AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 LE THE

Aller en bas 
+4
Youpi l'alchimiste
Albatur
VIC
Voyageur Solitaire
8 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Fév - 18:07

Je reste d'ailleurs surpris que certains parmi vous que je connais comme amateurs de cette boisson n'aient pas encore enrichi notre cave d'un sujet sur la bière...  Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3535
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 45
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Fév - 18:13

Gorak a écrit:

La chaleur n'incite pas vraiment à consommer de l'alcool.

Pourtant une bonne bière fraiche ça désaltère, bien plus qu'un thé chaud.

Personnellement j'ai du mal avec les boissons chaudes, je trouve que le chaud altère le goût, mais en même temps je déteste les boissons glacées.

En ce qui concerne le thé on ne peut pas dire que je cours après, si on m'en propose pourquoi pas, mais de moi même je n'en boirai pas.

D'ailleurs je me demande si il existe des thés froids de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Fév - 18:20

Perso, le thé froid, ça passe pas. Ce qui me gêne avec le thé à la menthe du Maghreb, c'est qu'il est trop sucré pour moi (pourtant, je mets du sucre dans mon thé tous les matins). Normalement, le thé brûlant est sensé couper la soif.
Sinon, je suis définitivement passé à la boule à thé et au "vrai" thé (pas en sachet) et ça n'a rien à voir...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5587
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Fév - 19:09

VIC a écrit:
Gorak a écrit:
...
Moi qui suis pourtant amateur de bières...
Tiens je ne t'ai point vu dans le sujet "bières" de la Taverne des Aventuriers.

Je le suis pourtant.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5587
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Fév - 19:09

Voyageur Solitaire a écrit:
Je reste d'ailleurs surpris que certains parmi vous que je connais comme amateurs de cette boisson n'aient pas encore enrichi notre cave d'un sujet sur la bière...  Wink

Ça va venir...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Aoû - 16:20

La cérémonie du thé

LE THE - Page 2 406110

Si l'Ethiopie a la cérémonie du café, le Japon a celle du thé. Une tradition séculaire, réservée aux initiés ou aux personnes que l'on veut honorer, dans un endroit calme et retiré.

Dans les maisons les plus cossues ou dans les palais des Shogun, un petit pavillon retiré au fond du jardin était souvent réservé à cet usage. Il s'agit non seulement de préparer le thé, mais également de se retrouver et de méditer. La cérémonie complète pouvait ainsi durer quatre heures ! Dans un Japon troublé par les guerres internes et aux routes hantées par les bandits de grands chemins, les seigneurs s'enfermaient dans leurs forteresses et la cérémonie du thé devenait un moment hors du temps, une bulle de calme et de sérénité.
Tout est soigneusement et minutieusement prévu, réglé, que ce soient les ustensiles ou les gestes à accomplir. La cérémonie inclue donc un aspect spirituel et esthétique, presque religieux. Les participants sont en tenue traditionnelle et patientent à l'extérieur jusqu'à ce que leur hôte les invite à entrer. Ils se purifient alors en se lavant les mains et en se rinçant la bouche avant de prendre place par ordre de rang, d'âge ou de prestige. Les ustensiles, très sobres et dépouillés, sont alors nettoyés, puis c'est la préparation du breuvage selon un rituel précis et très codifié.
Au moment de servir, le protocole japonais prend tout son sens dans une succession de saluts et de courbettes, avec là aussi des gestes lents, mesurés et précis. On peut réciter un court poème ou un remerciement à l'hôte entre chaque tasse, mais généralement la conversation est réduite au strict minimum.
Les ustensiles sont à nouveau nettoyés, rincés et disposés. Dans les familles les plus importantes, ils sont souvent considérés comme des trésors, transmis de génération en génération, parfois exposés sur un meuble ou une table basse.
Il ne reste plus aux invités qu'à remercier en une ultime courbette avant de se retirer, le maître des lieux les saluant de la porte...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

Albatur


Masculin Poissons Messages : 2470
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 49
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Aoû - 17:03

4 heures pour boire une tasse de thé faut être patient ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Aoû - 17:21

Ce n'est pas seulement le fait de boire : le thé est préparé du début à la fin devant les participants, des simples feuilles à la tasse finale. Chaque objet, chaque ustensile fait l'objet de soins et de gestes particuliers, entre chaque gorgée, on médite, on écoute le bruit de l'eau, du vent ou le silence... C'est avant tout un moment de plénitude et de quiétude.
Après, pour un occidental c'est peut-être pas facile il faut le reconnaître... Quatre heures assis sur un coussin, perso, au bout d'un moment, j'en aurais vite marre... Cette cérémonie reste vraiment inscrite dans l'âme nippone, je pense qu'elle doit être difficile à appréhender pour un esprit occidental.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Sphigx

Sphigx


Masculin Messages : 300
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Montréal, QC, Canada

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Aoû - 17:43

Voyageur Solitaire a écrit:
Quatre heures assis sur un coussin, perso, au bout d'un moment, j'en aurais vite marre...

D'autant plus que la conversation est réduite au strict minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Aoû - 17:46

Effectivement. Il y a en fait des "écoles" différentes pour cette cérémonie et certaines imposent le silence. Même pour les autres, les rares temps de parole consistent en un court poème ou un remerciement au maître de cérémonie.
Il s'agit là toutefois de la cérémonie complète, il existe des versions plus courtes.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4277
Date d'inscription : 18/01/2012

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Aoû - 20:47

Albatur a écrit:
4 heures pour boire une tasse de thé faut être patient ! Very Happy

Le thé vert a été remplacé par la TV...  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Sphigx

Sphigx


Masculin Messages : 300
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Montréal, QC, Canada

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Aoû - 21:47

Ne pourrait-on pas avoir au moins une geisha pour nous jouer de la shamisen pendant ces quatre heures ?
Revenir en haut Aller en bas
Albatur

Albatur


Masculin Poissons Messages : 2470
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 49
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeDim 10 Aoû - 10:03

Voyageur Solitaire a écrit:
Effectivement. Il y a en fait des "écoles" différentes pour cette cérémonie et certaines imposent le silence. Même pour les autres, les rares temps de parole consistent en un court poème ou un remerciement au maître de cérémonie.
Il s'agit là toutefois de la cérémonie complète, il existe des versions plus courtes.

Si encore c'est intéressant a voir, pourquoi pas mais 4 heures ca reste hyper long. (et j’aurais mal au cul avant...)  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Sphigx

Sphigx


Masculin Messages : 300
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Montréal, QC, Canada

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Aoû - 0:23

Albatur a écrit:
Voyageur Solitaire a écrit:
Effectivement. Il y a en fait des "écoles" différentes pour cette cérémonie et certaines imposent le silence. Même pour les autres, les rares temps de parole consistent en un court poème ou un remerciement au maître de cérémonie.
Il s'agit là toutefois de la cérémonie complète, il existe des versions plus courtes.

Si encore c'est intéressant a voir, pourquoi pas mais 4 heures ca reste hyper long. (et j’aurais mal au cul avant...)  Razz 

Ou alors ils occupent ces quatre heures en jouant au go.
Revenir en haut Aller en bas
Albatur

Albatur


Masculin Poissons Messages : 2470
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 49
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Aoû - 16:05

lol, même en jouant au go si tu reste assis aussi longtemps sans bouger ça te flingue... Faut avoir un siège tres confortable alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Jan - 18:51

Les différentes sortes de thés

Thé vert, noir, blanc, rouge... Qu'en est-il ? Petite revue de détail, assez sommaire, pour y voir néanmoins plus clair.

Le thé vert

LE THE - Page 2 The-ve10

C'est le plus populaire, l'un des plus appréciés en Chine et au Japon. Il est considéré comme celui qui garde intacte ses propriétés antioxydantes. Cela vient principalement de sa préparation : après la cueillette, les feuilles sont flétries, puis roulées pour en extraire les sucs, chauffées afin de neutraliser l'enzyme responsable de l'oxydation. Elles subissent enfin un séchage final. Le chauffage s'effectue selon deux méthodes : la méthode chinoise qui utilise des bassines de cuivre placées sur le feu, la méthode japonaise qui passe les feuilles à travers des jets de vapeur.

Le thé vert est le plus riche en antioxydants, le plus réputé pour ses vertus médicinales. Il vaut mieux éviter de le boire en fin de journée si l'on veut dormir. Surtout la variété Gunpowder, littéralement "poudre à canon", c'est tout dire...

Le thé blanc

LE THE - Page 2 T110

Il est rare, encore aujourd'hui. A tel point qu'en Chine, il était autrefois réservé aux empereurs... Il est même recommandé de le boire dans un zhong, une tasse de porcelaine spécifique munie d'un couvercle pour mieux en conserver toutes les vertus. Un thé encore rare et cher, venant principalement de la province du Fujian. Ses bourgeons sont ramassés avec les feuilles et ces dernières ne sont pas torréfiées.

Il est léger, subtil, très désaltérant et rafraîchissant. Les chinois le boivent volontiers en été. On peut en boire à toute heure et on le parfume volontiers avec de la fleur d'oranger.

Le thé noir

LE THE - Page 2 The-no10

C'est le plus consommé en Occident, son oxydation est complète. Contrairement au thé vert, il garde sa fraîcheur plusieurs années. C'est pourquoi il fût envoyé vers l'Occident, supportant sans peine le long voyage.
C'est le thé en sachet, si courant chez nous et que l'on mélange avec un peu tout et n'importe quoi (jasmin, citron, fruits et autres...) et que l'on aditionne de lait ou de sucre. Ces grands connaisseurs que sont les chinois le boivent pur, mais y voient un thé avant tout commercial, presque "bas de gamme" parfois.

Le thé rouge

LE THE - Page 2 Vivien10

Alors attention... En Asie, le thé rouge est l'équivalent du thé noir dont nous venons de parler. Un thé aux feuilles entièrement oxydées lors de la préparation. Les Chinois appellent littéralement "thé noir" un thé post-fermenté, tandis qu'ils dénomment "thé rouge" ce qu'un Occidental appelle thé noir. Pas facile...

Si l'on se réfère à la couleur, le thé rouge nous fait quitter l'Asie pour l'Afrique du Sud. C'est le fameux Rooibos... qui n'est pas un thé en fait. Damned ! Il s'agit d'un arbuste proche de l'acacia et qui pousse exclusivement en Afrique du Sud dans les montagnes de Cederberg, situées au nord de la ville du Cap. Toutes les tentatives pour le faire pousser ailleurs ont échoué. Son surnom, impropre donc, de thé rouge lui vient de sa couleur rouge-brun lors de l'infusion.
Il est plutôt doux, pas très corsé et très à la mode chez nous ces derniers temps (Perso, j'aime pas). Il ne contient pas de caféine. Les africains le boivent nature en y ajoutant lait et sucre alors qu'en Occident, on commence à le marier avec tout et n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4277
Date d'inscription : 18/01/2012

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Jan - 20:10

thé vert :

Concernant le thé vert, je pense qu'il faut distinguer les thés verts japonais des autres.
En effet, les thés de l'archipel nippon ont une saveur caractéristique : un goût iodé inimitable, un petit côté salé, avec parfois de crustacés ou de légumes, selon les variétés et les palais des amateurs de thés. De mon côté, j'attribue ce goût iodé au fait que le Japon soit justement entouré d'océan, mais je ne sais pas si c'est la raison exacte. Ce goût iodé est sans aucun doute très étrange au début, n'ayant rien à voir avec les autres thés. Je crois que nos palais occidentaux habitués à des thés plus ordinaires et moins typés ont du mal lors des premières découvertes.

Moi, je m'y suis fait, et d'ailleurs je les préfère nettement aux autres verts classiques. Je n'en bois pas tous les jours, environ une fois par semaine, quand j'ai une envie de thé vert "iodé". C'est donc une alternative au thé noir que je prends d'habitude. Je les achète en boutique spécialisée par contre, car c'est comparable au vin : dès qu'on a une expérience dans le domaine, il y a un minimum de qualité à atteindre.



"thé" rouge : Rooibos

Effectivement ce n'est pas du thé, il ne contient donc pas de théine et peut se boire le soir sans problème. Maintenant, je me demande comment il a pu rafler le nom de thé, parce que c'est une boisson très différente. La première fois que j'en ai goûté, c'était dans un mélange avec d'autres épices. C'est finalement comme cela qu'il est généralement vendu. J'ai même vu des Rooibos à la vanille (vade retro) en boutique. Il y a peu de temps, j'ai décidé de ne pas rester sur ces arômes mélangés pour rechercher le goût même du Rooibos, nature. On ne peut pas dire que je trouve cela très bon pour le moment. Après quelques essais, j'en suis au stade "buvable". Il occupe le créneau d'une envie d'une boisson chaude le soir sans compromettre le sommeil, c'est déjà pas mal. Je verrai dans plusieurs mois si je me suis habitué au goût "nature" ou pas.


Dernière édition par VIC le Mer 21 Jan - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Jan - 20:15

En ce qui me concerne, je bois du thé vert tous les matins. Et l'été, j'apprécie le fameux thé blanc, rafraîchissant et désaltérant.
J'ai totalement abandonné le thé en sachet que je trouve imbuvable depuis que j'utilise du "vrai" thé avec ma boule à thé.
Malgré mes nombreux et longs séjours en Afrique du Sud, je ne me suis jamais fait au Rooibos...

Par contre, je sucre obligatoirement, le thé sans sucre, j'y arrive pas (Comme le café ou le maté d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4277
Date d'inscription : 18/01/2012

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Jan - 20:19

Voyageur Solitaire a écrit:
...
Malgré mes nombreux et longs séjours en Afrique du Sud, je ne me suis jamais fait au Rooibos...

Par contre, je sucre obligatoirement, le thé sans sucre, j'y arrive pas (Comme le café ou le maté d'ailleurs).
J'ai édité mon message avec quelques lignes sur le Rooibos.
Pour moi, jamais de sucre. Idem avec le café. Exception quand même pour un thé vert à la menthe traditionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMer 21 Jan - 20:29

Le Rooibos me paraît trop léger (Pas de théine ni caféine) et du coup, j'ai tendance à le sucrer à mort. Même sur place au Cap, je m'y suis jamais fait.

Je suis loin d'être "sucre", mais ça reste indispensable pour moi avec le thé, café et maté. A Istanbul, le premier café turc sans sucre... Pas possible. Le pire, c'est le maté : lors de mon dernier séjour en Argentine, je me faisais une joie de partager un "vrai" maté, avec nos guides dans la cordillère, préparé de façon traditionnelle, avec la fameuse bombilla et tout et tout... Sans sucre, c'est pas possible... Un goût chaud, incroyablement amer, un goût de...sève bouillie, je trouve pas d'autre mot. Quand j'ai demandé du sucre, ils m'ont regardé comme si j'étais un Alien avant d'éclater de rire...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Sphigx

Sphigx


Masculin Messages : 300
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Montréal, QC, Canada

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Jan - 22:45

VIC a écrit:
thé vert :

Concernant le thé vert, je pense qu'il faut distinguer les thés verts japonais des autres.
En effet, les thés de l'archipel nippon ont une saveur caractéristique : un goût iodé inimitable, un petit côté salé, avec parfois de crustacés ou de légumes, selon les variétés et les palais des amateurs de thés.

"thé" rouge : Rooibos

Effectivement ce n'est pas du thé, il ne contient donc pas de théine et peut se boire le soir sans problème. Maintenant, je me demande comment il a pu rafler le nom de thé, parce que c'est une boisson très différente.

Pour les thés japonais, c'est bizarre, je ne trouve pas qu'il est iodé, mais il rappelle plutôt l'eau bouillie qui a servi à faire cuire les légumes.

Au Québec, le rooibos ne s'appelle même pas thé rouge et est considéré comme une infusion.

Suis-je le seul à boire mon thé, qu'il soit vert, noir ou Pu Erh, sans lait, ni sucre, ni citron ? Le café, en revanche, je le bois avec du lait et du miel.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 4277
Date d'inscription : 18/01/2012

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Jan - 16:22

Sphigx a écrit:


Pour les thés japonais, c'est bizarre, je ne trouve pas qu'il est iodé, mais il rappelle plutôt l'eau bouillie qui a servi à faire cuire les légumes.

Au Québec, le rooibos ne s'appelle même pas thé rouge et est considéré comme une infusion.

Suis-je le seul à boire mon thé, qu'il soit vert, noir ou Pu Erh, sans lait, ni sucre, ni citron ? Le café, en revanche, je le bois avec du lait et du miel.
Pas de lait, de sucre, de citron, pour moi aussi. Quoique je n'ai rien contre un thé au citron, surtout quand j'ai la crêve.
Le côté légume du thé vert japonais, je l'ai constaté aussi. Le côté iodé/salé, quand il est présent- dépend pas mal de la variété.
Sinon, une amie m'a rapporté un thé du Québec, parfumé à l'érable (je crois qu'Albatur a pu le goûter). Comme le thé était de qualité, le goût m'a surpris agréablement (parce que d'habitude, je préfère les thés nature, sans parfum rajouté). L'érable donnait une note sucrée caramélisée qui a bien plus à tout le monde et qui était assez intéressant. Un peu sucré par rapport à mes préférences habituelles, mais plus fin que ce à quoi je m'attendais.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Oct - 14:13

Le thé à l'artichaut de Da Lat

LE THE - Page 2 Teapot10

C'est une de mes découvertes (avec le café à l'œuf dont je vais parler également) de mon actuel séjour au Viet Nam. Petit retour en arrière…

Da Lat est une ville du centre du pays, perchée à 1500 mètres d'altitude, une petite station balnéaire où les élites de l'Indochine française se retiraient l'été pour échapper à la moiteur étouffante de Saïgon. Fleurs, fruits et légumes y sont abondants et profitent d'un climat quasiment toujours printanier. La ville est réputée pour ses artichauts, considérés comme "les meilleurs d'Asie".

Mais j'ignorais qu'on pouvait en faire du thé, grande découverte donc.
Un thé doux, plutôt sucré naturellement, bien plus que le thé vert, ce qui n'est pas pour me déplaire. On peut en boire le soir sans problème, pas d'effet excitant.
J'aime bien. Niveau santé, il passe comme très bénéfique pour le foie et la vésicule biliaire.
A essayer.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Aoû - 11:50

Le thé russe

LE THE - Page 2 Tzolzo19

gourmetpedia.org

Le thé russe est un thé noir.
Il apparaît en Russie lorsqu'il est apporté en présent au Tzar Michel Ier par des ambassadeurs mongols. Auparavant, les premiers russes à en avoir bu furent Vassili Tiumenets et Ivan Petrov, émissaires moscovites envoyés visiter le khan mongol Altan Khan en 1616, dans le nord-ouest de la Mongolie actuelle. Ils parlèrent au retour d'une boisson faite avec "des feuilles inconnues". Pendant longtemps, le thé reste un remède plus qu'autre chose et surtout un produit rare et cher. Seules les élites le consomment, le peuple préfère largement l'infusion de tilleul ou de menthe.
C'est au XVIIIème siècle que les choses commencent à changer, sous l'impulsion de Pierre le Grand. Ce dernier n'aime pas le thé mais il veut tourner son pays vers l'Occident, vers l'Europe, vers la modernité. L'usage du thé devient alors courant dans la haute-société. Les femmes le boivent dans une tasse, les hommes dans un verre.

Le grand tournant va avoir lieu avec :

La route du thé en Sibérie

LE THE - Page 2 Map_si11

image : Kaiserc

En 1689, le traité de Nertchinsk permet à la Russie d'annexer la Sibérie et marque le début de la route de Sibérie, qui devient l'itinéraire privilégié des marchands entre la Russie et la Chine. Le commerce du thé va alors débuter. Toutefois, s'en procurer demeure difficile : les relations russo-chinoises sont mauvaises, en 1717 et 1718, les caravanes russes sont même interdites par les autorités chinoises.

C'est en 1725 que les choses se débloquent avec une expédition ordonnée par la Tzarine Catherine Ière et commandée par Savva Vladislavitch :

LE THE - Page 2 Sava_v10

image : Javno vlasništvo

Notre homme est un marchand serbe, audacieux et aventurier, qui a déjà travaillé plus ou moins officieusement pour Pierre le Grand à Rome, Constantinople et Pékin. A côté de cela, notre aventurier est aussi un amateur d'art : à Venise, il fait l'acquisition d'un groupe de statues en marbre, qui ornent encore le Jardin d'Été à Saint-Pétersbourg et en 1720, Antonio Vivaldi lui dédie un de ses opéras. Direction Pékin donc en 1725 pour y apaiser les tensions et signer le traité de Kiakhta en octobre 1727. Il en profite pour rédiger une description soignée de tout ce qu'il observe et, dans une note secrète, met en garde Moscou contre toute guerre avec l'Empire du Milieu.

Les caravanes russes peuvent donc reprendre la route et le thé devient une des marchandises les plus prisées, la ville de Kiakhta en devient même la plaque tournante. A partir de 1730, on importe le thé sous forme de briques, du thé noir (nommé thé rouge par les chinois). Les russes les plus riches prisent fort le baikhov, de meilleure qualité.
L'impératrice Elizabeth s'en mêle : en fondant en 1744 la première manufacture de porcelaine russe, elle donne le coup d'envoi de la création en masse du fameux samovar, cette bouilloire à thé inspirée des bouilloires mongoles.

Le thé est devenu alors essentiel pour les élites russes. En temps normal, par la route de Sibérie, il parcourt plus de 15 000 kilomètres pour arriver dans les tasses. Une route dangereuse, entre conditions climatiques difficiles, attaques de brigands, tempêtes de neige, accidents de toutes sortes, maladies... On utilise majoritairement des chameaux, mieux adaptés au terrain que les chevaux et aussi des traîneaux, familiers aux russes. On raconte également que lors des bivouacs, la fumée des feux de camp pénétraient les feuilles de thé, ce qui leur donnait un goût "fumé" particulier... Les caravanes pouvaient compter jusqu'à 300 chameaux, chacun portant ou tirant 200 kilos de thé.

LE THE - Page 2 _1083311

bbc.com

LE THE - Page 2 Julius11

meisterdrucke.lu

Le prix du précieux breuvage reste néanmoins très élevé, à tel point que contrebande et trafics s'organisent dans l'est du pays. C'est aussi un commerce qui rapporte gros au trésor impérial : en 1770, les taxes prélevées sur l'importation du thé sont les deuxièmes plus importantes derrière celles du safran.
C'est à la fin du XVIIIème siècle que le thé se démocratise vraiment. La raison en est la grande chute du prix des textiles qui, en soulageant les dépenses des ménages pour l'habillement, permet de s'offrir du thé. Entre 1792 et 1802, les importations de thé noir triplent. À la mort de Catherine II, en 1796, la Russie importe plus de 1 500 tonnes de thé par an et produit 120 000 samovars dans le même temps. On voit également apparaître les Tchai Naya, maisons de thé russes, inspirées des maisons de thé chinoises.

Pour autant, la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Certains marchands peu scrupuleux n'hésitent pas à colorer des feuilles de thé trop claires avec du goudron (!) ou à rajouter du sable dans les paquets pour les rendre plus lourds et ainsi tricher sur le poids (et donc sur les taxes qui vont avec)...
En attendant, certains négociants se bâtissent de petites fortunes avec ce commerce. Certes, il faut être patient et aventureux : les caravanes effectuent un long périple, traversant Kiakhta, Irkoutsk, Tomsk, Tioumen et Kazan pour arriver enfin à Moscou. La contrebande est toujours là, à tel point que toute personne trouvée en possession de plus de 15 kilos de thé est d'office soupçonnée de trafic. Les autorités exigent que les paquets soit scellés avec un sceau spécial, en plomb, et que le thé soit emballé dans un emballage particulier. Mais les marchands protestent : l'emballage en question empêche de sentir le thé qu'il contient et les sceaux se révèlent trop fragiles. Ils sont souvent cassés pendant le voyage et les marchands doivent alors payer de lourdes amendes. Rien n'y fait donc et la contrebande prospère, presque un tiers du thé transitant par caravane à l'époque est du thé de contrebande.

La route du thé de la Sibérie décline au XIXème siècle, concurrencée par les voies maritimes avec les navires à vapeur et surtout par le développement du chemin de fer. Le temps des aventuriers franchissant cols et montagnes, traversant les hauts plateaux et les steppes enneigées à la recherche des précieuses feuilles est alors révolu...

Aujourd'hui, le fameux samovar a plus ou moins disparu, bien qu'on le retrouve dans les trains de nuit russes. Il a été progressivement remplacé par la théière. Le thé en sachet reste peu prisé en Russie. L'usage de la tasse, autrefois réservé aux femmes, s'est répandu partout. De même, les femmes utilisent aussi désormais le verre, autrefois réservé aux hommes. Les fameux porte-verre (podstakannik), utilisés pour éviter de se brûler sont encore présents dans les trains, pour transporter son verre ou éviter qu'il ne se renverse. Le thé reste en Russie un moment de convivialité, pendant lequel on bavarde, souvent accompagné de biscuits, de gourmandises ou de pain d'épice. Le thé russe reste fort, on le boit très chaud et nature, sans lait ou autre ajout. Il est sucré avec du miel parfois.

Le thé des prisonniers

Un thé assez inhabituel est le Tchifir, qui est le thé des prisonniers et des mafieux.
Dans les prisons russes, tout alcool est interdit et les prisonniers ont pris l'habitude de préparer un thé noir très fort, très concentré, qui donne l'impression que "le visage fond" et que "le cœur bat à toute allure". C'est un thé très fort donc, prisé des prisonniers, des mafieux dit-on mais aussi des étudiants qui ont besoin de rester éveillés en période d'examens.
Il est préparé dans une petite poêle réservée à cet usage. Elle n’est jamais nettoyée, seulement rincée, pour que le thé soit d’autant plus fort. Des feuilles entières de thé noir sont bouillies en grande quantité et on sait que le tchifir est prêt quand aucune feuille ne flotte encore à la surface.
Quand il est bu en-dehors du milieu carcéral, l'usage veut qu'il soit bu en silence.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitimeMar 28 Nov - 15:22

The afternoon tea ou the five o'clock tea

LE THE - Page 2 Captio13

tripadvisor.co.uk

Quoi de plus anglais que le fameux thé de cinq heures ? C'est toute une institution Outre-Manche, avec ses codes et ses rituels. Simple pause ou grand "afternoon tea" avec cérémonial, il reste un incontournable.

C'est au XIXème siècle qu'il apparaît, grâce à la duchesse de Bedford.

LE THE - Page 2 Tzolzo20

facebook.com

Cette grande dame trouvait trop long le temps entre le déjeuner et le souper. D'autant plus que dans la haute société de l'époque, on soupait volontiers tard, après le spectacle. La duchesse demanda donc à son cuisinier d'entourer son thé de l'après-midi d'un petit repas léger. Très vite, ce thé de l'après-midi, pris vers 17h00, devînt un rendez-vous incontournable de la haute société britannique, un moment de convivialité, amical ou familial. Un moment qui se démocratise très vite, même dans les usines, ouvriers et ouvrières font désormais la pause thé.
Aujourd'hui, on peut prendre un afternoon tea, équivalent à un vrai petit repas, dans les grands hôtels et les salons de thé et pas seulement en Angleterre. Certains salons de thé proposent même un décor adapté, souvent "victorien" ou feutré, avec porcelaine, fleurs, coussins et bibelots.

Les usages
Petit guide de survie, sinon... Schocking !

- Utilisez du thé en feuilles, pas en sachet et utilisez la petite passoire à thé.
- La théière doit être réchauffée avant, ce qui permet aux feuilles de développer leur arôme.
- L'eau doit être frémissante, jamais bouillante.
- Ne "touillez" pas avec votre petite cuillère, ça fait des éclaboussures et du bruit. Bougez la petite cuillère d'avant en arrière (comme si vous alliez de 12 à 6 sur une pendule).
- On tient sa tasse avec la soucoupe.
- Posez la cuillère sur la soucoupe (on ne boit pas avec la cuillère dans la tasse).
- Si votre thé est trop chaud, ne soufflez pas dessus, ne rajoutez pas de l'eau : laissez-le refroidir.
- Si vous utilisez du lait, versez-le avant le thé : le goût du breuvage ne sera pas le même sinon.
- Les fameux scones, petits pains d'origine écossaise, se rompent en deux à la main, ne les coupez pas au couteau.
- Les scones se dégustent généralement avec de la marmelade et/ou de la crème.
- Un vrai afternoon tea doit proposer du sucré (cakes, petits gâteaux, confiture) et du salé (sandwiches).
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





LE THE - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LE THE   LE THE - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE THE
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA MAISON DU CORPS :: L'herboristerie-
Sauter vers: