AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
159.99 €
Voir le deal

 

 SHERLOCK

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5529
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 48
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

SHERLOCK Empty
MessageSujet: SHERLOCK   SHERLOCK Icon_minitimeJeu 30 Juil - 20:04

SHERLOCK Sherlo10

Sherlock est une série télévisée policière britannique créée par Mark Gatiss et Steven Moffat et diffusée pour la première fois en 2010 sur la chaîne BBC One.

Produite par Hartswood Films et BBC Wales pour la BBC et WGBH Boston pour sa série d'anthologie Masterpiece, elle est une adaptation moderne des aventures de Sherlock Holmes écrites par Sir Arthur Conan Doyle, avec Benedict Cumberbatch dans le rôle-titre et Martin Freeman dans celui du docteur Watson.




Mon avis : Peut-être l'une des meilleures séries Sherlock Holmes depuis celle avec Jeremy Brett dans les années 80-90. L'idée est assez originale : transposer les aventures du célèbre détective londonien à notre époque. Et franchement je trouve cela très réussi. Chaque épisode est une aventure haletante, palpitante, digne de Conan Doyle où se mêlent à la fois la réflexion, le mystère et l'action.

Par contre la relation entre Holmes et Watson est peut-être un peu trop familière qu'elle ne l'était dans les aventures originales. Mais hormis cela, tout colle parfaitement et on prend plaisir à suivre ces nouvelles enquêtes.

Je lui donne un 9/10.

(Les trois saisons sont disponibles du Netflix)
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

SHERLOCK Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK   SHERLOCK Icon_minitimeJeu 30 Juil - 20:25

En général, j'aime les séries ou films qui réinventent un genre, un mythe, qui le dépoussière, comme le Dracula de Coppola. Mais il faut que ça reste dans un certain cadre quand-même. Un des charmes de Sherlock Holmes, c'est avant tout l'époque victorienne comme les années 1930 pour Hercule Poirot. Cette série est peut-être très bonne, je n'en doute pas, mais Sherlock Holmes sans son époque, c'est pour moi juste une histoire de détective, c'est aussi improbable que l'épouvantable Et si Conan foulait la terre au XXème siècle ?. Ou c'est comme imaginer Poirot avec un portable et tenant à jour sa page Facebook...
A la limite, s'il faut "bousculer" Sherlock Holmes, je me contente du film de Guy Ritchie qui propose un Holmes asocial, bagarreur, drogué, pas loin de l'anti-héros quelque part. Et encore, Guy Ritchie ne bouscule pas trop le mythe car le vrai Holmes, celui des livres, est un type inquiétant, ambigu, drogué et pas si fréquentable, bien loin de l'imagerie traditionnelle du type avec sa casquette écossaise, sa pipe et sa loupe.

Pour ce qui est de la familiarité entre Sherlock et Watson, au-delà du vouvoiement et du langage de l'époque victorienne, dans les histoires écrites, autant que je me souvienne ils forment un vrai couple (en tout bien tout honneur) : ils vivent ensemble, habitent le même appartement et je crois, si ma mémoire est bonne, qu'ils dorment même ensemble (chose incongrue aujourd'hui mais courante à l'époque). Ils sont tout à fait dans le moule de ces couples masculins, Tintin et Haddock, Blake et Mortimer, Spirou et Fantasio, James West et Artemus Gordon, Batman et Robin et tant d'autres. Pendant longtemps, ces couples de héros masculins vivant de façon presque maritale et où les femmes ne faisaient que passer, furent la norme.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5529
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 48
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

SHERLOCK Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK   SHERLOCK Icon_minitimeJeu 30 Juil - 21:43

Voyageur Solitaire a écrit:
En général, j'aime les séries ou films qui réinventent un genre, un mythe, qui le dépoussière, comme le Dracula de Coppola. Mais il faut que ça reste dans un certain cadre quand-même. Un des charmes de Sherlock Holmes, c'est avant tout l'époque victorienne comme les années 1930 pour Hercule Poirot. Cette série est peut-être très bonne, je n'en doute pas, mais Sherlock Holmes sans son époque, c'est pour moi juste une histoire de détective, c'est aussi improbable que l'épouvantable Et si Conan foulait la terre au XXème siècle ?. Ou c'est comme imaginer Poirot avec un portable et tenant à jour sa page Facebook...

En fait, j'étais un peu sceptique avant de découvrir cette série. Pour moi, oui, "Sherlock Holmes" c'était le Londres victorien, le XIXe siècle... et puis, au fond, je me suis dit : mais Conan Doyle a écrit un héros de son temps ; s'il avait vécu dans les années 20, il aurait probablement écrit les mêmes histoires. Et en fait c'est ça : Sherlock Holmes peut s'adapter à l'époque où il vit. Déjà, parce que c'est un héros imaginaire. Ensuite parce qu'il n'y a pas réellement de marqueur temporel. On peut prendre le personnage de Holmes et l'adapter à toutes les époques.

Au fond, Hercule Poirot, c'est un peu un Sherlock Holmes des années 1920.

Après oui, il y a le charme de l'époque, c'est vrai. Mais quand même, c'est pas mal foutu cette série. Qui, de plus, est quand même écrite par Steven Moffat, également scénariste du Doctor Who[i].

Ce que j'aime bien, c'est de voir ce Sherlock Holmes "moderne" confronté aux gadgets de notre époque. Je me suis souvent imaginé ce qu'auraient pu donner de telles aventures si elles avaient été écrites à notre époque.

A la saison 2, il y a même un épisode intitulé "Les Chiens de Baskerville" qui rappelle l'histoire d'origine mais en plus fantastique, c'est assez bien travaillé, je trouve :

Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

SHERLOCK Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK   SHERLOCK Icon_minitimeJeu 30 Juil - 21:56

Au fond, Hercule Poirot, c'est un peu un Sherlock Holmes des années 1920.

Là, je ne suis pas d'accord : les deux personnages sont trop différents, physiquement et caractériellement. Holmes est un type aventureux, drogué, iconoclaste, en proie à des angoisses, un certain mal de vivre, Watson lui apportant une certaine stabilité, un équilibre. Poirot est un bourgeois maniaque et méticuleux, vaniteux et imbu de sa personne, profondément croyant, pétri par les codes et les usages de sa classe sociale.
Ils ont certes en commun la déduction, le sens de l'observation, une certaine intelligence, une mémoire redoutable mais je dirais que c'est le lot de la plupart des détectives. Si ces deux-là avaient pu se rencontrer, je parie que Poirot n'aurait pas trouvé Holmes très fréquentable et que Holmes aurait vite trouvé Poirot insupportable...

Pour en revenir à cette série, disons que je ne vois pas ce que le transfert de Holmes à notre époque peut apporter, quelle plus value ça peut donner au personnage.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5529
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 48
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

SHERLOCK Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK   SHERLOCK Icon_minitimeVen 31 Juil - 9:24

Voyageur Solitaire a écrit:

Ils ont certes en commun la déduction, le sens de l'observation, une certaine intelligence, une mémoire redoutable mais je dirais que c'est le lot de la plupart des détectives. Si ces deux-là avaient pu se rencontrer, je parie que Poirot n'aurait pas trouvé Holmes très fréquentable et que Holmes aurait vite trouvé Poirot insupportable...

Oui, bien sur, c'est au niveau du talent d'investigateur que je comparais les deux personnages. Mais évidemment sur le caractère, ils n'ont rien en commun. Autant on a envie de partager une tasse de thé avec Hercule Poirot autant il est difficile de se lier d'amitié avec Holmes, tant il est "particulier" et insupportable à vouloir toujours se présenter comme faisant partie d'une élite. D'ailleurs, il le dit même à Watson dans une nouvelle : "Je suis un cerveau, Watson, le reste de mon corps n'est qu'un appendice".

Même Watson est souvent décontenancé par les réparties et l'attitude de Holmes.

En effet, Poirot est beaucoup plus sympathique, plus chaleureux, plus agréable même et on se sent plus proche de lui que Holmes.


Citation :
Pour en revenir à cette série, disons que je ne vois pas ce que le transfert de Holmes à notre époque peut apporter, quelle plus value ça peut donner au personnage.

Ben disons que les aventures de Conan Doyle comportait déjà son lot de mystère au coeur des intrigues et Holmes résolvait ses enquêtes avec le concours de son observation, de sa logique et aussi, parfois, de la science.
Je pense que les scénaristes de la série ont voulu voir ce que cela donnerait si on mettait Holmes au XXIe siècle, avec un smartphone, un laboratoire moderne et tous les moyens numériques à sa disposition pour accomplir son job de "détective consultant" au sein de Scotland Yard.

C'est ce qui me plait dans cette série.

Sherlock Holmes de Conan Doyle, c'était déjà un personnage un peu "geek" en son genre quand on y repense.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

SHERLOCK Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK   SHERLOCK Icon_minitimeSam 1 Aoû - 10:55

Pour moi aussi, difficile d'imaginer Holmes exporté à notre époque, ça me semblerait incongru tant il est associé à l'époque Victorienne. On pourrait transposer son réseau de gamins des rues en vigilants des réseaux sociaux, ça n'aurait pas la même saveur.
Du coup, curieux de voir quand même cette transposition, surtout qu'on m'en a dit du bien.

Gorak a écrit:


Ben disons que les aventures de Conan Doyle comportait déjà son lot de mystère au coeur des intrigues et Holmes résolvait ses enquêtes avec le concours de son observation, de sa logique et aussi, parfois, de la science.

Observation et science (comme outil), oui bien sûr.
Mais logique, je dirai logique de façade uniquement. Conan Doyle est un prestidigitateur avec la supposée logique de Holmes, il fait dans le sensationnel, le raisonnement de Holmes a quelque chose de magique. En le décortiquant, on découvre bien souvent une chaîne de raisonnement qui peut sembler logique mais qui part d'un présupposé bancal, voire faux. C'est tout le talent de Doyle de faire croire au génie imparable de Holmes, alors qu'en fait, ses déductions sont très souvent "non scientifiques".

C'est d'ailleurs assez amusant de voir que dans le célèbre jeu de plateau Sherlock Holmes détective conseil, Holmes trouve des solutions en 3 coups comme par magie en négligeant d'emblée toutes les autres fausses pistes au détriment de la logique pure, du diagnostic différentiel. En réalité, on a l'impression qu'il connaît déjà le résultat de manière instinctive. Mais aucun enquêteur digne de ce nom ne négligerait d'autres (fausses) pistes qui sont tout autant plausibles. En cela, Holmes est presque irrationnel. On a donc presque un paradoxe : Holmes apparaît comme un maître du rationnel logique, alors qu'il en est plutôt à l'opposé. Voilà pourquoi je parle de prestidigitation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





SHERLOCK Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK   SHERLOCK Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
SHERLOCK
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries en général-
Sauter vers: