AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE   Mar 6 Nov - 23:38


Ce tableau de Hans Holbein le jeune représente, comme l'indique son titre, deux ambassadeurs : à gauche, Jean de Dinteville, ambassadeur de France en Angleterre en 1533 et à droite, son ami Georges de Selve, evêque et ambassadeur occasionnel. Les deux amis sont représentés de part et d'autre d'un meuble comprenant de nombreux objets. L'oeuvre fourmille de détails pas forcément visibles au premier coup d'oeil. Ainsi, Jean de Dinteville tient dans la main droite une dague qui porte, gravé sur sa garde, l'âge de l'ambassadeur, 29 ans. L'âge de Georges de Selve, 25 ans, est inscrit sur le livre sur lequel il s'accoude. Le cadran solaire cylindrique, sur la gauche de l'étagère supérieure, précise la date, le 11 avril 1533, alors que l'horloge en donne l'heure, avec une hésitation néanmoins entre le côté qui fait face au spectateur, indiquant 9 h 30, et les deux autres côtés, indiquant 10 h 30.
Mais si ce tableau est célèbre, c'est pour son anamorphose, un objet qui, vu sous un autre angle, représente alors un autre objet. Ici, il s'agit de l'objet posé au sol entre les deux hommes, un os de seiche. Ce dernier, vu sous un certain angle, devient un crâne humain :


Le tableau a donc toute une symbolique bien précise dont voici la clef :

" Dans le château de Polisy où l'oeuvre fût exposée, elle fut sans doute placée par Dinteville lui-même dans une vaste salle, en face d’une porte et près d’une autre sortie, chacune des deux issues correspondant à l’un des deux points de vue. Le spectateur entre par la porte principale et se trouve à une certaine distance, devant les deux seigneurs, apparaissant au fond comme sur une scène. Un seul point troublant : l’étrange corps au pied des personnages. Le visiteur s'avance alors pour voir la chose de plus près mais ne comprend toujours pas. Déconcerté, il se retire par la porte de droite, la seule ouverte. En s’engageant dans le salon voisin, il tourne la tête pour jeter un dernier regard sur le tableau et c’est alors qu’il comprend tout : le rétrécissement visuel fait disparaître complètement la scène et apparaître le crâne. Au lieu de la splendeur humaine, il voit la mort. Les personnages et toute leur splendeur, toute leur richesse et savoir s’évanouissent et à leur place surgit le signe de la fin. »
Vanité, tout est vanité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3322
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE   Mer 7 Nov - 11:01

Concernant ce tableau, voici un gros plan montrant les différences d'heures sur l'horloge :



Une autre anamorphose célèbre est celle de M.C.Escher en autoportrait (cf son topic)...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE   Mer 7 Nov - 13:22

Petite disgression pour ce qui est pour moi la plus belle des anamorphoses :


(Pochette d'un album du groupe Deff Leppard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3322
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE   Mer 7 Nov - 14:34

J'aime beaucoup cette pochette également mais je crois que ce n'est pas une anamorphose, plutôt un effet d'optique.

Une anamorphose est une déformation réversible d'une image à l'aide d'un système optique - tel un miroir courbe - ou un procédé mathématique :

A vrai dire, la pochette est une version moderne d'une œuvre de Charles Allan Gilbert (1873-1929), intitulée All is vanity (1892) :


All is vanity (1892)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE   Mer 7 Nov - 15:33

Autant pour moi. En tous cas merci, voilà longtemps que je cherchais le dessin original de cette pochette Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5312
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE   Mer 7 Nov - 23:35

L'occasion d'avoir une représentation du monde telle qu'on l'envisageait à l'époque :




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE
» Les Tudor
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Technique du Jeune Jack
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA RESIDENCE :: La salle des trésors :: Les tableaux-
Sauter vers: