AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -23%
Télétravail : Logitech Business Webcam ...
Voir le deal
84 €

 

 PRESSE ROLISTE ET FANZINES

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 2064
Date d'inscription : 09/12/2012

PRESSE ROLISTE ET FANZINES - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: PRESSE ROLISTE ET FANZINES   PRESSE ROLISTE ET FANZINES - Page 3 Icon_minitimeDim 8 Nov - 11:39

Et tu as bien raison VIC. Je me cite (cf. Le Catalogue bibliographique de la série Défis Fantastiques), avec quelques précisions supplémentaires entre crochets (plus-value spéciale forum ^^) :

« Steve Jackson et Ian Livingstone possédaient à cette époque la boutique Games Workshop qui, à ses débuts [en 1975], vendaient des jeux de société en bois de type go ou backgammon. C’est suite à la découverte de D&D (exemplaire que Garry Gygax leur avait envoyé) [probablement vers la fin de l’année 1974] qu’ils comprirent le potentiel du phénomène et qu’ils devinrent les importateurs de cette gamme de jeu sur le sol anglais (et d’autres par la suite). Parallèlement, ils décidèrent de publier une revue, d’abord nommée Owl and Weasel (Le hibou et la belette), avant de la rebaptiser White Dwarf (Le nain blanc). [La première revue sort en février 1975. Et ce sera avec le numéro 11 qu'ils aborderont D&D pour la première fois. Bien que ce premier magazine fut peu vendu - un tirage autour de 200 exemplaires - il eut un réel succès d'estime, le Times mentionnant même le « Games Day », annoncé par Owl and Wesel. Le changement de titre et de maquette eut lieu entre mai et juin 1977, avec comme soucis premier de rendre la revue plus professionnelle afin de s'adapter aux évolutions du jeu de rôle, dont les normes qualitatives devenaient de plus en plus exigeantes. C'est ainsi que le « Strategic Review » de TSR était passé au papier glacé. Une évolution qu'il fallait suivre, d'où la disparition de Owl and Weasel.] Le succès de ce mensuel finit par attirer l’attention de la maison d’édition « Penguin Editor » qui souhaitait réaliser un livre sur le phénomène des jeux de rôle. C’est de cette rencontre que sortira finalement, au lieu du livre attendu, le premier volume de la série « Défis Fantastiques ». Or, les deux anglais, grâce à leur magazine, et même s’ils proposaient des articles sur les jeux de l’époque (Traveller, Runequest, Bushido...), étaient surtout centrés, à leurs débuts, sur le jeu de rôle référentiel du moment : D&D/AD&D. Ce qui fit que leur source d’inspiration première pour l’aventure du Sorcier de la montagne de feu fut un monde médiéval fantastique à la Donjons et Dragons, mais également une mécanique de l’aventure qui puise une grande partie de son inspiration dans les scénarios de l’époque, très « Dungeon Crawling ». »

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
 
PRESSE ROLISTE ET FANZINES
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE JEUX :: Jeu de rôles-
Sauter vers: