AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
FAGOR – Appareil combiné 3 en 1 Raclette ...
Voir le deal
42.49 €

 

 FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sphigx

Sphigx

Masculin Messages : 237
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Montréal, QC, Canada

FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Empty
MessageSujet: FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873)   FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Icon_minitimeDim 30 Déc - 20:01

Quelques poèmes écrits en français de ce poète russe :

Nous avons pu tous deux, fatigués du voyage,
Nous asseoir un instant sur le bord du chemin –
Et sentir sur nos fronts flotter le même ombrage,
Et porter nos regards vers l'horizon lointain.

Mais le temps suit son cours et sa pente inflexible
A bientôt séparé ce qu'il avait uni, –
Et l'homme, sous le fouet d'un pouvoir invisible,
S'enfonce, triste et seul, dans l'espace infini.

Et maintenant, ami, de ces heures passées,
De cette vie à deux, que nous est-il resté ?
Un regard, un accent, des débris de pensées. –
Hélas, ce qui n'est plus a-t-il jamais été ?

(1838)

-------------------------------------

Que l'homme est peu réel, qu'aisément il s'efface ! –
Présent, si peu de chose, et rien quand il est loin.
Sa présence, ce n'est qu'un point. –
Et son absence – tout l'espace.

(1842)

-------------------------------------

Un ciel lourd que la nuit bien avant l'heure assiège,
Un fleuve, bloc de glace et que l'hiver ternit –
Et des filets de poussière de neige
Tourbillonnant sur des quais de granit...

La mer se ferme enfin... Et le monde recule,
Le monde des vivants, orageux, tourmenté...
Et, bercé aux lueurs d'un vague crépuscule
Le pôle attire à lui sa fidèle cité...

(1848)

(Bien évidemment, vous aurez remarqué que la fidèle cité en question est Saint-Pétersbourg.)

-------------------------------------

Lamartine

La lyre d'Apollon, cet oracle des dieux,
N'est plus entre ses mains que la harpe d'Éole,
Et sa pensée – un rêve ailé, mélodieux
Qui flotte dans les airs bercé par sa parole.

(1849)

-------------------------------------

Comme en aimant le cœur devient pusillanime,
Que de tristesse au fond et d'angoisse et d'effroi !
Je dis au temps qui fuit : arrête, arrête-toi,
Car le moment qui vient pourrait comme un abîme
S'ouvrir entre elle et moi.

C'est là l'affreux souci, la terreur implacable,
Qui pèse lourdement sur mon cœur oppressé.
J'ai trop vécu, trop de passé m'accable,
Que du moins son amour ne soit pas du passé.

(1849-1851)
Revenir en haut Aller en bas
Youpi l'alchimiste

Youpi l'alchimiste

Masculin Messages : 518
Date d'inscription : 24/01/2012

FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Empty
MessageSujet: Re: FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873)   FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Icon_minitimeLun 31 Déc - 16:23

Citation :
Et maintenant, ami, de ces heures passées,
De cette vie à deux, que nous est-il resté ?
Un regard, un accent, des débris de pensées. –
Hélas, ce qui n'est plus a-t-il jamais été ?

De se point de vue que restera t il de nous, par le passé de vieilles photos jaunies, un journal pouvaient ranimer le souvenir d'un ancêtre. Allons nous laisser des images jpeg, des profil internet, le tout perdu dans des clouds et un océan de données. Pas très encourageant comme perspective.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Empty
MessageSujet: Re: FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873)   FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Icon_minitimeLun 31 Déc - 18:18

Disons que le bouddhisme apporte un élément de réponse original par rapport à notre vision habituelle. Pour eux, le but de l'existence est de disparaître sans laisser de traces, dans l'anéantissement total. Je trouve qu'il y a une sorte de sagesse dans cette humilité. Nous ne sommes rien, que des grains de poussières éphémères.

Sur ce thème, je conseille vivement de lire la très courte nouvelle de Ray Bradbury intitulée Kaleïdoscopes. Sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Empty
MessageSujet: Re: FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873)   FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
FIODOR TIOUTTCHEV (1803-1873)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les poèmes-
Sauter vers: