AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES OEUVRES DE VERMEER

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LES OEUVRES DE VERMEER   Dim 20 Sep 2015 - 20:09

La laitière


L'oeuvre la plus célèbre du peintre et une des peintures les plus connues et célèbres au monde, encore aujourd'hui utilisée pour des publicités, détournée ou même caricaturée.

Peinte en 1658 et exposée à Amsterdam, cette oeuvre représente une scène de la vie quotidienne de l'époque : une femme (une domestique ?) absorbée dans la préparation d'un plat, versant le lait de sa cruche, dans un décor très simple.
Les couleurs sont primaires et même étonnantes : corsage jaune, tablier bleu outremer qui répond au bleu du tissu posé sur la table, robe rouge. La tenue est sobre, le tissu épais, presque grossier. La femme est plutôt robuste, corpulente, absorbée dans sa tâche. Son visage est loin d'être lisse avec un relief marqué.
Elle est mise en évidence par la lumière et un décor dépouillé, plutôt humble lui aussi : il y a des trous dans le mur derrière elle et l'un des carreaux de la fenêtre est cassé tandis que sous cette même fenêtre, on distingue des traces d'humidité. Le sol dans le fond, sur lequel repose une chaufferette, n'est pas carrelé et semble de terre battue. Tout suggère donc une cuisine ou une habitation assez pauvre ou rustique. Veermer a soigneusement évité tout détail pouvant donner une indication temporelle, saison, période de l'année ou horaire, forçant le spectateur à se focaliser sur le personnage.

Tableau "vertueux", scène de genre, simple aperçu de la vie quotidienne, quoiqu'il en soit, ce tableau exerce toujours, des siècles plus tard, une fascination jamais démentie : la toile fût célèbre et admirée dès sa première exposition. Avec La jeune fille à la perle, c'est la toile la plus célèbre de l'artiste.

Comme le fait remarquer Ernst Gombrich dans son Histoire de l'Art :"Il est assez malaisé d'expliquer pourquoi ces images si simples et si modestes comptent parmi les plus grands chef-d'œuvre de toute la peinture. Il est de fait qu'on a devant ces tableaux la sensation de quelque chose de miraculeux. [...] Bien qu'on ne puisse guère prétendre [les] expliquer, [...] ils nous font voir d'un œil neuf la beauté tranquille d'une scène familière" (Wikipédia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Dim 20 Sep 2015 - 20:35

La jeune fille à la perle


Seconde rencontre avec Veermer. Cette huile sur toile, peinte en 1665, est considérée comme l'un des chef-d'oeuvre de l'artiste et de l'âge d'or de la peinture néerlandaise. Elle fût d'abord nommée La jeune fille au turban en raison de la coiffe où l'on retrouve ce bleu outremer éclatant. On la surnomme aussi "La Joconde du Nord". L'oeuvre est exposée à La Haye et a été entièrement restaurée en 1994, lui rendant toute sa luminosité. La restauration a ainsi fait réapparaître le reflet sur la lèvre inférieure, reflet qui avait disparu.

Elle représente donc une jeune fille, peut-être l'une des filles du peintre, le visage tourné vers le spectateur, sur un fond noir et pur qui la met en totale évidence. Son visage, lisse et nacré, est pleinement éclairé, l'arrière de sa tête et de ses épaules plus sombres. Mais ce qui attire automatiquement le regard en général, c'est bien la perle, soulignée d'un reflet. Un bijou que Veermer n'a pas choisi au hasard : à l'époque, la perle est symbole de chasteté et de pureté, souvent portée par les jeunes filles là où les pierres précieuses sont réservées aux femmes.

La position du modèle, regardant le spectateur par-dessus son épaule, est inhabituel dans la peinture néerlandaise de l'époque et s'inspire de l'école italienne, donnant l'impression que la jeune femme nous regarde droit dans les yeux.

Le turban, inhabituel, apporte une touche d'exotisme et symbolise peut-être ces contrées exotiques et lointaines qui avaient rendu le commerce des Pays-Bas florissant à l'époque. Car c'est la grande époque de La Compagnie des Indes orientales, des riches marchands et de leurs navires rapportant de pays lointains épices, denrées rares et exotiques... La jeune fille pourrait donc être la fille d'une riche famille de négociants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: L'OFFICIER ET LA FILLE RIEUSE -- JOHANNES VERMEER   Sam 8 Sep 2018 - 15:34

L'officier et la fille rieuse


Ce petit tableau, peint vers 1657, présente les composants familiers d'un Vermeer classique : un homme, une femme observés partageant un moment seul, dans un intérieur confortable inondé de lumière dorée et d'air frais. Que se racontent-ils ? Peu importe, puisque l'acteur principal de l'oeuvre est la lumière...
La lumière... la lumière intangible montrée par la fenêtre ouverte, brisant les reflets dans les vitres plombées, étouffant les rideaux, caressant le mur de plâtre doux et se prolongeant sporadiquement sur des tissus brillants et des verres étincelants ou la surface molle de la carte en vélin (représentant la Hollande).

Mais la lumière retombe bientôt dans les coins sombres et accentue les traits du visage de la jeune femme.

Cette lumière est en fait une métaphore du temps, elle nous rappelle ses conséquences inévitables.

Alors, au final, ce que peuvent échanger cet officier et cette jeune fille, au fond, c'est futile... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1623
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Sam 8 Sep 2018 - 22:07

Intéressante analyse et chouette tableau. Ce n'est pas comme cela que je l'analyserais personnellement, mais c'est intéressant. La lumière est effectivement une composante essentielle de cette peinture, mais je n'en aurais pas fait l'élément principal. Je pense que je serais parti du triangle vide qui occupe le centre du tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7243
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Dim 9 Sep 2018 - 10:29

Sentiments mitigés à propos de cette œuvre.
J'en apprécie les couleurs nettes et franches qui ressortent bien sur la luminosité générale. La lumière est remarquable et reste pour moi le tour de force de ce tableau. Après, je n'aime pas la coiffe de la jeune fille qui lui bouffe le visage et lui fait une toute petite tête (même si, à l'époque, c'était la règle d'avoir la tête couverte pour les femmes). La carte au mur me paraît incongrue, je ne vois pas ce qu'elle fout là, sinon à faire un lien avec l'officier mais bon… Pour moi, on n'est pas dans un intérieur confortable, on est dans un commun, une cuisine et par conséquent, je ne comprends pas ce que cette carte fait ici.

Par contre, le sujet du tableau incite à l'interrogation. Qui sont ces personnages ? Un officier venu visiter un ami et qui bavarde un moment, en attendant, avec une servante de la maison ? C'est peut-être le frère ou un parent de cette dernière, de retour de permission, venu lui rendre visite ? Ou alors, une scène d'auberge, la fille prenant un moment pour bavarder avec un voyageur de passage… J'aime beaucoup les tableaux comme ça, qui prêtent à beaucoup d'interprétations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Dim 9 Sep 2018 - 11:09

Voyageur Solitaire a écrit:

Par contre, le sujet du tableau incite à l'interrogation. Qui sont ces personnages ? Un officier venu visiter un ami et qui bavarde un moment, en attendant, avec une servante de la maison ? C'est peut-être le frère ou un parent de cette dernière, de retour de permission, venu lui rendre visite ? Ou alors, une scène d'auberge, la fille prenant un moment pour bavarder avec un voyageur de passage… J'aime beaucoup les tableaux comme ça, qui prêtent à beaucoup d'interprétations.

Et oui, VS, c'est ça qui est bien avec les anciens tableaux : on peut s'imaginer des tas d'histoires, se faire son propre film, rien qu'en restant devant et le regarder.

La carte accrochée au mur, c'est celle de la Hollande. C'est vrai que sa présence est assez incongrue mais comme Vermeer était Hollandais, on peut supposer qu'il l'a placée là par fierté patriotique. En tout cas, c'est très intéressant pour se rendre compte de la forme qu'avait ce pays avant que l'on y construise des polders et que l'on gagne des terres sur la mer.

Elle nous montre que la Hollande est plus qu'un pays, c'est un véritable défi face à la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3262
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Dim 9 Sep 2018 - 18:35

La Hollande n'est pas un pays mais deux des provinces des Pays bas. On se trompe souvent en parlant de Hollande comme nom du pays, alors que c'est bien les Pays bas. La carte représente les provinces de la Hollande (scindée en deux depuis) et de la Frise occidentale à l'époque des provinces unies.

Je ne suis pas forcément fan de Vermeer en peinture, et du courant baroque, mais l'officier et la fille rieuse est plutôt sympathique et intéressant. J'aime bien le sourire de cette jeune fille, qui est plutôt éclatant. La jeune femme semble surprise par l'arrivée de l'officier. Quel est le sujet de leur conversation ?  Pourquoi la jeune fille semble t'elle si surprise ?  Pourquoi l'officier est t'il venu la voir ?  Tant des questions qui laisse place à l'imagination.


Dernière édition par Warlock le Mar 11 Sep 2018 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1623
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Lun 10 Sep 2018 - 23:03

Je suis allé faire un petit tour sur Wiki pour éviter de dire des âneries et voir si mon idée pouvait se défendre. Toujours est-il que la carte accrochée au mur et le verre de vin blanc sont des « illustrations » de la richesse de la jeune dame.
Ce qui m'interpelle, c'est ce triangle vide entre les personnages, mais dont le côté supérieur est rectiligne... comme pour la délimitation de la Hollande et de la Frise sur la carte (original perdue, d'ailleurs). On pourrait donc mettre le pays entre nos deux personnages. Tout semble les opposer : chapeau noir/coiffe blanche, homme/femme, visage inconnu (menace)/ouvert (riant) ; regardez aussi les deux mains : elles sont étrangement positionnées, le dos posé, la paume ouverte. Elles donnent l'impression d'être identiques et de renforcer la perspective. Mais l'une est la main droite et l'autre la main gauche... Le militaire est dans l'ombre, le peuple (même bourgeois) est dans la lumière. La fenêtre au niveau du soldat est fermée, ouverte pour l'hôtesse, proche de nous/loin de nous : c'est cette fameuse perspective qui je trouve confère du sens. Le passé face au présent ou à l'avenir. Si je ne m'abuse, les Pays-Bas sortent d'une guerre avec l'Angleterre qui a tourné en leur défaveur. Comme il s'agit d'un soldat, on peut éventuellement y voir la métaphore du conflit. C'est pourtant l'avenir, le peuple, une certaine espérance dans ce modèle que sont alors les Pays-Bas qui peut donner à ce tableau autant de lumière et de joie. Sans expliquer davantage, je trouve aussi intéressant cette rigidité des structures (lignes droites) de la partie supérieure, quand celles de la partie inférieure sont arrondies, ondulées. (On pourrait même s'amuser à faire une transposition cadre de la carte/personnage et intérieur de la carte/table entre les personnages où les parties droites/courbes s'opposent.)
Mais bon, je surinterprète sûrement. Hasardons-nous à dire qu'il ne s'agit-là que d'une jeune fille heureuse de revoir son oncle de retour après une longue absence.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5317
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Mar 11 Sep 2018 - 1:54

Warlock a écrit:
La Hollande n'est pas un pays mais deux des provinces des Pays bas. On se trompe souvent en parlant de Hollande comme nom du pays, alors que c'est bien les Pays bas. La carte représente les provinces de la Hollande (scindée en deux depuis) et de la Frise occidentale à l'époque des provinces unies.

En fait, on parle du royaume des Pays-Bas que depuis 1815, date à laquelle le congrès de Vienne a constitué un nouvel Etat-tampon entre la France, vaincue à Waterloo et l'Allemagne rhénane. Royaume dont les provinces catholiques du Sud s'en détacheront en 1830 pour former la Belgique.

Avant on parlait des Provinces-Unies mais la Hollande était la plus riche, la plus prospère économiquement, qu'elle éclipsait toutes les autres. Tous les pouvoirs - ou presque- étaient concentrés entre les mains des Hollandais.

Et cela se ressent aussi dans le domaine culturel, évidemment. Vermeer, Rembrandt... tous étaient hollandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3262
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   Mar 11 Sep 2018 - 18:45

L'astronome



Célèbre peinture de Vermeer datant de 1668, elle est exposée au Louvre. On peut remarquer que le personnage de ce tableau se trouve dans un bureau, son air concentré et un manuel d’astronomie ouvert sur son bureau semblent indiquer qu’il travaille. Il observe des éléments sur le globe qu’il fait glisser légèrement. Un tapis est placé sur son bureau. Au XVIIe siècle les tapis pouvaient également servir à couvrir les tables. Son utilité, dans ce tableau, consiste en la décoration d’une zone de l’œuvre : le velours du tapis est merveilleusement restitué par de petites touches de couleur. Le drapé du tapis assombrit certaines zones et fait ainsi ressortir les éléments éclairés de l’œuvre.
Eclairé par la lumière du jour et désigné par la main de l’astronome, le globe attire particulièrement le regard du spectateur. Un support de bois est peint exactement au niveau du rebord de la fenêtre. Les motifs peints sur le globe sont des personnages mythologiques utilisés pour nommer les constellations, le globe représente donc le ciel et pas la Terre.
Un astrolabe placé sur le bureau servait à se diriger en se référant aux étoiles. Cet outil était surtout utilisé par les marins, dont beaucoup à l'époque en Europe étaient des provinces unies. Les tableaux de Vermeer sont  dans l'ensemble assez rares. Pobablement par perfectionnisme et aussi parce qu’il exerçait un autre métier, celui de marchand de tableaux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES OEUVRES DE VERMEER   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES OEUVRES DE VERMEER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le théâtralisme dans les oeuvres de Tolkien
» LES OEUVRES DE JAMES TISSOT
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Suivi de la mise en oeuvre de la Convention sur l’Éliminatio
» Karl Briullov !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA RESIDENCE :: La salle des trésors :: Les tableaux-
Sauter vers: