AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Fauteuil gaming CGM à 99€ ...
Voir le deal
99.99 €

 

 L'OMBRE ET LA PROIE (1996)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Empty
MessageSujet: L'OMBRE ET LA PROIE (1996)   L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Icon_minitimeVen 13 Déc - 23:32

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) 89d35610

(Image : telerama.fr)


Réalisé en 1996 par Stephen Hopkins, L'ombre et la proie est un film intéressant, peut-être injustement oublié aujourd'hui.
Tiré de faits réels encore inexpliqués, il enchantera les amoureux de l'Afrique et des animaux sauvages.

À la fin du XIXème siècle, l'ingénieur britannique John Henry Patterson embarque pour l'Afrique sous les ordres de son supérieur. Patterson est chargé de la construction d'un pont ferroviaire qui enjambera la rivière Tsavo, entre Mombasa et le lac Victoria. Il laisse à Londres son épouse Helena, enceinte, lui promettant de revenir pour la naissance de leur enfant.
À peine arrivé sur place, Patterson gagne le respect de ses ouvriers. Mais une nuit, le contremaître est tiré hors de sa tente avant d'être retrouvé dévoré. Un jour plus tard, un autre corps est retrouvé à l'opposé du camp. Puis deux lions pénètrent dans le chantier en plein jour et tuent un autre ouvrier ainsi que le superviseur. Commence alors une longue série d'attaques : les deux lions, féroces et insaisissables, baptisés "Fantôme et Ténèbres" (The Ghost and the Darkness, titre anglais du film) selon une vieille légende africaine, vont massacrer plus d'une cinquantaine d'hommes. Les ouvriers, terrifiés, abandonnent bientôt le chantier...Avec l'aide du célèbre chasseur Remington, ami des guerriers Maasai, Patterson va devoir traquer les fauves pour pouvoir mener sa mission à bien...


Le plus intéressant du film reste bien qu'il soit inspiré de faits réels : l'histoire de deux lions qui tuèrent près de 100 ouvriers près d'un chantier ferroviaire en Afrique au début du XXème siècle. Insaisissables, déjouant tous les pièges, attaquant en plein jour comme de nuit, les deux fauves tuaient en couple, par pur plaisir semblait-il car leurs proies humaines n'étaient jamais dévorées, juste tuées. Terrifiés, les ouvriers indigènes assimilèrent les deux félins à des esprits, inspirés d'une ancienne légende africaine. Le chasseur Patterson en viendra finalement à bout. Dans son livre relatant les faits, Les mangeurs d'hommes de Tsavo, il parlera de lions monstrueux, de plus de trois mètres de long et 1,22 mètre à hauteur d'épaule, tout en muscles et en puissance. Ce qui est vrai comme en témoignent les photos d'époque et les deux dépouilles, soigneusement conservées. Le fameux pont de chemin de fer est toujours là aussi, ses ruines sont visibles à environ 300 kilomètres de Nairobi.
Aujourd'hui encore, spécialistes animaliers et scientifiques ne s'expliquent pas le comportement, inhabituel, des deux fauves qui chassaient en couple et uniquement dans le but de tuer semblait-il. On a parlé d'animaux souffrant de problèmes de dentition, ce qui expliquerait qu'ils ne dévoraient pas leurs proies. Ou alors d'animaux trop vieux, malades, réduits à s'attaquer à l'homme, une version mise à mal par la carrure et la puissance des deux félins.

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Fauves10

(Image : senscritique.com)

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) 01191110

(Image : jamiforums.com)

Et le film ? Un film hollywoodien, avec ses qualités et ses carences. Tourné en Afrique du Sud et au Kenya, il offre une photographie superbe, des vues magnifiques de l'Afrique éternelle, avec parfois une forte dominante de rouge, de paysages incendiés de lumière, de bruns et d'ocre sans oublier la grande musique, les chants africains qui vont avec et les guerriers Masaï. Val Kilmer tient le rôle principal, secondé par un Michael Douglas dont le personnage est lui imaginaire, les deux acteurs formant un duo solide. Malgré tout, les deux fauves majestueux leur volent clairement la vedette.
De superbes images, envoûtantes par moments, une atmosphère parfois flippante quand les redoutables fauves passent à l'attaque pour un film honorable qui se laisse agréablement regarder et devrait plaire aux amoureux du Continent Noir… Après, ça reste du basique, attendu, correctement joué mais sans plus. On aurait pu avoir une atmosphère plus angoissante, plus "mystique" avec cette histoire vraie de fauves tueurs assimilés à des esprits de la brousse ou une belle réflexion sur l'homme et l'animal, la proie et le chasseur. Hélas non. Dommage car il y avait là un gros potentiel.
Pour l'anecdote, on ne voit pas non plus ce que vient foutre là le personnage féminin, épouse de Patterson, personnage inutile juste mis là pour dire qu'il y a quand-même une nana dans le film...

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Mv5bmm10
(Image : imdb.com)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Empty
MessageSujet: Re: L'OMBRE ET LA PROIE (1996)   L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Icon_minitimeSam 14 Déc - 13:10

Très bon film, dans mon souvenir, que j'avais vu au cinéma. Il m'avait laissé une impression de quasi fantastique. La BO de Jerry Goldsmith colle bien au film et nous plonge vraiment dans l'ambiance. Je la réécoute parfois si je lis des aventures/histoires aux évocations africaines. J'avais été également impressionné par la densité, l'émotion portée par les acteurs Sud-africains.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Empty
MessageSujet: Re: L'OMBRE ET LA PROIE (1996)   L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Icon_minitimeSam 14 Déc - 13:23

Il y a bien quelque chose de fantastique, avec l'assimilation par les ouvriers africains de ces deux lions à des esprits de la brousse. Mais justement, je trouve que cet aspect n'est qu'effleuré et c'est dommage.

C'est vrai, les seconds rôles sont très bons (figurants sud-africains et véritables guerriers Masaï).
Mention spéciale à John Kani, qui en vient à éclipser Val Kilmer.

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) John_k11

Perso, le plus crédible pour moi reste Michael Douglas, personnage pourtant fictif par rapport à la véritable histoire, malgré un look "Crocodile Dundee" avec lequel j'ai du mal.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Empty
MessageSujet: Re: L'OMBRE ET LA PROIE (1996)   L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Icon_minitimeSam 14 Déc - 21:01

Un film d'aventure des 90's plutôt sympathique, qui rempli son rôle de divertissement. Après même si la photographie est superbe, il est quand même très, trop académique et trop Hollywoodien. Il lui manque ce petit quelque chose, ce petit plus, pour en faire un grand film.
Ce mysticisme, ce coté encore plus surnaturel. Mais bon faut le voir pour ce qu'il est, un produit Hollywoodien. Pour le reste il est bien joué et procure une sacré surprise avec le destin du personnage joué par Michael Douglas, auquel je ne m'attendais pas. La dessus c'est un bon point.

Non pour moi le gros problème du film c'est sa crédibilité. Déjà le physique des lions, il me semble si je ne me trompe pas qu'ils ont tout les deux une crinière, or l'espèce de lion incriminée, le lion du Tsavo, n'en possède pas.
Autre point important, le chiffre serait beaucoup moins important qu'une centaine de victimes, mais une trentaine en moins d'un an. Et encore rien ne dit que toutes les morts sont dues aux lions. En Afrique il y a d'autres facteurs qui entre en ligne de compte, les fièvres, les maladies, les morsures de serpents, piqures de scorpions etc...
Cette histoire donna naissance au mythe des lions mangeurs d'hommes qui restera par la suite dans l'imaginaire collectif. Bien évidemment comme souvent dans ce genre de récit, la légende a dépassée la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Empty
MessageSujet: Re: L'OMBRE ET LA PROIE (1996)   L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Icon_minitimeSam 14 Déc - 21:55

Effectivement, les deux lions "tueurs" n'avaient pas de crinière. Ces dernières furent rajoutées dans le film pour des raisons esthétiques. Il y eu en tout cinq lions utilisés dans le film, deux venus d'un zoo et trois "doublures".

C'est un film que j'aime toujours revoir, injustement oublié peut-être. Encore une fois, il y a dans cette histoire un formidable potentiel malheureusement gâché ou négligé. Un réalisateur "indépendant" ou original, loin du système Hollywoodien, aurait pu en faire quelque chose de très bon.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Empty
MessageSujet: Re: L'OMBRE ET LA PROIE (1996)   L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Icon_minitimeDim 15 Déc - 0:20

C'est vrai que c'est un film qui a été oublié et que beaucoup ne connaissent pas. Il reste figé aux années 90, et même si à l'époque il avait connu un succès d'estime depuis plus grand monde n'en parle.

Surement du à son coté trop académique, trop policé, trop lisse, trop Hollywoodien tout simplement. Oui dans un genre plus série B, ou plus horrifique, par exemple avec un John Carpenter à la réalisation on aurait eu un résultat, un rendu moins propre, et plus efficace, avec plus de personnalité. Les lions auraient été plus mystérieux, plus surnaturels. Telle des créatures maléfiques, sortant du néant et des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Empty
MessageSujet: Re: L'OMBRE ET LA PROIE (1996)   L'OMBRE ET LA PROIE (1996) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'OMBRE ET LA PROIE (1996)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» Vers une future proie [PV Garret Worfken / Selantis Shya] /!\Hentaï/!\ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries en général-
Sauter vers: