AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 LA VILLA KERYLOS

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA VILLA KERYLOS Empty
MessageSujet: LA VILLA KERYLOS   LA VILLA KERYLOS Icon_minitimeSam 27 Juil - 17:13

LA VILLA KERYLOS 37876110

(Photo : nicematin.com)

La villa Kérylos, à Beaulieu-sur-Mer dans le sud de la France, a été construite par l'architecte Emmanuel Pontremoli entre 1902 et 1908 sur un promontoire rocheux surplombant la Méditerranée, sur la route du bord de mer.
Mélange d'Art Nouveau et de Néo-Antique, la maison s'inspire des palais et maisons grecs antiques. Marbre de Carrare, albâtre, bois précieux, mosaïques et fresques, rien ne manque pour ce petit palais grec, revu et corrigé par le début du XXème siècle.

LA VILLA KERYLOS 04_uni10

(Photo : pointdevue.fr)

LA VILLA KERYLOS Villa_10

(Photo : decorarconarte.com)

La villa est gérée depuis le 1er janvier 2016 par le Centre des monuments nationaux. On peut la visiter, la louer pour des mariages, des réceptions, séminaires et conventions.
La construction dura de 1902 à 1908, pour une facture totale de neuf millions de francs-or de l'époque. C'est Théodore Reinach qui commanda cette folie, qu'il léguera à sa mort, en 1928, à l'Institut de France. Wikipédia vous fournira la longue liste des différentes pièces et de leurs aménagements, liste trop fastidieuse pour être recopiée ici.
La villa Kerylos, ce mot signifiant : "hirondelle de mer" (c'est ainsi que l'on nommait les poissons volants autrefois) est un chef-d'oeuvre d'architecture, mêlant le palais grec idéalisé aux aménagements les plus modernes de l'époque (téléphone, électricité, chauffage central dissimulé dans les sols et murs par des plaques amovibles), le tout d'un raffinement incroyable. Un incontestable savoir-faire également, avec un superbe travail du marbre, du stuc, du bronze, du bois et du cuir. Le tout agrémenté de fresques illustrant les mythes grecs, de citations, d'allégories de la sagesse, de la philosophie et de la pensée. Un lieu empreint de raffinement, pour un couple d'intellectuels et d'esthètes.

LA VILLA KERYLOS Villa-10

(Photo : aleou.fr)

LA VILLA KERYLOS 63c0f710

(Photo : pinterest.com)

LA VILLA KERYLOS 02-sal10

(Photo : avignon et provence.com)

Chaque statue, chaque luminaire, chaque pièce de mobilier a été pensé pour la demeure et en fonction de cette dernière. Marbre mauve, jaune ou blanc, mosaïques précieuses, véritables vases grecs, frises représentant des masques de théâtre grec, fresques relatant les exploits de Jason et ses argonautes ou de Thésée contre le minotaure… Le souci du détail est hallucinant. De même pour les meubles, en bois de citronnier ou bois précieux, assemblés selon les techniques de l'époque avec des chevilles d'ivoire, d'os ou de bronze. Le maître de maison jouait d'un piano dissimulé dans un meuble à abattant : profondément esthète, Théodore Reinach avait, en 1893, déchiffré les signes représentant des notes de musique de "l'hymne à Apollon" et l'avait fait mettre en harmonie par Gabriel Fauré en personne… La chambre de son épouse, dédiée à Héra, reine des déesses, est sans doute la pièce la plus raffinée, ornée de cygnes et de paons brodés et avec une salle de bains d'une stupéfiante modernité pour l'époque : une douche alimentée par eau de pluie avec jets verticaux et horizontaux, eau chaude et eau froide !
Ce qui n'empêchait pas la maîtresse de maison de profiter d'un bassin en marbre de Carrare pour son bain :

LA VILLA KERYLOS Mail_g10

(Photo : noblesseetroyautes.com)

Sa chambre était également spécifiquement orientée afin que, de sa terrasse, elle puisse voir un paysage "semblable à celui des Cyclades".

LA VILLA KERYLOS Kerylo10

(Photo : savoir-alpesmaritimes.fr)

Le raffinement de la Belle Epoque à son paroxysme, assorti d'une incroyable modernité pour l'époque, le tout teinté d'esthétisme et de culture, dans un cadre époustouflant.
Une visite à ne pas rater !

LA VILLA KERYLOS 5764_k10

LA VILLA KERYLOS 1024px16

(Photos : Christophe Recoura)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

LA VILLA KERYLOS Empty
MessageSujet: Re: LA VILLA KERYLOS   LA VILLA KERYLOS Icon_minitimeLun 29 Juil - 10:18

Les lits me font peur. Ils ont l'air incroyablement petits et durs de chez durs. C'est très esthétique et esthétisant, mais je n'y trouve pas de grande chaleur. Je ne dirais pas que c'est froid et sans âme, mais cette villa ne me fait pas du tout rêver ; il y a quelque chose d'indéfinissable qui m'empêcherait de m'y trouver à l'aise. Étrange, parce qu'entre matériaux naturels et références antiques, tout y est pour me séduire.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA VILLA KERYLOS Empty
MessageSujet: Re: LA VILLA KERYLOS   LA VILLA KERYLOS Icon_minitimeLun 29 Juil - 18:01

Si je devais m'y installer, j'apprécierais avant tout le cadre, cette maison blanche qui s'avance dans la mer sur son promontoire… Du blanc, du bleu, beaucoup de lumière, des étés brûlants, des hivers doux et lumineux… Je signe tout de suite.
Par contre, à l'intérieur, non : c'est beaucoup trop "musée", "Hollywoodien" ou "décor de théâtre" pour moi.

Après, l'esprit de la maison et sa situation dans le temps, me plaisent beaucoup : une maison de style grec antique en pleine Belle Epoque et en plein triomphe de l'Art Nouveau, une maison de ce type à l'époque des dames en corset, robe longue, ombrelle et chapeaux surchargés de plumes, je trouve le contraste piquant. Et aussi ce mélange entre Grèce antique et modernité de l'époque avec douche à jets multiples, électricité, téléphone et chauffage central voisinant avec les citations de Platon et les fresques représentant la quête de la Toison d'Or…
Cette villa est un peu comme la Casa Batllo de Barcelone (voir sujet consacré) : je n'y vivrais pas mais le concept en lui-même, architectural comme intellectuel, me séduit.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA VILLA KERYLOS Empty
MessageSujet: Re: LA VILLA KERYLOS   LA VILLA KERYLOS Icon_minitimeVen 16 Aoû - 21:28

Qui vivait à la villa Kerylos ?

C'est donc Théodore Reinach qui ordonna la construction de la villa Kerylos où il s'installa avec sa seconde femme.

LA VILLA KERYLOS Thzood10

Théodore Reinach est un touche à tout : né en 1860, mort en 1928, il est archéologue, juriste, philologue, épigraphiste, historien, numismate, musicologue et homme politique, rien de moins ! Il est issu d'une famille de banquiers juifs, comme ses deux frères, aussi érudits que lui, à tel point qu'on les surnommera "les frères je sais tout". Couvert de diplômes, d'une érudition incroyable, Théodore est le plus doué des trois frères.
La villa Kerylos n'est pas son coup d'essai. En 1901, il achète près de la Motte-Servolex, en Savoie, un château du XVIIIème siècle qu'il fait entièrement redécorer en style Louis XIII. Légué au département en 1936, c'est aujourd'hui le siège d'un important et réputé lycée agricole public :

LA VILLA KERYLOS Domain10
(Photo : loisirs.fr)

A partir de 1902, il fait donc construire la villa Kerylos où il vivra avec sa seconde femme et sa famille. La légende veut que Théodore Reinach voulait rivaliser avec la villa Ephrussi, somptueuse demeure de la famille Rothschild toute proche, famille dont sa femme était une petite cousine.

La villa Ephrussi, à Saint-Jean Cap Ferrat

LA VILLA KERYLOS 00007811
(Photo : bedouk.fr)

Reinach meurt en 1928, il ne verra donc pas sa famille décimée par les nazi : la Gestapo perquisitionnera la villa, fera main basse sur les tableaux et objets d'art de même que les manuscrits anciens du maître de maison et les plans de la villa. L'un des fils de Reinach, sa femme et leurs deux enfants seront déportés et exterminés à Auschwitz en 1943.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

LA VILLA KERYLOS Empty
MessageSujet: Re: LA VILLA KERYLOS   LA VILLA KERYLOS Icon_minitimeVen 16 Aoû - 22:34

J'ai toujours été bluffé par cette capacité de savoir encyclopédique qui avait cours jusqu'à l'aube de la Première Guerre mondiale. Au XVIIIe siècle, si ma mémoire est bonne - justement - il y avait des gens qui pouvaient se targuer de connaître tout le savoir connu (et jugé à connaître, évidemment). Aujourd'hui, un tel éclectisme paraît impossible à obtenir tant les savoirs et leur nombre ont explosé. Mais cela reste fascinant, je trouve.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8004
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA VILLA KERYLOS Empty
MessageSujet: Re: LA VILLA KERYLOS   LA VILLA KERYLOS Icon_minitimeVen 16 Aoû - 22:48

Oui, il y avait un bouillonnement assez incroyable, une frénésie intellectuelle, comme si l'approche de la Grande Guerre imposait une urgence, une fuite en avant… Si on prend le Vienne de 1900, c'était incroyable avec les artistes "sécessionistes", Klimt en tête. Il y avait aussi ce qu'on appelait "l'art nègre", le Cubisme, les premières toiles de Picasso, les audaces architecturales comme la Tour Eiffel, la vision d'anticipation que donnait l'Exposition Universelle de 1900 à Paris, l'apparition du téléphone, les ascenseurs qui se multipliaient, l'électricité, les premières voitures…
Au XVIIIème, c'étaient les fameux "salons" où des femmes ayant forte culture réunissaient régulièrement chez elles savants, artistes, écrivains, penseurs… On faisait des lectures de tel ou tel ouvrage, on participait à des expériences, on parlait théâtre, politique, justice, art... Bien sûr, tout cela était réservé à un certain cercle mais il y avait effectivement un savoir "encyclopédique", on s'intéressait à tout, on établissait des passerelles entre les différents savoirs. C'était d'ailleurs le siècle de la fameuse Encyclopédie, une synthèse qui prétendait cumuler et compiler tout ce qui pouvait se savoir à l'époque.

Pour en revenir à Reinach de manière plus triviale, le montant de sa fortune laisse rêveur : en 1901, il achète un château pour le redécorer intégralement en style Louis XIII et l'année suivante, il lance la construction de la villa Kerylos qui coûtera neuf millions de l'époque… Comme la famille Battlo qui avait donné des moyens énormes à Gaudi pour la construction et l'aménagement de la casa Battlo. Comme ces grands seigneurs du XVIIIème qui faisaient aménager un hôtel particulier pour leur favorite ou maîtresse. Les artistes de ces temps avaient de la chance quand-même d'avoir de tels mécènes...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





LA VILLA KERYLOS Empty
MessageSujet: Re: LA VILLA KERYLOS   LA VILLA KERYLOS Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LA VILLA KERYLOS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: