AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -49%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
195 €

 

 LE CINÉMA FRANÇAIS

Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5460
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 16:03

Rubrique consacrée aux films français d'hier ou d'aujourd'hui, vus, revus ou à découvrir.

LE CINÉMA FRANÇAIS La_vie10

"La Vie Rêvée des Anges" (1998)

Réalisé par Erick Zonca avec Elodie Bouchez et Natacha Régnier dans les rôles principaux.

Musique composée par Yann Tiersen.

Ce film raconte l'histoire d'Isa, vingt ans, qui, après avoir bourlingué avec pour tout bagage un sac a dos et une " philosophie de la galère ", débarque à Lille et rencontre Marie, vingt ans également, elle aussi fille du Nord, solitaire, comme elle, mais sauvage, écorchée, révoltée contre sa condition sociale.

Un conte social très perturbant, une histoire d'amitié déchirée par un amour impossible, une ambiance aussi grise que le ciel du Nord et pourtant au milieu de ces tourments, l'espoir et une étincelle de vie qui se rallume. Au prix toutefois d'un sacrifice.

Excellente interprétation des deux actrices et notamment Elodie Bouchez qui obtiendra le César du Meilleur Espoir Féminin en 1999. Le film, lui-même, remportera un César la même année.

Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7600
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 16:21

Cinéma aussi insipide que la chanson française actuelle, cinéma qui se veut intellectuel, social ou dramatique et qui n'inspire que l'ennui, l'indifférence totale. Le tout couronné par une cérémonie des Césars qui voudrait copier celle des Oscars mais où tout le monde semble s'emmerder du début à la fin d'une soirée poussive et fastidieuse, chiante. Toujours la même chose, je t'aime mais je dois te quitter, tu m'aimes mais tu dois partir, tu peux pas comprendre… Les Inconnus ont magnifiquement tout résumé dans un sketch criant de vérité et toujours d'actualité.

Le cinéma français pour moi, ce sont les années 70 et 80, des films comme Garde à vue, I comme Icare, Le prix du danger, Le vieux fusil… Ce sont les films policiers de Belmondo, les premiers films de Besson comme Subway, des actrices comme Romy Schneider et Marie-France Pisier, des acteurs comme Philippe Noiret, Lino Ventura, Gabin… De vrais réalisateurs, avec de vrais dialoguistes, racontant de vraies histoires.
Même pour les films comiques, il y a eu La grande vadrouille, L'aile ou la cuisse, Le corniaud… Louis de Funès, Bourvil (époustouflant dans Le cercle rouge, dans un rôle dramatique magistral, d'autant plus qu'il se savait condamné)...



Dernière édition par Voyageur Solitaire le Lun 2 Sep - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 1972
Date d'inscription : 09/12/2012

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 17:18

Je suis mi-figue mi-raisin avec le cinéma français actuel, cherchant le ou les films qui pourraient m'intéresser. Je dirais que dans les derniers que j'ai vu, j'avais trouvé Anti-gang divertissant et j'ai plutôt bien apprécier L'intervention. Intouchables est un bon film des années 2000.
Je n'ai pas vu La vie rêvée des anges.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3366
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 18:30

Vu ce film à l'époque, et comme la plupart du cinéma français de ces 20/25 dernière années je l'ai trouvé chiant. Après il faut dire que ce n'est pas ce que je cherche dans le cinéma, alors forcément voir un film français récent de ce type bof… Pas ma tasse de thé.

Des films français récents intéressants j'ai du en voir 1 ou 2, L'Affaire SK1 sur Guy George et Rapt inspiré de l'affaire Empain. Des récits inspirés d'évènements historiques des affaires judiciaires. Mais pour le reste c'est morne plaine à Waterloo. Quand au comique français moderne je déteste ça.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5460
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 19:50

Warlock a écrit:
Vu ce film à l'époque, et comme la plupart du cinéma français de ces 20/25 dernière années je l'ai trouvé chiant. Après il faut dire que ce n'est pas ce que je cherche dans le cinéma, alors forcément voir un film français récent de ce type bof…  Pas ma tasse de thé.

Moi aussi, il y a vingt ans, je me désintéressais de ce genre de films, recherchant plutôt l'action ou le fantastique. Et puis, aujourd'hui, je me dis qu'ils sont quand même des marqueurs sociaux assez forts, représentatifs d'une époque. J'essaie de mieux les comprendre et d'analyser ce que leurs réalisateurs ont voulu nous dire.

Ces films nous aident à mieux comprendre la vie, l'évolution des mœurs, la société dans laquelle on vit aujourd'hui. Les rapports entre les humains. C'est quasiment sociologique. Et chacun de ses films peut être un bon sujet d'étude.

Après, cela ne m'empêche pas d'apprécier un bon vieux polar aux dialogues d'Audiard ou une comédie bien franchouillarde aussi... Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5460
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 19:57

Voyageur Solitaire a écrit:

Le cinéma français pour moi, ce sont les années 70 et 80, des films comme Garde à vue, I comme Icare, Le prix du danger, Le vieux fusil… Ce sont les films policiers de Belmondo, les premiers films de Besson comme Subway, des actrices comme Romy Schneider et Marie-France Pisier, des acteurs comme Philippe Noiret, Lino Ventura, Gabin… De vrais réalisateurs, avec de vrais dialoguistes, racontant de vraies histoires.
Même pour les films comiques, il y a eu La grande vadrouille, L'aile ou la cuisse, Le corniaud… Louis de Funès, Bourvil (époustouflant dans Le cercle rouge, dans un rôle dramatique magistral, d'autant plus qu'il se savait condamné)...


Oui, bien sur. Ces films étaient la Grande Epoque du cinéma français.

Sans oublier les comédies de Francis Veber avec Pierre Richard et Gérard Depardieu. De vrais buddy movies à la françaises, servis par des thèmes musicaux inoubliables :





Ces mélodies, composées de main de maître par le grand Vladimir Cosma et qui te donnait envie de t'évader. *

C'était une autre époque...

* D'ailleurs, que crois-tu que j'ai en permanence comme musique dans les oreilles, sinon ces mélodies, quand je voyage ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7600
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 20:01

Il y a aussi, et là de manière générale, une évolution du public. Avant, on n'avait pas peur de réaliser des films "psychologiques" ou qui font réfléchir, parce qu'on savait qu'il y avait un public qui suivait. Aujourd'hui, à l'heure du divertissement et des effets spéciaux, ce n'est plus le cas.

Pour le cinéma français, il y avait quand-même et surtout des réalisateurs incroyables, des dialoguistes et un vivier d'acteurs/actrices phénoménal : Montand, Signoret, Noiret, Romy Schneider, Lino Ventura, Gabin… Même dans la veine comique, des types comme Louis de Funès, Bourvil et Fernandel étaient des géants. Si la série des "Gendarmes" vole assez bas quand-même, de Funès dans La grande vadrouille, La folie des grandeurs ou Le corniaud, pour ne citer que ceux-là, c'était quelque chose. Michel Serrault était également très fort dans les rôles dramatiques, il n'y a qu'à (re)voir Garde à vue où il est loin de La cage aux folles… Sans oublier notre Bébel, époustouflant, charmeur, insolent, un monument. Rien que Peur sur la ville te scotche à ton siège.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5460
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 2 Sep - 20:31

Voyageur Solitaire a écrit:
Il y a aussi, et là de manière générale, une évolution du public. Avant, on n'avait pas peur de réaliser des films "psychologiques" ou qui font réfléchir, parce qu'on savait qu'il y avait un public qui suivait. Aujourd'hui, à l'heure du divertissement et des effets spéciaux, ce n'est plus le cas.

En ce qui me concerne, je n'ai rien contre les films qui font réfléchir. Déjà, il y a l'état d'esprit du moment et si j'ai envie de réfléchir ou pas justement. Ce que je n'aime pas, c'est l'intellectualisme. Le genre de films fait pour des gogos prétentieux qui n'ont rien compris à ce qu'ils ont vu mais qui vont en mettre plein la vue aux autres rien que pour se donner de grands airs.

Je le dis honnêtement : il y a de supposés films dits "intellos" qui m'ont fait atrocement fait chier. Je n'ai pas honte de l'avouer.

Mais je reconnais aussi que certains films, par leur propos, leur thématique, m'ont parfois fait chialer. Et je ne suis pas du genre à chialer facilement en regardant un film mais quand l'émotion est bien amenée, que c'est bien écrit, je ne peux m'empêcher de lâcher ma petite larme. Et ce ne sera pas forcément un film intello.

Concernant La Vie Rêvée des Anges - que je n'avais jamais encore vu jusqu'à aujourd'hui (c'est vous dire si jusqu'à présent je m'intéressais à ce genre de films Laughing ) - je dois avouer que je me suis attaché à l'histoire de ces deux gamines et que j'ai éprouvé de la compassion, surtout pour l'une d'elles - je ne dis rien pour ne pas spoiler - qui, manifestement, est perdue dans une passion amoureuse des plus chimériques. Et ça m'a un peu touché. D'où l'envie de vous le faire connaître, si vous ne l'avez encore jamais vu.

Citation :
Pour le cinéma français, il y avait quand-même et surtout des réalisateurs incroyables, des dialoguistes et un vivier d'acteurs/actrices phénoménal : Montand, Signoret, Noiret, Romy Schneider, Lino Ventura, Gabin… Même dans la veine comique, des types comme Louis de Funès, Bourvil et Fernandel étaient des géants. Si la série des "Gendarmes" vole assez bas quand-même, de Funès dans La grande vadrouille, La folie des grandeurs ou Le corniaud, pour ne citer que ceux-là, c'était quelque chose. Michel Serrault était également très fort dans les rôles dramatiques, il n'y a qu'à (re)voir Garde à vue où il est loin de La cage aux folles… Sans oublier notre Bébel, époustouflant, charmeur, insolent, un monument. Rien que Peur sur la ville te scotche à ton siège.

Je suis en train de me faire moisson de tous ces vieux films en version DVD. C'est pourquoi je traîne un peu dans les Happy Cash ou magasins d'occases de ce genre.

Par exemple, là, je me suis retrouvé une bonne dizaine de films avec Belmondo... ils vont rejoindre ma collection de Jean Gabin et de Alain Delon.

Cinéma français, je suis assez fourni... en vieux films, hélas... parce que c'est vrai que la scène actuelle n'offre plus vraiment de choses aussi captivantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 1972
Date d'inscription : 09/12/2012

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeMar 3 Sep - 8:17

De mon point de vue - de mon point de vue hein ^^ - je ne pense pas qu'il faille nécessairement être aussi catégorique. Je crois sincèrement que les films français ont encore des tas de choses à offrir. J'avoue que pour moi c'est assez dur de les voir puisque fort peu au cinéma, sauf en art et essai (ronfle) et rien à la télé - ou en allemand ... de Funès en allemand (soupirs)... Je dois les acheter ici en DVD pour les voir, la piste française y étant toujours présente.
Dans les récents bien connus, il y The Artist, que j'ai en DVD, mais pas encore vu ^^. J'ai essayé quelques comédies, mais ça vole pas bien haut - je n'ai pas réussi à finir les Cht'i 2 tellement c'est mauvais. J'ai prévu d'essayer Rebelles qui semble plus grinçant.

Sinon, on a quelques listes américaines qui nous proposent nos meilleurs films du XXIe siècle. Je vous laisse y jeter un coup d'œil :
Sur Les Inrockuptibles ;
Ou Le Figaro.

Un pt'it gars, à cette liste, a conçu la sienne, mais avec 100 films. Ce qui laisse du choix mais doit forcément comporter son lot de déchets :
C'est sur Sens Critique.

Bon, ben ça m'en fait des films à voir ... ou à non voir aussi.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
cdang

cdang

Masculin Messages : 1326
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 9 Déc - 23:23

Tiens, en regardant Ghost in the Shell: Stand Alone Complex, dans l'épisode 3, le mec est un fan de Godard (on y voit des bobines d'Alphaville et d'À Bout de souffle).

Sérieusement, je crois que le grand public mesure mal l'influence que le cinéma français a eu sur le cinéma mondial.

D'abord parce qu'on l'a inventé. Pas que la technique avec les frères Lumière hein, aussi le fait de raconter des histoires, les effets spéciaux et le burlesque (tout ça par Georges Méliès). Ensuite, Jean Renoir ; putain, Renoir, le fils d'Auguste quoi ! Le mec, il troque les  pinceau en poil de cul de loutre de son papounet pour des pinceaux de lumière. Henri-Georges Clouzot, Max Ophüms, Jean-Pierre Melville, Alain Corneau, le nouvelle vague, Jacques Demy, Jean Cocteau  (ouais, s'cusez du peu)…

Ça balaie des polars incroyables, des films parisiens nombrilistes (spéciale dédicace à la Femis), des films d'animation à couper le souffle, du populaire rigolard…

La politique volontariste culturelle de la France, avec notamment l'avance sur recette du CNC et les coproductions des conseils régionaux, permet à un écosystème incroyable de se développer et de sortir de véritables perles dans lequel le système industriel n'aurait pas misé un kopeck (et bien évidemment, dans la masse, il y a de la perte).


Dernière édition par cdang le Mer 1 Juil - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7600
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 18 Mai - 20:20

Michel Piccoli s'en est allé…
J'imaginais même pas qu'il avait 94 ans !
Grand fan de Romy Schneider, je retiens les films où il a tourné à ses côtés.
Mais le rôle qui m'est resté, c'est celui du présentateur cynique et amoral, insolent, du très bon Le prix du danger :

LE CINÉMA FRANÇAIS S725-a10

(Image : cinematheque.fr)

Et puis, La grande bouffe aussi, encore un film qu'on ne pourrait plus réaliser aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3366
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitimeLun 18 Mai - 22:09

Michel Piccoli c'était une certaine idée du cinéma français. Un cinéma à hauteur d'homme, un cinéma charismatique. A une époque ou on savait faire de grands films français, avec de grands acteurs.

De lui je retiens surtout deux films. Et d'ailleurs deux films de Boisset, le très bon film politique typique des 70's "l'attentat" inspiré de l'affaire Ben Barka. Ainsi qu'effectivement le prix du danger, précurseur sur les dérives de la tv.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LE CINÉMA FRANÇAIS Empty
MessageSujet: Re: LE CINÉMA FRANÇAIS   LE CINÉMA FRANÇAIS Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CINÉMA FRANÇAIS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries en général-
Sauter vers: