AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
24.71 € 42.99 €
Voir le deal

 

 LE MONDE HYBORIEN

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitimeJeu 12 Jan - 3:03

LE MONDE HYBORIEN Hybori11

Robert. E. Howard a créé de toutes pièces l'univers hyborien où évoluent deux de ses principaux héros, Kull l'atlante et Conan le cimmérien.
Au commencement vient "l'ère précédant le cataclysme" dont on ne connaît que les derniers siècles. Un monde dominé par des royaumes anciens : Valusie, Kamélie, Vérulie, Grondar, Thulé, Commorie. Howard précise que ces peuples parlent la même langue, ce qui prouve une origine commune.
Les barbares de l'époque sont les Pictes, qui vivent dans des îles trés lointaines, dans l'océan. On trouve la civilisation trés évoluée d'Atlantis, située sur un petit continent, entre les îles pictes et le continent principal.
Au sud, on signale une civilisation trés ancienne et évoluée, avec laquelle il n'y a guère de contacts.
C'est dans ce monde déjà vieux et entré en déclin que vit et évolue Kull.
Howard signale également que ce monde était immense, et que les trois-quart étaient sauvages et inexplorés.
Bien plus tard...
"Alors le cataclysme ébranla le monde. Atlantis et les royaumes furent recouvertes par les eaux et les îles pictes furent soulevées et formèrent les cimes montagneuses d'un nouveau continent... Certaines parties du continent principal disparurent sous les flots ou, en s'enfonçant, formèrent des mers intérieures... Des nations entières furent anéanties".
Certains s'en sortent : les Atlantes réussissent à fuir sur des bateaux et se dispersent, de même que les pictes. Les races anciennes du sud sont épargnées et continuent à vivre en vase clos.
Le reste du monde retourne à l'état primitif et un nouveau cycle d'évolution commence. 1000 ans plus tard, un peuple barbare plus fort et plus évolué, les Hyboris ou Hyboriens entament une immense migration vers le sud. Ils rencontrent d'autres tribus, et par les mariages et les contacts, de nouvelles races se forment, des royaumes apparaissent, la civilisation progresse : le monde hyborien de Conan se met en place...
1000 ans encore et le monde de Conan est tel que le cimmérien le découvre : Aquilonie, Némédie, Brytunie, Koth, Ophir, Argos, Corinthie, Zamora... La Stygie est l'héritière de l'ancienne civilisation du sud et a suivi sa propre évolution.
Des milliers d'années plus tard, un nouveau cycle de cataclysmes détruira ce monde et un nouveau cycle se mettra en route pour créer... notre monde (selon Howard).
La Stygie deviendra l'Egypte, Shem deviendra Babylone... Le continent sera séparé par une nouvelle mer, la Méditerranée. Au nord de ses rivages, la Zingara deviendra l'Espagne, l'Aquilonie la France, la Némédie les Pays germaniques, le bloc Aesir, Vanahem, Hyperborée les Pays scandinaves...
La mer intérieure de Vilayet s'agrandit pour devenir la Caspienne. Au-delà, l'Hyrcanie devient les Steppes d'Asie Centrale. Encore plus loin, l'Iranistan deviendra la Perse, le Vendhya l'inde et le Kithaï la Chine...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Mar 7 Jan - 18:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitimeJeu 23 Fév - 23:56

LA CIMMERIE

LE MONDE HYBORIEN Dyn00910

Honneur au célèbre cimmérien pour entamer ce survol général (dans un premier temps) du monde hyborien.

On ne peut pas dire que le pays natal de Conan soit un cadre enchanteur... La Cimmérie d'Howard est un monde de forêts et de collines, brut et sauvage, noyé de brumes, coincé entre les territoires du nord, les terres des pictes et l'Aquilonie. Ses habitants forment un peuple maussade de guerriers barbares taciturnes, robustes et rompus à une vie frustre, loin de toute sophistication. Les cimmériens forment une société clanique, organisée en tribus et villages, guerroyant parfois les uns contre les autres. Ils savent néanmoins s'unir si celà est nécessaire contre les Aesirs blonds ou les Vanaheims roux du nord. Mais aussi contre les aquiloniens au sud. Lorsque ces derniers franchissent la frontière et construisent un avant-poste fortifié, Venarium, les cimmériens s'unissent et brûlent le fort, massacrant tous ses occupants par la torche et l'épée. C'est le baptême du sang du jeune Conan, âgé alors de 15 ans.
Le barbare n'est lui-même guère enthousiaste sur son pays et ses compatriotes. D'ailleurs, son goût prononcé du voyage et sa curiosité le démarquent nettement de ses congénères. Les cimmériens sont casaniers et ne quittent quasiment jamais leurs terres. A chaque fois que Conan décline son identité, il suscite la curiosité de ses interlocuteurs qui voient souvent en lui un cimmérien pour la première fois de leur vie.
La religion "officielle" de la Cimmérie est le culte de Crom, dieu farouche et indifférent, qu'il vaut même mieux éviter. Après la mort, l'âme du défunt erre sans fin dans une éternité de brumes et de désolation. Dans "La tigresse de la Côte Noire", Conan a une discussion à ce sujet avec Bêlit, sa compagne. Le cimmérien s'y montre étonnament sceptique sur la religion de ses pères et assez indifférent dans ce domaine, loin de tout questionnement existentiel.
Au final, la Cimmérie reste un monde sauvage, morne et puissament mélancolique, aux collines nimbées de brumes et habité par un peuple farouche et maussade, guère communicatif.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Mar 7 Jan - 18:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitimeDim 26 Fév - 2:36


ASGARD-VANAHEIM-HYPERBOREE

Ces trois pays situés au nord de la Cimmérie forment un bloc "barbare", un monde de clans et de villages perdus dans les neiges et les collines. Alors que les cimmériens sont en majorité bruns et bronzent facilement, les aesirs sont blonds au teint clair et les vanirs roux. Ces deux derniers peuples s'affrontent souvent en raids meurtriers le long de leur frontière commune. Conan fera d'ailleurs ses premières armes avec un groupe d'aesirs, épisode où il rencontrera Atala, la fille de Ymir "le géant du gel", dieu principal de ces contrées nordiques.
Grands, minces et osseux, les hyperboréens sont à part. Ils vivent dans un monde de brumes, de landes et de marais, regroupés dans leurs forteresses. En effet, contrairement aux autres, ils ne vivent pas dans des villages mais dans des constructions de pierre fortifiées. Ils restent en autarcie, ne se mêlent pas aux autres et forment un peuple assez mystérieux, secret et mal connu, s'adonnant volontiers à la magie.
Au cours d'un raid dans le nord, Conan sera capturé par les hyperboréens qui en feront un esclave. Il ne tardera pas à s'échapper, gardant longtemps un sombre souvenir de son passage en hyperborée...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitimeVen 20 Avr - 16:42

L'AQUILONIE


LE MONDE HYBORIEN Dyn00911

L'Aquilonie occupe une place centrale dans les royaumes de l'ouest et se trouve être le royaume le plus développé et prospère de cette région. Howard l'assimilait à la France médiévale, la province de Poitain, au sud, étant la Provence "parmi les palmiers et les fleurs". La capitale de ce riche et puissant royaume est Tarantia. On trouve au nord la province de Gunder, peuplée d'homme solides, farouches et taciturnes dans un monde de forêts et de brumes, également la Bossonie, réputée pour l'habileté de ses archers. Au sud, le Poitain connaît un climat ensoleillé et plus agréable.
Un certain idéal chevaleresque semble animer les aquiloniens, même si le pays reste féodal, le roi assurant l'unité de l'ensemble. Le royaume est relativement bien structuré, avec un niveau de civilisation plutôt élevé. Le culte de Mithra y est la religion officielle. L'Aquilonie n'a pas d'accès à la mer et possède des voisins dangereux : les Pictes, les Cimmériens et à l'est la Némédie, sa grande rivale.
C'est de ce royaume d'Aquilonie dont Conan deviendra roi vers 45 ans. Il épousera Talulla (Zénobie en français) qui lui donnera trois enfants, deux fils et une fille.
Selon une première version, Talulla meurt en couches et le cimmérien abdique en faveur de son aîné avant de disparaître.
Dans une deuxième version, il continue à vivre ses aventures tout en étant roi, sa fille le faisant même grand-père.
Conan ceindra la couronne aquilonienne après avoir détrôné Numédides, dernier roi dégénéré d'une dynastie à bout de souffle. Il règnera entouré principalement de Publius, conseiller sage et prudent rarement écouté, le comte Trocero et Prospero, tous deux issus du Poitain, du général Pallantidès et de Dexithéus, prêtre de Mithra.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Mar 7 Jan - 18:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Oorgan

Oorgan


Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 24

LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: Re: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitimeSam 21 Avr - 15:34

Voyageur Solitaire a écrit:
LA CIMMERIE

On ne peut pas dire que le pays natal de Conan soit un cadre enchanteur... La Cimmérie d'Howard est un monde de forêts et de collines, brut et sauvage, noyé de brumes, coincé entre les territoires du nord, les terres des pictes et l'Aquilonie. Ses habitants forment un peuple maussade de guerriers barbares taciturnes, robustes et rompus à une vie frustre, loin de toute sophistication. Les cimmériens forment une société clanique, organisée en tribus et villages, guerroyant parfois les uns contre les autres. Ils savent néanmoins s'unir si celà est nécessaire contre les Aesirs blonds ou les Vanaheims roux du nord. Mais aussi contre les aquiloniens au sud. Lorsque ces derniers franchissent la frontière et construisent un avant-poste fortifié, Venarium, les cimmériens s'unissent et brûlent le fort, massacrant tous ses occupants par la torche et l'épée. C'est le baptême du sang du jeune Conan, âgé alors de 15 ans.
Le barbare n'est lui-même guère enthousiaste sur son pays et ses compatriotes. D'ailleurs, son goût prononcé du voyage et sa curiosité le démarquent nettement de ses congénères. Les cimmériens sont casaniers et ne quittent quasiment jamais leurs terres. A chaque fois que Conan décline son identité, il suscite la curiosité de ses interlocuteurs qui voient souvent en lui un cimmérien pour la première fois de leur vie.
La religion "officielle" de la Cimmérie est le culte de Crom, dieu farouche et indifférent, qu'il vaut même mieux éviter. Après la mort, l'âme du défunt erre sans fin dans une éternité de brumes et de désolation. Dans "La tigresse de la Côte Noire", Conan a une discussion à ce sujet avec Bêlit, sa compagne. Le cimmérien s'y montre étonnament sceptique sur la religion de ses pères et assez indifférent dans ce domaine, loin de tout questionnement existentiel.
Au final, la Cimmérie reste un monde sauvage, morne et puissament mélancolique, aux collines nimbées de brumes et habité par un peuple farouche et maussade, guère communicatif.

Je me permettrais de citer ce poème d'Howard, écrit quelques jours seulement avant que Conan ne soit créé :

Cimmeria


I remember
The dark woods, masking slopes of sombre hills;
The grey clouds' leaden everlasting arch;
The dusky streams that flowed without a sound,
And the lone winds that whispered down the passes.

Vista on vista marching, hills on hills
Slope beyond slope, each dark with sullen trees,
Our gaunt land lay/ So when a man climbed up
A rugged peak and gazed, his shaded eye;
Saw but the endless vista -- hill on hill,
Slope beyond slope, each hooded like its brothers.

It was a gloomy land that seemed to hold
All winds and clouds and that shun sun,
With bare boughs rattling in the lonesome winds,
And the dark woodland brooding over all,
Not even lightend by the dim sun
Which made squat shadows out of men; they called it
Cimmeria, land of Darkness and deep Night.

it was so long ago and far away
I have forgot the very name men called me.
The axe and flint-tipped spear are like a dream,
And hunts and wars are shadows. I recall
Only the stillness of that sombre land;
The clouds that piled forever on the hills;
The dimness of the everlasting woods.
Cimmérie, land of Darkness and the Night.

Oh soul of mine, born out of shadowed hills,
To clouds and winds and ghosts thant shun the sun,
How many deaths shall serve to break at last
This heritage which wraps me in the grey
Apparel of ghosts? I search my heart and find
Cimmeria, land of Darkness and the Night.

Pour les non-anglophones comme moi, je poste la traduction de Patrice Louinet :

Cimmérie

Je me souviens
Les forêts ténébreuses, masquant les pentes des sombres collines ;
L'éternelle voûte de plomb des nuages gris ;
Les eaux opaques des rivières, s'écoulant sans bruit
Et les vents solitaires qui mugissaient le long des défilés.

En une morne perspective, colline après colline,
Pente après pente, noircies d'arbres maussades
S'étendait notre contrée lugubre. Et quand un homme gravissait
Un pic déchiqueté et plongeait son regard, l'oeil assombri
Ne rencontrait que cette perspective à perte de vue -- colline après colline
Pente après pente, et toutes masquées comme leurs soeurs.

C'était une terre sinistre, qui semblait retenir
Tous les vents et les nuages et les songes qui fuient le soleil,
Les branches nues qui frissonnaient dans un vent solitaire
Et les forêts épaisses noyaient tout de leur obscurité,
Que ne savait percer un rare soleil maussade
Réduisant les hommes à des ombres spectrales ; ils l'appelaient
Cimmérie, terre de Ténèbres et de Nuit.

C'était en des temps et des lieux si reculés,
J'ai oublié jusqu'au nom que je portais.
La hache et la lance à pointe de silex sont comme un songe,
Les chasses et les guerres, chimères. Je me rappelle
Seulement du silence de cette sombre contrée ;
Les nuages empilés à jamais sur les collines,
L'obscurité des forêts éternelles.
Cimmérie, terre de Ténèbres et de Nuit.

Oh mon âme, née de ces collines enténébrées,
Dans les nuages et les vents et les spectres qui fuient le soleil
Combien de mort faudra-t-il pour briser enfin
Cet héritage qui me ceint de l'équipage gris
Des fantômes ? Je fouille mon coeur et y trouve
Cimmérie, terre de Ténèbres et de Nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: Re: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitimeMar 7 Jan - 18:00

LA ZINGARA

LE MONDE HYBORIEN Hwc_zi10

Descendons plus au sud avec l'important royaume de Zingara. Incontestablement, Howard l'assimilait à la future Espagne. On y trouve des noms comme Heronan da Varza, Kordava, Valenzo, Zarono ou Jerida... Les zingariens sont souvents grands, minces et bronzés, portant fine moustache et barbiche en pointe, utilisant la rapière et s'habillant de couleurs vives. Un monde de chevalerie et d'idéaux, de duels et d'honneur.

La Zingara, séparée de l'Aquilonie et plus particulèrement du Poitain uniquement par le fleuve Alimane, est également une puissance maritime de poids, ses navires parcourant tous les océans et toutes les mers de la côte occidentale. Dans le sud du pays, on trouve de grandes plantations où travaillent des esclaves noirs venus de Kush et des îles du sud. La situation politique est souvent instable avec des nobles fiers et chatouilleux sur leur honneur, prêts à en découdre entre eux ou avec le roi et le fier royaume est souvent la proie de meurtrières guerres civiles.

Kordava, la capitale, est située le long de la Rivière Noire. Cité très ancienne, elle fût autrefois détruite par de nombreux seïsmes et reconstruite sur les ruines de l'ancienne métropole. Ruines qui sont devenues le refuge des couches les plus défavorisées de la cité.

La frontière avec l'Argos est couverte de forêts où rôdent goules, cannibales et mystérieuses créatures de la nuit...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Ven 14 Fév - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: Re: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitimeLun 13 Jan - 18:12

LE ROYAUME D'ARGOS

LE MONDE HYBORIEN Hwc_ar10

Un royaume clairement tourné vers la mer et le commerce maritime. Il semble que seule la zone côtière soit densément peuplée, avec de nombreuses cités dont Messantia, la capitale.
Une capitale qui n'est pas loin d'être la New York du monde Hyborien : une cité cosmopolite ouverte sur la mer et où l'on croise toutes les races, où l'on parle toutes les langues du monde, où tout s'achète, s'échange et se vend. Howard écrit que réfugiés, hommes en exil et pourchassés de tous bords viennent y trouver refuge. On trouve de tout à Messantia et on ferme volontiers les yeux sur la provenance de certains produits ou les conditions dans lesquelles ils ont été acquis...

Messantia vit du commerce maritime, elle n'a pas de remparts, la mer et les navires la gardent. On ne s'étonnera donc pas que les marins argosséens soient les rois des mers, naviguent et commercent d'un océan à l'autre, des royaumes du Nord aux tribus noires du Sud. Royaume marchand avant tout, en rivalité constante avec la Zingara et la Stygie, Argos et sa capitale sont le terminus (ou point de départ) de la Route des Rois, qui traverse le monde Hyborien d'une extrémité à l'autre.
Ce côté maritime excepté, on sait très peu de choses du reste du royaume. L'arrière-pays est néanmoins riche en terres fertiles avec de nombreuses fermes et plantations et de vastes forêts de chênes qui fournissent le bois des navires.

Les argosséens sont des hyboriens à l'origine, mais fortement influencés par les shémites et les Zingarans. De taille moyenne et solidement bâtis, ils ont la peau bronzée, les cheveux souvent noirs et bouclés. ajoritairement adeptes de Mithra, grand dieu des hyboriens, ils font également une place particulière à Bel, dieu shémite des voleurs et marchands. Argos accepte tous les cultes de manière générale, seul celui de Seth, le dieu-serpent des stygiens, est considéré avec méfiance, en raison de la rivalité avec la Stygie.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





LE MONDE HYBORIEN Empty
MessageSujet: Re: LE MONDE HYBORIEN   LE MONDE HYBORIEN Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE MONDE HYBORIEN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: D'autres mondes-
Sauter vers: