AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

 

 LES STONES

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LES STONES Empty
MessageSujet: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeMar 28 Nov - 17:31

LES STONES Rollin10

Est-il possible que l'on n'ait pas encore parlé du plus grand groupe de rock du monde ? (Non, pas U2, non...)
Je laisse Tata Wikipédia vous servir leur biographie sur des pages et des pages.

The Rolling Stones, groupe de rock né en 1969, devenu culte, incontournable. Une bande de potes restés eux-mêmes, rockeurs, rebelles, déjantés et géniaux. Une machine à tubes sans pour autant se vendre aux marchands du Temple ou au commercial, sans pour autant y perdre leur âme ou leur identité. Aujourd'hui septuagénaires, les "papys du rock" pètent toujours le feu et déchaînés comme à 20 ans, s'éclatent en nous livrant une putain de bonne musique. Ils sont comme Tina Turner (avec qui Mick Jagger chantait It's only rock 'n roll), inoxydables, increvables.
Quel talent, quelle vie ! Des rockstars, des vraies.

De la fameuse bouche tirant la langue au cultissime Paint it black, de l'incendiaire et incandescente Anita Morris du clip She was hot à Harlem shuffle en passant par Miss you, les excès et les frasques, les descentes aux enfers et les résurrections, les Stones, on en parle ici...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3848
Date d'inscription : 18/01/2012

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeVen 1 Déc - 22:43

Les Stones, oui, on pourrait en parler pendant des heures.

Je vais m'attarder sur le virage de leur carrière :
En 1967 sort Their Satanic Majesties Request, un album pas très bien accueilli sorti en pleine période psychédélique, un style peu habituel pour les Stones. Certains y voient une réplique ou une parodie du Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles. Néanmoins, l'intérêt historique de ce disque est que le guitariste Keith Richards y forge ce qui sera sa marque de fabrique : l'accordage de sa guitare en open qui sera à l'origine des riffs légendaires des Stones, et qui annonce le fameux carré magique.

1967 : Their Satanic Majesties Request

Le carré magique des Stones, c'est quoi ? Il s'agit des 4 pierres angulaires de leur discographie.
4 albums mythiques qui leur assurent le statut de plus grand groupe de rock pour un paquet de décennies. Histoire d'en savourer le côté historique, je conseille à ceux qui souhaiteraient les découvrir de le faire dans l'ordre chronologique. Pas la peine de chercher bien loin, il n'y a quasiment rien à jeter sur ces 4 albums  :

1968 : Beggars Banquet
1969 : Let It Bleed
1971 : Sticky Fingers
1972 : Exile on Main St.


Beggars Banquet est l'album de rock au son "brut" et qui transpire comme jamais le blues, qui sont les racines des Stones. Un album fondamental et fondateur du nouveau style des Stones.
Il s'ouvre sur Sympathy for the Devil, et contient un morceau à l'énergie et au riff imparables : Street Fighting Man.
Pour l'anecdote : deux pochettes différentes existent pour l'album. Au moment de la sortie du disque, Decca, la maison de disques, insiste pour une pochette blanche genre carton d'invitation alors que les Stones veulent une photo de graffiti sur murs de toilettes. Le désaccord retarde la sortie du disque de deux mois et c’est finalement la maison de disques qui l’emporte. Cependant lors de la réédition en CD, la photo du cabinet de toilette refait son apparition.


Let It Bleed est le dernier album où figure encore Brian Jones sur certains titres, étant remplacé par Mick Taylor au milieu des sessions. Le premier morceau enregistré fut une version country de Honky Tonk Women. C'est sous l'impulsion de Mick Taylor que les Rolling Stones décidèrent d'en enregistrer une version plus rock, qui sortit en 45-tours. L'album contient plusieurs standards du groupe.

Sticky Fingers est le premier album avec Mick Taylor comme membre à part entière. Il s'ouvre sur le titre Brown Sugar, un grand classique. La pochette de l'album dispose d'une fermeture éclair qui s'ouvre pour révéler un homme en sous-vêtements de coton, imaginée par Andy Warhol. Elle est parfois considérée comme la meilleure pochette d'album de tous les temps. Le titre de l'album serait dû à un film pour adultes.

Exile on Main St. est le seul double album studio des Rolling Stones. Au printemps de 1971, les Rolling Stones ont dépensé l’argent qu'ils devaient pour les taxes et quittent la Grande-Bretagne avant que le gouvernement ne puisse confisquer leurs biens. Mick Jagger s’installe à Paris, et Keith Richards loue une villa, Nellcôte, à Villefranche-sur-Mer, près de Nice. L'album fut conçu et en partie enregistré à la Villa Nellcôte, la suite se déroulera à LA.
L'album explore à travers 18 titres toutes les facettes de la musique populaire américaine : rock'n'roll, blues, soul, gospel...
C'est carrément un road movie musical des USA, probablement le plus bel hommage aux musiques américaines enregistré (en France !) par des ... Anglais !

L'album reçut initialement un accueil plutôt tiède de la part de la critique. Sans tube massif façon Jumpin' Jack Flash ou Brown Sugar, plus dur d'accès que les albums précédents, Exile a d'abord eu du mal à accrocher le public. Cela changera.
Selon le site Acclaimed Music, l'album est huitième sur la liste des albums les plus recommandés de tous les temps par la critique.
Personnellement, il s'agit de mon album des Stones préféré. Pas de tubes, mais 18 titres qui respirent la joie de faire de la musique. Un pur chef d'œuvre.

Par la suite, les mauvaises langues (allusion au logo^^) auront coutume de dire que chaque album des Stones qui suivra sera moins bon que le précédent. C'est presque vrai jusqu'au 80's, parce qu'ils remonteront quand même la pente après avoir touché le fond avec certains albums comme Dirty Works.
Mais avant cela, les Stones offriront encore quantité d'excellents morceaux dans les 70's.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeSam 2 Déc - 9:55

Je suis venu assez tard vers les Stones pour ma part et, aujourd'hui encore, je connais surtout leurs grands hits. En fait, comme pour d'autres artistes de leur genre, c'est un tout, un ensemble, que j'apprécie : les personnalités, le mode et style de vie, la créativité, les frasques et les triomphes... La vie des Stones, c'est comme celle de Bowie ou d'Iggy Pop, c'est quelque chose que plus personne ne peut (et surtout n'oserait) faire de nos jours. Les Stones, c'est une époque qui n'existe plus.
Une certaine authenticité aussi : ces types sont restés eux-mêmes ou quasiment, depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3440
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeSam 2 Déc - 18:17

Pas facile de parler de ce groupe mythique, le groupe Rock par excellence. Comme l'a bien dit VS c'est un groupe qui a su garder son âme, ses folies du début, son irrévérence. Sans jamais se vendre comme U2 ou d'autres, des rockeurs des vrais.

Les Stones c'est du Rock et rien que du Rock. Pourtant le groupe a bien failli disparaître dans les 80's. Mick Jagger voulant apporter un coté plus "commercial" au groupe (qu'il a connu dans sa carrière solo), et Keith Richards voulant rester dans la source blues du groupe. Mais les compères ont réussi à casser leur divergence pour revenir au top dans les 90's.

Le bémol que je donnerais c'est qu'étant amoureux du son 80's à l'époque le groupe était au creux de la vague proche de la séparation définitive. Il n'a donc pas connu de grands morceaux à cette époque, mis à part Start me up début 80's. Un groupe qui n'était pas à l'aise avec les sonorités 80's, gros bémol pour moi. Cela étant le groupe est toujours aussi présent, vigoureux et populaire. En témoigne son dernier concert chez nous, chez moi même à l'U Arena.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3848
Date d'inscription : 18/01/2012

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeDim 17 Jan - 10:18

Surprise il y a quelques mois en entendant à la radio un Rolling Stones que je ne connaissais pas, et qui rappelait leur grande époque. Il s'agissait en fait d'un inédit :
Scarlet, avec Jimmy Page de Led Zep en guest.
Bon sang que c'était bon.
Il s'agissait d'un inédit (bien connue des collectionneurs de disques pirates) qui figure enfin sur la réédition de Goat's Head Soup, album excellent quand même, même si un peu moins bon que ceux du "carré magique". Côté inédits, on en retrouve deux autres dont un All the Rage bien crade (Jagger caricature sa voix) et jouissif.
Ces deux inédits (le 3è est pas mal sans plus) sont une excellente surprise totalement inattendue.



Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeMar 24 Aoû - 19:39

Le rock vient de perdre un de ses batteurs. Et quel batteur...
Charlie Watts des Rolling Stones vient de nous quitter à 80 ans, suite à de graves problèmes de santé pour lesquels il était hospitalisé depuis quelques temps. Il avait déjà vaincu un cancer de la gorge il y a quelques années, au prix d'une chimio intensive.

LES STONES Charli10

(image : parismatch.com)

L'un des plus anciens membres du groupe. Le temple perd un de ses piliers. Le plus discret sans doute, le plus réservé, souvent impassible, loin des frasques et de l'exubérance des autres membres du groupe. Entre deux tournées, il retournait vivre avec sa femme (50 ans de mariage) dans le haras où il élevait des pur-sangs arabes en Angleterre. Un autodidacte qui a appris à jouer à l'oreille (chapeau l'artiste) et musicien de jazz à la base. Et d'après tous les témoignages, un homme stylé et toujours élégant, gentil et timide.
Bye Charlie.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3848
Date d'inscription : 18/01/2012

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeJeu 26 Aoû - 16:21

Les Stones à l'image d'un Jagger virevoltant ou d'un Keith Richards survivant à bien des excès avaient presque atteint un statut d'immuabilité, on avait l'impression qu'ils seraient toujours là. Même si on n'oublie pas Brian Jones mort tragiquement, ces légendes n'étaient pas immortelles.
En tant qu'ancien batteur et grand amateur des Stones, j'ai un peu grandi avec les rythmes de Charlie Watts. Je ne le trouvais pas spectaculaire, plutôt à l'opposé de Keith Moon des Who... Mais l'art du musicien est de savoir ce qui est le mieux pour la musique du groupe, et ça passe aussi par savoir quand remplir l'espace, quand laisser les autres au devant de la scène, en privilégiant le collectif.
La musique à besoin de silence pour briller.
Le silence de Charlie Watts ne nous fera pas oublier qu'il était brillant.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7876
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeJeu 26 Aoû - 18:56

Un commentaire vu sur le Net qui m'a fait sourire (de façon un peu triste) : c'est paradoxalement le plus "clean" du groupe qui part en premier...
Charlie Watts était passé par une cure de désintoxication à l'alcool et à la drogue au début des années 1980 mais en était très vite sorti pour n'y jamais revenir. "C'était pas mon truc" disait-il. Il était sans doute le plus sage, loin des frasques et des excès de ses compères.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3440
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitimeMer 1 Sep - 21:44

L'une des légendes de la batterie tout simplement, loin des frasques des autres membres du groupe. Pas le plus doué ni le plus spectaculaires des batteurs du Rock, mais il avait son style bien à lui, assez facilement reconnaissable.

R.I.P...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LES STONES Empty
MessageSujet: Re: LES STONES   LES STONES Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LES STONES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Inspiration rock-
Sauter vers: