bluesy.eklablog.com)

Cette partie était complètement isolée du reste du complexe, du secteur avec maisons particulières, ruelles, places et jardins, réservé aux nonnes confirmées.

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_10

(image : orioch.fr)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_11

(image : orioch.fr)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_14

(image : discoverimages.com)

A l'intérieur des maisons

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_16

(image : antipode-peru.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_17

(image : orioch.fr)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_19

(image : flickr.com)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_20

(image : santacatalina.org.pe)

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_18

(image : picfair.com)

Comme on l'a vu plus haut, les nonnes issues des riches familles avaient maison particulière et servantes. En 1833, une certaine Flora Tristan vint à Arequipa et raconta par la suite dans son livre Pérégrinations d'une paria sa rencontre avec les nonnes. Elle fut invitée à des dîners splendides avec couverts en vermeil, argenterie, porcelaine précieuse, linge fin... Les servantes logeaient à part, dans des cellules réservées, exceptée la servante préférée qui dormait au pied du lit de sa maîtresse.

Les rues ont toutes des noms de ville : rue de Cordoue, de Séville, Grenade, Tolède, Burgos, Malaga... L'ensemble est constitué de murs très épais et de contreforts pour résister aux fréquents séismes. Le cloître des orangers est réservé aux nonnes, peint en bleu et blanc, orné de fresques représentant le passage de l'âme de l'état de péché à l'état de grâce. On trouve aussi le patio du silence, où les nonnes venaient lire la bible et méditer ou encore une place où le dimanche, elles se retrouvaient pour échanger et s'offrir les tissus qu'elles brodaient.

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Santa_23

(image : onvaouloulou.wordpress.com)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 2225
Date d'inscription : 09/12/2012

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Empty
MessageSujet: Re: LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)   LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Icon_minitimeSam 31 Juil - 16:10

C'est très beau. En un sens, à l'époque (je dis peut-être des âneries), ce n'était probablement pas bête : une vie sans soucis matériel et sans risque de violence physique à l'écart du chaos des société. Le prix à payer en valait peut-être la chandelle.
Par contre, j'ai toujours considéré le vœu de silence comme contraire à l'être humain. Aucun dieu n'aurait à mon sens interdit à ses créations de parler - la parole, le langage - c'est le bien le plus précieux que nous possédons (tout bon philosophe préfère perdre la vue plutôt que l'ouïe ou la parole). C'est comme d'interdire de rire, de faire l'amour, de vivre - ce sont des pratiques mortifères à mille lieux de ce que n'importe quelle entité surbalèze aurait décidé de concevoir, s'il en a une qui nous a conçus.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Empty
MessageSujet: Re: LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)   LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Icon_minitimeSam 31 Juil - 16:14

Architecturalement, c'est mon style : lumineux, éclatant, sobre, dépouillé, ouvert... Je pourrais y vivre sans problème. J'admets, l'intérieur serait chez moi un peu plus coloré et moins austère. Mais là, avec ce style (et celui des Cyclades), on est vraiment dans mes goûts, dans ma sensibilité. Et comme j'adore les tons ocre ou orangé en plus...
Au plus le temps passe, au plus ce bâtiment fait partie de ma liste des monuments à voir absolument avant de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 2225
Date d'inscription : 09/12/2012

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Empty
MessageSujet: Re: LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)   LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Icon_minitimeSam 31 Juil - 16:50

Oui, la petite cour bleue avec son banc m'a également fait une belle impression. Mais l'ensemble me paraît assez resserré, replié sur lui-même. Peut-être qu'in-situ, l'impression sera différente.
On est tous les deux d'accord pour le dépouillement - mais je suis davantage murs blancs ^^. Les couleurs, ça va 5 minutes.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Empty
MessageSujet: Re: LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)   LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Icon_minitimeSam 31 Juil - 17:10

J'aime beaucoup le blanc en décoration mais à haute dose, je trouve que ça fait... hôpital. A doses modérées donc pour moi.
L'ensemble est peut-être effectivement resserré, comprimé entre ses murs, mais les rues me paraissent quand-même assez larges et les cloîtres spacieux. Les nonnes ne sont plus que 40 aujourd'hui, donc dans la partie qui leur est réservée, je pense qu'elles ont de la place. Après, pour le reste du complexe, avec les nombreux touristes et pèlerins, c'est peut-être autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Empty
MessageSujet: Re: LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)   LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE COUVENT DE SANTA CATALINA (Pérou)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA PISTE DES MYSTERES :: Le sanctuaire-
Sauter vers: