AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

 

 Arthur Charles Clarke

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
cdang

cdang


Masculin Messages : 1484
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeMar 7 Déc - 12:15

Arthur C. Clarke (1917-2008) est un auteur britannique de science-fiction.

Arthur Charles Clarke Arthur_C._Clarke_%281982%29

Connu du grand public pour avoir co-écrit 2001, l'odyssée de l'espace avec Stanley Kubrick entre 1964 et 1968, il est le chef de file de la science-fiction dite hard science, une s.-f. cherchant la vraisemblance scientifique. Ici, pas de pouvoirs paranormaux, on se projette dans le futur et chaque élément merveilleux provient d'un progrès scientifique et technologique. Il a commencé à publier pendant « l'âge d'or de la s.-f. » (1930-1950) et fait partie des « trois grands » (big three) auteurs de s.-f. britanniques (avec Robert Heinlein et Isaac Asimov).

Il a aussi été un écrivain scientifique — il a notamment publié l'idée de satellites géostationnaires (c.-à-d. fixes par rapport au sol) dans les années 1940 — et homme de médias (à l'époque, on disait présentateur télé).

Il a énoncé trois lois, dont la dernière est sans doute la plus célèbre :
  1. « Quand un savant reconnu mais vieillissant estime que quelque chose est possible, il a presque certainement raison ; mais lorsqu'il déclare que quelque chose est impossible, il a très probablement tort. »
  2. « La seule façon de découvrir les limites du possible, c'est de s'aventurer un peu au-delà, dans l'impossible. »
  3. « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »


Pour le reste, je vous renvoie vers :
  • ses pages officielles : http://arthurcclarke.org/ et https://www.clarkefoundation.org/ ;
  • sa fiche Wikipédia ;
  • sa fiche NooSFere ;
  • sa fiche SciFiUniverse.


Dernière édition par cdang le Mer 9 Fév - 9:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
cdang

cdang


Masculin Messages : 1484
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeMar 7 Déc - 12:20

À titre personnel, je l'ai découvert car ma maman le lisait. J'ai présenté 2001 (1968) en fiche de lecture en 5e puis j'ai lu 2010 qui venait de sortir (1982). La Cité et les astres (1956) m'a plongé dans des affres métaphysique — ces citoyens qui numérisent leur esprit pour se réincarner plus tard, brrrr — et de Rendez-vous avec Rama (1973), je garde le souvenir d'une exploration sympathique mais un peu veine (j'aurai sans doute préféré quelque chose à la Alien Laughing ).


Dernière édition par cdang le Dim 12 Déc - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2377
Date d'inscription : 09/12/2012

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeDim 12 Déc - 11:39

J'ai lu le premier Rama et Terre planète impériale il y a fort longtemps ; deux des 4 Odyssées ; le recueil de nouvelles Avant l'Eden et la série de livres coécrite avec Paul Preuss, Base Venus (je pense qu'il était davantage caution éditoriale qu'auteur sur ce coup là). J'aime assez peu ses romans. Il faudrait que je le relise, mais son style ne semble pas convenir. Alors que ses nouvelles, elles, sont très bonnes.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
cdang

cdang


Masculin Messages : 1484
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeVen 8 Sep - 12:42

VIC a écrit:
Si on tape sur la toile Arthur c Clarke et pédophilie et on tombe sur un article très inquiètant, repris par plusieurs journaux. Ça remonte à 1998 et je me souviens en avoir entendu parlé aux infos à l'époque.

Je ne connaissais pas cette polémique.

Il a manifestement démenti ces propos (Libé, 3 février 1998) et a été blanchi par la National Child Protection Authority srilankaise (ABC*, 23 mars 2008).

*Australian Broadcasting Corporation
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeSam 9 Sep - 16:03

Merci pour ces liens. Très sale rumeur en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2377
Date d'inscription : 09/12/2012

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeDim 24 Sep - 14:07

Je ne vais pas développer, mais d'une manière générale [attention, ce générale est très important], il faut – de mon point de vu – déconnecter l'homme/la femme de l'écrivain/l'écrivaine. Et je dis bien déconnecter et pas séparer. On ne peut pas séparer un individu de son travail ; c'est une entité à part entière. Mais on peut les placer sur des registres différents. Parce que si on va fouiller dans le passé des uns et des autres, on finira forcément par trouver des trucs pas reluisants. À quel moment on dira : là, c'est bon ? Et qui le dira ? Surtout que les mentalités évoluant, un auteur respectable pourra finir aux Gémonies juste parce qu'il se conformait aux critères de son époque. Qui sait si dans 100 ans, on ne brûlera pas tous les livres de ces sales écrivains qui bouffaient de la viande. [Je précise que je raisonne surtout en terme de diachronie, la synchronie sur ces sujets étant bien trop volatile, sous le coups de toutes sortes de pressions.]

On pourrait ainsi rayer Villon, voleur ; D'aubigné, tueur de chrétiens ; Rousseau qui a abandonné tous ses enfants ; Verlaine qui tire sur son amant (tentative d'assassinat) ; Jean Genet, voleur qui fit du bagne ; Céline antisémite, etc. La liste est sans fin. Personne n'est parfait et certains auteurs, franchement moins que d'autres. Mais lorsqu'une œuvre se met à exister, elle dépasse son auteur, elle devient plus grande qui lui.
Or, résumer une vie à un moment ou à une seule facette, c'est justement dangereusement réducteur (on ramène à une spécificité), tout en estimant que sa propre morale surpasse celles des autres, alors que nous ne sommes, par certains aspects, pas forcément mieux, que nous seront aussi jugés par nos descendants et que celles et ceux que nous vilipendons ne sont pas des monstres complets : ils font sûrement de bonnes actions (réputées moralement comme telles), aiment leurs enfants, etc. Personne n'est ni tout blanc, ni tout noir.

Il y a aujourd'hui, exacerbé/mis en avant par des réseaux sociaux qui manquent bien souvent de finesse, mais qui sont aussi une belle force de projecteur, une espèce de double peine dans laquelle un artiste commettant et étant puni pour un délit, un crime, se voit en plus mettre au ban d'une communauté qui l'estimait ou, à tout le moins, le tolérait. Je pense par exemple à une Amber Heard qui – probablement – est rayée d'Aquaman 2 pour ses frasques judiciaires.
On pourrait citer de manière bien plus polémique et problématique Kevin Spacey, Roman Polansky, Pierre Palmade, ou, pour prendre un exemple moderne dont la page est à peu près écrite, Bertrand Cantat. Faut-il lui interdire définitivement le métier d'artiste alors que sa peine a été purgée ? Si oui, si vous êtes boulanger, que vous tuez votre compagne, que vous faites 10 ans de prison, vous ne pouvez plus redevenir boulanger ? Vous devez vous exiler ? Disparaître ? Votre droit à vivre est épuisé, sauf à vivre le plus misérablement et le plus anonymement possible ?

Il y aurait beaucoup à dire sur tout cela. C'est très complexe et imbrique le politique, l'humain et le social. Mais je pense que la vindicte populaire, le lynchage médiatique, le boycotte sont de mauvaises solutions qui n'aident en rien les causes, louables et nécessaires, qu'elles veulent défendre. Il faut se révolter, combattre les oppressions, dénoncer les actes et les comportements inacceptables, mais ni en faisant de la cancel culture (qui est de toute façon souvent impossible, et ne sera que temporaire) ni en mettant le public à l'index (ce qui est souvent contre-productif). Et de l'autre côté du spectre, ce sont aussi les méthodes des pensées autoritaires et arbitraires (pensons à Salman Rushdie) qui justement sont combattues.

Pour conclure, l'exacerbation que provoque le fait d'actualité, empêche bien souvent de remettre une œuvre dans la perspective de son contexte. À fleur de peau, il faut interdire, enfermer, supprimer, effacer. C'est ouvrir une boîte de Pandore, ce qui s'attache à vouloir rayer les conséquences sans s'occuper des racines du problème.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeMer 27 Sep - 5:05

Je suis globalement d'accord avec toi. Je m'étais posé la question notamment avec Céline et cela ne m'a pas empêché d'être captivé par Voyage au bout de la nuit...qui peut-être donnait des pistes pour éclairer ses choix politiques, mais c'est un autre débat.
Je pense que c'est un peu une affaire de sensibilité personnelle (éducation, culture, etc...) et qu'on n'est pas tous capable de dissocier un auteur de son œuvre.
Dans le cas de Clarke, c'est édifiant si cette affaire a été montée de toute pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitimeMer 27 Sep - 6:44

VIC a écrit:
cela ne m'a pas empêché d'être captivé par Voyage au bout de la nuit...

Pareil, ce bouquin m'a scotché, une claque dans la gueule.
A éviter en cas de déprime ou de dépression.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





Arthur Charles Clarke Empty
MessageSujet: Re: Arthur Charles Clarke   Arthur Charles Clarke Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Charles Clarke
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les odyssées de l'espace, Arthur C. Clarke (1951-1997)
» LE ROI ARTHUR
» LE ROI ARTHUR
» ARTHUR RACKHAM (1867-1939)
» CHARLES R. SAUNDERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Science Fiction :: Arthur C.Clarke-
Sauter vers: