AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MAD MAX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
metal-hurlant

avatar

Masculin Lion Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 51

MessageSujet: MAD MAX    Dim 1 Juil - 14:49

Dans un futur proche, dans un pays indéterminé, Max un "Interceptor" se venge de bikers assassins de sa femme et de son enfant.

Réalisé par George Miller en 1979 c'est un film qui n'a pas vieilli; à sa sortie ce fut une révolution, tourné par un réalisateur inconnu avec un acteur inconnu d'un pays à la cinémathographie assez pauvre, l'expression "métal hurlant" n'a jamais autant été justifié; visiblement influencé par le film "Point limite zéro" jamais la route, les poursuites et la taule froissée n'avant été ainsi représenté; les plans sur les moteurs et les éléments mécaniques font penser au mouvement artistique italien le "futurisme"; alliant suspense (la vieille dame face aux bikers) et action (les poursuites), baignant dans un climat de violence qu'on avait pas connu depuis "Orange Mécanique" ,sa brutalité (l'agression du jeune couple) et son atmosphère lui valut quelques problèmes avec la censure; on remarquera un certain fétichisme pour les costars en cuir et un discours se raprochant de "L'Inspecteur Harry" ; perso je le préfère aux deux suites qui firent délirer les producteurs de nanars en Italie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2922
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MAD MAX   Lun 2 Juil - 15:38

Je n'ai jamais trop accroché avec le premier Max, que je trouve trop sombre voir trop malsain, avec une atmosphère vraiment spéciale.

Je préfère les Max 2 et 3, le 2 qui est le film post apocalyptique par excellence, violent et sauvage, et le 3 avec sa première partie épique et la fameuse roue du destin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: MAD MAX   Lun 1 Avr - 20:56

C'est parce qu'il s'était fait casser la figure la nuit précédant l'audition que Mel Gibson décrocha son premier rôle majeur dans "Mad Max", en 1979.

En effet, il n'avait pas prévu de la passer : il était venu accompagner un ami. Mais son air de gros dur, dû à la bagarre alcoolisée de la veille - nez enflé, contusions - était exactement ce que cherchait le réalisateur, George Miller. On lui dit de revenir deux semaines plus tard mais, à ce moment-là, il avait cicatrisé et au début, personne le reconnut. La décision de lui attribuer le rôle fut cependant confirmée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: MAD MAX   Lun 1 Avr - 21:02

Jamais accroché avec les univers post-apocalyptiques... Je l'ai vu une fois, pour savoir, bien longtemps après qu'il soit devenu un film culte dans son genre. Aussitôt vu, aussitôt oublié, même si je reconnais le charisme de Mel Gibson.
Bon, j'avoue, j'ai vu le dernier parcequ'il y avait Tina Turner... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: MAD MAX   Lun 1 Avr - 21:08

J'avais bien aimé le LDVEH qu'ils avaient sorti sur ce thème :




C'est pourtant intéressant les univers post-apocalyptique. J'aime bien imaginer ce que deviendrait le monde après une catastrophe ou une guerre globale. On peut le penser sans espoir, noir, en anarchie totale ou alors avec un semblant de "nouveau monde" : une poignée de survivants qui tentent de recréer une société nouvelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2922
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 0:28

3 Mad max bien différents. Le premier est le plus sombre, le plus glauque, malsain même, et c'est celui que j'aime le moins. Pour tout dire je n'aime pas du tout, une sensation de malaise nous poursuis tout le long du film.
Le second c'est le plus âpre, le plus violent, le plus post-apocalyptique aussi, un film court et nerveux, une assez belle réalisation, la référence dans les films du genre.
Enfin le troisième le plus grand public des trois, notamment avec sa seconde partie avec les enfants, la première partie étant plus sombre et plus héroique. C'est d'ailleurs la partie que je préfère dans toute la saga, avec le fameux thunderdome (deux hommes entrent, un homme sort...) , et la roue du destin. C'est aussi le plus philosophique des trois...
Sans oublier bien évidemment le charisme et l'aura de Mel Gibson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3145
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 13:33

Warlock a écrit:
3 Mad max bien différents. Le premier est le plus sombre, le plus glauque, malsain même, et c'est celui que j'aime le moins. Pour tout dire je n'aime pas du tout, une sensation de malaise nous poursuis tout le long du film.

J'ai vu le premier pour la première fois il y a peu de temps. Et je dois dire que j'ai été surpris, je l'ai trouvé ... nul. Très très lent, plutôt creux. On se demande comment ça a pu devenir le plus gros succès du cinéma australien, et inspirer une série culte. Il y a un petit côté malsain, mais on est très très loin d'Orange Mécanique. Surtout que ce n'est PAS un post-apoc, il y n'y a pas eu de guerre, nucléaire ou pas. C'est juste un film d'anticipation genre road movie avec gangs de bikers , dans une société plus violente. Complètement surcoté d'après moi.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 16:42

C'est pareil : j'ai jamais trop aimé le premier Mad Max. Surtout si on le compare à Orange Mécanique, comme tu l'as dit, Vic.

Mon préféré reste le deuxième épisode : beaucoup plus d'action, plus trash, avec une ambiance heavy-metal et des véhicules customisés. Là on est déjà plus dans une aventure qui s'approche de la science-fiction. Alors que le premier ne décolle pas de son côté psychologique, ce qui en fait un film très chiant en définitive.

Quant au troisième volet, il conserve son côté aventure du deuxième épisode mais moins violent avec un message néo-hippie à la clef. Quoique les scènes le long de la voie ferrée ont quand même de quoi ravir les amateurs de la violence pure. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2133
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 17:34

Faudrais que je revois cette trilogie car j'en ai des souvenirs hyper vague. Un des rares moments dont je me souviens c'est quand un gus essaye de rattraper le boomerang du gamin et qu'il y laisse ses doigts. C'est dans le 2e ça non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1330
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 18:45

Absolument Albatur.
Même qu'après, y'a tous ses potes qui s'fendent la poire. Et lui qui sourit bêtement. L'est trop con l'autre^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3145
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 19:02

Albatur a écrit:
Faudrais que je revois cette trilogie car j'en ai des souvenirs hyper vague. Un des rares moments dont je me souviens c'est quand un gus essaye de rattraper le boomerang du gamin et qu'il y laisse ses doigts. C'est dans le 2e ça non ?

Astre*Solitaire a écrit:
Absolument Albatur.
Même qu'après, y'a tous ses potes qui s'fendent la poire. Et lui qui sourit bêtement. L'est trop con l'autre^^.

ça me fait penser qu début du film : "Le dîner de cons" lol!
en juste un peu plus gore, hé hé ...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2133
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 19:36

Oui le gars c'est un gros ramolli du cerveau. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 2 Avr - 19:56

Albatur a écrit:
Faudrais que je revois cette trilogie car j'en ai des souvenirs hyper vague. Un des rares moments dont je me souviens c'est quand un gus essaye de rattraper le boomerang du gamin et qu'il y laisse ses doigts. C'est dans le 2e ça non ?

Oui, c'est cette scène là :




Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2133
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mer 3 Avr - 17:12

Oui voilà Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
cdang

avatar

Masculin Messages : 1149
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MAD MAX   Jeu 15 Sep - 15:46

Norma Moriceau, la costumière de Mad Max II & III est morte le 22 août 2016 à l'âge de 72 ans.

« Norma Moriceau obituary », The Guardian, 15/09/2016

Citation :
[George Miller] ne s'était pas préoccupé des costumes pour le premier film, se contentant de mettre de coûteux vêtements de motard en cuir à Mel Gibson et des copies bon marché en vinyl aux autres ; mais il avait besoin d'une esthétique nouvelle pour Le Défi (The Road Warrior), car les personnages joueraient également le rôle de décoration, leur passé n'étant évoquée que par leur apparence.

Pour Le Défi et Au-delà du dôme du tonnerre, Moriceau mis en œuvre sa synthèse de l'avant-garde des 15 années passées. Le punk était déjà mort à l'époque des films, donc on aurait pu croire que son travail aurait semblé dépassé dès le début. Au lieu de cela, son assemblage de déchets, cuir brut et métal soudé à la main (35 kg de cintres et de grillage plus les spallières de cote de mailles rembourrées qui cliquettent sur Tina Turner dans le Dôme du tonnerre) ont dépassé les modes et sont devenu le costume typique des fictions apocalyptiques pour les films, la télévision, les comics et les jeux.


Dernière édition par cdang le Ven 16 Sep - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3145
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: MAD MAX   Jeu 15 Sep - 17:51

Je n'ai revu que le 1er et effectivement, les costumes n'ont aucune originalité (on ne se sent pas dans un post-apo, même). Je ne me souviens vraiment que du 3, vu à l'époque, mais garde d'excellents souvenirs des costumes, qui ont peut-être fondé le style classique du post-apo.
Je compte revoir les 2 et 3 dans les prochains mois. Je vais essayer d'accélérer le processus pour en reparler ici.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1149
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MAD MAX   Ven 16 Sep - 10:58

VIC a écrit:
Je n'ai revu que le 1er et effectivement, les costumes n'ont aucune originalité (on ne se sent pas dans un post-apo, même).
Et pour cause : le 1er n'est pas un post-apo, puisque la société existe encore (il y a une force de police, même si elle est déliquescente, et un réseau de téléphones fixes), et on voit en intermède des plans large sur une ville avec une circulation automobile.

Il y a sur ce point une rupture entre le 1 et le 2 : du point de vue de la narration, le 2 prend la suite du 1 (Max roule, et roule, et roule, sans doute pour oublier ce qui s'est passé dans le 1) mais en même temps on a droit à une intro expliquant que tout s'est effondré à cause d'une crise pétrolière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3145
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: MAD MAX   Ven 16 Sep - 15:53

Précision utile en effet. Je visionnerai le 2 et le 3 en octobre et vous ferai part de mes impressions.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1149
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mar 20 Sep - 10:40

Bon, sinon, il y aurait un épisode 3,5 (donc situé entre le 3 et le 4), The Wasteland, qui serait en préparation, et qui serait centré sur le personnage de l'Imperator Furiosa (Charlize Theron) :
« Un préquel de Mad Max Fury Road en préparation ? », Première, 19 septembre 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1330
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mer 21 Sep - 19:43

Pas emballé plus que cela ... Je préférerais rester concentré sur le personnage de Max, plus que laconique dans le dernier opus et qui mériterait que l'on y revienne pour étoffer et le monde et le personnage ... Mais bon, ce serait surfer sur une réussite et une actrice bankable comme on dit. Marrant, mais ce n'est justement pas ce personnage que je retiens du film... Enfin, ce n'est pas moi qui suis aux manettes et c'est sûrement mieux ainsi ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1149
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MAD MAX   Mer 21 Sep - 22:05

Bin, c'est quand même l'héroïne du IV, au sens propre. Le perso de Max est plutôt effacé je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2922
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MAD MAX   Jeu 22 Sep - 1:14

Tom Hardy n'a pas le charisme et l'aura de Mel Gibson. Pour moi il n'y a qu'un seul Max c'est Mel Gibson.

Ce dernier film est plutôt réussi, mais on aurait du donner comme nom autre chose que Mad Max, car dedans il est aussi monolithique qu'une tombe, avec le charisme d'une huitre. Problématique quand le film s'appelle Mad Max.

Charlize Theron, porte le film, pas vraiment Hardy...  C'est film avec des personnages féminins forts, bien dans l'air du temps.

J'aurais nommé ce film "Fury Road"  sans Mad Max, situant l'action 30 ans après la derniere histoire de Max. Le personnage de Theron aurait été l'un des enfants que l'on peut voir dans le trois. Mais bon le nom "Mad Max" fait vendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1149
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MAD MAX   Jeu 22 Sep - 9:51

Bin d'un autre côté, vu ce qu'il a mangé, camper un personnage victime d'un syndrome post-traumatique genre ancien combattant qui serait alcoolique ou drogué si ça pouvait encore se trouver, c'est pas incohérent. Il a un côté Rambo I ^_^ et son caractère effacé est tout à fait logique.

Je trouve même ça intéressant comme point de vue, voire gonflé.

C'est clairement un personnage ressource : source de sang, auxiliaire de combat ou de conduite, son expérience de la liberté sauvage est capitale dans la 2nde partie du film, par rapport aux femmes certes fortes mais qui sont toujours resté dans la gynécée ou dans le giron de l'armée d'Immortan Joe (il prend deux décisions capitales).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3145
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: MAD MAX   Sam 5 Aoû - 22:43

Warlock a écrit:
3 Mad max bien différents.  Le premier est le plus sombre, le plus glauque, malsain même, et c'est celui que j'aime le moins. Pour tout dire je n'aime pas du tout, une sensation de malaise nous poursuis tout le long du film.
Le second c'est le plus âpre, le plus violent, le plus post-apocalyptique aussi, un film court et nerveux, une assez belle réalisation, la référence dans les films du genre.
Enfin le troisième le plus grand public des trois, notamment avec sa seconde partie avec les enfants, la première partie étant plus sombre et plus héroique. C'est d'ailleurs la partie que je préfère dans toute la saga, avec le fameux thunderdome (deux hommes entrent, un homme sort...) , et la roue du destin. C'est aussi le plus philosophique des trois...
Sans oublier bien évidemment le charisme et l'aura de Mel Gibson.
Voilà, c'est fait. Après avoir vu le premier il y a bien un an, j'ai enchaîné avec MAd Max 2 et 3, vus avant-hier et hier.

1) Pour Mad Max 1, je ne me suis déjà exprimé là-dessus dans ce sujet, et mes goûts rejoignent ceux de Warlock.

2) Pour Mad Max 2, toujours d'accord avec Warlock : c'est LE film emblématique du post-apo je pense. J'ai apprécié un vilain charismatique, Wez, (le punk à l'iroquoise rouge, qui vole la vedette à son chef Humungus (en tenue cuir bondage évocatrice du milieu gai, tout comme l'est Wez apparemment). Intéressant de voir Wez "puni" par Humungus car il a désobéi aux ordres, j'ai trouvé cela pas mal niveau cohérence, plutôt que de montrer un gang soumis à son chef.
De même, j'ai apprécié que la "belle guerrière du clan des gentils" ne tombe pas comme cela dans les bras de Mad Max, j'ai trouvé cela original. Elle avait tout pour être sa compagne, pour former le couple classique des films des 80's, et bien ... pas du tout.

3) Mad Max 3 : encore une fois, totalement d'accord avec Warlock. Première partie excellente à Barter Town. Mais soudain, après la fameuse roue, le film bascule dans une seconde partie fort différente : Mad Max au pays des Ewoks. je caricature mais c'est quand même un peu gnan-gnan. En fait, même si je n'ai pas été très attentif au film, je me suis demandé à plusieurs reprises si j'avais loupé un truc niveau cohérence. Parce qu'il y a des choses à redire sur ce point :
- le pilote de l'autogyre/ avion est bien joué par le même acteur que dans Mad Max 2, sauf que maintenant, sa dentition pourrie a été refaite à neuf. J'ai eu des doutes sur le fait que ce soit le même personnage. Idem sur le Feral Kid, qui n'était pas censé revoir un jour Mad Max, mais c'est peut-être une autre gosse.
- Max épargne son adversaire dans l'arène : bon, alors là, je dis non. Quand tu es entouré d'une foule hostile et que tu sais que de toute façon, l'adversaire va se faire tuer avec ou sans toi, ce n'est pas crédible qu'un survivant endurci comme Max se prenne pour Mère Théresa. Ou alors, c'est pour cela qu'on l'appelle "Mad", non ?
- SPOILER : idem avec Tina Turner, qui va épargner Max après qu'il ait buté des dizaines de ses gars. C'est absolument intenable pour un chef "pirate" qui devrait se faire destituer après. Par contre j'ai vraiment apprécié cette volonté d'avoir un méchant différent des autres, avec une part d'humanité. Mais là, ce n'est pas crédible.
- à partir de la découverte des enfants, passage sympathique d'ailleurs, j'ai eu du mal à comprendre le film ! Tout d'abord, Max est aussi largué que moi face aux gosses. Mais comment se fait-il que les gamins soient restés inaperçus tout ce temps alors qu'ils près de Barter Town et qu'ils occupent un gros point d'eau ? Mystère.
Je n'ai vraiment pas compris pourquoi ils décidaient d'enlever le Master, le nain, à Barter Town. Mais pourquoi ? Je n'ai pas compris grand'chose à cette partie qui influence la suite du film.
Avec les gosses, on passe à un film davantage humoristique (cf Indy 3 par exemple), effectivement plus grand public. Clairement on s'éloigne du ton brut de Mad Max 2. Et quand je suis tombé sur la fin où SPOILER Tina épargne Max, alors là, j'ai halluciné.

Encore un mot sur la musique de Mad Max 3, signé Maurice Jarre. Je n'ai pas la BO, j'ai seulement prêté attention aux musiques entendues dans le film, en dehors du thème de Tina Turner, ou du passage au sax. Bon, comment dire. Je me suis surpris à plusieurs reprises à être irrité même gêné par une musique symphonique inutile qui faisait plutôt du remplissage qu'autre chose. Je me suis même surpris à me demander s'il n'y avait pas une touche sur la télécommande qui pouvait supprimer la musique, c'est dire ! Du symphonique donc, utilisant tous les ressorts d'écriture d'Hollywood niveau action, suspenses, etc. Sauf que niveau thème, on est loin d'un Morricone, John Williams ou John Barry. Rien. Zéro mélodie. De la musique de stock. Ce qui me gêne également, c'est l'erreur de conception musicale de mettre un orchestre symphonique. Bordel, il n'y a plus d'orchestre dans un post apo ! Il fallait utiliser des tambours, des steel drums, faire une musique vraiment sauvage, avec des instruments de récupération. Mais pas avec du symphonique vu et revu à Hollywood. Quant on voit la musique des jeux vidéo Fallout qui utilise des effets d'ambiance et des sons bizarres, on passe dans une autre dimension, celle de l'étrange, totalement absente de Mad Max 3.
Ceci dit, une BO étendue existe et j'aimerais bien l'entendre complètement pour être sûr de mon jugement, qui me paraît un peu sévère à la première écoute.

Sinon, du côté des points très positifs de Mad Max 3, en dehors de la première partie à Barter Town, j'ai retenu les effets spéciaux, les scènes d'action et cascades, les costumes.

Enfin, pas vu encore les Mad Max récents.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2922
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MAD MAX   Sam 5 Aoû - 23:43

Le premier est clairement à éviter oui, trop glauque, malsain, et franchement bof...

Le 2 c'est l'archétype même du film post apo, tel qu'on l'imagine, tel que le public se l'imagine, la référence du genre. Le film est court, nerveux, un sommet.

Le 3 fait souvent débat, certains adoreront ce film typé 80's (c'est mon cas) d'autres le trouveront trop accessible et pas assez post apo. Après il a le charme de son époque, et même si il a certaines incohérences, l'aura de Mel Gibson, les rébondissements, et surtout sa première partie géniale (la meilleure pour moi) à Barter Town font la différence, et en font un film solide et très bon.

Et puis n'oublions pas que le hasard (la chance, le destin ?) a fait que Max a survécu à la roue du destin à Barter Town. Il aurait très bien pu tomber sur une condamnation à mort avec la roue. Bon bien sur Miller aurait trouvé une idée pour qu'il s'en sorte mais bon Razz

Quand au dernier même si il est plutôt réussi, il a un titre trompeur ou Max fait figure de sparing partner des personnages féminins. Avec un Tom Hardy qui n'a pas le charisme et la présence de Mel Gibson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MAD MAX   

Revenir en haut Aller en bas
 
MAD MAX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries Science Fiction-
Sauter vers: