AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) ...
Voir le deal
7.75 €

 

 KING KONG (les films)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeDim 7 Nov - 11:23

KING KONG (les films) King_111

(image : twitter.com)

Un personnage entré dans la légende du cinéma, gravé dans les mémoires par l'image d'un singe géant, juché au sommet d'un building newyorkais, une femme terrifiée dans une main, tandis que des avions tournoient...
Depuis les années 1930, King Kong a été adapté à toutes les sauces (avec plus ou moins de bonheur), repris par des générations d'artistes, image de la "bête" face à l'humain, du primitif face à la civilisation, voire de l'innocence de l'animal face à la perversité de l'humain. Et ne l'oublions pas, King Kong, c'est aussi une histoire d'amour, le mythe revisité de La Belle et la Bête.

Le film de 1933

KING KONG (les films) King10

(image : pinterest.fr)

C'est donc avec lui que tout commence.
Un film de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, qui soumirent leur idée à James A. Creelman et Ruth Rose pour écrire le scénario.
L'histoire ?
Un réalisateur, Carl Denham, mène une expédition sur une île perdue afin de tourner un film, une île se révélant être peuplée de créatures préhistoriques, au coeur d'une jungle étouffante. L'actrice principale, Ann Darrow, se fait enlever par des indigènes et est offerte en sacrifice à un gorille géant nommé Kong qui s'éprend de la jeune femme. Le marin Jack Driscoll va alors tenter de la sauver. Kong sera capturé, emmené en captivité à New York et exhibé comme bête de foire, comme "la huitième merveille du monde". Mais le singe géant se libère et part à la recherche de la jeune actrice, semant la désolation sur son passage.

KING KONG (les films) Kong10

(image : franceculture.fr)

Le film est long pour l'époque, 104 minutes, et Kong y apparaît assez tardivement. La première partie nous montre l'organisation de l'expédition, l'arrivée sur l'île, nous permet de faire connaissance avec les personnages principaux, leur caractère, leur personnalité. C'est l'occasion aussi de découvrir l'Amérique du début des années 1930, frappée de plein fouet par la Grande Dépression. Le film est pleinement en phase avec la littérature de son époque. Howard, Burroughs, les auteurs de Weird Tales et autres Pulps ont rempli leurs écrits d'îles mystérieuses et sauvages, de civilisations et de mondes oubliés, de créatures incroyables. Ceux qui lisaient ces extraordinaires aventures dans les Pulps de l'époque ne pouvaient être qu'enthousiastes en voyant ces récits "pour de vrai", sur grand écran. Le film fût d'ailleurs un énorme succès populaire et passa rapidement au statut de mythe. Au niveau des effets spéciaux et de l'animation, ce fût également une grande réussite pour l'époque. A noter que, malgré cette atmosphère littéraire favorable, l'histoire n'est pas l'adaptation d'un récit.

Il y a un lien également entre King Kong et Les chasses du comte Zaroff (voir sujet consacré) : c'est la même équipe qui tourna les deux films en même temps, utilisant les mêmes décors, le jour pour King Kong et la nuit pour Les chasses du comte Zaroff.

Pour l'anecdote, ce sont les deux réalisateurs du film qui jouent les pilotes qui vont abattre Kong, métaphore évidente du "monstre", tué par son propre créateur. Le singe géant, au départ, était simplement nommé "la Bête" mais la société de production imposa de lui trouver un nom. Ce fût donc Kong, du nom d'une localité en Côte d'Ivoire, auquel on rajouta "King" (roi). Le film, qui explosa son budget initial (de plus de 80%) fût littéralement charcuté au montage, avec de nombreuses scènes coupées, et il fallût attendre 1971 pour en voir la version complète.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeVen 12 Nov - 14:40

Excellent film.
La reprise de Jackson est également très bonne. J'adore la conception de Kong, et la manière dont sa personnalité est retransmise à l'écran.

Je suis assez déçu des relances du « personnage » dans le Monsterverse, simplistes à souhait, malgré une mythologie vraiment très intéressante. Ou pour le dire autrement, un fond qu'une forme ne parvient pas à exploiter.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeVen 12 Nov - 19:43

Pour moi King Kong c'est la version de 76 avec Jessica Lange et Jeff Bridges, la plus marquante à mes yeux en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeVen 12 Nov - 20:16

Je l'aime bien aussi mais la transposition "contemporaine" me gêne : le film se déroule dans les années 1970, la Grande Dépression est remplacée par la crise du pétrole, l'héroïne est la rescapée d'un naufrage, le final a lieu sur une des tours du World Trade Center... Un peu dommage de ne pas avoir respecté l'histoire originale (question de budget peut-être, recréer toute une époque doit coûter une fortune en décors, costumes, accessoires, véhicules...).
Mais c'est vrai qu'avec Jeff Bridges et Jessica Lange au casting plus John Barry à la musique, difficile de faire la fine bouche...

KING KONG (les films) Kong11

(image : themoviedb.org)

La version de Jackson est très bonne également, bien que trop hollywoodienne par moments et trop longue. Elle est surtout très fidèle au film original.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeVen 12 Nov - 23:00

Il y a un truc qui m'a toujours fait kiffer dans la version de Jackson, mais je dois bien reconnaître que c'est moi - ma façon de percevoir les personnages et de conceptualiser le rapport du héros à la société. C'est ce moment où Ann parvient à s'enfuir et qu'elle se fait prendre en chasse par le pseudo T-rex. Kong intervient et doit lutter contre trois T-rex. Alors, que les choses soient claires : il y a plein d'aspects de cette séquence que je n'aime pas, notamment la surenchère, parfaitement inutile à mes yeux, le bruitage des mâchoires, insupportables, le jeu de la balançoire, à la limite du ridicule, et surtout la fixette des T-rex pour une humaine tellement frêle que le moindre insecte géant serait plus nutritif, etc... Mais, vers la fin de la séquence, il y a ce moment absolument magique où Ann décide de se ranger du côté de Kong et où alors ce dernier se dresse et protège jusqu'à la mort cette Ann, scène qui a chaque fois me fait venir des frissons, parce que j'y vois la métaphore parfaite du super-héros, identique à celle de Beowulf, où l'être à la frange de la société se dresse pour la sauvegarder face aux forces du chaos qui sont là pour l'anéantir - ce qui pour moi est la raison même d'être du super-héros. Et Kong ici remplit admirablement son office. C'est - pour moi - la quintessence du super-héros, ce avec quoi peu de gens non seulement s'accordent, mais envisagent même seulement le concept. Raison pour laquelle d'ailleurs je suis vraiment béat devant le Snyder's cut parce que Snyder ne montre pas autre chose et qu'il a pour moi compris, saisi, ce que devait être le super-héros ... qui d'ailleurs souvent meurt à la fin.

Mais bon, cela reste ma vision personnelle de la chose.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeVen 12 Nov - 23:26

La version de Jackson est un remake de l'originale, celle de 76 est une transposition dans l'époque des 70's, et c'est je trouve une vraie réussite.

Perso je préfère ça à un remake calqué sur une première version. Et c'est je trouve hélas bien dans l'esprit de l'époque contemporaine, dans les 70's on osait prendre plus de risques.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeSam 13 Nov - 9:49

A ce sujet, j'ai du mal à me positionner.

J'ai un côté "gardien du temple" assez prononcé : quand il y a une oeuvre originale, j'apprécie qu'on la respecte, qu'on ne fasse pas n'importe quoi avec, qu'on ne la dénature pas.
En même temps, je peux beaucoup aimer une transposition si elle est bien faite et si elle suit le fil principal de l'original (ce qui est quand-même le cas pour cette version de 1976, réussie). C'est vrai que faire un remake pour faire un remake, on peut se demander où est l'intérêt. Sinon rendre hommage.

Un bon exemple pour moi (même si je sais que tu n'apprécies pas trop ce film), c'est le Dracula de Coppola : il est majoritairement très fidèle à l'original de Bram Stoker et en même temps, il offre une vision flamboyante, païenne, inattendue du personnage et du mythe. Mais comme tu l'as souligné, c'est un risque, faut pas se louper.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeSam 13 Nov - 19:25

C'est vrai que je n'ai jamais vraiment accroché au Dracula de Coppola, je reconnais ses qualités, mais ce côté trop humain, pas assez maléfique m'a fait sortir du film. J'ai toujours eu cette vision du vampire sanguinaire, l'incarnation du mal absolu, alors forcément...

Cela étant prendre des risques sur un personnage, un thème connu je ne suis pas contre, et parfois ça donne des grandes réussites.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitimeDim 14 Nov - 10:32

Les reprises ont toujours existé, même dans les années 70 ou 80. Le Scarface de De Palma est un remake, comme La mouche ou Les nerfs à vif ; ce dernier film étant pour moi prototypique. Je l'ai découvert à sa sortie et j'ignorais tout du film précédent. Réaliser quelques années plus tard que c'était une reprise fut un choc. Plus étrange, le Jamais plus jamais, reprise d'Opération tonnerre. Et on en avait déjà parlé : Le salaire de la peur et Le convoi de la peur ou, toujours une claque également, Running Man, reprise du Prix du danger de 63 dont Voyageur Solitaire nous avait vanté les mérites si je me rappelle bien. Bref, ce n'est pas un phénomène nouveau, les arts se nourrissant d'eux-mêmes.

Je n'ai donc en soi rien contre une reprise. C'est un exercice tout à fait légitime de relecture et d'adaptation d'un matériau de base - lui même parfois issu du cinéma ou d'un autre support, comme la littérature. Lorsque les jeunes d'aujourd'hui regardent un film, et malgré internet, il ne me paraît pas incongru d'avancer qu'ils se moquent pas mal de savoir s'il s'agit d'une reprise ou, s'ils le savent, d'aller voir l'original ... un peu comme moi dans les années 70, 80 et 90. J'avais adoré Running Man à l'époque parce que le film était pour moi nouveau et adapté à mes attentes de l'époque (couleur, action, musique, costumes et genre, bien sûr...) et à aucun moment, je ne me figurais qu'il s'agissait d'un remake. Et si bien souvent ces derniers s'adressent plus spécifiquement aux nouvelles générations afin de proposer un matériau qui leur soit adapté, rien n'empêche que celui-ci fasse mouche sur des générations moins jeunes, plus expérimentés, pourvu que le travail de reprise soit bien réalisé. Alors que l'on connait par cœur les histoires (et la thématique) de l'homme invisible conceptualisées dans le roman de Wells, j'avais bien apprécié l'une de ses nombreuses itérations cinématographiques (Wikipédia en recense une vingtaine), Hollow Man : l'homme sans ombre. Et le dernier en date, que je n'ai pas vu, Invisible Man, a aussi de bonnes critiques.

Je pense donc qu'il ne faut pas fermer la porte à une reprise juste sous prétexte que c'en est une, et laisser une chance au film et aux personnes qui s'y sont investis. On ne risque finalement, dans le pires des cas, qu'une déception, et dans le meilleurs des cas, qu'une bonne surprise.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





KING KONG (les films) Empty
MessageSujet: Re: KING KONG (les films)   KING KONG (les films) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
KING KONG (les films)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Tropa de Elite 2 - O Inimigo Agora É Outro [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries en général-
Sauter vers: