AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -25%
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro ...
Voir le deal
599 €

 

 LE NECRONOMICON (Lovecraft)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE NECRONOMICON (Lovecraft) Empty
MessageSujet: LE NECRONOMICON (Lovecraft)   LE NECRONOMICON (Lovecraft) Icon_minitimeJeu 20 Avr - 13:08

LE NECRONOMICON (Lovecraft) Necron11

image : Shubi

Autant le dire tout de suite à ceux qui l'ignoreraient encore : le Necronomicon est un ouvrage fictif. Mais Lovecraft l'a si bien inséré dans son œuvre, l'a si bien "vendu" si on ose dire que, de son vivant même, énormément de gens crûrent à son existence, dont un certain Robert E. Howard...

C'est donc Lovecraft qui invente de toutes pièces ce fameux livre, auquel il est fait référence pour la première fois en 1921, dans la nouvelle La cité sans nom. Mais c'est dans Le molosse, en 1924, que le livre est nommément cité. En 1927, Lovecraft donne une histoire à ce fameux livre, car il compte l'utiliser dans ses futurs écrits et il veut éviter toute incohérence.

Le Necronomicon serait donc l'œuvre, écrite à Damas vers 730, d'un poète arabe dément, Abdul al-Hazred. Ce dernier aurait visité la mythique cité D'hirem aux 1000 colonnes (voir sujet consacré dans Les civilisations mystérieuses) et les ruines de Babylone et Memphis. Le livre se perd après que son auteur ait été taillé en pièces par une mystérieuse créature. Mais Théodore Philetas de Constantinople l'aurait entretemps traduit en grec ancien vers 950, lui donnant son nom de Necronomicon. Par la suite, de nombreux dignitaires de l'Eglise et même des papes auraient fait brûler les différents exemplaires, effrayés par leur terrible contenu. Et bien sûr, à chaque fois, une copie aurait survécu à ces autodafés et serait cachée quelque part (dans les archives secrètes du Vatican par exemple), attendant qu'on la découvre. Et bien sûr, tous ceux ayant approché le fameux livre en seraient morts, dans des circonstances mystérieuses et horrifiques...

Ce qui est sûr, c'est que Lovecraft se prît de passion pour son idée. Au fil des années, il donna une véritable histoire à son livre, l'enrichissant, affinant sa cohérence, jusqu'à lui donner l'air d'être vraiment authentique. Il en fait mention dans nombre de ses écrits et ne sera pas le dernier : Howard lui-même y fait référence dans ses nouvelles "lovecraftiennes". Et Howard lui-même y croit d'ailleurs : dans une lettre adressée à Lovecraft, il lui dit qu'il a peut-être trouvé un exemplaire du livre à acheter et Lovecraft, alarmé, lui répond que le livre n'existe pas. Ce qui n'empêchera pas le texan de s'en inspirer pour créer son propre livre fictif aussi, Le livre noir. Dans une lettre de 1936, Lovecraft en vient même à regretter que tant de gens croient en cette histoire. La même année, le directeur de Weird tales lui-même, assailli de questions par les lecteurs, explique qu'il s'agit d'une fiction.

La grande force de Lovecraft et de son Necronomicon ? On ne sait quasiment rien du contenu. Tout est suggéré et ça ne fait qu'attirer encore plus la curiosité, ça ne fait qu'alimenter encore plus ce qui est devenu, il faut le reconnaître, un mythe. Et Lovecraft a beau sembler "regretter" l'ampleur du phénomène, il l'alimente lui-même en distillant, ici et là, des indications sur les endroits où seraient conservés les derniers exemplaires : les archives secrètes du Vatican, les réserves secrètes du British Museum, à l'université de Lima au Pérou, à l'université de Buenos Aires en Argentine, à la Bibliothèque d'Harvard ou encore à la Bibliothèque nationale de France...

Il fallait s'y attendre : le livre a beau ne pas exister, voici qu'apparaissent des faux, créés de toutes pièces, principalement par des fans du maître de Providence. Le premier est écrit par Donald A. Wollheim, jeune fan de Lovecraft, qui propose ainsi la traduction du texte grec, en 1930. Lovecraft n'est mis au courant qu'en 1936 et s'amuse de cette initiative, écrivant qu'il faudra qu'il l'achète. Dans les années 1940, c'est un autre fan, Fred L. Pelton, qui propose une traduction en anglais de la version latine par le baron Frederic Ier de Sussex en 1598. Dans les années 1970, un groupe de fans américains très actifs, l'Ordre ésotérique de Dagon, s'organise en maison d'édition amateur et propose l'ouvrage, par correspondance. Du cercle restreint des auteurs, le Necronomicon touche alors le grand public. Aujourd'hui, il existe sans doute autant d'exemplaires et de versions du fameux ouvrage qu'il existe de fans.

Le Necronomicon s'est depuis invité au cinéma, à la TV, dans la musique et bien sûr la littérature (un nombre impressionnant d'auteurs d'épouvante, de gothique et d'horreur y font mention ou s'en sont inspirés). Ce livre fictif est devenu une œuvre à part entière de Lovecraft, avec son histoire, ses personnages, où l'on croise des poètes, des papes, des occultistes comme Aleister Crowley (voir sujet consacré dans Les terres de l'étrange) ou encore des sociétés secrètes ésotériques comme la Golden Dawn... Un univers entier gravite autour de ce livre imaginaire et continue à faire rêver, voire fantasmer certains.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Ven 21 Avr - 7:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
cdang

cdang


Masculin Messages : 1484
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

LE NECRONOMICON (Lovecraft) Empty
MessageSujet: Re: LE NECRONOMICON (Lovecraft)   LE NECRONOMICON (Lovecraft) Icon_minitimeJeu 20 Avr - 15:23

Reste à mentionner à ce brillant exposé le nom original du livre, al Azif — العزيف, même si Lovcraft lui-même ne l'a jamais écrit en arabe — (rien à voir avec saint Pierre).
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE NECRONOMICON (Lovecraft) Empty
MessageSujet: Re: LE NECRONOMICON (Lovecraft)   LE NECRONOMICON (Lovecraft) Icon_minitimeJeu 20 Avr - 16:43

Effectivement, dans l'histoire du livre imaginé par Lovecraft, le Necronomicon se nommait d'abord Kitab al azif, "Le livre du musicien". En arabe, Al Azif fait référence au bruit que produisent les insectes la nuit mais aussi, dans les mythes, aux cris des djinns.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE NECRONOMICON (Lovecraft) Empty
MessageSujet: Re: LE NECRONOMICON (Lovecraft)   LE NECRONOMICON (Lovecraft) Icon_minitimeVen 21 Avr - 0:34

Voyageur Solitaire a écrit:

C'est donc Lovecraft qui invente de toutes pièces ce fameux livre, auquel il est fait référence pour la première fois en 1921, dans la nouvelle La cité sans nom.

Je sais que ce n'est qu'une œuvre fictive, que tout est né dans l'imagination de Lovecraft, mais tout est tellement bien décrit que j'ai toujours eu envie d'y croire.

De même que cette "cité sans nom" : Irem, nommée aussi la cité des piliers. Je me suis toujours plu à croire que cette cité ancienne existait réellement, quelque part, dans les sables du désert de l'Arabie.

C'est la force de la littérature. Nous proposer une alternative à un monde qui est finalement d'une banalité atroce.

Et je comprends parfaitement tous ceux qui sont pris de passion pour s'inventer une quête de ce Necronomicon. Ça a le mérite de pimenter l'existence.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE NECRONOMICON (Lovecraft) Empty
MessageSujet: Re: LE NECRONOMICON (Lovecraft)   LE NECRONOMICON (Lovecraft) Icon_minitimeVen 21 Avr - 7:03

Pour Irem, elle aurait réellement existé, aurait été abandonnée par ses habitants et recouverte par les sables. Après, il est très difficile de se faire une idée entre réalité archéologique et la légende.
On en parle ici :

https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/t563-iram-aux-1000-colonnes
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5589
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE NECRONOMICON (Lovecraft) Empty
MessageSujet: Re: LE NECRONOMICON (Lovecraft)   LE NECRONOMICON (Lovecraft) Icon_minitimeVen 21 Avr - 17:48

Il y a même une occurrence de cette cité dans le Coran.

Mais bon, ça n'en fait pas une preuve fiable qui tendrait à prouver son existence réelle.

Ceci dit, c'est comme l'Atlantide, même si l'on sait que cela n'a pas existé, toutes les légendes, les rêves, que l'on s'est imaginé autour de ces lieux mythiques sont si captivants qu'au final, on serait peut-être déçus si on en découvrait des vestiges réels.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé





LE NECRONOMICON (Lovecraft) Empty
MessageSujet: Re: LE NECRONOMICON (Lovecraft)   LE NECRONOMICON (Lovecraft) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE NECRONOMICON (Lovecraft)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» H.P LOVECRAFT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Epouvante :: H. P Lovecraft-
Sauter vers: