AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal

 

 LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5529
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 48
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Empty
MessageSujet: LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021)   LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Icon_minitimeJeu 28 Jan - 18:03

LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Le_tig10

Réalisé et écrit par Ramin Bahrani d'après l'œuvre originale de : Aravind Adiga, lauréat du prix Booker en 2008.

En exclusivité sur Netflix.

Synopsis : Balram Halwai raconte avec humour noir son ascension fulgurante de villageois sans-le-sou à entrepreneur prospère dans l'Inde moderne. Rusé et ambitieux, notre jeune héros parvient à devenir le chauffeur d'Ashok et de Pinky, qui viennent de rentrer d'Amérique. La société l'ayant formé à une unique fonction - celle de servir – Balram se rend indispensable aux yeux de ses riches maîtres. Mais après une nuit de trahison, il comprend jusqu'où ils sont prêts à aller pour le piéger et se protéger. Alors qu'il est sur le point de tout perdre, Balram se rebelle contre un système truqué et inégalitaire pour devenir un maître d'un nouveau genre.


Mon avis : S'affranchir de ses maîtres et ne plus être esclave, devenir maître à son tour. Quel qu'en soit le prix.
Tel est le message que nous envoie ce film.
Comme un tigre, sans pitié, frappe ton ancien maître et prend sa place. Certains trouveront cela immoral mais pour survivre dans la jungle, il est parfois nécessaire de faire abstraction de certains principes.
Un film qui, également, nous renvoie au visage des Occidentaux que nous sommes la réalité du monde d'aujourd'hui et la montée en puissance de l'Inde et de la Chine.
"L'avenir appartient à l'homme brun et à l'homme jaune" ... cette phrase, répétée par Balram dans ce film, reflète on ne peut mieux la réalité de ce que sera le monde du XXIe siècle. Jadis, dépassées et soumises aux maîtres européens, la Chine et l'Inde se sont aujourd'hui émancipées et sont quasiment les nouveaux maîtres des Occidentaux.
Je pense que l'on peut voir ce film comme une allégorie de l'Inde moderne en passe de dominer l'ancien monde.

Je lui mets 8/10
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Empty
MessageSujet: Re: LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021)   LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Icon_minitimeVen 29 Jan - 12:44

Mouais.
D'abord je ne souscris pas à l'idéologie présentée. L'avenir n'appartient certainement pas à une couleur de peau. Imagine les réactions sur le net si tu écrivais blanc à la place de brun ou jaune (n'importe quoi comme description des peuples et de leur société).

Ensuite, lorsque tu écris : « un film qui renvoie au visage des Occidentaux que nous sommes », tu présupposes de tes lecteurs. Comme je te l'ai déjà dit, ne t'assimile pas aux lecteurs et participants de ce forum. Tu es peut-être un Occidental, mais ce n'est sûrement pas le cas de tout le monde et chacun possède sa propre histoire et interprétation de son identité sociale et culturelle. Tu peux très bien avoir parmi nous, outre des personnes dites "de couleur", certaines qui ont des origines africaines, sud-américaines ou asiatiques. Tu crois qu'ils vont tous se reconnaître dans ce "nous" ? À titre personnel, j'avoue que j'en ai lentement ma claque de te reprendre sur ce sujet. La prochaine fois, je modère en supprimant les passages incriminés. Parle en ton nom, pas en celui des autres !

Enfin, si j'estime que montrer une révolte face à l'injustice, l'intolérance, l'esclavagisme moderne et de façon plus générale, face à des postures sociales héritées du XIXe siècle, c'est une très bonne chose ; renverser l'ordre établit pour en instaurer un qui écraserait les anciens "maîtres", ce n'est finalement que reproduire le système contre lequel on a combattu et qui fait de ceux-là mêmes qui se révoltent, les nouveaux tortionnaires. Alors je n'ai pas vu ce long métrage, mais la bande annonce (qui raconte tout le film) et tes commentaires montrent qu'il s'agit d'un film très culturel, ancré dans la réalité de l'Inde contemporaine, transposant les aspirations des plus pauvres/mal traités, à vivre comme les plus riches, les mieux lotis, ce qui est en fait un topos universel. Il y a toujours un plaisir réel à voir les méchants salauds morfler ; mais beaucoup moins, je trouve, quand il s'agit de prendre leur place. Et en fait, tant que l'on montre le parcours « amoral » du personnage, comme simplement un parcours pris au hasard, le film ne me pose aucun problème. C'est lorsque l'on décide d'en faire un exemple, un modèle, comme une solution, que cela se grippe. L'idéologie de révolte présentée s'assimile alors à un point de vue assez primaire et qui finalement est parfaitement expliqué en creux dans la bande annonce : "un par génération". Autrement dit, ce n'est pas cela qui va améliorer la condition de vie des plus indigents. Et cette idée cathartique de solution, de modèle, fait long feu. Bref, l'aspect pseudo-réaliste se heurte à la fiction et ne peut dès lors plus venir appuyer l'idée que devenir maître, cette idée directrice que tu soulignes, est une des réponses aux souffrances des exploités (mais la révolte pourrait peut-être être vue comme un bon point de départ - tout dépend des circonstances et du contexte social).

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Empty
MessageSujet: Re: LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021)   LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Icon_minitimeVen 29 Jan - 13:31

Que l'Asie soit le nouveau centre de gravité du monde, j'aurais tendance à dire oui.
Qu'elle soit pour autant la maîtresse du monde, n'allons pas trop vite...

De ce que j'en sais ou en ai entendu, l'Inde (puisqu'on en parle ici) a déjà du mal à se dominer elle-même : un pays immense, avec une diversité ethnique et religieuse énorme, des disparités sociales insondables, déjà en milieu urbain et ne parlons pas des différences entre villes et campagnes. On peut rajouter les problèmes environnementaux, l'analphabétisme, la corruption, les violences faites aux femmes, le travail des enfants... La Chine a ses propres problèmes aussi me semble-t-il, de même que bien d'autres pays d'Asie (le film Parasite nous montre bien l'écart entre population défavorisée et aisée dans une Corée du Sud où l'envers du décor semble bien moins brillant que la façade). Et en ce moment, on a en plus un méchant virus qui est en train de remettre les pendules à l'heure pour tout le monde...

De ce que je vois du film, on est dans un cercle restreint, urbain, avec un villageois qui s'intègre à une bourgeoisie occidentalisée et "moderne", même si c'est par des moyens pas toujours recommandables. Pourquoi pas. De là à étendre son histoire à un pays entier, à en faire le sentiment de tout un peuple, faut peut-être pas exagérer... "L'avenir appartient à l'homme brun et à l'homme jaune", c'est l'opinion du personnage. Encore une fois, l'étendre à un peu plus de 1 milliard d'indiens, c'est aller vite en besogne.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Empty
MessageSujet: Re: LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021)   LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Icon_minitimeVen 29 Jan - 18:46

Voilà, c'est ça. Tant que l'on reste au niveau du personnage, aucun soucis. Les arrivistes sont légions dans les films. C'est de sembler vouloir en faire une mécanique de modèle pour dénoncer un système (tout dénonçable qu'il soit) qui me paraît plus problématique ; d'autant que je pense qu'avec ce qui va nous arriver dans la gueule d'ici à la fin du XXIe siècle, les priorités des uns comme des autres auront changé - mais là, je dévie du sujet. Nonobstant tout cela, le film est peut-être effectivement très bon - je ne l'ai pas vu.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Empty
MessageSujet: Re: LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021)   LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE TIGRE BLANC -- de Ramin BAHRANI (2021)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries en général-
Sauter vers: