AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 VETEMENTS D'EXCEPTION

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeVen 28 Juil - 12:30

Nous nous intéresserons ici à certaines tenues traditionnelles qui sont devenues un véritable patrimoine culturel, voire artistique.
Kimonos japonais, robes impériales chinoises nécessitant des années de travail, tenues en laine de vigogne des empereurs incas (que ces derniers ne portaient qu'une fois), somptueuses robes des boyards russes, saris indiens...
Notre premier arrêt se situe en Afrique, avec :

Le Kente

VETEMENTS D'EXCEPTION 2780dc10

pinterest.fr

Le Kente est un épais tissu, principalement en coton mais pouvant être également en soie et coton, très coloré et orné de motifs géométriques. Comme nous le verrons, couleurs et motifs ont une signification bien particulière.
Le Kente est originaire du Ghana où il fût longtemps le vêtement des rois et de l'élite. Réservé aux hommes, il se porte comme une toge, drapé autour du corps et laissant le bras opposé libre.

VETEMENTS D'EXCEPTION Kente10

monkadi.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Main-q17

quora.com

Ses origines sont mythologiques, rien de moins.
Selon la légende, deux amis, Krugu Amoaya et Watah Kraban, partis chasser, auraient surpris l'araignée géante Anansé en train de tisser sa toile dans la forêt. Impressionnés par son travail, ils l'auraient espionné pendant deux jours avant de rentrer à leur village et de tenter de reproduire son ouvrage. C'est ainsi que les deux hommes auraient créé l'art du tissage. Le premier Kente est alors offert au roi qui nomme les deux amis tisserands royaux.
A partir de là, le Kente devient la tenue des souverains et des hommes de la noblesse. Un châtiment sévère attend celui qui oserait en porter un sans en avoir le rang ou celui qui oserait en contrefaire un. De même, ce vêtement ne peut être tissé que par un homme. C'est la naissance de véritables générations de tisserands, se transmettant leur savoir de père en fils. Un Kente est composé de bandes de tissu de 10 cm de large tissées à partir de fils de coton ou de soie sur un métier à tisser traditionnel. Les bandes sont ensuite coupées et cousues côte à côte. Les tisserands commencent leur apprentissage à 12 ans et leur atelier est toujours installé en extérieur. Le Kente peut atteindre 1 mètre de large et jusqu'à 6 mètres de long. Comme la toge romaine, il pèse son poids et ne permet pas de grands et amples mouvements.

VETEMENTS D'EXCEPTION Tissag10

africouleur.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Tissu10

africanfabricstories.com

Mais le Kente est plus qu'un vêtement de prestige ou de cérémonie : ses couleurs, ses motifs, ont une signification précise et peuvent servir à transmettre un message, une opinion, une préférence.

Les couleurs

Blanc : Symbole de la pureté, de l’innocence, de la spiritualité et de la paix. Elle reste néanmoins minoritaire.
Jaune : Symbole de l’opulence, de la santé et de la richesse sous toutes ses formes, financière, spirituelle, intellectuelle.
Or : Symbole de la royauté, de la richesse, d'un statut social élevé, de la gloire.
Noir : Symbole du deuil, de l’obscurité, du mal, du secret et du mystère mais aussi de la maturité et de l'énergie spirituelle.
Vert : Symbole de la vie, de la croissance, de la bonne santé et de l’harmonie. Il rappelle également la végétation, les récoltes, la croissance.
Bleu : Symbole de l'élévation, de la communion, de l'humilité, de la patience, de la sagesse, de la paix, de l'harmonie et de l'amour.
Gris : Couleur de la cendre, il symbolise la guérison et les rituels de purification.
Marron : Couleur de la Terre-mère, il symbolise également la guérison.
Rose : Symbole de la femme, l'essence de la vie, calme, douceur.
Violet: Symbole de la féminité.
Rouge : Symbole de l'effusion de sang, des rites sacrificiels et de la mort.
Argent : Couleur de la lune, il symbolise la sérénité, la pureté et la joie.

Les motifs

Carré : symbole de la terre, du cosmos, de la féminité.
Triangle : symbole de la naissance, de l'existence et de la mort.
Losange : symbole de la dualité existentielle entre l'existence de l'homme et son destin.
Cercle : symbole de l'infini et de la divinité.
Croix : symbole de l'eau, du feu et de la force.

VETEMENTS D'EXCEPTION Kente510

afrikhepri.org

On le voit, les déclinaisons sont multiples.
Un homme peut ainsi affirmer toutes les facettes de sa personnalité ou ses goûts en mariant couleurs et symboles. Il existe même deux sortes de Kente : l'Ashanti (couleurs et motifs géométriques) et l'Ewe (motifs humains et animaliers). Bien évidemment, se draper correctement de son Kente est tout un art qui s'apprend. Le sacré n'est jamais loin : les énergies représentées par couleurs et motifs doivent pouvoir circuler librement le long des plis harmonieusement disposés. Les plis sont également disposés de manière à pouvoir s'asseoir sans froisser ou chiffonner le vêtement.

VETEMENTS D'EXCEPTION 17685b10

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION Img_3910

edwardasare.com

Aujourd'hui

Aujourd'hui, le Kente s'est démocratisé. Il est devenu tendance sur les podiums de mode en Afrique de l'Ouest et certains hommes le portent, en version plus légère, sur un costume ou une tenue de ville ou simplement en large écharpe, posée sur l'épaule. Ses motifs se retrouvent sur des sacs, des coussins, des rideaux... Il reste un vêtement de prestige, porté pour les mariages, fêtes et grandes occasions. Les femmes se le sont approprié également mais sous forme de robe : la tradition persiste et il est très rare qu'elles le portent drapées en toge, comme les hommes.
Une démocratisation qui a son revers : certains Kente sont désormais fabriqués à bas coût, de manière industrielle, de moindre qualité et... à l'étranger. Comme les véritables kimonos japonais, les vrais Kente tissés à la main dans les règles de l'art par de véritables tisserands, restent des vêtements de luxe. Leur fabrication peut alors prendre longtemps et leur prix être (très) élevé.

VETEMENTS D'EXCEPTION Kita-k10

afroculture.net
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeVen 28 Juil - 17:16

Merci pour cette belle présentation. Et oui, il existe des tenues vestimentaires autres que celles vues à Hollywood. J'apprécie ces kente pour leur diversité, les choix de couleur, les significations.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeVen 28 Juil - 17:30

Le Kente est très tendance en Afrique de l'Ouest ces derniers temps.
Né au Ghana, il s'est répandu au Togo, au Bénin, au Sénégal, en Côte d'Ivoire... Les créateurs de mode africains l'ont popularisé en l'incorporant à leurs créations, certains hommes le portent en écharpe sur leur tenue de tous les jours.
Par contre, revers de la médaille, on trouve désormais des tissus imprimés de motifs "Kente" fabriqués en Chine et vendus comme Kente...

A noter que, contrairement à une idée reçue, en Afrique de l'Ouest, le tissage est une affaire d'homme, il est même interdit aux femmes dans certaines régions. Au Sahel, les bandes de gabak (coton écru) étaient utilisées comme monnaie lors des transactions autrefois.

VETEMENTS D'EXCEPTION 7065fd10

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION Ghanai10

braperucci.africa
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeDim 30 Juil - 8:26

Les robes Ndebele

Les Ndebele "ceux qui disparaissent sous les longs boucliers" sont un peuple d'Afrique du Sud.
Ils sont connus pour la façon dont ils décorent et peignent leurs maisons de motifs géométriques, graphiques, colorés, étonnamment modernes :

VETEMENTS D'EXCEPTION E58ee410

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION A5977-10

VETEMENTS D'EXCEPTION A5977-11

re-thinkingthefuture.com

C'est là l'œuvre des femmes.
Si l'homme construit la maison, c'est la femme qui, ensuite, la peint entièrement, à main levée, sur fond blanc, des ces motifs colorés. Aucune de ces décorations n'est identique, chaque femme, chaque maison, a la sienne, en fonction de ses goûts, de sa sensibilité.
Rien d'étonnant donc à ce que ces dames aient reproduit ces motifs sur leurs tenues.

VETEMENTS D'EXCEPTION 311

local-moda.blogspot.com

Les femmes Ndebele ont donc rendu célèbres dans toute l'Afrique les manteaux et les couvertures de laine dont elles se drapent. A dominante de trois couleurs (jaune, bleu et marron) en temps ordinaires, ces tissus se parent de superbes motifs, réalisés en perles de verre coloré, pour les tenues de fête :

VETEMENTS D'EXCEPTION Sans_t46

phboutique.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Ndebel10

joficina.com

Ces manteaux ont deux noms : Ikombesi quand ils sont simples, sans décoration et Ngurara quand ils sont décorés, de perles donc.
Car les perles sont très importantes pour les femmes Ndebele : elles portent également, sur le devant, un tablier généralement terminé par cinq "pattes" orné de perles. Ce tablier (ijogolo) est offert à la jeune femme venant de se marier et elle va l'enrichir de perles de verre coloré tout au long de sa vie, reprenant les motifs géométriques traditionnels de l'habitat. Un simple coup d'œil à ce tablier permet donc de connaître le statut, l'importance et la richesse de celle qui le porte. Le nombre des "pattes" dans le bas varie en fait, il représenterait le nombre d'enfants de celle qui le porte.

VETEMENTS D'EXCEPTION Ndebel11

tribalvillage.com.au


Les motifs Ndebele se sont répandus à travers toute l'Afrique et même au-delà. Comme pour le Kente, on les trouve désormais sur des objets usuels, sacs, coussins, rideaux, voire même sur les ongles des plus élégantes... Les couvertures de laine des femmes Ndebele, chaudes, douces et solides, restent très recherchées.

A cela s'ajoutent les bijoux, majoritairement de larges anneaux de métal empilés autour du cou, des poignets et des chevilles. Leur nombre évolue en fonction du statut de la femme, de sa richesse, de son importance. Ces bracelets sont les idzilla. La parure complète peut atteindre... 25 kilos ! Ces bijoux remonteraient selon la légende à l'époque où certains hommes enlevaient des jeunes femmes pour en faire leurs épouses. Une fois la femme installée dans la maison de son futur mari, la mère de ce dernier lui passait ces bijoux pour l'empêcher de fuir...

VETEMENTS D'EXCEPTION 910

local-moda.blogspot.com
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeDim 30 Juil - 21:47

Pas mal cette anecdote à la fin pour éviter la fuite. J'aime beaucoup les tons de la robe de droite sur la première photo de vêtements. Pour les maisons c'est original et cela rend plutôt bien. Je trouve qu'il y a un petit côté amérindien dans ces motifs géométriques.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeLun 31 Juil - 7:40

VIC a écrit:
Je trouve qu'il y a un petit côté amérindien dans ces motifs géométriques.

Oui, j'y ai pensé aussi, surtout sur la première photo de vêtements, avec les deux femmes de dos. Leurs manteaux m'évoquent vraiment des lainages précolombiens quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeMar 1 Aoû - 14:03

Le Hanbok coréen

VETEMENTS D'EXCEPTION Hanbok11

klook.com

"Vêtement coréen" (c'est sa signification), le Hanbok est le vêtement traditionnel coréen depuis des millénaires. Pour les hommes, il est constitué d'une veste et d'un pantalon, pour les femmes d'une veste et d'une jupe longue. Il est en général de lignes sobres, fluides et dans des couleurs printanières, joyeuses, surtout chez les femmes. En chanvre ou en coton pour les plus basiques, il peut être réalisé en soie pour les plus précieux et réhaussé de broderies, surtout pour les femmes au niveau de la veste. Cette dernière, dans le Hanbok féminin est assez courte, jusqu'à devenir un boléro tandis qu'elle est plus longue chez l'homme. Les deux pouvaient être fourrés, matelassés ou bordés de fourrure pour l'hiver.
Voyons d'abord :

Le Hanbok au féminin

VETEMENTS D'EXCEPTION Yellow10

sites.google.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Hanbok12

hanboksarang.com

Il est majoritairement composé ainsi :
- La jeogori est la petite veste, assez courte et de forme arrondie, souvent la partie la plus décorée et ornementée et aux manches longues. Elle est ornée de deux longs rubans pour la maintenir fermée, les rubans formant un nœud, le goreum, sur la poitrine. Ce nœud est une partie primordiale du vêtement, il faut savoir le nouer avec art. Le reste du ruban pend devant la jupe et peut être (raffinement suprême) brodé d'une calligraphie, d'une devise ou d'une pensée définissant l'état d'esprit ou la personnalité de la dame.
- La Chima est la jupe longue. Elle peut être simple ou double, fendue à l'arrière (Pul Chima) ou non (Tong Chima). Généralement de couleur unie et de forme fluide, elle est en fait discrètement marquée de plis spécifiques sur toute sa longueur afin d'accentuer l'élégance et l'allure de celle qui la porte. Ces plis permettent également de pouvoir s'assoir au sol de manière élégante. Elle est portée assez ample et peut être (discrètement) décorée dans le bas.
- La veste est souvent ornée d'un col blanc, le Dongjeong, qui vient se fixer à l'encolure pour mieux mettre en valeur le cou, zone érogène dans de nombreux pays d'Asie.
- Les Baerae sont la partie inférieure et rigide des manches longues, à partir du poignet jusqu'à mi-bras. Elles peuvent être unies ou décorées.
- Le Norigae est un pendentif, sorte d'amulette ou de talisman, fixé à la veste ou à la jupe.
- Des Beoseon (chaussettes), portés par les deux sexes viennent compléter l'ensemble.

Une femme portant le Hanbok sera attentive à marier harmonieusement les couleurs. L'ensemble doit être avant tout frais, gracieux, harmonieux et joyeux. Les couleurs printanières, fraîches et acidulées, sont les plus recherchées (bleu, rose, jaune, lavande). Pour celles qui en ont les moyens, la soie est très prisée pour ses reflets chatoyants et son aspect soyeux.

VETEMENTS D'EXCEPTION Sans_t47

theculturetrip.com

VETEMENTS D'EXCEPTION 824ad710

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION Photo-21

unsplash.com

VETEMENTS D'EXCEPTION My_asi10

thedig.howard.edu

Le Hanbok ne comprend pas de poches, la dame devait donc porter à la main un sac ou une bourse pour transporter ses affaires. Un éventail, rigide le plus souvent, complétait l'ensemble et les cheveux étaient nattés ou en chignon. Aujourd'hui, le Hanbok reste porté pour les fêtes, mariages et grandes occasions. Comme pour les Kimonos, certains Hanboks (de mariage ou pour les grandes cérémonies) peuvent être somptueux et coûter une petite fortune.

VETEMENTS D'EXCEPTION 3c09ca10

pinterest.co.kr

Les Norigae, les fameux pendentifs portés sur la veste, peuvent être très raffinés. Ils sont souvent ornés de fils de couleurs, ces dernières devant bien sûr s'harmoniser avec celles du reste de la tenue :

VETEMENTS D'EXCEPTION 953ad610

pinterest.fr

Comme dans le Kimono japonais, chaque pièce du vêtement, chaque ornement, a son importance et doit être en harmonie avec l'ensemble de la toilette. Il existe bien sûr des variantes suivant les régions. Le Hanbok féminin peut être très simple comme très ornementé, suivant l'occasion. Il reste néanmoins assez léger et permet une grande liberté de mouvements, contrairement au Kimono par exemple.
Nous verrons prochainement ce qu'il en est de l'Hanbok au masculin.

VETEMENTS D'EXCEPTION Hanbok10

voyagecoree.com
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeMar 1 Aoû - 17:17

Le Hanbok au masculin

VETEMENTS D'EXCEPTION 5cefe211

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 5f65f410

pinterest.fr

Comme pour celui des femmes, le Hanbok masculin est composé essentiellement de deux pièces, une veste et un pantalon. Il est plus sobre en général, avec des couleurs unies, à dominante de bleu, mauve, violet, gris...

VETEMENTS D'EXCEPTION 63c72a10

pinterest.fr

- La veste (Jeogori) est plus longue que celle de la femme. Elle est ouverte sur le devant et se referme avec le pan gauche sur le droit. Comme pour les femmes, deux rubans sont soigneusement noués sur la poitrine.
- La différence principale est le Baji, le pantalon, de coupe droite mais ample, afin de pouvoir s'assoir au sol commodément. Il est resserré aux chevilles et maintenu par une ceinture (Baeja).
- Par-dessus l'ensemble était passé le Durumagi, un long et étroit manteau qui couvre veste et pantalon.
- Par-dessus ses Beoseon (chaussettes), l'homme portait, comme la femme, des Kkotsin, chaussures en soie richement brodées de motifs floraux. La couleur, la texture ou la coupe de ses chaussettes permettait de reconnaître son statut et son rang au premier coup d'œil.
- Enfin, la partie la plus voyante de la tenue était le fameux Gat, le chapeau haut de forme noir à large bord, avec une cordelière sous le menton pour le maintenir. On y ajoutait parfois un collier qui pendait jusqu'à la poitrine. Il était semi transparent pour laisser apercevoir le chignon, porté par tous les hommes mariés sur le dessus de la tête, chignon nommé Sangtu. Les jeunes hommes, non mariés, portaient les cheveux longs sur les épaules.
- La tenue était complétée par l'éventail, pliable le plus souvent pour les hommes.
- L'ensemble restait assez léger et permettait une grande liberté de mouvements, même avec l'ample manteau par-dessus.
- En l'absence de poches, comme les dames, les hommes portaient à la taille une bourse pour transporter argent et menus objets.

VETEMENTS D'EXCEPTION Il_15810

bestofkorea.com

VETEMENTS D'EXCEPTION B11

global.11st.co.kr

Le Hanbock, masculin comme féminin, était porté par tous, y compris les enfants.
Les plus défavorisés se contentaient de modèles en chanvre, en coton, voire en fibre de ramie (une ortie chinoise non urticante), de coupe grossière et dans des couleurs sombres ou basiques (la teinture du tissu coûtait cher suivant les pigments employés). Les chaussures étaient alors souvent des sandales en paille ou fibre végétale portées avec des chaussettes épaisses quand il faisait froid. Plus on s'élevait dans l'échelle sociale, plus le Hanbok était luxueux, soit par son tissu (soie), ses couleurs, son ornementation, voire tous ces éléments ensemble.

VETEMENTS D'EXCEPTION 6cbaa810

pinterest.fr

Le fameux Gat

VETEMENTS D'EXCEPTION Black_10

nfm.go.kr/english/index.do

Il était fait en crin de cheval sur une armature de bambou et en partie transparent pour laisser voir le chignon vertical de celui qui le portait.
Les chapeliers qui le fabriquaient étaient les ganniljang, gannil voulant dire "fabriquant de Gat" et jang "artisan".
Jusqu'au XIXème siècle, ce chapeau était réservé aux hommes de la noblesse. Généralement noir, il était blanc en période de deuil et rouge pour les officiers. Dans le premier cas, on utilisait un tissu blanc, dans le second, le chapeau était laqué de rouge.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeJeu 28 Sep - 19:49

Le Hanfu chinois

VETEMENTS D'EXCEPTION Cde0ef10

pinterest.fr

Nous restons en Asie et plus précisément en Chine.
On se doute qu'une civilisation millénaire a connu de nombreuses modes et de nombreux styles. Néanmoins, le Hanfu est resté pendant des siècles la base du costume traditionnel chinois, pour les hommes comme pour les femmes.

Le Hanfu ("vêtement des Han") s'est maintenu jusqu'au XVIIème siècle. Il disparaîtra ensuite sous le règne de la dernière dynastie, la dynastie Qing, d'origine mandchoue, jusqu'en 1912.
Le Hanfu comporte trois éléments : le vêtement supérieur, qui peut être une veste ou une robe. Le vêtement inférieur, qui est une jupe large et fluide pour les hommes et les femmes, attachée à une ceinture au niveau de la taille. Le troisième est un pardessus, qui peut être long ou court, épais pour l'hiver ou léger pour l'été.
Le col se croise toujours sur la droite, le revers droit se plaçant sur le gauche, de façon à former un Y. Le Hanfu ne comporte pas de boutons, on se sert de petits cordons, discrètement placés à l'intérieur, en fait des nœuds de cordons qui s'insèrent dans une boucle. En général, surtout pour les femmes, les manches sont très longues, plus longues que les bras, certaines pouvant dépasser un mètre et flottant ainsi dans les airs lors de la marche ou de la danse. Chez les femmes, la jupe est très ample, très fluide, presque aérienne alors qu'elle est plus resserrée et tombe plus droit chez les hommes.

VETEMENTS D'EXCEPTION F6e50c10

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION C345b910

pinterest.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Ea817810

pinterest.com

VETEMENTS D'EXCEPTION 1d355f10

pinterest.fr


Une symbolique très forte

Le Hanfu est majoritairement en soie et peut être richement brodé : oiseaux, fleurs, phénix et dragons, de véritables paysages parfois. Les couleurs ne sont pas anodines : les cinq couleurs primaires chinoises (bleu, rouge, jaune, blanc et noir) représentent chacune un élément différent de la nature. Le jaune, couleur de la terre, est réservé à l'empereur, lui seul peut porter cette couleur. Le rouge est symbole de prospérité, de richesse. Le dragon, symbole du pouvoir impérial, est également réservé à l'empereur tandis que le phénix est réservé à l'impératrice. Les canards mandarins symbolisent la fidélité. La pivoine représente la prospérité, le lotus la pureté. Enfin, le col croisé et le pan droit recouvrant le gauche symbolisent l'harmonie et l'équilibre du Yin et du Yang.

VETEMENTS D'EXCEPTION 446d8310

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 5c315f10

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 21359510

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 813c2d10

pinterest.fr

Bien sûr, les variantes sont infinies, en fonction de l'époque, de la saison, de la richesse de ceux/celles qui les portaient, des modes et influences. C'est évidemment à la cour impériale que l'on portait les tenues les plus somptueuses.
L'éventail et l'ombrelle étaient utilisés aussi bien par les hommes que les femmes. Les hommes portaient les cheveux longs attachés en chignon (la dynastie mandchoue imposera le crâne rasé orné d'une unique natte) et parfois fine moustache et barbiche en pointe. Les femmes portaient souvent un chignon vertical, surmontant la tête et orné de fleurs. A la cour, les toilettes des femmes étaient souvent aériennes, flottant amplement, dans des couleurs tendres ou pastel. Le culte du teint clair imposait aux hommes comme aux femmes de se poudrer le visage. Comme au Japon, une grande bouche était considérée comme vulgaire : les femmes se redessinaient donc la bouche au rouge en la faisait plus petite. Les hommes portaient souvent des bottines à la semelle épaisse, les femmes des chaussons en soie, parfois pourvus d'un petit talon. On trouvait aussi chez les deux sexes les fameux chaussons aux extrémités relevées.

VETEMENTS D'EXCEPTION 2-e7bf10

interactchina.wordpress.com

On ne connaît pas vraiment la raison de cette mode qui dura très longtemps et qui étonnait les visiteurs occidentaux.
Selon certains, ces extrémités relevées permettaient d'éviter de se prendre les pieds dans les plis des amples robes et de tomber. Pour d'autres, elles permettaient d'éviter de se blesser les orteils en heurtant un caillou ou une pierre. D'autres enfin pensent qu'il s'agissait d'une mode symbolique, en rapport avec les toits aux extrémités relevées de l'architecture chinoise.

VETEMENTS D'EXCEPTION 2-e59410

interactchina.wordpress.com

Il existait plusieurs sortes de Hanfu suivant le rang, le sexe et la position sociale.
Le Mianfu était la tenue la plus solennelle portée par l’empereur et ses principaux ministres. Le Shenyi était une tenue de tous les jours pour les fonctionnaires et les intellectuels. Le Ruqun était réservé aux femmes. Les travailleurs agricoles et les ouvriers, ainsi que les soldats, portaient presque exclusivement le Duanda.

La dynastie Qing

Sous la dynastie Qing (1644-1912), d'origine mandchoue, dernière dynastie a avoir régné avant l'instauration de la république, le Hanfu est interdit. Les robes de cour deviennent d'une complexité et d'un raffinement extrêmes, aussi bien pour les hommes que les femmes. On superpose les couches de vêtements, chaque centimètre carré est brodé, décoré, ornementé. Les manches sont étroites et couvrent le dos de la main. On fixe des épaulettes ouvragées, on se pare de longs colliers en sautoir, les coiffures se font sophistiquées...

VETEMENTS D'EXCEPTION Tumblr31

guzhuangheaven.tumblr.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Ignori10

reddit.com

Certaines robes pouvaient demander plusieurs années de travail, présentant une minutie et un raffinement incroyables :

VETEMENTS D'EXCEPTION 1e484010

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION Bf3aa410

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 0cf6e710

pinterest.fr

Comme vu plus haut, les hommes se rasent alors la tête, ne laissant qu'une natte. Ils portent souvent une toque circulaire surmontée de rouge symbolisant le lever du soleil.

VETEMENTS D'EXCEPTION 652fc010

ar.pinterest.com

Les fameuses épaulettes sont parfois des parures à elles seules, véritables armatures ouvragées couvrant les épaules et le haut du corps, prolongées par des rubans ou des pendentifs.

VETEMENTS D'EXCEPTION Sans_t49

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 8cd35310

pinterest.com

Sous leurs fastueuses robes, les hommes sont chaussés de bottes aux semelles épaisses, tout aussi richement ornées, en laine, en coton, en soie ou satin.

VETEMENTS D'EXCEPTION 59723510

elogedelart.canalblog.com

Les femmes portent elles d'inconfortables socques surélevées, qui les obligent à adopter une démarche lente et prudente, à petits pas.

VETEMENTS D'EXCEPTION 59723110

elogedelart.canalblog.com

C'était toujours mieux que la terrible mode des pieds bandés qui dura plus de mille ans : les femmes se comprimaient les pieds dès le plus jeune âge avec des bandelettes, ce qui était censé leur conférer une démarche érotique et qui mena à de véritables mutilations. C'était surtout un moyen de les "brider" en les empêchant ainsi de courir ou de marcher vite, les forçant à marcher à petits pas. Les pieds bandés étaient la règle dans l'aristocratie, limitant l'activité de la femme noble confinée à de menus travaux d'intérieur, contrairement à celle des classes populaires qui devait se déplacer pour travailler.
Au niveau des cheveux, ces dames arborent désormais d'immenses coiffures, de vrais échafaudages enrichis de postiches, de fleurs et d'ornements, le tout pouvant peser plusieurs kilos, causant migraines et douleurs cervicales.

VETEMENTS D'EXCEPTION Elabor10

discover.hubpages.com

VETEMENTS D'EXCEPTION 5d75da10

pinterest.com

Enfin, les femmes (et parfois les hommes) laissent pousser leurs ongles de façon démesurée, preuve qu'elles n'ont pas besoin d'utiliser leurs mains pour travailler et donc qu'elles font partie de l'élite. Il était d'usage de laisser le pouce et l'index avec les ongles courts pour pouvoir saisir les objets et écrire. Pour protéger ces ongles longs, on utilisait des doigtiers dont certains étaient magnifiquement ouvragés, parfois ornés de pierres précieuses.

VETEMENTS D'EXCEPTION Finger10

vintag.es

VETEMENTS D'EXCEPTION 18841510

flickriver.com

Aujourd'hui, le Hanfu n'est plus porté que par les religieux taoïstes ou bouddhistes lors de certaines fêtes ou cérémonies.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeMer 4 Oct - 21:07

Merci pour tous ces détails. Un article très long à écrire et qui se mérite. Il faut du temps pour s'en imprégner.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeJeu 2 Nov - 18:30

Le Kesa

VETEMENTS D'EXCEPTION T0105e10

baike.so.com

Le Kesa est la robe traditionnelle portée par les moines et moniales bouddhistes en Asie et Extrême-Orient. Il s'agit d'une large bande de tissu, orange, ocre, rouge foncé dans sa version la plus sobre, qui s'enroule et se drape autour du corps, passant sous le bras droit, un pan reposant sur l'épaule gauche. Ses origines sont très lointaines car elle serait inspirée du pallium, porté par les grecs et introduit en Asie lors des conquêtes d'Alexandre le Grand. Des statues de style gréco-bouddhique représentent le Bouddha portant le pallium grec :

VETEMENTS D'EXCEPTION 800px-97

en:User:PHG

Selon la légende, le Bouddha aurait créé le premier Kesa avec des chiffons et du tissu au rebut, d'où son nom "habit de chiffons" en japonais ou en chinois. On le surnomme aussi "habit de rizière" car il s'agit non pas d'une bande de tissu unique mais de plusieurs bandes de tissu cousues ensemble selon le schéma d'une rizière. Le Kesa est formé de trois pièces rectangulaires drapées ensuite dans un ordre précis.

La tenue des moines bouddhistes est donc un ensemble bien plus complexe qu'il n'y paraît. Elle comprend trois éléments :
- l'antarvāsa, vêtement de base qui sert de tenue de nuit également.
- l’uttarāsaṅga qui est la tenue ordinaire.
- le saṃghāti, sorte de pardessus qui est la tenue de cérémonie ou de visite.
L'ensemble forme la "triple robe".
S'y ajoutent parfois le kushalaka (serviette nouée à la taille) ou le samakaksika, ceinturon orné d'une boucle.

Le Kesa a également une forte valeur symbolique : c'est le vêtement de la transmission du savoir, remis par son maître au nouveau moine. Sa couture obéit à des règles strictes et est même considérée comme une méditation. Le bras droit, laissé libre, symbolise l'action. Le bras gauche, obligatoirement replié pour éviter que le pan de tissu retombe, symbolise la retenue, la réflexion. Le nombre de bandes de tissu constituant le Kesa varie selon la fonction : 3 bandes de tissu pour le Kesa de base, 7 pour celui de la pratique religieuse, 9 pour la tenue de cérémonie et 5 pour celui de voyage. Lorsque le Kesa n'est pas porté, le moine le pose sur un petit autel. Bien que drapé le plus souvent, le vêtement peut être fixé par une broche ou une épingle sur la poitrine. Comme on l'a vu, les différentes bandes de tissu qui le composent sont cousues de manière à évoquer la structure en gradins d'une rizière. Le tissu utilisé peut être du chanvre, du coton, de la laine ou de la soie pour les plus luxueux. Dans les angles sont brodés de petits carrés de tissus appelés Shiten qui symbolisent les points cardinaux.

VETEMENTS D'EXCEPTION T015ef10

baike.so.com

VETEMENTS D'EXCEPTION R_jfif11

zgfxy.cn

VETEMENTS D'EXCEPTION R_3_jf10

geichou.com

En complément, le moine a le plus souvent le crâne rasé et porte au cou, en sautoir, un long collier de perles qui sert de chapelet, le Mala.
Le mot signifie à l'origine "guirlande" ou "chapelet". Ce collier sert à la récitation des mantras et prières ainsi qu'à la protection de l'âme de celui qui le porte. Les perles qui le composent sont souvent en bois mais peuvent être également en différentes pierres, chacune ayant ses vertus et pouvoirs. Chaque Mala doit compter 108 perles. Pourquoi ? Ce serait par rapport aux 108 noms du Bouddha. Mais également, parce qu'en récitant son mantra, on doit avoir égrené 100 perles en arrivant à la fin, les huit restantes servant à corriger une éventuelle erreur. Le fil qui tient les perles doit être noué entre chaque perle afin de permettre de les égrener une à une au fil du mantra ou de la prière. Le Mala est terminé par une sorte de pompon et peut être complété par une amulette.

VETEMENTS D'EXCEPTION Oip_jf10

tendances-du-monde.fr

Les moines sont souvent chaussés de sandales (avec chaussettes par temps froid) et peuvent compléter leur tenue par une écharpe, généralement en laine, en soie pour les plus hauts dignitaires.
Le Kesa connaît des variantes suivant les pays, Japon, Chine, Corée... Au Tibet, il est simplifié à l'extrême avec la robe rouge drapée des moines que tout le monde connaît, portée sur une chemise jaune le plus souvent :

VETEMENTS D'EXCEPTION Moine10

nbcnews.com

comme celle, orange et portée sur le corps nu, des moines thaïlandais :

VETEMENTS D'EXCEPTION Oip_1_10

facebook.com

Au Japon, il peut se révéler fastueux et richement orné :

VETEMENTS D'EXCEPTION R_1_jf11

tafukiji.jugem.jp

VETEMENTS D'EXCEPTION Bc4f1110

pinterest.com

Le Kesa est également porté par les fameux moines shaolin. Souvent, le premier Kesa d'un moine est fait avec des bouts de tissu offerts en offrande par passants et pèlerins, en souvenir du Bouddha qui réalisa le sien à partir de chiffons.

Détails de Kesa en soie, richement brodés :

VETEMENTS D'EXCEPTION Af628410

pinterest.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Dsc_0010

1stdibs.com

VETEMENTS D'EXCEPTION R_2_jf11

carolynforbestextiles.com
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeJeu 2 Nov - 22:30

Merci beaucoup pour cet article très détaillé et bien illustré. On n'a pas conscience de tout cela au premier abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeVen 3 Nov - 11:26

Merci à toi.
On poursuit avec :

Le vêtement tibétain

VETEMENTS D'EXCEPTION B03ff511

pinterest.fr

Très difficile de parler du vêtement traditionnel tibétain tant il varie selon les régions. On peut compter jusqu'à 70 variations ou tenues différentes. Il est néanmoins possible de dégager quelques tendances communes.
Les vêtements tibétains sont chauds, épais, souvent rehaussés de couleurs vives. Les pieds sont majoritairement chaussés de bottes épaisses, souvent en cuir de yak. Les bijoux sont lourds, voyants et colorés chez les femmes, plus discrets chez les hommes (quoique...). La tête est souvent couverte, les couvre-chefs variant d'une région à l'autre. Le costume tibétain peut aller du très simple, en chanvre, coton ou laine, de couleurs sombres, jusqu'au plus fastueux pour les tenues de fête, éclatantes de soieries aux couleurs vives et croulant sous les accessoires.

Le Chuba

C'est un manteau, porté par les hommes comme par les femmes, traditionnellement en laine. Epais et chaud, parfois fourré, il est drapé sur une épaule et forme devant celui qui le porte un large pan qui sert de poche pour transporter argent, nourriture, menus objets. Les femmes peuvent y transporter leur bébé ou jeune enfant. Attaché par une ceinture, ses manches sont larges et tombantes chez les hommes, plus étroites chez les femmes. Il arrive souvent que seul un bras soit passé dans une manche, l'autre restant libre, la manche vide pendant alors sur le côté. Les femmes ornent leur Chuba d'un ruban de couleur, le pangden, réservé aux femmes mariées. Assez sobre et souvent de couleur sombre chez les hommes, le Chuba féminin est souvent plus coloré et ornementé. Certains hommes rehaussent néanmoins leur manteau d'une bande colorée au bas des manches ou du vêtement.

VETEMENTS D'EXCEPTION Tibet_10

VETEMENTS D'EXCEPTION Chuba-11

VETEMENTS D'EXCEPTION Chuba-10

images : aculturame.com

VETEMENTS D'EXCEPTION R17

k.sina.cn

Sous leur Chuba, les hommes portent généralement une blouse ou une chemise, avec un col et des boutons, les plus luxueuses pouvant être en soie. De couleur unie le plus souvent, elle est décorée d'une bande brodée et le col peut également être richement décoré. Comme la chemise russe, son ouverture est latérale, déportée et boutonnée sur le côté :

VETEMENTS D'EXCEPTION 81be4e10

pinterest.fr

Elle peut être aussi entièrement brodée et décorée, les manches, le col et le bas ornés de fourrure :

VETEMENTS D'EXCEPTION 5e059111

govt.chinadaily.com.cn

Une fois le pantalon passé, il reste à se chausser. Les tibétains portent majoritairement des bottes en cuir de yak, aux semelles épaisses. Elles sont souvent très colorées, dans des couleurs vives et richement décorées de motifs floraux. Les femmes portent des bottines équivalentes ou des chaussons richement décorés eux aussi :

VETEMENTS D'EXCEPTION 0834ff10

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 5e059110

govt.chinadaily.com.cn

VETEMENTS D'EXCEPTION 73327710

pinterest.fr

Les femmes portent en général de longues robes sans manches, à dominante de noir, bleu ou marron, portées sur des chemisiers, chemises ou blouses de couleurs variées, sans boutons. Lorsqu'elles sont mariées, elles ceignent un tablier spécifique composé de bandes de tissu vivement colorées.

VETEMENTS D'EXCEPTION I0000v10

folkcostume.blogspot.com

La tenue tibétaine féminine est colorée, très richement brodée et décorée, aux couleurs vives, agrémentée de nombreux bijoux et riches parures. Et ce, dès le plus jeune âge :

VETEMENTS D'EXCEPTION Qingha10

VETEMENTS D'EXCEPTION 6a551310

folkcostume.blogspot.com

La Khata

Il s'agit d'une écharpe traditionnelle, "l'écharpe de la félicité" que l'on offre en présent, pour accueillir un invité ou un ami ou en signe de respect. Si on l'offre à quelqu'un sur le départ, c'est afin de lui souhaiter un bon voyage.
Une Khata en soie blanche est un important présent, signe de grand respect. Les lecteurs de Tintin se souviendront que dans Tintin au Tibet, après que notre reporter ait sauvé son ami Tchang du Yéti, le grand prêtre de la région vient lui offrir une écharpe de soie blanche pour saluer son héroïsme. Hergé connaissait son sujet...
On trouve également des Khata au cou de certaines statues.

VETEMENTS D'EXCEPTION 20070510

tibetpedia.com

Les bijoux

Incontournables, chez les hommes comme chez les femmes. De véritables harnachements, lourds, voyants, colorés. Amulettes, talismans, pendentifs, colliers, boucles d'oreilles, bagues, ornements de ceinture... Les variations sont infinies, chez les deux sexes. L'orfèvrerie tibétaine n'a pas peur de tomber dans l'excès. On utilise l'or, l'argent, les turquoises, l'agate, l'ivoire, l'ambre et le jade et surtout le corail, venu de Chine où il est une matière très prisée. Hommes et femmes portent volontiers de lourds et massifs colliers de corail en sautoir, sur plusieurs rangs. Les femmes ont un faible pour les turquoises, qui viennent d'Inde le plus souvent.

VETEMENTS D'EXCEPTION Dabpa10

VETEMENTS D'EXCEPTION 410

VETEMENTS D'EXCEPTION Changd10

images : folkcostume.blogspot.com

VETEMENTS D'EXCEPTION 45036910

flickr.com

Si on ajoute une variété infinie de coiffures, de chapeaux et toques de fourrure, vous avez désormais tout ce qu'il faut pour arpenter le toit du monde... Que ce soit luxueusement ou sobrement vêtu(e).

VETEMENTS D'EXCEPTION Blog_m10

norlha.com

VETEMENTS D'EXCEPTION 68f85f10

pinterest.com

VETEMENTS D'EXCEPTION 0d0c5910

pinterest.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Oip13

pinterest.com

N'oublions pas les moines tibétains qui, eux, portent un vêtement spécifique, la fameuse robe rouge sombre drapée autour d'une chemise ou tunique, généralement jaune. Une tenue très sobre mais qui peut se décliner de façon luxueuse en certaines occasions, agrémentée de riches broderies et motifs :

VETEMENTS D'EXCEPTION Tibeta10

itibettravel.com
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeSam 11 Nov - 21:09

Dans les steppes de Mongolie

VETEMENTS D'EXCEPTION Istock24

istockphoto.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Veteme10

artisansmongols.fr

Le principal vêtement traditionnel mongol est le Deel :

VETEMENTS D'EXCEPTION Mongol10

Une sorte de robe longue, portée par les hommes comme par les femmes. Elle peut être faite en coton, laine, brocart, voire cachemire et soie pour les plus luxueuses. Descendant au-dessous des genoux, elle est souvent de couleurs vives, unie ou richement brodée. Comme chez beaucoup de peuples des steppes ou d'Extrême-Orient, elle se boutonne sur le côté, le droit en l'occurrence. On compte entre 5 et 6 boutons en général (souvent des nœuds de cordelettes) : un au niveau de l'aisselle, trois au niveau de l'épaule et un ou deux au cou. Comme dans le manteau tibétain vu plus haut, un large pli est disposé sur le devant, au-dessus de la ceinture et peut ainsi servir de poche, pour transporter de menus objets. Cette "poche" est plus étroite chez les femmes. Il existe une grande variété de Deels, suivant les régions, les ethnies, les cérémonies et occasions, l'âge ou le statut de celui/celle qui le porte... Les manches couvrent généralement les mains, pour les protéger du froid. C'est un vêtement chaud, épais, souvent doublé de peau de mouton. Dessous, hommes et femmes portent une blouse ou chemise et un pantalon. Les femmes le complètent souvent avec un grand manteau droit très décoré.

VETEMENTS D'EXCEPTION Blue-d10

VETEMENTS D'EXCEPTION 792f9b10

pinterest.fr

Le chapeau

Il est très important et incontournable pour les mongols car il symbolise la richesse et le statut social de celui/celle qui le porte. On ne le pose jamais, on le suspend à un crochet pour éviter de s'asseoir dessus ou de l'écraser. Il témoigne également de l'origine ou de l'ethnie du porteur. Doublé de fourrure, en feutre, en peau de loup, de loutre, de castor ou de renard, en toque, en bonnet, il en existe plus de 400 sortes. Comme au Tibet, les chapeaux de cowboy sont aussi très prisés. Les femmes, elles, préfèrent souvent porter un foulard. Elles y suspendent de longs et riches pendentifs d'argent, de corail, de cornaline et autres pierres comme le jade ou l'agate. Elles peuvent également arborer des coiffures sophistiquées et imposantes, lourdement ornementées et aiment porter de grandes écharpes de soie brodées.

VETEMENTS D'EXCEPTION Sans_t50

artisansmongols.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION D3941910

VETEMENTS D'EXCEPTION A2ce4210

images : pinterest.fr

La ceinture

VETEMENTS D'EXCEPTION Dg0exm10

alamyimages.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 0808b910

pinterest.fr

Primordiale car pour les mongols, elle est le siège de l'esprit de celui qui la porte. Il s'agit généralement du Bus, une large ceinture en tissu brodé, passée à plusieurs reprises autour de la taille, ornée d'une plaque en acier ou argent richement ouvragée, parfois sertie de pierreries. Celle des hommes mesure entre 3 et 5 mètres de long (toujours un chiffre impair), celle des femmes entre 2 et 4 mètres (toujours un chiffre pair). Bien serrée, elle participe à la stabilité du cavalier en selle. Très souvent, le cavalier mongol y porte, dans une petite bourse ou besace un ensemble à faire du feu (silex, amadou, pierre à feu...), une pince à épiler, un cure-dent, un gratte-oreille, un peigne... Mais aussi un petit flacon, souvent en agate ou en pierre colorée où il range son tabac. Certains sont de véritables objets d'art :

VETEMENTS D'EXCEPTION Tabac-10

artisansmongols.fr

Il ne reste à rajouter que le poignard, le couteau ou l'épée.

Les bottes

Indispensables à un peuple de cavaliers, les bottes mongoles sont chaudes, épaisses, avec des semelles renforcées. Leur extrémité est souvent recourbée, peut-être pour éviter que le pied glisse de l'étrier et elles montent généralement à mi-mollets. Comme au Tibet, elles sont vivement colorées, parfois brodées ou ornées de perles. Elles sont portées aussi bien par les hommes que par les femmes.

VETEMENTS D'EXCEPTION Sans_t51

correctmongolia.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Bottes10

petitfute.com

Enfin, les hommes ont majoritairement les cheveux tirés en arrière et complétés d'une tresse. Ils sont aussi souvent tatoués. Les coiffures des femmes peuvent être assez imposantes, maintenues en forme par de la graisse de mouton et ornées de quantité de parures. Vous savez désormais de qui se sont inspirés les costumiers de Star Wars pour la coiffure de la reine Amidala :

VETEMENTS D'EXCEPTION Mongol11

voyagesenmongolie.com

VETEMENTS D'EXCEPTION E2ir5h10

twitter.com

La tenue du lutteur

VETEMENTS D'EXCEPTION 95823310

ongong.canalblog.com

La lutte mongole est réputée et les lutteurs portent une tenue spécifique.

La jodag est l'élément principal, une veste robuste, serrée, sans col et à manches courtes de couleur rouge ou bleu. Traditionnellement faite en laine, les lutteurs modernes ont changé pour des matériaux plus légers comme le coton et la soie. Elle est fixée à l'arrière avec une chaînette et à l'avant est coupée, laissant ainsi la poitrine nue. Selon la légende, un lutteur aurait vaincu autrefois tous ses concurrents puis aurait déchiré sa veste pour révéler ses seins, montrant à tous que c'était une femme. Depuis ce jour , la jodag doit révéler la poitrine du lutteur .

La Shuudag est une culottes moulante en coton rouge ou bleu. Cela permet une plus grand mobilité au lutteur et empêche l'adversaire d'attraper son adversaire par le pantalon s'il en portait un.

Les Gutal sont des bottes de cuir traditionnelles.

Les lutteurs peuvent également porter un Jangga , un collier décoré avec des brins de rubans de soie colorée. Ce prix est décerné à ceux qui ont acquis une renommée considérable dans de nombreux concours.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeMer 22 Nov - 11:40

En Inde

Le costume traditionnel indien se décline en de nombreuses variantes, suivant les régions, les castes, les religions, les ethnies... De plus, certains éléments de la garde-robe indienne sont portés dans d'autres pays, Pakistan, Afghanistan, Bengladesh... Il reste néanmoins certains basiques incontournables. Voyons tout d'abord :

Le costume masculin

VETEMENTS D'EXCEPTION Ab228410

pinterest.fr

Si l'Inde aime être fastueuse, jusqu'au kitsch parfois, le costume masculin traditionnel se révèle en fait assez sobre et d'une coupe étonnamment moderne, très proche du costume occidental moderne.

Le pantalon

Il se décline en pajama (qui a donné notre pyjama) et en dhoti.
Le premier est un pantalon droit, assez proche du corps, porté surtout dans le nord du pays. S'il est presque moulant, il est en revanche plissé au-dessus des chevilles, de manière à figurer comme des bracelets empilés.

VETEMENTS D'EXCEPTION D3099510

VETEMENTS D'EXCEPTION Be379c10

pinterest.fr

Le second est une pièce de tissu rectangulaire nouée autour de la taille de manière à former un pantalon ample, large, aéré, adapté aux régions du sud, plus chaudes, où il est majoritairement porté. Dans les grandes villes cependant, les hommes le délaissent au profit du vêtement occidental, alors que les femmes elles, comme nous le verrons, n'ont jamais abandonné le célèbre sari. Dans certains pays, le Dhoti est devenu le Sarong.

VETEMENTS D'EXCEPTION Top-1010

VETEMENTS D'EXCEPTION Kerala11

images : mymandap.in

La Kurta

VETEMENTS D'EXCEPTION F2cdc710

pinterest.fr

Très courante, c'est une tunique longue, assez ample, portée avec le pajama comme avec le dhoti. Elle est généralement faite d'un tissu léger, aéré, les plus belles étant en soie. Elle peut être très simple ou richement brodée, souvent autour du col.

VETEMENTS D'EXCEPTION 4d4b9a10

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION 97cc3210

pinterest.fr

Le Sherwani

VETEMENTS D'EXCEPTION A5b94710

VETEMENTS D'EXCEPTION 3354e010

images : pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION Sans_t52

yateeyn.top

Longue veste boutonnée, souvent luxueuse et superbement brodée, c'est le costume de l'homme, la tenue formelle ou de soirée, portée sur le pajama et la kurta. Soie brodée, velours précieux, le Sherwani est orné de motifs complexes et raffinés, souvent floraux. Les boutons ne sont jamais en corne, matière issue de la vache, animal sacré pour beaucoup d'indiens. Ils peuvent être en nacre, en agate ou en métal recouvert de tissu. Pour les mariages, le Sherwani est somptueux, en rouge la plupart du temps.

VETEMENTS D'EXCEPTION 1bc1a410

pinterest.fr

Le Pagri

VETEMENTS D'EXCEPTION Eb4bef10

pinterest.fr

C'est ce que nous appelons le turban.
Une grande pièce de tissu enroulée autour de la tête. Assez sobre à la base, il peut être volumineux, enrichi de perles, de pierreries, d'aigrettes et de plumes. Il se décline sous d'innombrables variantes. Une aide est souvent requise pour les plus complexes car le Pagri ne se drape pas n'importe comment, loin de là. Comme chez nous autrefois où un homme ne sortait pas sans chapeau, l'indien ne sortait pas sans son turban. Ceux qui ont les cheveux longs doivent les nouer ou les attacher avec un élastique.

Bijoux et accessoires

Les chaussures traditionnelles sont très simples, souples et confortables. La grande majorité des indiens/indiennes marchent pieds nus dès qu'ils le peuvent, principalement à l'intérieur (contrairement aux japonais ou coréens qui restent en chaussettes). Pour les grandes occasions et cérémonies, les chaussures sont richement brodées :

VETEMENTS D'EXCEPTION 0f59b210

pinterest.fr

Les hommes aiment les bijoux, surtout les colliers, portés en sautoir sur plusieurs rangs. Les Maharajas, Rajas et Nababs d'autrefois n'avaient rien à envier aux femmes pour les bijoux, portant des parures parfois somptueuses. Le diamant reste la pierre reine, parée de toutes les vertus. Les perles sont aussi très appréciés.
Beaucoup d'hommes portent la moustache, la barbe ou les deux, soigneusement entretenues. Les échoppes de barbier sont partout, en ville comme à la campagne. La taille de la barbe s'accompagne souvent d'un massage du crâne ou d'un soin du visage. Les hommes comme les femmes prennent grand soin de leurs cheveux, utilisant des huiles de santal, de margousier ou d'amla (un arbre fruitier considéré comme sacré au Népal, en Inde et au Sri Lanka).
Autrefois, hommes, femmes et enfants se fardaient les yeux au Kajal, équivalent du Khôl arabe, utilisé pour protéger les yeux et intensifier le regard. Ce sont aujourd'hui les femmes qui l'utilisent principalement mais certains hommes n'hésitent pas à souligner leur regard d'un trait de crayon.
Enfin, pour les soirées ou nuits fraîches, surtout dans le nord, les hommes peuvent porter un châle, les plus beaux et luxueux étant en cachemire, originaires de la région du même nom. En général, le châle est porté avec un pan sur une épaule, l'autre passé derrière le dos et posé sur le bras opposé. Les femmes peuvent en porter aussi mais elles ont plus l'habitude de se couvrir avec un pan de leur sari.

VETEMENTS D'EXCEPTION 57354f10

pinterest.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitimeVen 24 Nov - 11:12

Le costume féminin : le Sari

VETEMENTS D'EXCEPTION Tamann10

4kwallpapers.com

Le Sari évoque immanquablement la femme indienne mais il est aussi porté dans une bonne partie de l'Asie du sud-est, au Pakistan, au Népal, au Bengladesh... Vieux de plus de 2000 ans, c'est le vêtement de la femme, de la paysanne à la Maharani, de la travailleuse à l'infirmière, de la femme politique à... la déesse. Privilège de la femme mariée, il se décline sous une multitude de formes, de couleurs, de motifs, selon l'âge, la religion, la caste (bien que le système des castes ait été officiellement aboli en Inde), le métier et bien sûr, les goûts et la personnalité de celle qui le porte. La façon de le draper peut être différente également suivant ces critères. Le Sari, sous une forme simplifiée et plus pratique, est portée par des infirmières, des policières, des hôtesses d'accueil mais aussi des paysannes ou des travailleuses manuelles... Dans les grande villes, alors que les hommes s'habillent de plus en plus à l'occidentale, les femmes portent toujours majoritairement le Sari, même sous une forme simplifiée.

VETEMENTS D'EXCEPTION C8cedb10

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION Blobid10

sociomentors.com

Le Sari est une pièce de tissu, du plus basique à la soie la plus délicate, d'environ 1,5 mètre de large et d'une longueur allant de 5 à 6 mètres. Il se porte par-dessus un corsage et une jupe longue, le ventre étant laissé nu. Il doit bien sûr s'accorder avec le corsage et la jupe, par ses couleurs, ses motifs, ses broderies. La jupe est le Lehenga, brodé et plissé, le corsage est le Choli, parfois ouvert dans le dos.
Le secret pour bien porter un Sari ? Avoir de bonne hanches, ce sont elles qui "tiennent" majoritairement le vêtement, drapé autour du corps. Le Sari est d'une seule pièce, non cousu. Normalement, il doit tenir tout seul mais certaines femmes le maintiennent par une discrète épingle à nourrice, ce qui est parfois mal vu. Il doit normalement cacher les pieds.
Certains permettent d'affiner la silhouette, d'autres de l'élargir, les déclinaisons sont infinies. Drapé sur une épaule, il laisse l'autre bras libre, comme pour une toge. La partie drapée sur l'épaule est le Pallu. C'est la partie la plus ornée, qui retombe dans le dos. Le Sari est porté aussi bien par les femmes de confession hindoue que musulmane.

VETEMENTS D'EXCEPTION Vidya_10

Bollywood Hungama

A son origine, une belle histoire : un tisserand rêveur se serait assoupi à son travail, laissant défiler les mètres de tissu alors qu'il rêvait à celle qu'il aimait, chaque mètre de tissu correspondant à une partie de sa belle, ses yeux, ses cheveux, ses larmes... C'est pourquoi le Sari représente toutes les facettes de la femme et de sa personnalité.

VETEMENTS D'EXCEPTION Sans_t44

ahesas.com

VETEMENTS D'EXCEPTION Best_s10

english.jagran.com

Les tisserands travaillent et brodent les motifs sur des bandes de tissu de 500 à 800 mètres de long. Ces bandes sont ensuite teintes avant d'être taillées et séchées.
Les Saris de prix, faits de manière traditionnelle, sont teints avec des pigments naturels et végétaux uniquement, comme le curcuma pour le jaune, l'indigo pour le bleu... En coton à la base, le Sari de luxe est réalisé en soie ou en mousseline, peut demander des mois de travail et se révéler un chef-d'œuvre de raffinement.

Un Sari rouge est porté quand la jeune fille devient une jeune femme et quand elle se marie.
Le jaune convient pour les pèlerinages, le vert pour les fêtes.
Attention : un Sari blanc n'est porté que par les veuves, le blanc étant la couleur du deuil en Inde et dans beaucoup de pays asiatiques. Le noir est évité aussi.

VETEMENTS D'EXCEPTION Cc4b1110

pinterest.fr

Mais encore une fois, il existe une grande variété de Saris et de façons de le porter, suivant la région, la caste, le statut, l'âge, l'occasion...

VETEMENTS D'EXCEPTION Photo_13

hindustantimes.com

Bijoux et accessoires

Les bijoux sont incontournables chez la femme indienne. Même les plus pauvres en portent, aussi simples soient-ils. Ils font souvent partie de la dot lors du mariage. Colliers, bracelets aux poignets et chevilles, bagues, boucles d'oreilles, ornements dans les cheveux... On utilise l'or, les turquoises, les rubis et saphirs, le jade, l'agate, l'émail et le verre pour les plus pauvres... Le diamant et les perles restent les plus prisés. Les femmes portent aussi parfois une opale ou, pour les plus riches, un diamant à la narine ou un "bijou de nez" parfois imposant et même des bagues aux orteils. La caste ou la région de la femme détermine également les bijoux qu'elle peut porter, leur style ou leur composition. Une femme conserve ses bijoux toute sa vie.

VETEMENTS D'EXCEPTION Bd98ae11

pinterest.fr

VETEMENTS D'EXCEPTION F037f110

pinterest.co.kr

Les Mehendi sont aussi très présents, des plus sobres aux plus complexes et qui peuvent parfois couvrir tout l'avant-bras. On peut en trouver sur les pieds également. Ces dessins, effectués avec un pinceau trempé dans de la pâte de henné, sont essentiellement portés pour les fêtes, mariages et grandes occasions. En dépit de la chaleur et de la transpiration, s'ils sont bien faits, ils peuvent tenir longtemps avant de commencer à disparaître. Ils sont en usage au Maghreb et dans d'autres pays également.

VETEMENTS D'EXCEPTION Mehndi10

VETEMENTS D'EXCEPTION 1280px40

AKS.9955 (Own work)

En Inde, un regard "ténébreux" est souvent jugé valorisant. Les femmes se fardent donc souvent les yeux avec du Kajal, équivalent du Khôl arabe. A la base, c'est un moyen de protéger l'œil de la lumière trop vive et des infections, hommes, femmes et enfants peuvent en porter également.
Un teint clair est aussi un grand critère de beauté, beaucoup d'indiennes utilisent quantité de cosmétiques et recettes pour s'éclaircir la peau, ce qui amène parfois à utiliser des produits dangereux ou toxiques.
Les cheveux sont l'objet de grands soins. Le visage est toujours dégagé, les cheveux en arrière, réunis en chignon ou en une natte épaisse qui retombe au milieu du dos. Les jours de fête, on peut les orner de fleurs ou d'épingles précieuses.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





VETEMENTS D'EXCEPTION Empty
MessageSujet: Re: VETEMENTS D'EXCEPTION   VETEMENTS D'EXCEPTION Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
VETEMENTS D'EXCEPTION
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES DRUIDES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA RESIDENCE :: La salle des trésors :: Objets d'art-
Sauter vers: