AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal

 

 GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Empty
MessageSujet: GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI   GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Icon_minitimeDim 19 Avr - 18:11

GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI

Jean-Philippe Jaworski a publié en 2007 un premier recueil de nouvelles de fantasy salué par la critique, Janua Vera).
En 2009, il publie un premier roman, Gagner la guerre, qui remporte le Prix Imaginales dans la catégorie « Roman francophone ».
Ces deux livres se déroulent dans le Vieux Royaume, un univers de fantasy où la magie est assez peu présente, quoique puissante, et qui puise largement son inspiration dans le roman de cape et d'épée et le roman historique (Renaissance italienne). Un troisième ouvrage se passe encore dans le même monde, lui aussi un recueil de nouvelles (Le Sentiment du Fer).

Mon avis (pas de divulgâchage) :

Bluffant !
Depuis que ce livre a reçu son prix en 2009, il m'a fallu du temps pour le commencer : au fil des ans, une personne m'en a parlé, puis une autre. Une espèce de bouche à oreilles dans le milieu des initiés (n'y voyez pas d'allusion à la Guilde des Chuchoteurs). Pour faire court, j'ai été soufflé. Je n'ai pas été autant surpris par un livre français de SF ou de fantasy de ce niveau depuis la Horde du Contrevent. C'est du très costaud.

Le cadre : une cité-état ressemblant à Venise, sans les canaux, gangrénée par des intrigues politiques aux allures du Sénat Romain.
Le tout s'intégrant dans un univers bien plus vaste : l'auteur es en effet rôliste depuis 1983 et auteur de jeux de rôles (Te deum pour un massacre...).
On découvre donc un univers très riche rôlistiquement : pseudo Venise en guerre avec un royaume arabe, diverses régions frontalières plus ou moins développées. Le tout remué encore par les conséquences des guerres qui ont eu lieu 200 ans avant. Bref, un univers cohérent, on sent qu'on ne découvre qu'une partie infime de l'iceberg, dont on se dit que les parties immergées ont du être l'objet de campagnes de JDR crées par l'auteur.

Fantasy ? Oui mais très loin des stéréotypes. Alors certes on peut y croiser quelques Nains (rares) et Elfes (rares aussi) mais ils sont quasi absents dans certaines régions.
Magie ? Oui aussi, mais attention, on est plus proche de la magie antique, notamment divinatoire, et d'une "sale" magie nécromancienne : dark fantasy façon Clark Ashton Smith plutôt. Même si d'autres formes de magie existent aussi. La magie est l'apanage de quelques élites et ne court donc pas les rues.

Le héros : un tueur à gage qui a roulé sa bosse. Le récit est écrit à la première personne.
Le style : de très haute volée. Fourmille de vocabulaire emprunté aux civilisations romaines, antiques, médiévales. C'est clair, les puristes aimeront se munir d'un dictionnaire à portée de mains pour découvrir le sens des nombreux mots inconnus, mais qui sonnent justes et ne sont pas là pour frimer. En bonus, on aura droit à un argot particulièrement fleuri à quelques reprises. Ce choix des mots évocateur et propice à l'imaginaire me fait penser qu'on est encore une fois dans un univers rôlistique avec son propre vocabulaire.

Le genre : Imaginez une cité fantastique Italienne, sur fond le fantasy, où Machiavel et ses hommes de main chargés des basses besognes. Cela peut être sauvage. C'est souvent très cru, très brut, très ancré dans le réel. On est pas dans l'épique flamboyant du spectaculaire gratuit. On est dans la sauvagerie sale. Les morts sont décrites avec précision. Je ne crois d'ailleurs pas avoir rencontré de roman de fantasy avec de telles connaissances médicales (confirmation avec les remerciements de l'auteur).
Presque 700 pages quand même, avec l'impression d'avoir lu un livre unique.


Si je devais faire une comparaison : L'Ombre du Bourreau et le Cycle du Nouveau Soleil de Gene Wolfe, surnommé le Proust de la SF.

Au final : on dépasse largement le roman de fantasy. Tout simplement remarquable.
Il me reste à découvrir ses nouvelles et son autre cycle, pour l'instant encore inachevé.

VS, tu devrais lire ce bouquin. Astre*Solitaire également. Ce serait bien dans vos goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Empty
MessageSujet: Re: GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI   GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Icon_minitimeLun 20 Avr - 19:39

J'aime bien cette petite touche personnelle.

Nonobstant l'ultime remarque, je noterais deux choses qui retiennent mon attention. La plus importante, ton conseil m’intéresse. Je veux dire que ta critique, ou à tout le moins ton compte-rendu, donne du grain à moudre et je pense m'en occuper lorsque j'aurais 5 minutes ... soit dans 6 mois. La seconde, peut-être moins flatteuse, c'est la difficulté que j'ai à lire de la fantasy du pauvre. Peu importe le talent de l'auteur, des nains à Venise, ça m'ennuie - et les nains, et Venise. Mais bon, on a parfois de bonnes surprises.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Empty
MessageSujet: Re: GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI   GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Icon_minitimeMar 21 Avr - 13:57

Sauf qu'il n'y a pas de nains dans cette cité, ni d'Elfe d'ailleurs. Ils ne sont pas dans cette cité maritime. Comme je l'ai dit, leur présence est rare, et dans le monde, et dans le récit. Peut-être les sont-ils développés dans les deux recueils de nouvelles qui complètent l'univers, mais dans le roman, les Elfes et Nains sont peu décrits. J'étais resté volontairement évasif pour ne rien divulgâcher en disant qu'ils sont rares et dans certaines régions. Et je dois encore rester évasif sur ce sujet.
Sinon, il ne s'agit en aucun cas d'une fantasy du pauvre dans le sens où je le comprends, il faut me faire confiance là-dessus. On est aux antipodes de la fantasy D&D avec sa magie spectaculaire et son bestiaire habituel. Par contre oui, il s'agit d'une fantasy light, discrète. Quelle fut l'influence d'Howard sur ce cycle, je l'ignore, mais on est dans un livre qui s'adresse à des adultes, et dont le lectorat visé est encore plus adulte que pour Howard. Twillight s'abstenir.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Empty
MessageSujet: Re: GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI   GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Icon_minitimeJeu 23 Avr - 21:43

C'est moi qui me suis mal exprimé. Et c'est de ma faute hein, j'ai des critères de fantasie assez spécifiques qui font que j'appelle "du pauvre" celles qui n'y rentrent pas. Pour moi, la fantasie doit représenter le summum de l'imagination humaine. C'est le lieu de tous les possibles. Cela ne veut pas dire que l'on puisse y faire n'importe quoi, mais que l'imagination de l'auteur y est la moins contrainte, la plus libre. Ainsi, prendre un cadre connu, qui existe, qui a une histoire, que je peux visiter (Venise) : mais elle est où la fantasie ? Des nains... encore. Des elfes... encore ? Mais m.... inventez ! Alors je ne remets pas en cause l'histoire, le talent, l'intrigue, les personnages, toussa. Mais si je ne suis pas transporté, un minimum, comme dans Agone, La forêt des Mythagos, Ténébreuse, Les princes d'Ambre, même Les portes de la mort... bref dans un ailleurs, c'est que je suis sur un bout de Terre vaguement fantasie. Et franchement, bof. Le pire du pire que j'ai eu à lire fut L'assassin royal où je me suis fait avoir en toute beauté et où je me suis fait ch... sur tous les tomes. Maintenant, il y a toujours d'excellentes surprises et ce titre en fait peut-être partie.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Empty
MessageSujet: Re: GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI   GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Icon_minitimeSam 25 Avr - 12:22

Ce qui intrigue avec ce livre, c'est plutôt qu'il aurait pu se passer d'un habillage "fantasy", qui n'existe que par la présence supposée d'Elfes ou de Nains, et de la magie. Pour ces deux peuples, on peut être dans le superflu. Pour la magie par contre, elle joue un rôle plus important : les sorciers sont puissants et peuvent bousculer l'échiquier politique. Cela nous rapproche de Conan qui craignait les Sorciers : on est dans cet héritage. Cette pseudo-Venise "pourrie" est dirigée par des clans de sénateurs qui se font des vendettas et guerres larvées et qui s'entourent tous de sicaires, gardes du corps, mercenaires, pour les protéger ou faire leur basse besognes. Les plus fortunés peuvent se payer un sorcier, mais c'est rare.
Si on s'attend à lire de la fantasy, on risque donc d'être déçu.
Si on aime des bouquins adultes dans l'héritage d'un Howard ou CAS, alors banco.
Rien que pour son style et le vocabulaire, le bouquin mérite d'être lu.
Il tente de donner des lettres de noblesse au genre fantastique, avec une certaine ambition.
J'aurais bien aimé voir ce qu'en pensent les membres des prix littéraires français, de voir leur réactions face à ce livre.

Fort de son succès, une adaptation en BD a été initiée avec un premier tome déjà paru.

Je n'ai pas lu l'Assassin Royal malgré beaucoup de gens qui le conseillent, donc ne pourrai faire de comparaison, même si je connais un peu cette saga de Robin Hobb. Il me semble quand même que, si les deux mettent en scène des assassins, on soit à des antipodes.
Peut-être que le côté assassin "adulte" serait plus proche du traitement de la saga de la Compagnie Noire, que je n'ai pas lue non plus...

Bon, le meilleur moyen de te faire un avis sur Gagner la Guerre c'est encore de le lire.
Si je survends le livre, il risque de provoquer des fantasmes et ensuite des déceptions.
D'un autre côté, si je ne le mets pas assez en valeur, je n'ai pas envie que certains -comme moi- se mordent les doigts d'être passé à côté pendant 10 ans.
C'est un peu ennuyeux d'ailleurs, cela devrait m'inciter à me tenir un peu plus au courant des sorties de livres fantastiques, pour ne pas rater d'autres livres importants.
Je le faisais autrefois, en fréquentant les forums de roman fantasy ou SF, en lisant des Bifrost, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Empty
MessageSujet: Re: GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI   GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Icon_minitimeSam 25 Avr - 19:15

M'enfin, quand tu lis certains avis et certaines critiques sur les forums, parfois, tu lèves les yeux au ciel. Pour me faire une idée du forum, je vais sur deux trois grands noms/grandes œuvres et j'y lis les critiques. Cela donne le ton.

Je n'ai pas lu Gagner la guerre et comme je te le dis, je te fais confiance. Il va rejoindre ma liste de livre. Mais pour moi, cela reste de la fantasie de fainéant. Des intrigues de palais, une pseudo-Venise, des assassins, bref, rien de neuf, d'original là-dedans. Cela ne veut absolument que le livre ne sera pas bon. Je suis sûr qu'il est très bon. C'est juste que je voudrais de temps en temps lire de la vrai fantasie et les français en sont parfaitement capables. La fantasie à la Conan, c'est très bien, mais cela fait 90 ans que cela existe... On peut peut-être imaginer autre chose. Cela vaut d'ailleurs pour les imitateurs de Tolkien.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Empty
MessageSujet: Re: GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI   GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
GAGNER LA GUERRE, de J.P.JAWORSKI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Sahara [DVDRiP]Guerre
» [UPTOBOX] Dunkerque [DVDRiP]Guerre
» Croix de fer [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: Autres auteurs (Fantasy)-
Sauter vers: