AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Empty
MessageSujet: LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte)   LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Icon_minitimeJeu 24 Sep - 15:57

Situé à Dendérah, c'est l'un des temples les plus magnifiques et mieux conservés de l'Egypte ancienne.

Consacré à Hathor, déesse de la joie, de la maternité, protectrice souvent symbolisée par la vache, il est assez récent par rapport aux autres temples puisque construit tardivement, le 16 juillet 54 avant J.C, sous le règne de Ptolémée XII, père de la célèbre Cléopâtre. Auguste, le premier empereur de Rome, en fera achever la construction sous son règne. Le premier empereur n'était pourtant pas très friand des cultes étrangers ("J'ai l'habitude de me prosterner devant les dieux et non pas devant des animaux") mais le culte d'Hathor était grandement assimilé à celui d'Isis, très populaire à Rome. Tibère, Caligula, Claude et Néron y laisseront également leur signature suite à des travaux.

Le sanctuaire principal, aujourd'hui et tel qu'il était sans doute à l'époque :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple10

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple11

(Images : passion-egyptienne.fr)

Ici, le Temple de la naissance, où était célébrée la naissance du dieu-enfant Horus, allaité par Hathor :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple12

(Image : passion-egyptienne.fr)

Sur le panneau de droite, on voit au centre la déesse donner le sein au jeune Pharaon. Au-dessus, une rangée d'uraeus, le cobra sacré, destinée à protéger le lieu de tout agresseur :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple26

(Image : Olaf Tausch)

Le kiosque de l'Union au Disque Solaire, où la statue de la déesse était exposée au soleil, afin d'être revivifiée par l'astre du jour :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple14

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple15

(Images : Djehouty)

Une stèle à l'effigie de Bès, le génie nain et barbu qui protégeait les femmes en couches :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple16

(Image : passion-egyptienne.fr)

Mais c'est bien le sanctuaire principal qui retient l'attention, avec ses 18 colonnes, chacune terminée par une figure de la déesse sur quatre faces, coiffée d'une imposante perruque nattée. Comme pour le kiosque du disque solaire, les visages de la déesse sont orientés vers les quatre points cardinaux. Malheureusement, ces effigies ont été martelées par des chrétiens qui rejetaient le symbole d'une déesse du plaisir et de l'amour...

L'ensemble est décoré avec une richesse incroyable. Il suffit, pour s'en persuader, de lever la tête vers le plafond, entièrement restauré en 2014 :

Agrandir, impérativement

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple13

(Image : Olaf Tausch)

Salle d'offrande, salle d'apparition, pronaos, naos (saint des saints), temple de la naissance d'Isis... Toutes les pièces ont gardé intacte une décoration colorée et magnifique, d'une minutie et d'un raffinement incroyables :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple17

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple18

(Images : flickr.com)

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple19

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple20

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple21

(Images : sailingstonetravel.com)

Même les escaliers qui mènent aux cryptes (au nombre de 12) sont ornés de processions et de files de personnages :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple10

Ici, une procession de prêtres apportant des offrandes à la déesse :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple22

En face, c'est le Pharaon en personne qui est à la tête du cortège des prêtres :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple23

(Images : beatricetravels.com)

Le moindre pan de mur est peint, sculpté, ornementé :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple24

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Temple25

Un temple magnifique, incroyablement conservé, dédié à la déesse aux oreilles de vache, Hathor, la protectrice, la maternelle, souvent représentée le sein nu, divinité de l'amour, de la joie, de la musique et du plaisir... Mais aussi un complexe astronomique, astrologique, où chaque bâtiment a son orientation bien précise, sans compter toute la cosmogonie égyptienne, l'Océan Primordial, les étoiles, l'univers, la naissance du monde, expliquée, déployée, à longueur de bas-reliefs et de peintures. Lieu initiatique aussi, avec onze chapelles, chacune dédiée à une divinité et neuf portes, symbolisant les neufs divinités incarnant les forces premières de l'univers. Lors des cérémonies, la statue de la déesse était présentée dans "la salle de l'apparition" sur une barque sacrée et la procession suivait un itinéraire précis, à travers portes et chapelles.

Sans oublier son joyau :

Le zodiaque de Dendérah

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Zodiaq10

(Image : Chatsam)

Il ornait le plafond de la chapelle dédiée à Osiris. Un bas-relief sculpté dans le grès, de 2,53 mètres sur 2,55 et entièrement sculpté en zodiaque.
Il représente :
- Les cinq planètes connues à l'époque : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne.
- Les douze constellations zodiacales qui sont sur une spirale partant du Cancer suivi, en sens inverse des périodes astrologiques, par les Gémeaux, le Taureau, le Bélier, les Poissons, le Verseau, le Capricorne, le Sagittaire, le Scorpion, la Balance, la Vierge et enfin le Lion.
- Onze autres constellations : Aigle, Bouvier, Cassiopée, Cheval (Petit), Cygne-Lyre, Dragon, Loup, Orion, Ourse (Grande), Ourse (Petite), Serpent.
- L'étoile Sirius.
- Deux éclipses, une de lune (ayant eu lieu en 52 avant J.C) et une de soleil (en 51 avant J.C).
L'ensemble est soutenu par un groupe de personnages, hommes et femmes, qui l'entourent comme un corps de ballet.

Ce chef-d'oeuvre artistique et astrologique est aujourd'hui au musée du Louvre. Une copie a été placée dans le temple.

Ici, une version colorisée montrant le zodiaque tel qu'il était à l'époque, peint de vives couleurs, comme l'ensemble du temple :

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Zodiaq11

(Image : Nataliya Gilmore)

Si cet ensemble architectural unique, à la fois grec, égyptien et romain, a été si bien préservé, c'est qu'il servît longtemps de refuge aux bédouins. Ces derniers venaient s'y réfugier à la nuit tombée et y installer leur bivouac, se sentant en sécurité derrière les murs imposants et les colonnes immenses. Puis c'est le sable qui a tout recouvert. A tel point que, lorsque le complexe fût découvert, il fallût des années pour le désensabler. Comme  Pompéi, préservée sous des mètres de cendres, le temple de la déesse est resté intact et préservé sous ses montagnes de sable et ses dunes...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3655
Date d'inscription : 18/01/2012

LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Empty
MessageSujet: Re: LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte)   LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte) Icon_minitimeJeu 24 Sep - 17:50

Merci pour cette belle découverte. Je n'ai pas souvenir d'avoir vu ce zodiaque au Louvre. Autant le voir sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
 
LE SANCTUAIRE D'HATHOR (Egypte)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA PISTE DES MYSTERES :: Le sanctuaire-
Sauter vers: