AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming CGM à 99€ (Appui-tête et oreiller lombaires – ...
99.99 €
Voir le deal

 

 LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitimeMer 28 Juil - 23:09

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_111

(image : viator.com)

Rio de Janeiro, la "ville merveilleuse" (une des plus belles villes au monde pour moi), n'offre pas que des plages, des maisons coloniales et des vues à couper le souffle. Prise entre l'océan et les montagnes, la belle offre également d'immenses espaces verts, donnant l'impression que la jungle a envahi la ville. C'est particulièrement le cas avec le parc de Tijuca.

Tijuca est plus qu'un parc, c'est une jungle urbaine, la plus grande au monde. C'est ce qui reste de la jungle primitive d'autrefois, avant l'arrivée des colons et qui s'est retrouvée progressivement enserrée par la ville. Même si en fait, l'histoire est plus complexe : c'est l'empereur du Brésil Pierre II qui, en 1861, alarmé devant la déforestation galopante au profit du développement de la ville et des grandes exploitations de café, décida d'une reforestation massive de l'endroit. Il s'agissait également de préserver l'approvisionnement de Rio en eau potable. La mission fût confiée au major Archer, puis à son successeur, le baron d'Escragnolle. En 13 ans, les deux hommes firent planter plus de 100 000 arbres. Les gouvernements successifs suivirent.

Aujourd'hui, Tijuca est devenu le poumon de Rio et un parc national, en plein coeur de la ville. Il s'étend sur 4000 hectares, prévient l'érosion des sols, diminue la pollution atmosphérique de la ville, fournit une partie de son eau potable grâce à ses nombreuses sources et offre aux habitants un formidable morceau de nature en pleine ville. On y trouve 71 espèces de mammifères et trois de primates sans oublier 300 espèces d'oiseaux. Il a été déclaré réserve de biosphère par l'UNESCO.
L'endroit alterne jungle sauvage et parc, on y trouve des grottes, des cascades, des aires aménagées et des endroits complètement sauvages. Le parc dévale des montagnes de 1000 mètres d'altitude et s'enfonce au coeur de la ville, alimenté par cinq rivières et de nombreuses cascades. Le tout en pleine ville, dans le quartier du même nom, accessible à pied, en bus, en voiture... La jungle à domicile. La coupure est immédiate : dès que vous y pénétrez, vous n'entendez plus et ne voyez plus la ville, vous êtes en pleine nature, avec le chant des oiseaux, le cri des singes, le bruissement des cascades.

On peut s'y promener, s'y reposer, s'y rafraîchir, visiter le jardin botanique ou faire de la randonnée. De nombreux sentiers sont prévus pour cette activité, Pedra da Gaeva, Pedra Bonita, Pico da Tijuca... Le premier est le plus difficile, nécessite une bonne condition physique et il est à éviter le soir (j'y reviendrai) mais vous serez récompensé par une vue époustouflante sur la ville :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_110

(image : whereinrio.com)

Vous pouvez également admirer la cascade Cascatinha Taunay avec ses 30 mètres de haut :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_311

(image : fuja.com.br)

Non loin, vous pourrez faire une pause devant une petite chapelle du XIXème siècle d'où partent de nombreux sentiers de randonnée (il y en a 200 !). Paresseux, singes hurleurs, perroquets et ocelots vous accompagneront ou vous regarderont passer avec indifférence...

La Vista Chinesa est un endroit inattendu, un kiosque édifié entre 1902 et 1906 pour rendre hommage aux chinois venus planter du thé au Brésil. Le point de vue depuis le pavillon est à ne pas manquer :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_410

(image : comptoirdesvoyages.fr)

Vous pouvez aussi vous baigner à Tijuca. Enfilez votre maillot et allez piquer une tête dans les bassins et sous les cascades ! Ou arpentez les rives du lac des fées ou de l'étang des solitudes...

Un point de repère ? La statue du Christ rédempteur, sur le Corcovado, à 700 mètres d'altitude : Tijuca entoure la colline de toutes parts :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_811

(image : comptoir.fr)

Attention, si vous rejoignez la statue à pied, le sentier est raide, il vaut mieux être en forme.

Le jardin botanique ? 8000 espèces de plantes et 600 d'orchidées, dans un cadre magnifique :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_611

(image : getyourguide.fr)

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_711

(image : tripadvisor.fr)

L'endroit idéal pour prendre un café et faire une pause, dans une ancienne demeure de 1840, le Parque Lage. Vous y trouverez également une bibliothèque de 32 000 volumes spécialisée sur la botanique. Depuis mon dernier passage, un herbier de 650 000 échantillons a été numérisé et disponible sur le Net.

Enfin, je vous conseille le vol en deltaplane, depuis le mon São Conrado. Pas donné mais planer au-dessus de la cité merveilleuse, ça n'a pas de prix ! Je l'ai fait et après toutes ces années, je n'en suis toujours pas revenu.

Tijuca, mode d'emploi

Tijuca est incontournable : la plus grande jungle urbaine au monde, en pleine ville, à portée de main.
- Pour atteindre la Entrada da Floresta, la porte d'entrée de la zone piétonne du parc, de nombreux bus sont à votre disposition. Le kiosque à renseignements est indispensable. Il faut savoir que sur l'ensemble du parc, seuls 100 kilomètres carrés environ sont aménagés et accessibles, à pied ou en voiture. C'est dans cet espace que se concentre la majeure partie des activités. Au-delà... c'est la jungle ! Interdite à la circulation et au public, protégée, surveillée.
- Respectez l'endroit : les cariocas sont très attachés à Tijuca et la respectent énormément, faites de même.
- Evitez les dimanches : le parc est pris d'assaut par les familles qui vont y pic-niquer, c'est vite infernal.
- Je vous conseille pour une première approche un tour en jeep avec un guide, avant de revenir et de découvrir l'endroit par vous-même. De nombreux hôtels en ville vous proposeront un tour du parc avec un guide. Si vous faites de la randonnée, ne quittez pas le sentier balisé et si vous partez seul, signalez votre présence aux Rangers avant le départ. Si vous tentez le sentier de Pedra da Gaeva, attention, c'est très physique, comptez 02h30 avant d'atteindre le sommet et d'être récompensé par une vue à couper le souffle sur Rio (et n'oubliez pas qu'il faut redescendre...).
- S'il fait chaud, prévoyez de l'eau en quantité, sous les frondaisons, la moiteur est vite étouffante.
- Evitez Tijuca quand il pleut : les pluies dans la région sont souvent violentes. Par contre, quand le parc est noyé dans la brume, c'est superbe.
- Le parc ferme au coucher du soleil.
Sécurité : il ne s'agit pas d'être parano, mais à Rio, il faut faire attention. C'est la seule ville où je suis resté sur mes gardes sans tomber non plus dans la psychose. Evitez absolument Tijuca la nuit : malgré la vigilance des patrouilles, l'endroit attire une faune dangereuse, bien différente de celle du parc, dès la nuit tombée. Même de jour, restez sur vos gardes car certains sentiers longent ou bordent des Favelas. Le mieux est d'être à plusieurs. Faites comme tout le monde : T-shirt, jean, tongs ou baskets touts simples, laissez à l'hôtel bijoux et appareils numériques. Ayez toujours au moins 50 reals sur vous : si vous vous faites attaquer, vos agresseurs ne supporteront pas de repartir les mains vides. Et surtout, donnez, ne jouez pas les héros.
La nuit, ne vous déplacez qu'en taxi et demandez bien au chauffeur de vous déposer devant votre porte.

Sachez aussi que Rio possède d'autres espaces verts superbes, comme Flamengo Park, Quinta da Boa Vista, Catacumba Park... Sans oublier Lagune, un immense lac salé au sud de la ville, relié à l'océan par un étroit canal, paradis des amateurs de sports nautiques. Vous en oublierez les plages...

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_312

(image : beautifulglobal.com)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: Re: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitimeJeu 29 Juil - 17:57

Merci pour cette découverte qui me fait revoir positivement ma vision de Rio. Jusqu'ici cette ville ne m'a pas attiré. Je ne suis pas plage. Je n'aime pas les megapoles. Et j'aime pas le Corcovado.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: Re: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitimeJeu 29 Juil - 18:53

Ha, Rio, ce ne sont pas que les plages, loin de là...
Niveau architecture, c'est un régal avec des quartiers entiers de vieilles maisons coloniales, comme Santa Teresa :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_113

(image : mywanderlust.pl)

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_212

(image : freewalkertours.com)

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_313

(image : olhares.com)

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_411

(image : pinterest.fr)

Loin de la frime de Copacabana et Ipanema, un quartier bohème, avec d'étroites ruelles pavées montant à l'assaut des collines, parsemées de vieilles maisons coloniales restaurées, de bouquinistes, de petites boutiques colorées, sans oublier son vieux tramway jaune, le Bonde, auxquels les habitants sont très attachés...

Malheureusement, Santa Teresa a changé... Le quartier est devenu bobo à mort en certains endroits, les prix des loyers ont explosé, les petites boutiques de bric et de broc ont progressivement fait place à des galeries chic... Santa Teresa résiste encore, certains cariocas tentent de préserver l'âme de "Santa" comme ils le nomment affectueusement mais c'est difficile. C'est encore le moment d'y aller, d'y loger chez l'habitant ou dans une petite Guest House, de flâner dans les ruelles, mais ça change vite.  Attention, le quartier est excentré, c'est d'ailleurs ce qui l'a préservé un bon moment du tourisme de masse. Niveau sécurité, ne pas se laisser endormir par le charme des lieux : si vous rentrez tard, prenez un taxi et demandez-lui de vous déposer devant votre porte.

Beaucoup de Street Art aussi, de murs peints. Et puis, le fameux escalier Selaron, 215 marches entièrement décorées de carreaux de faïence colorés :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_5_10

(image :travel.sygic.com)

Rio a beaucoup à offrir.
Le site est exceptionnel, la baie est magnifique, la ville coincée entre l'océan et les montagnes, perdue en pleine jungle. C'est vrai, il y a le côté frime, fric, les mecs canons et les filles superbes qui paradent le long du front de mer. C'est vrai, c'est une ville hédoniste, très sportive, avec le culte du corps. Mais pour ceux qui cherchent et qui s'éloignent des plages, Rio réserve de jolis coins et de belles surprises... Flamengo ou Catete surtout sont des quartiers agréables aussi, abordables et assez tranquilles.
Catete a l'avantage d'être sûr, pourvu de deux commissariats, et l'architecture est très agréable, les prix modérés.

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_612

(image : br.pinterest.com)

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Rio_1111

(image : flickr.com)

On peut aussi quitter la ville et trouver plus loin au sud, le petit port de pêche de Tarituba, authentique et chaleureux village aux maisons colorées, à la petite chapelle blanche, qui vous fera découvrir la douceur de vivre à la brésilienne. Un bon moyen de loger pas cher, dans un cadre superbe, tout en étant relativement proche de Rio et de ses plaisirs (4 heures de route quand-même mais ça vaut le coup, le bus est pas cher du tout si on n'a pas de voiture).
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: Re: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitimeMer 4 Aoû - 10:30

Retour à Tijuca.

Une vue satellite qui permet de voir (en vert) la superficie du parc, par rapport à la ville de Rio :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Tijuca10

(image : news.mongabay.com)

L'entrée principale du parc, en plein coeur de la ville :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Tijuca13

(image : Halley Pacheco de Oliveira)

La cascade de Taunay :

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Tijuca14

(image : gringo-rio.com)

C'est la première que vous verrez, elle se situe à 500 mètres à peine de l'entrée. Haute de 30 à 35 mètres, elle est par contre interdite à la baignade. Attention, elle n'est pas accessible en permanence : le soir, vers 17h00, l'accès est condamné pour la nuit jusqu'au lendemain à 08h00. Afin de la préserver, on l'observe depuis une sorte de belvédère en bois.

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Tijuca16

(image : tourrj.com)

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Tijuca15

(image : skyscrapercity.com)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: Re: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitimeMer 4 Aoû - 21:57

J'aime beaucoup ce concept de forêt dans la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: Re: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitimeMer 4 Aoû - 22:55

Le fameux poumon vert de Rio, dans une mégapole comme Rio c'est vraiment étonnant, d'autant que cette forêt est vaste et grande ce qui rend cet environnement encore plus fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: Re: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitimeJeu 5 Aoû - 6:55

C'est clair.
A l'époque, quand je suis arrivé là-bas, j'en avais entendu parler mais sans plus, j'avais Central Park en tête comme idée. Autant dire que je suis tombé de haut.

J'ai oublié de le dire mais je précise que l'entrée est bien sûr gratuite. Les sentiers sont très bien balisés et entretenus. Pour ce qui est des animaux, c'est quitte ou double : on peut voir des paresseux, des singes, des toucans, de magnifiques papillons, des dizaines d'oiseaux... Ou rien du tout ! Nos amis les animaux sont ici chez eux et des fois, ils n'ont pas envie de se montrer, ce qui peut être frustrant. Les singes hurleurs sont assez surprenants avec les cris qui leur ont donné ce nom. Pour info, l'espèce avait disparu de Rio et a été réintroduite avec succès à Tijuca, ce qui explique que certains que vous croiserez portent un bracelet.
On peut se promener à vélo aussi mais il faut de bons mollets... Il peut faire frais en certains endroits malgré la moiteur tropicale. En général, il fait entre 3 et 5 degrés de moins qu'en ville dans le parc et l'air y est plus pur. Prenez un petit quelque chose à manger, d'autant plus que souvent, ça grimpe dur. Et prenez des chaussures confortables surtout. Vous avez un petit restaurant dans le parc, installé dans une ancienne maison d'esclaves. Rappel que Tijuca fût quasiment entièrement replantée et que ce furent à l'époque des centaines d'esclaves qui replantèrent les milliers d'arbres...

Si vous partez en promenade seul, les gardes vous demanderont un nom et un numéro de téléphone. Pas de couverture Internet dans le parc, pour des raisons de protection de l'environnement, hors de question de défigurer l'endroit avec des antennes.
Si vous choisissez un guide, c'est comme partout, choisissez-le avec soin. Vous éviterez ainsi le coup du "service minimum" fait en vitesse avant de passer au client suivant, chose qu'on trouve hélas partout.
Enfin, si vous avez peur au niveau sécurité, venez le dimanche ou pendant les vacances scolaires : plus de monde et surtout plus de familles, plus d'enfants, du coup, les éventuels enquiquineurs se font discrets.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Empty
MessageSujet: Re: LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)   LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LA JUNGLE URBAINE DE TIJUCA (Brésil)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Les jardins-
Sauter vers: