AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Manga Fire Force : où commander le Tome 34 Fire Force édition ...
11.50 €
Voir le deal

 

 LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitimeSam 24 Fév - 10:54

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Africa11

Aussi riche et variée que l'est le Continent Noir, la musique traditionnelle africaine offre une vaste palette et de nombreux instruments.

Mais à la base, il y a un personnage incontournable...

Le Griot

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Griot110

C'est, pour simplifier, l'équivalent de notre barde, troubadour ou ménestrel. Il est d'ailleurs souvent nommé "barde" en Afrique francophone. Mais comme nous allons le voir, il est bien plus que ça, jusqu'à en devenir un personnage de premier plan dans la culture africaine et pas que musicale.

En Afrique, la transmission du savoir, de l'instruction et de la culture reste majoritairement orale. Les Griots sont donc des conteurs autant que des musiciens ou chanteurs. Au fil du temps, ils en sont venus à former en certains pays une véritable caste, avec ses règles, ses coutumes, ses privilèges, ses spécificités. Ainsi, un Griot homme est un jalikeolu, une femme est une jalimusoo. On parle même de "griotisme" pour désigner le mode de vie de ces baladins africains.
Ces derniers sont loin de n'être que des chanteurs : conteurs, ils transmettent récits, fables et mythes mais ont souvent des connaissances en histoire, géographie, généalogie... Ils apparaissent sous l'empire Mandingue, qui s'étendait, pendant notre période médiévale, entre Guinée, Sénégal, Tchad, Burkina Faso, Côte d'Ivoire et Ghana. L'un d'eux devînt même empereur. La société mandingue se divisait en castes dont certaines tenaient le haut du pavé comme on dit chez nous, dont les forgerons, les cordonniers, les tisserands, les potières (activité réservée aux femmes)... Les Griots furent une de ces castes, associée à celle des diatigui, les "rois-guerriers". Chaque souverain devait avoir son Griot à ses côtés, pour chanter ses hauts faits et tenir la chronique, orale, de son règne.
Les Griots forment alors une caste spécifique, avec des règles bien définies. On nait Griot, on ne le devient pas... Les mariages "hors-caste" sont interdits et les liens du sang, symbolisés par le nom de famille, sont sacrés. Dépositaires des coutumes ancestrales et de leur transmission, les Griots bénéficient alors d'une liberté d'expression totale, même en présence du roi. Par contre, toute activité politique leur est officiellement interdite. Ce qui n'empêcha pas certains d'être conseillers occultes des empereurs, voire ambassadeurs extraordinaires ou même juges.
La caste a aussi un aspect magique : la bouche du Griot est un "antre" d'où sort l'énergie de la parole, du mot. La parole, le verbe, est une énergie, une matière que le Griot façonne par le biais du langage et du chant.

Les Griots interviennent lors de toutes les fêtes, cérémonies (mariage, naissance, funérailles...) en jouant de la musique, en chantant et dansant mais également en récitant poèmes, fables et légendes. Lors des fiançailles, ce sont parfois eux qui servent d'intermédiaires entre les deux familles et qui transmettent la demande, parfois sous une forme chantée ou par un poème.
Ils s'accompagnent alors d'un instrument qui est un véritable "compagnon", souvent transmis de génération en génération. Ils peuvent être également accompagnés d'un orchestre. Hommes et femmes jouissent de la même considération et du même respect. Dans certaines régions, le chant est réservé aux femmes, aux hommes dans d'autres.

Avec les nombreux changements survenus en Afrique, le visage des Griots a changé... A côté des conteurs nomades que l'on rencontre encore, allant de village en village, on en trouve qui jouent désormais dans des salles de spectacle, lors de festivals et carnavals. Certains animent les campagnes d'hommes politiques. D'autres sont partis vivre et exercer à l'étranger, s'initiant aux instruments occidentaux, travaillant parfois comme choristes dans des groupes de jazz ou d'autres formations de "World Music".
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5587
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: Re: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitimeSam 24 Fév - 11:15

Quand je pense à musique africaine, c'est d'abord Mory Kanté qui me vient en tête :



J'aime bien cette alliance des rythmes traditionnels avec des sons plus modernes.

Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5587
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: Re: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitimeSam 24 Fév - 11:20

Et puisque l'on est dans les rythmes de la musique africaine, restons-y avec ce morceau phare qui rend hommage au continent noir :

Akon - "Mama Africa"

Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak

Gorak


Masculin Scorpion Messages : 5587
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 50
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: Re: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitimeSam 24 Fév - 11:25

Mais du côté de l'Afrique francophone, on sait mettre aussi l'ambiance avec Magic System :



Quand t'as un coup de blues, que tu te sens déprimé, tu te passes à fond chez toi et ça te regonfle à bloc !

Rien que tel que les rythmes africains pour mettre de la couleur dans vos vies ! sunny cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
VIC

VIC


Masculin Messages : 4277
Date d'inscription : 18/01/2012

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: Re: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitimeDim 3 Mai - 10:54

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Gracel10

Paul Simon : Graceland, 1986


Graceland est le septième album solo du chanteur américain Paul Simon. Sorti en août 1986, il est considéré comme l'un des disques ayant lancé la world music dans sa version moderne. La deuxième chanson, qui donne son titre à l’album, lui aurait été inspirée par un voyage qu'il fit, après l'échec de son mariage avec l'actrice Carrie Fisher, vers la propriété d’Elvis Presley, nommée Graceland, à Memphis, dans le Tennessee. Simon considère que c’est la meilleure chanson qu’il ait jamais écrite.

Un jour qu’il était dans sa voiture, Paul Simon écoutait une cassette de musique sud-africaine donnée par un ami. Le son de la mbaqanga, ou township jive, sorte de rock des townships, lui donna immédiatement envie d’en savoir plus. Simon, qui s’était auparavant ouvert au gospel, au blues, au jazz, au reggae, à la salsa et à la musique sud-américaine, se fit alors envoyer une vingtaine de disques, découvrit la richesse de l’univers musical de l’Afrique du Sud, et décida d’aller enregistrer un album sur place, avec les musiciens locaux et leurs instruments.

Simon fait appel à divers groupes de musiciens et de chant, notamment de chant traditionnel Shangaa qui repose sur des chants alternés hommes femmes.

Paul Simon fait aussi découvrir au public une danse très sud-africaine, le gumboot dancing, ou danse en bottes de caoutchouc (je vous invite à y jeter un coup d'oeil sur les sites de vidéo en ligne). Il explore la variété des influences, ouvrant l’album à de la musique sotho et tsonga.

En raison de la pression politique, l'enregistrement sur place n'a duré qu'une dizaine de jours en 1985 et le montage a été effectué à New York. Une partie des morceaux ont été enregistrés aux États-Unis, avant le mixage final. C’est ainsi que plusieurs artistes américains participent à diverses chansons.

Le mélange réussi d’instruments, de rythmes, d’influences et de langues (anglais/zoulou) donna le signal de ce qu’on a appelé la world music. Sur cet album, c’est le rythme et le son de la mbaqanga qui domine indubitablement.

La chanson la plus populaire de l’album est sans conteste "You Can Call Me Al", qui fut classée dans les charts du monde entier, et rendue célèbre par un vidéo clip dans lequel Simon chante en compagnie de l’acteur Chevy Chase. Celui-ci, grand admirateur du chanteur, adorait particulièrement ce titre qu’il connaissait par cœur, et lui demanda de le laisser participer au tournage du clip, dans un échange faussement sérieux hilarant (un clip à voir ou revoir).


Controverse stupide :

Sorti en 1986, alors que l'apartheid battait son plein, l’album était politiquement incorrect. Parce qu’il avait enregistré à Johannesbourg, Simon fut notamment accusé de briser le boycott culturel et de cautionner le régime nationaliste autoritaire et ségrégationniste de P.W. Botha. L’hebdomadaire musical anglais NME titrera sur lui : « Le fruit pourri de l'apartheid » (the Rotten Fruit of Apartheid).
Il a été aussi reproché aussi à Paul Simon d'avoir une vision trop festive par rapport à l'apartheid et de s'être approprié une musique africaine, en exploitant les musiciens locaux.

Si l’album ne prend aucun parti idéologique (il n’y a pas de chanson anti-apartheid dans le style des protest songs dont Simon était familier dans les années 1960 et 1970 et elles ont très peu de contenu politique, contrairement à Biko (1980) de Peter Gabriel ou celles de Johnny Clegg un an plus tard), le comité anti-apartheid des Nations unies a reconnu qu’il n’apportait aucune caution au gouvernement sud-africain tout en permettant aux artistes noirs sud-africains de bénéficier d’une exposition rare et nécessaire.
Ses défenseurs insistent que, s’il a techniquement violé l’interdiction, le fait de la braver et d’aller au-devant des sud-africains était en soi une prise de position contre l'apartheid, sans qu’il soit besoin d’en rajouter dans le pathos ou la provocation ouvertement politique.

Paul Simon estime que si son passage en Afrique du Sud a été mal interprété, le succès de l'album et de la tournée ont contribué au recul de l'apartheid et indirectement à la découverte internationale de groupes africains.


Notoriété :

L’album ne souffrit guère de la polémique et fut classé no 1 en Grande-Bretagne en 1986. il remporta le Grammy Award de l'album de l'année en 1986, et la chanson "Graceland" fut élue meilleure chanson l’année suivante.
Graceland a laissé un impact durable sur la culture musicale contemporaine par sa volonté de faire se rencontrer des univers musicaux jusque-là étanches.


Mon avis :

Un album intéressant sur le plan historique grâce à son crossover musical. Je le trouve inégal mais ses singles sont assez redoutables. J'apprécie la prise de risque musicale de Simon en essayant des sentiers inhabituels. Simon s'était même essayer au funk après son duo avec Art, sans succès. Il avait pas mal galéré avec ses albums en solo.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3535
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 45
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: Re: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitimeDim 3 Mai - 19:43

J'ai le cd de Graceland et c'est vraiment un album de grande qualité que j'aime particulièrement. Défricheur de la World Music avec Johnny Clegg, Peter Gabriel et Robin Scott, Paul Simon nous fait voyager avec cet album et ces sonorités si caractéristiques de l'Afrique du sud. Une grande réussite artistique et commerciale.

Au niveau des morceaux j'ai une préférence pour le magnifique et envoûtant Under african skies, avec la superbe voix de Linda Ronstadt dans les choeurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8489
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: Re: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitimeDim 3 Mai - 20:15

Novateur, original, audacieux.
Simon négocie avec brio un virage difficile, défriche une terre musicale encore inexplorée. Inégal certes mais le dépaysement, le voyage, est là, indiscutable. Je rejoins vos avis : on y trouve des diamants noirs comme Under african skies et ce qui ne relève pas du tube ne s'en révèle pas moins redoutablement efficace.
Under african skies possède une "vibe", une énergie qui donne envie de taper du pied, de sourire et à laquelle la voix de Linda Rondstadt donne un supplément d'âme. C'est la chanson que j'ai envie d'écouter quand l'avion se pose, après 11 heures de vol, sur le sol sud-africain, par une journée éclatante de soleil.
Un album qui rappelle que Paul Simon est un sacré musicien et qu'il a une vie artistique autonome en-dehors de son (trop ?) célèbre duo avec Garfunkel.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Empty
MessageSujet: Re: LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE   LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LES RYTHMES DE LA MUSIQUE AFRICAINE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MYTHOLOGIE AFRICAINE
» BOUQUINS & MUSIQUE
» LA MUSIQUE EN GENERAL
» LA MUSIQUE ELECTRONIQUE
» LA MELODIE DU DESERT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Le monde en musique-
Sauter vers: