AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeDim 14 Mai - 22:17

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Jeanne11

Sortie prévue pour le 16 mai 2023.

Réalisé par Maïwenn.

Il s'agit de l'histoire de Jeanne du Barry, dernière favorite de Louis XV (Johnny Depp), de ses origines les plus humbles aux plus hautes marches de la hiérarchie sociale de cette époque.

[/center]

Pas encore vu mais j'ai bien envie d'aller voir ce film.
Déjà, pour le thème et son intérêt historique. Mais, en même temps, je redoute de le voir car on connait très bien les idées ultra-féministes de Maïwenn et je crains qu'elle ne s'empare de ce personnage pour servir de prétexte à sa cause.
D'autant que le personnage de la comtesse du Barry était tout le contraire de la Pompadour sur de nombreux points et sa relation avec Louis XV tenait plus de la tendresse que de l'amour sulfureux.

Ensuite, est-ce que le choix de Johnny Depp pour incarner Louis XV est-il bien judicieux ? Arrivera t-il à faire oublier Jack Sparrow pour laisser transparaitre l'avant-dernier roi de France ?

Je vous diras cela dès cette semaine, quand je serais allé voir ce métrage.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 6:01

Aucune envie d'aller le voir après avoir vu la bande-annonce.

Déjà, madame du Barry était blonde...
La scène de la présentation est du grand n'importe quoi. Cette cérémonie, très codifiée, est bien connue et elle a eu lieu dans le Grand Cabinet du roi, un soir après l'office, pas dans la galerie des glaces en journée. Louis XV avait le bras en écharpe suite à une récente chute de cheval. La nouvelle présentée à la cour devait effectuer trois révérences successives pour son entrée et je ne parle pas du coup des colombes... Madame du Barry était accompagnée par Madame de Béarn, sa "marraine" pour la cérémonie. La coiffure avec les plumes n'est pas d'époque, c'est du style Marie-Antoinette au début de son règne. Quant à "l'invitation à la bagatelle", au moment de la présentation le roi et la du Barry étaient déjà amants depuis un moment. Bref, ça a l'air d'être une du Barry à la Sofia Coppola, pas mon truc.

Pour l'histoire, Madame du Barry n'était pas une vulgaire putain. Elle tapinait certes, mais dans la haute-société, elle avait passé plusieurs années au couvent d'où elle était sortie avec une éducation et une culture plus qu'estimables pour son milieu : elle savait lire et écrire, avait des notions de musique, de dessin et ses clients hauts placés lui avaient permis d'affiner ses manières. Elle avait du goût et fît appel à des artisans renommés pour décorer ses appartements.
Pour leur relation, au-delà du sexe, ils s'aimèrent sincèrement semble-t-il. Quand Louis XV tomba malade de la variole, elle le veilla chaque soir, restant à son chevet, alors que la maladie était contagieuse et mortelle (les filles de Louis XV la contractèrent en veillant leur père la journée et en réchappèrent). Il tenta de la garder jusqu'au bout avec lui et ne la fît partir qu'au dernier moment, la mettant en sécurité chez un ami, le duc d'Aiguillon, à Rueil. Le bruit de son départ tira le roi agonisant de sa torpeur. Il demanda :
- Allez chercher Madame du Barry.
On lui répondît qu'elle était partie.
- Où ça ?
- A Rueil, Sire.
- Ha, déjà... murmura-t-il avant de pleurer.
Il lui avait offert le château de Louveciennes où elle se retira par la suite.
Elle connût un autre grand amour avec le duc de Brissac, gouverneur de Paris. Il fût massacré sous la Révolution. Elle-même fût guillotinée en 1793.

Quant à la Pompadour, sa liaison physique avec Louis XV ne dura que cinq ans sur les vingt années de leur relation, elle fût par la suite une amie et confidente avant tout, une conseillère peut-être (on en débat encore). "Il n'y a que moi qui sache la perte que je fais. Une amie de 20 ans !" aurait dit Louis XV à la mort de la marquise.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 11:59

Pour l'histoire, Madame du Barry n'était pas une vulgaire putain.

Elle était même l'inverse et certainement pas vulgaire.
On ne pourrait pas dire autant de la Pompadour qui, elle, était très vulgaire dans ses propos et portait bien son patronyme roturier....

En effet, la du Barry avait de la tenue, de l'élégance, et si elle n'était pas l'amie des "Philosophes", elle tenait des salons où se réunissait une élite cultivée.
Les chroniqueurs de la fin du XVIIIe siècle - et évidemment la littérature post-révolutionnaire - l'ont dénigrée, salie et inventée une "légende noire" autour de son personnage tout cela parce qu'elle n'était pas dans le bon camp en 1789. Mais il faut rendre aujourd'hui hommage à cette femme admirable qui était loin des portraits dégueulasses que la Révolution a voulu laisser d'elle.


Louis XV avait le bras en écharpe suite à une récente chute de cheval.

OUI !!! C'est vrai ! Je ne me souvenais plus de cette anecdote ! Merci.
Cela me fait penser qu'il faudra que je me replonge dans les journaux, chroniques et archives de cette époque. Il y a des choses que j'ai fini par oublier.
Il est urgent que je me refasse des fiches.


Pour en revenir à ce film, honnêtement, je ne pense pas Maïwenn qualifiée pour traiter de ce personnage dans toute sa vérité historique.
Je pense qu'elle va faire comme Sofia Coppola avec Marie-Antoinette, elle va s'emparer de la figure de Jeanne du Barry pour parler d'autre chose, à commencer par évoquer ses idées féministes.
Déjà, tu as raison de le rappeler, les rapports entre Louis XV et ses favorites cela se faisait dans l'intime et pas au vu de tout le monde...

Et puis bon, le choix de Johnny Depp pour interpréter Louis XV c'est vraiment le dernier choix d'acteur auquel j'aurais pensé...
J'aurais plus vu John Malkovitch dans ce rôle qui était d'ailleurs un Talleyrand incroyable dans la série "Napoléon" avec Clavier.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 12:06

Houla, la liste des erreurs repérées par VS est édifiante et consternante. Qu'on trahisse l'histoire pour du spectaculaire en montrant des épées à 2 mains et des combats fantasy irréalistes, passe encore, ça peut se concevoir. Mais là, pourquoi ne pas respecter l'époque et l'histoire. Si un conseiller historique a été payé pour ça... c'est affligeant.
Par ailleurs aucune envie de voir ce genre de films, la cour des rois, les privilèges et l'étroitesse d'esprit qu'on peut y voir ne sont pas pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 12:28

Après, on pourra dire que je chipote sur les détails mais pour un film historique, pour moi, c'est essentiel. Surtout quand on a de nombreux témoignages et documents qui permettent de savoir de manière précise comment ça s'est passé.

Le Marie-Antoinette de Sofia Coppola, de ce point de vue, est une catastrophe sans nom. La liste des erreurs historiques, parfois grossières, est à faire peur alors que Marie-Antoinette est l'un des personnages historiques les plus étudiés, avec une masse de documents et de témoignages d'époque impressionnante, sans compter de nombreuses biographies solides.  
Certes, le film est plus une réflexion, une métaphore, qu'une véritable biographie de la dernière reine de France. Le problème, c'est qu'un public non averti le prend pour argent comptant. Beaucoup qui ont vu le film et l'ont aimé sont persuadés que Marie-Antoinette était comme ça et que ça s'est passé comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3536
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 46
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 17:22

Dans le Marie-Antoinette de Sofia Coppola rien que d'entendre du New order (très bon groupe en dehors de ça) dans la BO du film laisse plus que songeur...  C'est une trahison absolue de l'histoire, mais bon c'est une vision américaine voulant donner une image féministe et moderne d'un personnage célèbre du passé, bref...

Quant à ce Jeanne du Barry, effectivement les anachronismes et erreurs historiques sont légion...
Revenir en haut Aller en bas
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 17:49

Sofia Coppola a cependant été honnête dès le départ en disant qu'elle n'a pas voulu faire un film historique et ce dès le début. Elle s'est servi du personnage de Marie-Antoinette pour livrer sa représentation de la femme libre et moderne.
Tout son film peut être vu comme une sorte de métaphore, une allégorie de la Femme, telle qu'elle la définit en se basant sur une personnalité historique.
Dans ce cas, je l'accepte parce que l'on sait où l'on va et où l'on se dirige. Donc je vois le film autrement et cela ne me dérange pas.

Mais dans le cas du film de Maïwenn, c'est qu'elle prétend nous donner son interprétation du personnage de la Comtesse du Barry. Or Maïwenn n'a aucun lien avec l'Histoire, ni de près ni de loin - elle n'est pas Ridley Scott, bien qu'on pourrait faire aussi des reproches à Scott, mais bon il a de l'intérêt pour la chose historique, lui au moins - et je pense qu'elle se sert juste du personnage pour construire une œuvre qui va servir ses idées (bien qu'elle ne le dise pas mais on connait ses prises de position).
Aussi, ce n'est pas très honnête.

Quand on choisit d'évoquer l'Histoire à l'écran, même si l'on est pas historien ou spécialiste acharné dans cette discipline, on fait un minimum de recherches sur son sujet pour donner quelque chose de réaliste à l'écran. Même si, évidemment, le cinéma ne rendra jamais vraiment la réalité historique.

On peut critiquer Ridley Scott sur ses fâcheuses habitudes à tordre l'Histoire parfois, mais lui, au moins, a beaucoup lu et s'intéresse à la discipline. Que ses films comportent quelques erreurs, c'est pas grave tant il reste dans le ton de l'époque et au final nous donne une interprétation - certes très libre et personnelle - acceptable de la période qu'il présente.
"Gladiator", "1492" ... malgré leurs erreurs, restent des films que j'apprécie beaucoup.

Je ne sais pas si la "Jeanne du Barry" de Maïwenn aura la même prétention...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 18:54

Le Marie-Antoinette de Sofia Coppola a ses qualités, dont un visuel très réussi (la réalisatrice a eu la chance de pouvoir tourner à Versailles même ainsi qu'au Trianon). Et, aussi étrange que ça paraisse, le choix de morceaux modernes (The Cure, New Order, Sixiouse and the Banshees...) m'a plu pour certaines scènes. Un pari casse-gueule, osé, mais réussi pour moi.
Après, effectivement, le film est plus une métaphore, une image d'une jeune fille rebelle broyée par le système, à travers le personnage de la dernière reine de France. Pourquoi pas ? Mais encore une fois, le problème, c'est que beaucoup ont pris le film pour argent comptant et ont assimilé cette version pop-rock et sucrée à la véritable souveraine.

Encore une fois, quand on a à sa disposition une masse impressionnante de documentation, de témoignages, de biographies réputées, on ne fait pas n'importe quoi. Pour Marie-Antoinette par exemple, par certains documents, on sait même quelle robe elle portait à l'occasion de tel évènement ou quelles paroles elle a prononcé à tel moment. Si on prétend faire un film historique, le minimum est de rester fidèle à ces témoignages précis. On peut romancer bien sûr (sinon, c'est plus un film, ça devient un documentaire) mais quand on peut respecter certains détails, on doit le faire.

Pareil pour Madame du Barry : elle était blonde, pulpeuse, les yeux d'un bleu lumineux, le teint "rose et frais". La moindre des choses est de choisir une actrice qui corresponde à ce physique. Si on fait un film sur Marylin Monroe, on ne choisit pas une actrice brune au teint mat...

Madame du Barry par Elisabeth Vigée-Lebrun

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Madame10
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 21:57

Pour Marie-Antoinette par exemple, par certains documents, on sait même quelle robe elle portait à l'occasion de tel évènement ou quelles paroles elle a prononcé à tel moment.

Mon rêve : un film sur Marie-Antoinette en s'appuyant sur le journal de Madame Campan.

Si un cinéaste amoureux d'Histoire me lit ... study
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeLun 15 Mai - 22:05

Il est vrai que les mémoires de Madame Campan, fidèle femme de chambre, sont une mine d'infos sur la vie quotidienne de Marie-Antoinette dans ses moindres détails.
Après, il faut rester prudent, certains passages ont été parfois enjolivés... Mais, avec la pauvre princesse de Lamballe, elle fût certainement une fidèle parmi les fidèles.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeMar 16 Mai - 6:47

Au sujet de la comtesse du Barry, voici ce qu'en dit Talleyrand, n'hésitant pas à l'élever au-dessus de la Pompadour :

Talleyrand a écrit:
"Quoique Mme de Pompadour eût été élevé et eût vécu dans la société financière de Paris, qui était assez distinguée alors, elle avait mauvais ton, des manières de parler vulgaires, dont elle n'avait pu se corriger même à Versailles. Elle différait en tout point de Mme du Barry qui, moins bien élevée, était parvenue à avoir un langage assez pur. Mme du Barry avait les yeux moins grands, mais ils étaient spirituels, son visage était bien fait et ses cheveux étaient de la plus grande beauté ; elle aimait à parler et elle avait attrapé l'art de conter assez gaiement."

En fait, toute la légende ordurière, dont elle fut victime au moment de la Révolution, fut fomentée et orchestrée par les proches du duc du Choiseul dont elle était l'ennemie et dont elle contribua à sa disgrâce en 1770.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeMar 16 Mai - 8:24

Pour la disgrâce de Choiseul, ce dernier agaçait Louis XV depuis un moment déjà même si le roi hésitait à franchir le pas. Ses attaques contre la du Barry hâtèrent les choses mais restèrent minimes par rapport aux autres griefs du roi à son encontre. C'est la crise des Malouines qui précipita sa chute.
Par contre, pour Maurepas, Louis XV l'aurait bien renvoyé pour ses attaques (assez ordurières il est vrai) et répétées contre la Pompadour.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeVen 26 Mai - 0:00

Bon. Après visionnage de ce film, force est de constater que ce n'est pas la catastrophe pressentie.

Alors, oui, il y a toutes ces erreurs historiques que l'on avait déjà relevées mais, au final, j'ai trouvé que Maïwenn respectait plutôt bien l'histoire de la comtesse du Barry. Du moins, sur le plan général ; ceci dit, pour un film qui met en exergue le XVIIIe siècle, j'attendais mieux dans les dialogues. Quelques phrases imitant le "bel esprit" du temps, un peu comme Patrice Leconte l'avait fait avec son "Ridicule" auraient été de bon aloi.

Une autre faute de goût est le personnage de la dauphine Marie-Antoinette : aller chercher une actrice allemande pour la représenter, c'est selon moi tomber dans le cliché de l'Autrichienne.
D'autant qu'ils lui font dire qu'elle souhaite "parler allemand" ; alors que l'on sait que Marie-Antoinette, franchissant le Rhin, n'aura de cesse de dire qu'à partir de cet instant "elle n'entendait aucune autre langue que le français" et de toute façon, à Vienne, toute son éducation avait été faite en français.

Ceci dit, sur le plan cinématographique, ce n'est pas horrible. A contrario de pas mal de critiques, parfois très subjectives et se lâchant plus sur la réalisatrice et alimentant les polémiques que parlant du film en lui-même. Il y a quand même de la mise en scène, c'est assez beau visuellement ; on voyage, tant à l'intérieur du château de Versailles que dans ses jardins. Mais, par contre, on déplorera des figurants en petit nombre, ce qui crée un sentiment de "vide" parfois...

Après, je ne pense pas que Maïwenn ait voulu raconter prioritairement l'histoire de la Du Barry. Elle donne avant tout sa vision de la femme au travers de cette oeuvre plus que le seul intérêt historique.

Mais ce n'est pas déplaisant pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitimeVen 26 Mai - 7:05

Pour Marie-Antoinette, effectivement, elle avait appris le français à Vienne auprès de son précepteur, l'abbé de Vermond. Elle arriva en France en parlant avec aisance un français correct et correspondra avec sa mère et son frère en français. Comme d'ailleurs toutes les élites européennes de l'époque.

J'ai vu quelques extraits et scènes et pour moi, on est clairement dans un Madame du Barry à la Sofia Coppola. Un Versailles version "cool", avec les cheveux dénoués, on rigole, on glousse et tape-moi la bise avec des dialogues modernes.
Que la réalisatrice ait voulu donner une vision de la femme à travers Madame du Barry, pourquoi pas. Deux problèmes cependant :
- Les gens qui ne sont pas familiers de l'époque et de l'Histoire vont prendre ça pour argent comptant et croire que ça se passait comme ça à l'époque.
- Je ne vois pas en quoi la comtesse du Barry aurait été féministe. C'était une fille de joie qui a eu la chance de se faire aimer du roi, elle en a profité et beaucoup à sa place auraient fait de même. Après la mort de Louis XV, elle a vécu en châtelaine à Louveciennes, donnant soupers et soirées, selon les codes de la haute société qui était devenue la sienne. Elle n'a pas manifesté pour les droits et votes des femmes comme Claire Lacombe ou Olympe de Gouges, elle n'a pas milité en politique, n'a pas écrit de manifeste ou d'œuvre féministe...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Empty
MessageSujet: Re: JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)   JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
JEANNE DU BARRY -- Maïwenn (2023)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JEANNE BOURIN OU LE MOYEN ÂGE RESSUSCITE
» BARRY LYNDON
» BARRY WINDSOR SMITH
» OPPENHEIMER -- C. NOLAN (2023)
» NAPOLEON -- Ridley SCOTT (2023)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries historiques-
Sauter vers: