AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement PS Plus de 12 mois
44.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 SHERLOCK HOLMES

Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5481
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 47
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitimeJeu 3 Mai - 6:40

SHERLOCK HOLMES 79778_une-sherlock

Sherlock Holmes , avec Robert Downey Jr. dans le rôle du célèbre détective londonien et Jude Law dans celui de Watson, consacre définitivement ce personnage emblématique de la littérature qui a eu tant d'adaptations au cinéma comme à la télévision.


Mais qui était véritablement ce Sherlock Holmes ? Comment est-il apparu sous la plume de son créateur, l'écrivain britannique sir Arthur Conan Doyle ?

SHERLOCK HOLMES Dr_jos10

Tout commence en octobre 1878 : Conan Doyle n'était encore qu'un étudiant en médecine de l'université d'Edimbourg, en Ecosse. Le jeune homme ne pouvait deviner qu'en s'inscrivant au cours de chirurgie clinique du docteur Joseph Bell (1837-1911) il allait rencontrer le modèle du personnage qui le rendrait mondialement célèbre. C'est à Bell, auquel les éditions Baker Street (et oui, ça ne s'invente pas) consacrent une biographie, que l'on doit en effet la fameuse "Méthode", cette faculté sidérante, fulgurante, de voir ce que les autres ne voient pas, de déduire tout un enchaînement de faits d'une éraflure, d'un accent, bref, d'un rien. Pour cela, il fallait un maître en observation. Bell ne fumait pas la pipe, ne portait pas de casquette à carreaux, mais il vous jugeait son homme en trois coups d’œil.

C'est donc dans les amphithéâtres médicaux de la fac de médecine d'Edimbourg, qu'est né le personnage de Sherlock Holmes. Crime et médecine ont souvent eu partie liée.

En ce qui me concerne, Sherlock Holmes reste l'un de mes personnages de fiction préférés. Je crois bien qu'il n'y a pas une seule enquête de lui que je n'ai pas lue...

En plus, je les résolvais toutes avant le dernier chapitre.

Souvenirs... study
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
cdang

cdang

Masculin Messages : 1326
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitimeJeu 3 Mai - 12:47

Le phénomène Sherlock Holmes est au moins aussi passionnant que les œuvres originales. C'est en effet sans doute le premier personnage transmédiatique :  le héros des romans d'Arthur Conan Doyle (1887-1927) a d'abord été repris par d'autres auteurs (intertextualité) comme Maurice Leblanc (Sherlock Holmes/Herlock Sholmès arrive trop tard, 1906) ou Mark Twain (Plus fort que Sherlock Holmes, 1907).

Certains éléments célèbres proviennent d'autres auteurs : ainsi, la phrase « Élémentaire, mon cher Watson » vient du film Le Retour de Sherlock Holmes de Basile Dean (1929) et le deerstalker (chapeau de tweed) provient des illustrations de Sidney Paget.

On ne compte pas les pièces de théâtre, films de cinéma, téléfilm, séries télévisées, séries animée (coréalisée par Hayao Miyazaki), jeux de société, livres dont vous êtes le héros, jeux vidéo…

Ainsi, selon la manière dont on a découvert Sherlock Holmes, il est différent pour chacun d'entre nous. On pourra lire à ce sujet :

David Paquette-Bélanger, « La sémantique des noms propres transfictionnels », Itinéraires, n°2016-2*2017, mis en ligne le 11 mai 2017. URL : http://itineraires.revues.org/3465 ; DOI : 10.4000/itineraires.3465

Sinon, à propos de Joseph Bell, je conseille la lecture des BD Professeur Bell de Joan Sfar : c'est un avatar de Sherlock Holmes dont la toxicomanie lui permet de voir les esprits (mais il ne joue pas de violon). Les histoires ont une composante fantastique et torturée.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3388
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitimeJeu 3 Mai - 17:56

Gorak a écrit:

Sherlock Holmes , avec Robert Downey Jr. dans le rôle du célèbre détective londonien et Jude Law dans celui de Watson, consacre définitivement ce personnage emblématique de la littérature qui a eu tant d'adaptations au cinéma comme à la télévision

Bof cette version est trop moderne et loin de l'âme de Holmes et de son univers. C'est plus une trahison qu'autre chose pour moi.

Pour la consécration on a eu de bien meilleures adaptations, le DA, le film avec Peter Cushing ou alors certaines séries TV.


Dernière édition par Warlock le Jeu 3 Mai - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5481
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 47
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitimeJeu 3 Mai - 18:41

Il n'y a pas de règles établies, normalement. L'action de Sherlock Holmes se passe au XIXe siècle parce que Conan Doyle écrivait au XIXe siècle. Et c'est d'ailleurs pourquoi la série TV qui reprend l'idée en se situant au XXIe siècle fonctionne bien : parce que Sherlock Holmes a toujours été un personnage moderne, en fin de compte.

Je trouve que Robert Downey Jr. possède une classe toute victorienne pour incarner le personnage. Après, on peut reprocher à ce film une certaine débauche d'effets spéciaux. Mais il y en a pas plus que dans le dessin animé.

De toute façon, aucun acteur n'égalera jamais Jeremy Brett dans ce rôle :

SHERLOCK HOLMES Sherlo10

Pour moi, il reste le meilleur. A tel point que lorsque je lisais une aventure de Sherlock Holmes, j'avais son visage à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3388
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitimeJeu 3 Mai - 22:54

Robert Downey Jr étant américain il n'a rien à faire dans le rôle de Holmes, ce serait comme prendre un américain pour interprété James Bond. Ce déluge d'effets spéciaux gâche tout l'ensemble. Quand à Holmes c'est un personnage du XIXe, universel ok, mais du XIXe, il n'a rien à faire au XXIe.

C'est pénible ces scénaristes qui veulent absolument tout dépoussiérer, ce serait bien de respecter une œuvre. Des nouvelles versions de Holmes ok, mais au XIXe, et sobrement, dans les règles de l'art.

Quand au DA, il est tout à fait dans l'esprit, et l'une des meilleures adaptations du genre.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitimeDim 6 Mai - 11:41

Gorak a écrit:
...la fameuse "Méthode", cette faculté sidérante, fulgurante, de voir ce que les autres ne voient pas, de déduire tout un enchaînement de faits d'une éraflure, d'un accent, bref, d'un rien. Pour cela, il fallait un maître en observation. ...

Alors, sur la méthode : on ne peut qu'être que d'accord sur l'importance du sens de l'observation (ainsi que sur l'énorme culture générale de Holmes). Par contre, les chaînes de déduction qu'emploie Holmes dans les romans (n'ayant pas vu les films ou séries récentes) sont tout sauf scientifiques, justement, c'est là le paradoxe. Elles sont même souvent farfelues, nient les probabilités, font des analogies, voire des imputabilités qui pourraient être parasitées par une multitude d'autres explications. On pourrait croire que la maxime de Holmes serait "toute chose = par ailleurs", ce qui marche pour un modèle théorique, mais pas pour la pratique. Du coup, ce n'est pas ce côté faussement scientifique qui me séduit chez Holmes, mais plutôt le contraire : la dimension artistique, quasi surnaturelle de Holmes : l'intuition. En se basant sur le sens de l'observation et sa culture, Holmes trouve des solutions de manières intuitives (et pas scientifiques) qui tapent souvent dans le 1000. Finalement, avec cette intuition quasi surnaturelle, je pense qu'Holmes serait plus proche d'un mentaliste (ou de l'idée que je m'en fais, n'ayant pas étudié les techniques des mentalistes).
Une autre dimension que j'apprécie aujourd'hui dans ce personnage, est le côté drogué et anticonformiste, en décalage.
Prenons l'alter égo de Holmes dans mon imaginaire d'une vieille Angleterre de carte postale (fumer la pipe au coin du feu, etc.) : le Professeur Mortimer d'E.P.Jacobs. Est-ce que vous pouvez le voir en train de prendre de la cocaïne ou de l'héroïne ? By jove, c'est inimaginable ! Pour cela, Holmes me paraît bien plus dans les tons clairs obscurs, et Mortimer bien plus lisse (la faute au public visé par la BD, sans doute).
Revenir en haut Aller en bas
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5481
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 47
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitimeDim 6 Mai - 12:32

Peut-être suis-je intuitif alors parce que, chaque fois que j'ai lu une aventure de Sherlock Holmes, j'ai toujours trouvé la solution avant la fin.

Chose que je n'ai jamais su faire avec les enquêtes d'Agatha Christie qui sait brouiller les pistes.

Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




SHERLOCK HOLMES Empty
MessageSujet: Re: SHERLOCK HOLMES   SHERLOCK HOLMES Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
SHERLOCK HOLMES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les bouquins-
Sauter vers: