AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -55%
Remise de 50% sur le tractopelle de chantier à ...
Voir le deal
10 €

 

 LUKKARINEN : Ronkoteus ...

Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

VIC

Masculin Messages : 3556
Date d'inscription : 18/01/2012

LUKKARINEN : Ronkoteus ... Empty
MessageSujet: LUKKARINEN : Ronkoteus ...   LUKKARINEN : Ronkoteus ... Icon_minitime1Dim 23 Oct - 18:38

Hannu Lukkarinen

Etudiant d’illustration à l’académie des Beaux-Arts de Helsinki et à l’académie des Beaux-Arts de Budapest dans les années 1970, Hannu Lukkarinen travaille depuis 1974 en tant qu’illustrateur indépendant. Dans les années 1990 Hannu Lukkarinen s’est lancé dans la Bande Dessinée. Il a publié deux albums en collaboration avec l’auteur de thrillers américains Andrew Vachss et il a adapté en bande dessinée deux romans d’Arto Paasilinna en collaboration avec ce dernier. Son dernier travail de dessinateur de BD est la série historique Les aventures de Nicholas Grisefoth en collaboration avec Juha Ruusuvuori.


Arto Paasilinna

Arto Paasilinna est un des écrivains finlandais les plus connus dans le monde. Il est né le 20 avril 1942 à Kittilä en Laponie.
Auteur de nombreux romans. Il écrit aussi pour le cinéma, la radio et la télévision.
On lui doit notamment : Le Lièvre de Vatanen, Un homme heureux, Le Meunier hurlant, La Forêt des renards pendus, Petits suicides entre amis, Le Fils du dieu de l'orage et Le Bestial Serviteur du pasteur Huuskonen.


LUKKARINEN : Ronkoteus ... Couv_210


Ronkoteus
De Lukkarinen, Paasilinna
Noir et blanc. 200 pages
Les éditions Mosquito


Citation :
Paasilinna raconte avec jubilation la genèse du célèbre cycle de légendes du Kalevala qui ont inspiré Tolkien.

C'est l'automne. Le clan de Ronko prend ses quartiers d'hiver avec ses alliés. Le chef Ronkoteus participe assidûment aux rites du village, à la chasse au renne, au commerce de peaux. Il est toujours là pour défendre son clan, mais il est farceur et surtout il rêve d'ailleurs.

Il a domestiqué deux aigles qui tirent sa barque, ainsi qu'un corbeau pour l'aider à s'orienter. Mais ce n'est pas suffisant : il veut voler !
Il va donc capturer et élever d'autres aigles et perfectionner son radeau volant, devenant un guerrier encore plus redouté et jalousé.

Il part à l'aventure, loin de son clan, pour des aventures plus cocasses les unes que les autres en Suède, en Germanie, en Gaule, à Gibraltar, Tyr et Ninive.
Parfois adulé à l'égal d'un Dieu, il profite de ses étapes pour s'amuser avec les épouses des hommes partis guerroyer, enchaîner les festins et les bagarres.

Bien sûr, il ponctue ses tribulations de nombreux exploits pour asseoir sa légende et être chanté à la veillée par les chamanes de tous les peuples du Nord.

Si tel Ulysse il retrouve son épouse et son clan, c'est pour mieux repartir à l'aventure...



LUKKARINEN : Ronkoteus ... Ronkot10
on notera parfois l'usage des ombres chinoises, un effet que j'apprécie


Mon avis : Excellente introduction à l'univers du Kalevala et aux légendes finlandaises. Cette BD en impose par taille, en écho aux longues sagas nordiques. 200 pages en noir et blanc où le talent graphique de Lukkarinen frappe fort mais peut déconcerter au premier abord. Un style graphique recherché, je dirais risqué par endroit, n'hésitant pas à enlaidir les humains, qui sont souvent des barbares. D'un autre côté, les animaux, les paysages -qui ne sont pas que nordiques-, sont traités de manière plus épurée. Noir et blanc, mais il faudrait plutôt parler de noir, blanc et gris. Toutefois, à l'image de la couverture, une très rare touche de couleur peut apparaître pour signer un effet.

Au niveau de l'histoire, je vous dirais simplement que le dépaysement est garanti. Et je préfère citer un extrait de la critique de Cecil McKINLEY pour bdzoom.com :
http://bdzoom.com/85323/bd-de-la-semaine/%C2%AB-ronkoteus-%C2%BB-par-lukkarinen-et-paasilinna/

Citation :
Il y a quelque chose de véritablement humaniste, dans cette saga. Nous assistons aux différentes rencontres entre Ronkoteus et des peuplades très différentes, chacune apportant son lot de spécificités culturelles et spirituelles que celui-ci découvre avec grande curiosité. Ainsi, il rencontrera un autre homme ayant apprivoisé le vol, mais aussi les Assyriens qui lui apprennent à lire et à écrire. Il en ira de même du monde animal et végétal, le protagoniste exprimant sa surprise de découvrir des climats si divers et des animaux si extraordinaires – comme l’éléphant, le crocodile, et même… le cheval. À travers cette épopée, on a l’impression de se replonger dans le mouvement même de ce qui a fondé les différentes civilisations issues de l’Antiquité, période d’évolutions et d’inventions de toutes sortes. Bien sûr, malheureusement, la barbarie est aussi présente, ainsi que les injustices et la violence des mœurs, mais tout ceci permet justement de parler de la place des femmes, des esclaves, des pauvres dans la société humaine, par exemple. Le dessin de Lukkarinen convient parfaitement à la nature du sujet, alternant des visions plus ou moins descriptives ou atmosphériques des événements. Dans un style assez brut mais non dénué de certaines subtilités graphiques lui apportant souplesse et dynamisme, le noir et blanc rehaussé de gris de l’artiste oscille entre archaïsme et préciosité. Un contraste bienvenu pour exprimer ces récits d’un autre âge où Histoire et mysticisme se mêlaient pour donner naissance aux légendes.
Cecil McKINLEY

J'ajoute simplement qu'il serait dommage et vain de vouloir lire une telle saga d'une traite : le même avertissement vaut pour L'Odyssée d'Homère. Ronkoteus est un ouvrage que l'on a plaisir à lire à petites gorgées et ne plusieurs étapes : une petite pause entre certains voyages du récit vous donnera envie d'y retourner.
Au final, encore une excellente BD de l'éditeur Mosquito que j'ai maintes fois présenté sur le forum, éditeur qui nous gratifie très souvent de BD adultes, à forte documentation historique, et aux graphismes stylisés en N&B.

http://www.editionsmosquito.com/ouvrage.php?id=222


LUKKARINEN : Ronkoteus ... Ronkot11
les images du char volant tiré par les aigles devrait rester dans les esprits longtemps après avoir refermé le livre
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7551
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LUKKARINEN : Ronkoteus ... Empty
MessageSujet: Re: LUKKARINEN : Ronkoteus ...   LUKKARINEN : Ronkoteus ... Icon_minitime1Dim 23 Oct - 18:58

Scénario et personnage originaux, c'est le moins qu'on puisse dire.
La couverture me plaît beaucoup, les dessins intérieurs beaucoup moins... Trop graphiques, trop "modernes" à mon goût. Dans une BD comme Sin City, j'aime bien mais pas pour un récit de Fantasy. Et le coup du radeau tiré par des aigles, j'ai quand-même un doute niveau possibilité que ça marche...
Mais l'ensemble me tente. Merci pour cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3556
Date d'inscription : 18/01/2012

LUKKARINEN : Ronkoteus ... Empty
MessageSujet: Re: LUKKARINEN : Ronkoteus ...   LUKKARINEN : Ronkoteus ... Icon_minitime1Dim 23 Oct - 19:07

Oui, le dessin intérieur est déconcertant, souvent inégal.
Le char volant nous rappelle en effet que nous sommes dans la mythologie... disons plutôt que Ronkoteus apparaît comme d'origine divine, un peu comme Hermès, messager des dieux.
On retrouvera le principe d'un voyage aérien pour le merveilleux voyage de Nils Holgersson de la suédoise Selma Lagerlof.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
cdang

cdang

Masculin Messages : 1325
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

LUKKARINEN : Ronkoteus ... Empty
MessageSujet: Re: LUKKARINEN : Ronkoteus ...   LUKKARINEN : Ronkoteus ... Icon_minitime1Lun 24 Oct - 10:31

J'aime beaucoup ses aplats de noir. Les dégradés par ordinateur font trop lisses, mais d'un autre côté, ça me rappelle l'époque où les dessinateurs découpaient des dégradés de gris tout fait (en fait des dégradés par densité de points) pour les coller sur les planches (on voit pas mal ça dans les Valérian et Laureline de mémoire).
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3556
Date d'inscription : 18/01/2012

LUKKARINEN : Ronkoteus ... Empty
MessageSujet: Re: LUKKARINEN : Ronkoteus ...   LUKKARINEN : Ronkoteus ... Icon_minitime1Lun 1 Avr - 22:55

Je vous présente une autre série du même dessinateur, la série Nicholas Grisefoth, de Ruusuvuori au scénario, et Lukkarinen au dessin.
Initialement prévue en 4 tomes, les tomes 3 et 4 ont finalement été regroupés dans le 3è et concluent cette saga nordique. C'est édité chez Mosquito, gage de qualité. Comme d'habitude, vous pouvez consulter les première pages de ces ouvrages sur le site de mon éditeur préféré :

http://www.editionsmosquito.com/auteur.php?id=97


Les ossements de Saint Henrik
Série : Nicholas Grisefoth (tome 1/3)
24 x 30 cm, cartonné. Noir et blanc. 64 pages

"Finlande an 1300, Nicholas Grisefoth, jeune marchand et naufrageur à ses heures se trouve mêlé à un trafic de reliques catholiques. Une aventure historique haletante et mouvementée portée par un graphisme très efficace.
Le dépaysement est garanti !"



La vengeance du marchand
Série : Nicholas Grisefoth (tome 2/3)
24 x 30 cm, cartonné. Noir et blanc. 74 p.

"Nicholas Grisefoth a beau être roué, il est confronté à plus fourbe. Les ordres monastiques se livrent un combat sans merci autour des reliques de Saint Henrik. Dans cette Finlande, qui tente d'émerger d'un Moyen-âge sanglant, Nicholas sortira-t-il son épingle d'un jeu pipé ?
Le paysage de neige et de glace, magnifié par le trait tranchant de Lukkarinen, est soutenu par une intrigue menée tambour battant par l'un des plus grands auteurs finlandais : Juha Ruusuvuori."



La nef de pierre
Série : Nicholas Grisefoth (tome 3/3)
24 x 30 cm, cartonné. Noir et blanc. 114 pages

"Nos auteurs finlandais achèvent ici la saga du marchand finlandais trafiquant de reliques dans un moyen-âge âpre, violent, mais non dénué d'humour. (…)
Le Moyen-âge nordique est particulièrement agité et brutal !
Le noir et blanc somptueux et tranchant de Lukkarinen donne à cette oeuvre une étonnante dimension graphique. "


Mon avis :


J'ai pris un risque en me lançant un peu dans l'inconnu avec cette série. Je connaissais déjà le trait en N&B de Lukkarinen qui m'avait bien séduit. Qu'en est-il de cette saga nordique ?

Tout d'abord, il faut distinguer les tomes 1 et 2 qui forment un diptyque. Le dernier tome (114 pages !) offre un virage et une nouvelle aventure, tout en gardant des liens avec les deux premiers.


Le résultat est … surprenant. En décalage avec nos codes habituels de BD franco belge. Déjà l'univers. Oubliez Thorgal, c'est de la BD pour adolescent. Là, on est dans le médiéval crade. Dépaysement effectivement garanti. Autre culture aussi. Déjà, le héros est un marchand, ce qui est plutôt rare. Autre rythme : l'action peut très bien se geler le temps d'un hiver. En effet les protagonistes peuvent hiverner à cause du climat ce qui casse les codes habituels. Il fait froid, il fait nuit, autant passer quelques mois à reclus à l'auberge… Tout s'écoule différemment. Les quêtes ont donc l'air de s'étendre sur plusieurs saisons.
J'ai été un peu gêné par quelques ellipses niveau découpage des planches. La lecture n'est pas évidente, il peut arriver quelques fois que les cases s'enchaînent un peu curieusement.
Le résultat paraît donc un peu brut. Mais ça colle parfaitement avec l'ambiance, finalement.

Il y a une touche de fantastique, légère, à travers la religion Viking. Juste ce qu'il faut.
Au final, j'étais dubitatif en commençant ma lecture, puis j'ai été séduit. C'est totalement en décalage avec les BD habituelles. Il n'y a pas de héros au sens d'Howard, ni d'épique, mais des situations plutôt crues qui ont le parfum du réel. Le N&B rajoute des clair obscurs à cet univers sombre.

Les deux premiers volumes ont un côté Frêre Cadfael, avec un scénario bien machiavélique. Le troisième tome prend lui un virage inattendu.
Au final, après une unique lecture, j'ai apprécié le décalage avec les BD ordinaires. Le dépaysement est là. On a l'impression de plonger dans la Scandinavie médiévale, où la vie ne vaut pas grand chose.

On est très loin de la BD formatée, c'est tout le contraire. Atypique et hivernal. J'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Sphigx

Sphigx

Masculin Messages : 228
Date d'inscription : 25/08/2012
Localisation : Montréal, QC, Canada

LUKKARINEN : Ronkoteus ... Empty
MessageSujet: Re: LUKKARINEN : Ronkoteus ...   LUKKARINEN : Ronkoteus ... Icon_minitime1Dim 7 Juin - 20:03

Intéressant. J'avoue que je ne fréquente pas cette partie du forum. Mais le style du dessinateur ne me donne pas envie de lire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LUKKARINEN : Ronkoteus ... Empty
MessageSujet: Re: LUKKARINEN : Ronkoteus ...   LUKKARINEN : Ronkoteus ... Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
LUKKARINEN : Ronkoteus ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section BD-
Sauter vers: