AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Frederic Edwin Church (1826-1900)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 3109
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Lun 10 Sep - 23:13

Frederic Edwin Church, né en 1826 et mort en1900, est un peintre paysagiste américain. Il fut une figure centrale de l'« École du fleuve Hudson » qui regroupait des paysagistes américains. À 18 ans, il devint l'élève de Thomas Cole (cf le topic consacré à Cole).
Du printemps jusqu'à l'automne, Church voyageait, souvent à pied, en dessinant. Chaque hiver, il s'installait dans son atelier pour peindre et il vendait ses tableaux.

Church devint connu pour ses paysages colossaux, souvent d'endroits exotiques. Son tableau Le Cœur des Andes, qui est aujourd'hui propriété du Metropolitan Museum of Art de New York, mesure plus d'un mètre cinquante en hauteur et près de trois en longueur. Church dévoila ce tableau en 1859 à New York devant un public ébahi. Il l'installa dans un pièce spécialement éclairée, munie de rideaux et de frondes de palmiers, et fit payer l'entrée du public. Ce fut un succès immédiat. Il le vendit ensuite pour 10 000 $, ce qui fut à l'époque le prix le plus élevé jamais atteint par un tableau d'un peintre américain vivant :

Le Cœur des Andes, un tableau gigantesque



Je trouve que Church se distingue de par son traitement des phénomènes climatiques (couchers de soleil, arc en ciel, aurore boréale, etc ...) comme les 2 tableaux ci-dessous :


Aurora Borealis





A noter cette curiosité mettant en scène le drapeau américain :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2854
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Mar 11 Sep - 0:37

Church est un peintre réputé aux USA et très apprécié notamment dans le nord est du pays. Ses couleurs sont vives et éclatantes, et ses paysages à la fois magiques et envoutants.

C'est tout à fait le genre de peinture que j'aime, propice à la rêverie, au voyage et à l'imagination.


Quelle mélancolie sur cette peinture, mélange de romantisme et d'appel à la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2854
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Ven 29 Sep - 18:00

J'ai redécouvert ce magnifique peintre ces dernières semaines, retrouvant ces envies d'aventure et de liberté, un très grand talent. On continue donc le voyage avec d'autres œuvres de Church, vraiment magique.


















Dernière édition par Warlock le Ven 29 Sep - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3109
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Ven 29 Sep - 18:58

Warlock a écrit:
J'ai redécouvert ce magnifique peintre ces dernières semaines...
Coïncidence, il en a été de même pour moi. Je me suis focalisé sur ses peintures polaires que je voulais présenter avec d'autres, lors de mes recherches autour des Jules Verne polaires :





The Icebergs, 1861
L'emploi des couleurs sur le bas du tableau est époustouflant












Oosisoak, (1861)

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2854
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Ven 29 Sep - 22:48

C'est vrai que le mélange couleurs/détails est assez impressionnant chez ce peintre. Il sait vraiment bien mettre en valeur les paysages avec cet emploi des couleurs. J'aime décidément beaucoup cet artiste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3109
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Sam 30 Sep - 8:32

Comme tu le dis très bien, il y a ce mélange "couleurs / détails" qui est confirmé par ce qui suit ci-dessous, auquel il faut rajouter "lumière".

Church fut l'unique élève de Thomas Cole le fondateur de l'Hudson River School (déjà présentée sur le forum) école paysagiste inspirée du romantisme. Plus tard, Frederic Edwin Church sera considéré comme le chef de file de la seconde génération de ce mouvement artistique américain.

Un partie de l'Hudson River School va se tourner vers le luminisme qui considère que la lumière du Nouveau Monde est particulière et qu'elle est la manifestation de Dieu dans les paysages. Autrement dit,


Wikipedia précise :
Citation :

Le luminisme a une approche plus contemplative du paysage et tempère la vision mystique de la nature au profit d’une représentation moins grandiose, plus intime et aux tonalités plus douces. Il met ainsi l'accent sur l'importance du rendu atmosphérique, la mise en valeur des effets de la lumière directe et de la lumière reflétée, notamment des reflets de la lumière sur l’eau.

Par rapport à la première génération de l'Hudson River School, les luministes abordent la peinture de paysage avec davantage de réalisme. Ils réalisent des tableaux extrêmement détaillés, recourant à une technique précise, forgée dans les écoles européennes (notamment celle de Düsseldorf qui accueillait alors de nombreux peintres américains), qui ne laisse pratiquement pas de traces du travail du pinceau1, manière qui influencera plus tard les hyperréalistes.

Bien qu'il ait avec l'impressionnisme le même souci des effets de la lumière1, les deux styles sont opposés. Le Luminisme se caractérise par une attention au détail et la dissimulation des coups de pinceau, tandis qu'à l'inverse l'impressionnisme est caractérisé par le manque de détail et l'accent mis sur les coups de pinceau.

Sinon, j'ai trouvé mention du terme "luminariste" qui semble plus large :

Luminariste : peintre qui répand la lumière dans ses tableaux.

Citation :
Les naturalistes néerlandais du XVIIe siècle et les puissants luminaristes anglais du XVIIIe ont en lui [Diaz] un rival et peut-être un maître. — (Émile Bergerat, Journal Officiel, 9 janvier 1877)
Si c'est exact, il y a des "luminaristes" du XVIIIe, et il ne faudrait pas les confondre avec les Luministes américains... mais eux-même sont à distinguer des luministes européens :

Citation :
Le terme luminisme est utilisé pour parler de plusieurs groupes de peintres forts différents : un ensemble de peintres belges, les œuvres de jeunesse pointillistes des néerlandais ..., un groupe de peintres espagnols ..., et aussi un ensemble de peintres américains désignés par l'expression luminisme aux États-Unis et qui ont représenté des paysages dans des tonalités douces en mettant l'accent sur le rendu atmosphérique, les effets de la lumière directe et de la lumière reflétée, notamment sur l’eau.

En résumé, si j'ai bien compris, les luminarites sont ceux qui répandaient de la lumière dans leurs tableau, et ce dès le VIIIè. Les luministes eux sont plus tardifs et peuvent désigner soit des européens, soit des américains issus notamment de l'Hudson River School, elle-même d'inspiration romantique. Dans ce dernier cas, le luministe tendrait à montrer la lumière divine dans la beauté divine de la nature, et, par soucis de précision, tendrait aussi par moment vers l'hyper réalisme en écho à la perfection divine. Ouf !

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6385
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Sam 30 Sep - 9:32

Merde, j'avais raté ce sujet, comment ce fait-ce ?
Superbe, son Aurore boréale est magnifique de même que The icebergs. Très fort aussi celui posté sous les ruines grecques, avec ses falaises battues par les vagues et ce soleil voilé. Celle qui m'inspire beaucoup, c'est la maison (une plantation certainement) perdue dans la verdure, malgré la menace du volcan que l'on voit fumer au loin... Evocation de l'Amérique du Sud ou Centrale, quoique peut-être quelque part en Indonésie ou aux Philippines aussi, qui sait ?
Son travail sur la lumière est remarquable. Une invitation au voyage, à l'exploration et l'exotisme, à l'aventure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2854
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   Sam 30 Sep - 16:32

La peinture avec le volcan est effectivement une représentation sud américaine, c'est le volcan Cotopaxi en Equateur. Une autre de ses œuvres envoutantes, une de plus...


Il a fait d'autres peintures représentant le Cotopaxi, celle la avec un paysage plus luxuriant cette fois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frederic Edwin Church (1826-1900)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frederic Edwin Church (1826-1900)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frederic Edwin Church (1826-1900)
» Edwin Zenny : L’Etat haïtien dépense plus de 10 000 U$ par mois pour un sénateur
» Edwin Stratton PORTER
» Edwin Til' Illan
» edwin Til'Illan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA GALERIE DES ILLUSTRATEURS :: Les peintres du merveilleux-
Sauter vers: