AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-62%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et Chromecast intégré
23.07 € 60.16 €
Voir le deal

 

 J.R.R TOLKIEN

Aller en bas 
+6
Kraken
Oorgan
Warlock
ashimbabbar
metal-hurlant
Voyageur Solitaire
10 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 7956
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeLun 9 Jan - 23:34

J.R.R TOLKIEN Tolkie10

John Ronald Reuel Tolkien est un écrivain, poète, philologue et professeur d'université anglais, né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein et mort le 2 septembre 1973 à Bornemouth. Il est principalement connu pour ses romans Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des anneaux qui sont devenus des piliers du monde de la fantasy.
Après des études à Birmingham, Oxford et l'expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, Tolkien devient professeur assistant de langue anglaise à l'université de Leeds en 1920, puis professeur d'anglais ancien à l'université d'Oxford en 1925, puis professeur de langue et de littérature anglaise en 1945, toujours à Oxford. Il prend sa retraite en 1959. Durant sa carrière universitaire, il défend l'apprentissage des langues (domaine qui le passionne), surtout germaniques, et bouleverse l'étude du poème anglo-saxon Beowulf avec sa conférence Beowulf : Les Monstres et les Critiques (1936). Son essai Du conte de fées (1939) est également considéré comme un texte crucial dans l'étude de ce genre littéraire.
Tolkien commence à écrire pour son plaisir personnel dès les années 1910, élaborant toute une mythologie autour de langues qu'il invente de toutes pièces. L'univers ainsi créé, la Terre du Milieu, prend forme au fil des réécritures et compositions. Son ami C.S. Lewis l'encourage dans cette voie, de même que les autres membres de leur cercle littéraire informel, les "Inklings". En 1937, la publication de "Bilbo le Hobbit" fait de Tolkien un auteur pour enfants estimé. Sa suite longtemps attendue, "Le Seigneur des anneaux", est d'une tonalité moins enfantine, bien plus sombre. Elle paraît en 1954-1955 et devient un véritable phénomène de société dans les années 1960, notamment sur les campus américains. Tolkien travaille sur sa mythologie et son univers jusqu'à sa mort, paufinant inlassablement les moindres détails. Depuis sa mort, Christopher Tolkien, son fils, publie régulièrement des textes inédits de son père.
De nombreux auteurs ont publié des romans de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Le Seigneur des anneaux au moment de sa publication en poche aux États-Unis est à l'origine d'une véritable renaissance populaire du genre. Tolkien est ainsi souvent considéré comme le « père » de la fantasy moderne, et son œuvre a eu une influence majeure sur les auteurs ultérieurs de ce genre, en particulier par la rigueur et le soin avec lesquels il a construit son monde incroyable.

Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
metal-hurlant

metal-hurlant


Masculin Lion Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 55

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 30 Juin - 11:45

jamais lu le "Le Seigneur des Anneaux" et ça me branche pas trop, j'ai peur de m'ennuyer mais pourquoi pas un de ces 4 lire "Bilbot le Hobbit" qui est beaucoup plus court Smile ; apparement les Américains adorent "Le Seigneur des Anneaux" représentant le Moyen Age idéal qu'ils n'ont pas eu.....
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 7956
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 30 Juin - 12:01

Tolkien m'a toujours profondément ennuyé pour ne pas dire autre chose et je n'ai jamais fini ses livres. Pour moi, c'est niais, gnan-gnan, aseptisé, avec de jolies fées et de gentils lutins, des nains grognons qui boivent de la bière et des elfes grâciles qui jouent de la harpe... C'est du conte de fées, de la rêverie, mais sûrement pas de l'Heroic Fantasy...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar




Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 30 Juin - 14:34

Tolkien est insupportablement manichéen, son histoire du monde n'est qu'une longue lutte entre le Bien et le Mal où le Mal se fait régulièrement écraser mais s'en sort en corrompant à chaque fois ses vainqueurs, ses personnages sont plus creux que du plâtre ou du carton…
Incidemment c'est intéressant de noter que pour un catholique son univers ne fait pas la moindre place à la rédemption, quiconque a cédé au Mal une fois est condamné à jamais…

Ceci dit, c'est lui qui a inventé les orcs. L'heroic fantasy lui doit au moins ça.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3453
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 30 Juin - 18:13

Voyageur Solitaire a écrit:
mais sûrement pas de l'Heroic Fantasy...

Dans un sens son monde se rapproche plus de l'Heroic fantasy, que celui d'Howard, qui lui est plus dans le sword and sorcery, des mondes plus sauvages et plus épiques. C'est sur que ce sont des auteurs bien différents, mais peut être complémentaires, l'un étant plus dans la féérie et fantasy, l'autre dans le grandiose et l'épique.
Personnellement j'aime bien les deux auteurs, ce que l'on trouve chez l'un on ne le retrouve pas chez l'autre, donc on change d'univers et de monde, mais on reste dans l'imaginaire, en ce sens ils se complètent.
Après si je devais en choisir un je prendrai quand même Howard, il y a souvent trop de temps mort chez Tolkien, néanmoins ça reste un bon auteur pour moi, mais si je peux comprendre qu'il puisse être trop caricatural pour certains.
Tolkien aura certainement plus de fans auprès des femmes et des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan


Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 24

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 30 Juin - 23:29

Je suis Warlock en tous points.
Mais y a quand même un truc dont on ne parle guère chez Tolkien, c'est la puissance d'évocation de certains passages : Minas Tirith, Les Champs de Pelennor, la fuite face aux cavaliers noirs en plein Pays Sauvage, la Moria, le Gouffre de Rohan, etc..., pour me limiter au SDA. C'est d'ailleurs pour ça que je relis ce livre assez régulièrement, et que j'ai acheté l'édition en un volume.
Même si l'intrigue n'est super inspirée, et les personnages assez creux, parfois...
Ca vaut pas un Howard !
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 7956
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeDim 1 Juil - 8:38

Je ne jette pas tout dans Tolkien : il a quand même créé de toutes pièces un univers assez incroyable, d'une richesse inouie, allant jusqu'à inventer un language avec son alphabet, une chronologie sur des siècles... Mais justement, c'est trop. A plusieurs reprises, on a l'impression de lire une thèse universitaire ou un guide touristique. Howard ne se perdait pas dans un flot de descriptions, il allait droit au but, avec des mots justes. Pour moi, c'est la grande force d'Howard, ce rythme soutenu, cette énergie, cette vitalité à jets continus dans ses récits. Il dit tout en quelques mots, en quelques "images" marquantes et rien ne manque. Pour Tolkien, je rejoins Warlock, c'est plus pour les femmes et les enfants, c'est féérique. Sans vouloir dénigrer son oeuvre qui reste un monument (qu'on aime ou pas), Tolkien pour moi, c'est gentillet, c'est sucré, un peu niais...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Oorgan

Oorgan


Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 24

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeDim 1 Juil - 9:29

Voyageur Solitaire a écrit:
il a quand même créé de toutes pièces un univers assez incroyable, d'une richesse inouie, allant jusqu'à inventer un language avec son alphabet, une chronologie sur des siècles...

Bha, c'est pour ça qu'on l'aime, justement. Tiens, je demanderai à mes cousins suisses ce qu'ils en pensent ; y a une qui est fan.

Mais c'est sûr qu'il y a beaucoup de longueur, par rapport à Howard (et même tout court, je dois).
Mais bon, on parle entre fans d'Howard, donc je suis en train de prêcher le prêché.
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar




Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeDim 1 Juil - 13:07

Voyageur Solitaire a écrit:
Je ne jette pas tout dans Tolkien : il a quand même créé de toutes pièces un univers assez incroyable, d'une richesse inouie

un univers et une histoire qui se résume à "les bons contre les méchants", ça m'impressionne assez peu.

À mon sens, le seul de ses livres qui soit réussi, c'est Bilbo le Hobbit, justement parce que tout n'y est pas une énorme confrontation du Bien contre le Mal, qu'au contraire il y a les départs de dizaines d'histoires différentes, comme dans un univers normal et crédible…
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan


Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 24

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeDim 1 Juil - 14:42

Pas tout à fait : l'Elfe Noir du Silmarillion n'est ni bon ni méchant, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3453
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeLun 2 Juil - 15:53

Oorgan a écrit:

Mais y a quand même un truc dont on ne parle guère chez Tolkien, c'est la puissance d'évocation de certains passages : Minas Tirith, Les Champs de Pelennor, la fuite face aux cavaliers noirs en plein Pays Sauvage, la Moria, le Gouffre de Rohan, etc...,

Effectivement la dessus Tolkien est très fort, son univers est incroyable et ses lieux très évocateurs et parfois féériques. J'ai une préférence pour la Moria, avec sa scène de bataille d'anthologie, digne des ldvelhs, la première fois que j'ai lu cette partie, j'avais l'impression d'être dans un Défis Fantastique, c'est pour dire sa force.
Revenir en haut Aller en bas
Kraken

Kraken


Masculin Balance Messages : 11
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 46

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeMer 4 Juil - 13:37

Si mes souvenirs sont exacts, il y a aussi la scène décrivant la destruction de Barad-Dûr qui est grandiose, magnifique...
Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan


Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 24

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeMer 4 Juil - 16:24

... Oui, vaguement...
La fin n'est pas la meilleure. D'ailleurs le premier livre est le meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3453
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeMer 4 Juil - 18:14

Oorgan a écrit:
D'ailleurs le premier livre est le meilleur.

Et de loin, c'est le plus immersif, c'est aussi celui qui se rapproche le plus des ldvelhs, avec son coté quête en groupe, d'ailleurs c'est pareil pour les films, le premier est le meilleur aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Oorgan

Oorgan


Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 24

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeMer 4 Juil - 20:25

Nous sommes faits pour nous entendre, Warlock ^^
Le deux à quand même du bon aussi. (la première partie. L'épopée de Frodon, heu... )
Revenir en haut Aller en bas
Lord Maximus

Lord Maximus


Masculin Messages : 5
Date d'inscription : 05/05/2012

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 21 Juil - 16:46

Ah , mais pourtant certaines parties du livre du SDA sont plaisantes , ce qui me pousse parfois à relire les livres de temps en temps .

Mais je dois avouer que ce sont les Annales qui m’intéressent le plus Razz

Bilbon le Hobbit est plutôt une aventure joyeuse , sympathique , bien que des fois elle est ennuyeuse .
Néanmoins , les aventures avec Gandalf et les nains dans les entrailles de Gobelin-ville , entre les griffes des araignées , la découverte du trésor de Smaug ....
Ce sont de bons moments qui rappellent les quêtes d'aventuriers plaisantent .
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 7956
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeLun 3 Oct - 17:31

Bloemfontein

J.R.R TOLKIEN 9_2_3011

(photo de/by : wikipedia)

"Fontaine de fleurs" en néerlandais, Bloemfontein est la capitale judiciaire de l'Afrique du Sud, siège de la Cour Suprême. C'est également "la cité des roses", en raison des très nombreux rosiers plantés un peu partout en ville. Elle a également été un temps capitale de la République Boer, un état blanc autonome, fondée par les descendants des colons hollandais d'autrefois, entre 1854 et 1902 (l'ancien siège de la Présidence sur la photo).
Située en altitude, au centre du pays, dans la province de l'Etat-Libre, ses hivers sont parfois frais mais ses étés culminent à 30° en général.

Quel rapport avec Tolkien ? Hé bien, il y est né... Hé oui, J.R.R Tolkien est né ici, en 1892 et y a vécu cinq ans avant le départ de sa famille pour l'Angleterre.
Certains ont tenté d'en profiter pour attirer les fans du Seigneur des Anneaux mais tous les projets de "Tolkien Tour" ou "Tolkien Trail" ont échoué. Malgré tout, tout le monde en ville vous montrera la maison où il est né, la cathédrale où il fût baptisé et l'endroit où repose son père. Et si la nostalgie de Frodon et des siens est trop forte, vous pourrez toujours aller boire un verre au Hobbit (véridique).
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5527
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 48
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeLun 3 Oct - 17:42

Voyageur Solitaire a écrit:


Quel rapport avec Tolkien ? Hé bien, il y est né... Hé oui, J.R.R Tolkien est né ici, en 1892 et y a vécu cinq ans avant le départ de sa famille pour l'Angleterre.

Oui, Tolkien est né en Afrique du Sud. Mais il est parti trop jeune pour l'Angleterre pour se rappeler qu'il avait fait ses premiers pas sur la terre sud-africaine. D'ailleurs, dans ses romans, il n'évoquera jamais son pays natal : il était Britannique jusqu'au bout des ongles et c'est sur des légendes britanniques, celtes et scandinaves qu'il fondera sa mythologie du "Seigneur des Anneaux".

C'est un peu comme si l'on disait que Victor Hugo était Franc-Comtois parce qu'il est né à Besançon.

Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2256
Date d'inscription : 09/12/2012

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeJeu 15 Juil - 21:37

@VS : ce n'est pas une pique, mais il y a un truc qui m'étonne. Comment peux-tu apprécier un livre long et chiant où il ne se passe rien... mais rien ; et d'un autre côté, tomber systématiquement à bras raccourcis sur Tolkien, où il se passe toujours des foultitudes de choses, bien sombres en général ? Tu auras bien sûr relevé ma criante hypocrisie dans le « bien chiant » puisque je ne le pense pas une seule minute. Mais d'aucuns ont du le penser plus d'une fois. D'ailleurs si je te cite : « avec des descriptions à n'en plus finir, fastidieuses même, un style très littéraire et soutenu qui pourra rebuter un lecteur moderne »... Mais on dirait bien du Tolkien, non ?
Je suis d'accord avec toi pour le sentiment de bâclé de la dernière partie, comme s'il ne savait plus quoi faire de ses personnages. Et pour les travaux des champs. Ce passage est d'une force abrutissante. J'étais là ! Sans vouloir paraître pompeux avec mes mots alambiqués, c'est, je pense, la quintessence de l'hypotypose (faire une description de l'instant si vivante qu'on la croirait réelle, se déroulant sous nos yeux).
Les poèmes barbares sont sur ma liste des poésies à m'acheter très prochainement (j'aimerais tenter un truc du genre Lamartine, Leconte de Lisle et Verlaine/Mallarmé).

_________________
Goburlicheur de chrastymèles


Dernière édition par Astre*Solitaire le Dim 18 Juil - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 7956
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeVen 16 Juil - 7:41

Pour Tolkien, c'est quand-même devenu plus un jeu qu'autre chose de ma part... Je reconnais l'immensité de l'oeuvre, le travail colossal effectué pour imaginer et donner vie à tout un monde sur des siècles et plus encore.

Ceci étant, ce qui me dérange vraiment chez Tolkien, c'est un côté selon moi "gnan-gnan" : les Hobitts avec les grands pieds velus, je peux pas, comme avec les petits Ewoks ou bébé Yoda. La Comté qui ressemble à la campagne tyrolienne avec les gentils Hobitts vêtus en bergers des alpages, youpla boum, non. Quand tu as lu Howard, Smith, Lovecraft, Karl Wagner ou Tanith Lee, c'est pas possible.
Il y a aussi un côté manichéen et simpliste qui m'énerve : les gentils sont vraiment gentils, les méchants sont vraiment méchants, les elfes sont tous beaux, sages et aussi nickel que leur chevelure, les nains tous grognons et bourrus au premier abord mais finalement sympas, les sentiments idéalisés à mort genre "amour courtois"... Les jeunes princesses chastes et les héros vertueux et asexués, ça me gonfle. Et puis, il a aussi de façon sous-jacente une symbolique catholique ou du moins christique qui me gonfle très vite en général.

Bref, pour moi, Tolkien est basique, simpliste, manichéen et gentillet tendance niaiseux.
Alors oui, je suis d'accord : Howard aussi est très simpliste, avec des scénarios basiques et des personnages stéréotypés. Mais il y a chez lui un souffle épique qui vous emporte, un style énergique, dynamique, avec des histoires courtes, vibrantes. Et puis il y a du sexe, de la nudité, des personnages de chair et de sang, passionnés, qui haïssent et qui aiment. Oui, Clark Ashton Smith aussi a un style lourd, chargé. Mais ses mondes sont flamboyants, païens, sensuels avec des citées de marbre aux tours étincelantes sous les soleils noirs de mondes agonisants... Et avec des héros pas toujours recommandables non plus. Abraham Merritt est parfois lourd aussi sur les descriptions mais elles te font rêver, elles t'emportent.
Les gentils Hobitts travaillant dans les champs, les vieux magiciens cagneux avec un chapeau pointu à la con et les elfes sages qui jouent de la harpe au coin du feu pour charmer de vertueuses princesses, ça me fait pas rêver.

Je dois reconnaître aussi que les trois films de Peter Jackson n'ont fait qu'accentuer mon ressenti : j'ai vite trouvé Frodon insupportable, sa relation avec Sam ridicule, le personnage de Gimli caricaturé à mort et la romance Aragorn-Arwen digne du pire des Feux de l'amour...

Tolkien pour moi reste du basique, du classique, manichéen et simpliste et son style académique ne fait qu'accentuer ces défauts (ce qui n'enlève rien à un talent bien réel). Il est pour moi à 1000 lieues de l'énergie, de la créativité bouillonnante, de la sensualité païenne et flamboyante des maîtres de la Fantasy des années 1930.
Comme le vrai Dracula, celui de Bram Stocker, passionné, hanté, sensuel, terriblement humain, tellement loin de l'image du vampire élégant, posé et mondain en tenue de soirée...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 3884
Date d'inscription : 18/01/2012

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeVen 16 Juil - 12:43

Je pense que tu es allergiques aux poils...de pieds des Hobbits. Cela cumulé avec le côté nain, ça te rend hobbitophobe.
Mais il y a toujours pire :
Imagine un hobbit qui fume la pipe en chantant du Brassens.

Plus sérieusement, tu pourrais essayer une lecture du Simarillon. De mémoire il n'y a quasiment pas de Hobbits dedans donc ça ne devrait pas te déclencher d'allergies.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2256
Date d'inscription : 09/12/2012

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeVen 16 Juil - 13:45

Pour le Silmarillion, il y a 0 Hobbit. Zéro.

Le soucis (enfin, est-ce un soucis ?) de VS, c'est qu'il s'est forgé une idée de Tolkien à partir du Hobbit et du Seigneur des anneaux - ce qui est parfaitement légitime, ce sont ses 2 œuvres phares. Mais voilà, il passe probablement à côté de l'essentiel, le Premier Âge, c'est-à-dire tout un vaste ensemble de contes qui existaient et ont existé lorsqu'il n'y avait pas de Second Âge, ni de Troisième Âge, ni de Sauron. Et donc lorsqu'il n'y avait que les Puissances (dont Morgoth, l'ennemi), les Elfes, les Hommes et grosso modo, les Orques. L'ensemble s'inspire des sagas nordiques et des mythologies du Nord (d'une façon très très générale). C'est donc à des milliers de kilomètres d'histoires disons gentillettes, comme tu le dis, VS.

Le seul point qui, à mon avis, pourrait te rebuter, c'est le fond de type « roman de chevalerie » au niveau des relations amoureuses. Il y a des exceptions, on a un inceste, de la nudité, mais pas de sexe - ce n'est pas le genre de la maison. Mais il n'y a pas de sexe non plus dans Le roman de la momie.

Tolkien n'est pas et n'a jamais été un auteur manichéen. Ça, par contre, c'est une erreur de lecture. Il y a chez les Elfes, des traîtres, des salauds, des meurtriers, des violeurs en puissance, et chez les Hommes, c'est encore pire. Les Nains sont assez anecdotiques et n'interviennent vraiment que dans la chute du royaume de Doriath.

Petit condensé historique sur la chute de Doriath et de ce qui en résulta.
Le roi Thingol, malgré les avertissements de sa femme, demande au Nains de fabriquer un collier dans lequel serait serti un des Silmarils. Une fois le travail accompli, il refuse de les payer au prix qu'ils demandent (il était exorbitant car ils voulaient récupérer le collier pour eux également), les traite avec dédain, hauteur, les insultes, les considérant presque comme des souillures venant entacher la beauté de son royaume. Humiliés, les Nains l'assassinent dans son palais, ce qui déclenchera la guerre dans le royaume et la fin du Doriath. Une fois que les Nains ont pillé et détruit le Doriath, sur le chemin du retour, ils se font attaquer par d'autres Elfes qui les éliminent complètement. Le Silmaril est récupéré et remis quelques années plus tard à Dior (on évite les jeux de mots idiots), le fils de Beren et Luthien, qui part refonder le royaume de son grand-père. Mais de Hauts Elfes, les fils de Fëanor, savent que celui-ci possède un des Silmarils confectionnés par leur père et en raison de leur serment, exigent de Dior qu'il le leur remette. Il refuse. Et les fils de Fëanor attaquent le royaume nouvellement rebâtit, tuent Dior et sa femme et abandonnent leurs enfants jumeaux dans les bois (qui mourront). Seule leur fille, Elwing, parviendra à s'enfuir, avec le Silmaril, jusqu'aux bouches du Sirion. Là, après que Morgoth a détruit le Gondolin et écrasé le dernier roi des Elfes (Turgon), les réfugiés de Gondolin demandent asile à Elwing - ce qu'elle accepte. C'est ainsi qu'elle rencontre son futur époux, Eärendil. Mais alors qu'il était en mer, les derniers fils de Fëanor attaquent de nouveau cet ultime refuge pour récupérer le Silmaril. Ils emportent la victoire, mais Elwing préfère se jeter dans la mer avec le collier, alors que ses deux enfants - Elros et Elrond (oui, celui du film) - sont capturés par les fils de Fëanor.
Voilà, je m'arrête ici, en sachant que j'ai monstrueusement condensé l'histoire, et commis quelques entorses à cette dernière pour plus de lisibilité. Mais tu avoueras tout de même que le manichéisme, la naïveté, la gentillesse ou le simplisme en sont assez absent, non ?.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles


Dernière édition par Astre*Solitaire le Ven 16 Juil - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 7956
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeVen 16 Juil - 18:09

A voir... Mais ça ne me tente guère, je l'avoue.

Je persiste à trouver Tolkien assez manichéen quand-même, de façon générale.
Dans ce que j'en ai lu, on reste quand-même sur la sempiternelle lutte du Bien contre le Mal avec des héros bien gentils et des salauds bien méchants. Les Hobitts, Gandoulf et compagnie sont bien vertueux et prêts au sacrifice pour assurer le triomphe de la lumière sur les ténèbres, il ne manque que les grandes orgues et l'encens. Et à part Saroulmal qui a trahi tout le monde et Frodon en plein questionnement philosophique du genre :"pourquoi moi, pourquoi j'ai hérité de ce merdier ?", les personnages sont à mon sens bien lisses et bien vertueux. C'est trop chevaleresque, c'est trop gentillet pour moi.

J'aime les héros complexes, plus ambigus, loin d'être parfaits, avec des faiblesses, des défauts. Ou alors individualistes, nonchalants et un peu cyniques et désabusés comme Corto Maltese. Le vrai héros de Fantasy pour moi, c'est le type solitaire, individualiste et pragmatique, l'aventurier éprouvé qui ne se fait pas ou plus d'illusions sans pour autant être devenu forcément mauvais ou salaud. C'est quelqu'un d'attaché à sa liberté, à son indépendance, qui peut se joindre à d'autres ou se mettre au service d'un autre, mais d'abord parce qu'il y trouve un intérêt personnel. Les héros valeureux embarqués, même à leurs dépends, dans les grandes quêtes messianiques pour assurer la victoire finale du Bien sur le Mal et sauver le monde du chaos, ça me saoule très vite. Il y a là un côté idéaliste et chevaleresque, presque christique, qui ne m'a jamais attiré. Et (à tort ou à raison), c'est ce que je ressens dans ce que j'ai lu de Tolkien.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 3884
Date d'inscription : 18/01/2012

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 17 Juil - 13:10

Tu t'es farci les Disney enfant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 7956
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Débat Tolkien   J.R.R TOLKIEN Icon_minitimeSam 17 Juil - 14:19

Non, la mort de la mère de Bambi m'a trop marqué...
Je préfère de très loin Tex Avery.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





J.R.R TOLKIEN Empty
MessageSujet: Re: J.R.R TOLKIEN   J.R.R TOLKIEN Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
J.R.R TOLKIEN
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: J. R. R Tolkien-
Sauter vers: