AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 BARBARIAN QUEEN (1985)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

BARBARIAN QUEEN (1985) Empty
MessageSujet: BARBARIAN QUEEN (1985)   BARBARIAN QUEEN (1985) Icon_minitimeSam 24 Oct - 11:01

BARBARIAN QUEEN (1985) Queen_12

(Image : tvguide.com)

J'ai hésité à ouvrir un sujet sur Barbarian queen mais des films comme ça, on n'en verra plus avant longtemps et il m'apparaissait donc primordial de léguer aux générations futures un témoignage...

Apparu en 1985, réalisé par Hector Olivera, Barbarian Queen surfe de façon éhontée sur la vague des films Heroic Fantasy de l'époque.
A l'époque de l'empire romain (il faut le préciser car, soyons honnêtes, dans le film ça crève pas les yeux...), un paisible village est attaqué, ses habitants massacrés et les plus résistants emmenés en captivité pour devenir gladiateurs. Un groupe de survivantes va se forger, uni par une camaraderie toute féminine et par le désir de se venger.

Prêtes les filles ?

BARBARIAN QUEEN (1985) Queen10

(Image : imdb.com)

Alors oui, vous vous en doutez, avec ce film, nous entrons dans le monde merveilleux du nanar inimitable des années 80.
Et c'est pourtant dommage car Barbarian Queen n'est pas si mauvais. Du moins, on va dire que, comme ses actrices principales, il est plein de bonne volonté.
Les paysages sont beaux, niveaux costumes on a vu pire et la musique bien que basique remplit son rôle pour un film du genre. Les actrices sont, on l'a dit, pleines de bonne volonté et elles y croient, elles font de leur mieux, ça se voit. Certes, côté accessoires, les armes semblent avoir été achetées à "Tout pour la fête, déguisements en tous genres" mais bon... Et puis merde, un film de Fantasy au féminin, avec des héroïnes qui n'ont pas peur d'en remontrer aux garçons, ce n'est pas si courant. Avec en plus une illustration de Boris Vallejo pour l'affiche (affiche mensongère puisqu'on y voit cinq guerrières alors qu'elles sont quatre dans le film, passons...). Les effets spéciaux ? Ils ne vous décevront pas vu qu'il n'y en a pas.

Mais...
Niveau casting, on a clairement une brochette de canons, de bombasses en tenues sexy, tenues visiblement de piètre qualité vu le nombre de fois où elles craquent, se déchirent ou s'ouvrent pour laisser apparaître une paire de (jolis) seins. Vous l'aurez compris, on n'est pas dans un film féministe, on est dans un film hypersexualisé avec des héroïnes pulpeuses souvent les seins à l'air ou vêtues léger. Des héroïnes souvent attachées dans des poses lascives, voire violées aussi, ce qui nous vaut une scène mémorable où l'une d'elles parvient à se défaire de son bourreau en serrant son vagin si fort sur son pénis qu'il en fait un malaise (je n'invente rien).
Côté réalisation, on est en droit de se demander : "Y a-t-il un réalisateur dans la salle ?" Un film qui part dans tous les sens, avec de la castagne et de la baston toutes les cinq minutes, entrecoupées de scènes "intimistes" où nos belles discutent auprès du feu de la difficulté d'être femme en ces âges sombres (ou alors, elles se demandent ce qu'elles sont venues faire dans ce film). Au bout d'un moment, on se demande finalement si le film n'est pas tout simplement une adaptation Fantasy d'un film de cul.

Vous aussi ils vous ont engagé pour ce film ?

BARBARIAN QUEEN (1985) Underc10

(Image : manapop.com)

Bref ! En guise de film féministe, on a un merveilleux nanar qui fera hurler les féministes, avec un réalisateur qui en fait, s'est fait plaisir, nous livrant le cliché le plus usé de la Fantasy bas de gamme, prétexte à montrer une nuée de jolies donzelles à moitié dévêtues qui jouent avec des épées dans un univers de carton-pâte. On reste interloqué par ce film, se disant que, oui, il y a eu une époque où ça passait et où ça ne choquait personne. C'est dommage, on en est presque gêné pour les filles qui visiblement y croient et font ce qu'elles peuvent. D'ailleurs, la plupart des scènes sont très physiques (sans jeux de mots) et les filles se sont sérieusement entraînées pendant le tournage, apprenant des rudiments d'escrime, de tir à l'arc et à monter à cheval.
Un nanar réjouissant, à voir au moins une fois.

- Tu crois qu'on va l'avoir cet Oscar ?
- Je sais pas, c'est pas évident...

BARBARIAN QUEEN (1985) Queen_13

(Image : vocal.media)


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 25 Oct - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC


Masculin Messages : 4301
Date d'inscription : 18/01/2012

BARBARIAN QUEEN (1985) Empty
MessageSujet: Re: BARBARIAN QUEEN (1985)   BARBARIAN QUEEN (1985) Icon_minitimeSam 24 Oct - 22:51

Je ne le connaissais pas. Cela paraît totalement improbable aujourd'hui. Merci pour cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

BARBARIAN QUEEN (1985) Empty
MessageSujet: Re: BARBARIAN QUEEN (1985)   BARBARIAN QUEEN (1985) Icon_minitimeDim 25 Oct - 9:40

Je dirais même impossible.
Déjà, un film avec des nanas qui gambadent seins à l'air ou en string dans de nombreuses scènes et se font violer, le tout agrémenté de la mythique scène de torture avec l'héroïne qui serre le pénis de son bourreau entre ses cuisses pour l'immobiliser et le forcer à la libérer... Sans oublier l'une des filles qui, pour s'infiltrer chez l'ennemi, entre comme putain dans un bordel, ce qui nous vaut quelques fesses et nichons ici et là...

Un défilé de jolies guerrières au bustier fausse fourrure avantageux ou en string, la cuisse généreuse et le look "californienne oxygénée faisant du roller sur Malibu", qui font de leur mieux dans un film en roue libre, au budget aussi rétréci que leur string et dans des décors de carton-pâte foireux. Non, j'insiste, c'est à voir, ne serait-ce que pour savoir que ça a existé. Et que ça a marché puisqu'il y a eu un Barbarian queen II !
(J'aimerais voir le bêtisier aussi, ça doit être poilant)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2377
Date d'inscription : 09/12/2012

BARBARIAN QUEEN (1985) Empty
MessageSujet: Re: BARBARIAN QUEEN (1985)   BARBARIAN QUEEN (1985) Icon_minitimeDim 8 Nov - 14:36

Pourquoi effectivement ne pas y jeter un coup d'œil. M'enfin, bon..., d'un autre coté... Étonné, je suis, de voir qu'il n'est pas critiqué sur Nanarland.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





BARBARIAN QUEEN (1985) Empty
MessageSujet: Re: BARBARIAN QUEEN (1985)   BARBARIAN QUEEN (1985) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
BARBARIAN QUEEN (1985)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RAN (1985)
» GHOUL QUEEN (Webcomic)
» MARC CHAGALL (1887-1985)
» Natty Gann -- Jeremy KAGAN (1985)
» ENNEMY (ENNEMY MINE) 1985

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries Fantasy-
Sauter vers: