AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 

 CLARK ASHTON SMITH

Aller en bas 
+5
Kraken
ashimbabbar
Warlock
Oorgan
Voyageur Solitaire
9 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeLun 10 Juil - 15:25

La traduction des textes de CAS de mnémos est fortement décriée par certains membres du forum zothique sur ulule
Pour ma part je n'ai pas encore lu beaucoup de ces nouvelles traductions,je vais m'y mettre sans tarder.
Si certains d'entre vous se sont déjà faits une idée précise de leur qualité,leurs conclusions sont les bienvenues.
A suivre.....
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2356
Date d'inscription : 09/12/2012

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeLun 10 Juil - 20:26

Salut Vulcain.
Je suis allé voir les commentaires, pour me faire une idée et je dirais que, dans un certain sens, je ne suis pas surpris. J'ouvrirais peut-être un sujet là-dessus - les retraductions - parce qu'il y a beaucoup à en dire. Disons pour faire court, que le problème me semble notamment (il y a d'autres paramètres tout aussi importants) provenir de l'évolution des Lettres en France, que cela soit de la littérature ou de son étude. Pour certains auteurs, aujourd'hui, la poésie est morte (voir Maulpoix) - plus personne ne lisant vraiment ou n'achetant des recueils de poésie contemporaine. (C'est en partie discutable, je sais, mais c'est aussi le constat d'une situation inédite - l'agonie de la poésie.) Cela s'inversera peut-être, comme ce fut le cas avec le retour du tragique (La tragédie du roi Christophe, La machine infernale), mais, pour citer Maulpoix : « En France, le grand ennemi, encore et toujours, reste la puissance d’enchantement du lyrisme. Sa faculté d’exagération, son appétit pour le sublime, son acharnement à vouloir l’impossible, aussi bien que ses fièvres et ses croyances soudaines… On n’aime guère les voix chaudes aux accents émouvants ! On leur préfère une prose très blanche, d’une tenue froide et grammairienne, et ce trait sarcastique qui tient l’autre à distance. ». Et c'est parfaitement vrai dans les études où les modernes tournant autour de la période nouveau roman, sont mis en avant - textes fort intéressants, mais bien loin de la force évocatrice - visionnaire - fulgurante - dont les mots sont chargés et qu'une syntaxe étudiée sait mettre en valeur. Si cette simplicité lexicale et syntaxique permit des innovations passionnantes, ce fut au détriment de la réelle beauté du mot dans la pleine force sémiotique dont il est chargé, pour dire adieu aux styles riches, coruscants, chantournés, dont la marqueterie ancienne, lustrée et quoique vaguement démodée, possédait cette ivresse des parfums que les textes contemporains, au présent, écrits dans la recherche de la pauvreté lexicale, ne peuvent espérer remplacer (ils ne le souhaitent d'ailleurs pas). Alors le choc est rude lorsque cette langue d'hier se voit traduite dans la langue d'aujourd'hui par des traducteurs qui, non seulement usent des outils qu'on leur a donnés, mais se doivent aussi de respecter les attentes des lecteurs - ceux de la grande majorité - et non ceux des esthètes et des spécialistes. Ces lecteurs ont des habitudes de lecture qui, bien souvent, nécessitent de nouvelles traductions afin d'accorder à la pratique sociolinguistique du lire, en évolution permanente, des textes qui sans quoi seraient jugés désuets pour ne pas dire surannés. Pour le formuler plus simplement, on préfère aujourd'hui la clarté et l'efficacité, ce qui n'est pas sans générer une certaine fadeur et une uniformisation de la prose, lyrique ou poétique. Un autre débat s'ouvre alors, celui de savoir si l'on considère cela comme un progrès ou non.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 20 Avr - 16:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeLun 10 Juil - 20:48

Salut Astre Solitaire,
Ton analyse est tout à fait judicieuse et rejoins aussi celle prémonitoire de Smith lui meme qui se demandait si son style et ses mots employés étaient à la portée d'un lectorat de weird tales.
Les éditeurs de ce pulp lui ayant souvent refusé des textes jugés inaccessibles car trop élitistes..
Philippe Gindre avait eu la sympathie de me faire part de ses impressions sur les difficultés d'entreprendre cette nouvelle traduction de CAS avec beaucoup de diplomatie...
Son avis est précieux,
j'avais posté celui ci un peu plus haut
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeLun 10 Juil - 20:52

https://www.jrrvf.com/fluxbb/viewtopic.php?pid=85623#p85623
voici
Revenir en haut Aller en bas
cdang

cdang


Masculin Messages : 1422
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeMar 11 Juil - 9:04

En fait, si je comprend bien, c'est un peu comme si on réécrivait du Jules Verne ou du Gaston Leroux pour que ça sonne plus moderne, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeMar 11 Juil - 12:33

En fait ce n'est pas moderniser un français déjà existant
c'est moderniser un anglais poétique en un français moderne sans ame
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 16 Juil - 20:27

En fait après une lecture plus approfondie et détaillée,à mon avis cette nouvelle traduction n'est pas catastrophique.
Si CAS perd ses accents incantatoires ( ce que je regrette ) et gagne en tournure plus moderne ( ce que je regrette également )
Au final l"oeuvre est respectée si on considère que le projet de mnémos est de diffuser l'auteur et donc ses écrits au plus grand nombre de lecteurs.
Et c"était bien le postulat de base.
Moderniser pour rendre accessible
Rénover et adapter pour séduire;;;
Ma foi pourquoi pas....A la seule condition de souvent se replonger dans l'intégrale des NéO..Et de savourer le Nostalgie de l'inconnu de Philippe Gindre....Pour renouer avec les racines de Smith.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire


Masculin Messages : 8145
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 16 Juil - 20:34

CAS sans ses accents incantatoires, ce n'est plus CAS... Très peu pour moi, on ne rigole pas avec ces choses là. Le charme premier de ses écrits, ce sont ses longues phrases, ornées, riches, au vocabulaire volontiers archaïque et étudié, au rythme particulier. A l'image de ses atmosphères sensuelles et décadentes, flamboyantes. Toucher à ça, c'est dénaturer son œuvre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 16 Juil - 21:11

Sans doute mais libre à toi de le lire dans des traductions plus fidèles à son style.
Mais je comprends le but de mnémos qui est aussi régi par des impératifs économiques.
Prenons cette version avec indulgence car sa diffusion s'adresse à un nouveau lectorat moins concerné par les figures de style.
CAS dénaturé ? Assurément !
Pour les gardiens du temple il reste la VO et les quelques traductions fidèles quoique disparates.
Le projet a au moins le mérite d"exister sous la forme d'un bel objet.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2356
Date d'inscription : 09/12/2012

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 16 Juil - 21:45

Je n'ai lu ni l'un ni l'autre, mais - sans rentrer dans des considérations fort longues - il faut parfois se méfier de ses propres impressions, car bien souvent, qu'elle soit bonne ou mauvaise, la première version que l'on connaît sera très souvent préférée aux suivantes, quelles que soit leurs qualités. Prenez Goldorak. Imaginez que l'on nous ressorte une super version remastérisée et redoublée, respectant les dialogues, et on se retrouve avec du Grendizer et Duke Fleed - et aucun des quadra du site ne sera séduit [c'est un effet que j'avais appelé l'effet Superman - à retrouver quelque part sur le forum]. Que dire du Kalevala dont la traduction moderne de Gabriel Rebourcet pose problème tant son vocabulaire spécifique peut être une contrainte à la lecture - d'aucun lui préférant la vielle traduction de Jean-Louis Perret de 1927 (presque 100 ans) ? Et je n'évoquerai même pas la nouvelle traduction de Tolkien ! C'est parce que nous sommes habitués à notre version, celle qui pour nous sert de référence, d'étalon ; c'est parce que l'école et les livres de nos parents nous habituent à un style d'écriture, à une prose particulière qui s'inscrivent dans une époque - celle à laquelle on est confronté et qui ne correspond ni à la mouvance littéraire, ni à l'état de la recherche (je pense ici à la génétique textuelle) pour établir les manuscrits et les traduire. Alors à quel saint se vouer : fidélité, recherche, lecteur, sentiment personnel ? Je possède trois versions différentes de Lancelot ou du chevalier de la charrette - et toutes les versions ont des avantages et des désavantages. Mais quoi que l'on choisisse, je pense qu'une traduction doit avant tout s'adresser à ses lecteurs - ceux d'ici et de maintenant - pas ceux d'hier, d'ailleurs ou de demain. Elle doit donc s'inscrire dans une modernité particulière qui, de par sa nature, remettra forcément les canons des versions antérieures en cause. Et ainsi, au final, ne serait-ce pas le lecteur qui s'en sort gagnant, lui à qui l'on propose de multiples possibilités de lecture et donc d'accès, pour une œuvre unique ? Encore faut-il bien sûr que les versions précédentes demeurent disponibles, mais c'est une autre question.

Petit lien sur les bonnes ou les mauvaises traductions : Fabula.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles


Dernière édition par Astre*Solitaire le Sam 20 Avr - 16:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 4010
Date d'inscription : 18/01/2012

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 16 Juil - 23:30

Voyageur Solitaire a écrit:
CAS sans ses accents incantatoires, ce n'est plus CAS... Très peu pour moi, on ne rigole pas avec ces choses là. Le charme premier de ses écrits, ce sont ses longues phrases, ornées, riches, au vocabulaire volontiers archaïque et étudié, au rythme particulier. A l'image de ses atmosphères sensuelles et décadentes, flamboyantes. Toucher à ça, c'est dénaturer son œuvre quelque part.
Hum, es-tu certain que "tout" cela disparaisse ?
Incantatoire ? J'ai du mal à voir ce que cela représente.
Néanmoins, j'espère vraiment que le vocabulaire recherché est toujours présent, cela renforçait le côté antique et hermétique.
N'ayant pas lu CAS en VO, ni dans cette nouvelle version d'ailleurs, je me sens incapable de faire un procès d'intention d'une nouvelle édition.
Je préfère lire la VF d'abord, avant de découvrir les reproches que certains lui font. Je n'ai donc pas cliqué sur les liens ... pour l'instant.
Puisqu'on cite Jules Verne, je trouve justement que l'emploi de mots datés ou désuets comme "cynégétique" par exemple fait totalement partie du charme rétro, je n'aimerais pas qu'on y touche, cela nous plonge dans une atmosphère. Par contre, quand Verne nous énumère le catalogue de la faune pendant des pages de remplissage (recopiant ses extraits d'encyclopédie) comme s'il était rémunéré à la ligne, cela fait des lourdeurs insupportables : dans ce cas précis, je serais favorable à une modernisation de style en supprimant les abus.
Pour revenir à CAS, je pourrai éventuellement me pencher sur les éditions françaises de Zoothique que je possède, pour faire cette comparaison, mais je doute d'avoir le temps pour le faire.

Sinon, Mnemos m'a contacté cette semaine pour savoir si j'avais reçu mon paquet, ce qui n'était toujours pas le cas et commençait à m'inquiéter pour de bon. Je me le suis fait livrer à une autre adresse finalement histoire d'être certain que quelqu'un allait pouvoir le réceptionner. C'est chose faite, avec un colis reçu samedi. Ouf ! Malheureusement, je ne pourrais le récupérer avant plusieurs semaines, voir un ou deux mois.
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 13 Aoû - 18:19

Voici un lien venant du site la clef d 'argent
Maison d'édition que je vous conseille pour la qualité des ouvrages proposés
CAS y tient une grande place.
http://clefargent.free.fr/casmith.php
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 13 Aoû - 19:58

Voici les reflexions de Philipe Gindre sur cette réalisation mnémos dont il m'a fait part.
_______________________
Vous ne vous souvenez sans doute pas de moi,mais vous m'aviez très gentiment dédicacé votre Nostalgie de l'Inconnu
Si, si, je m'en souviens très bien, ça n'arrive pas tous les jours.


Je reviens vers vous pour vous demander votre avis sur cette nouvelle traduction de Smith par mnémos.
En quelques mots: elle a le mérite de la cohérence car l'équipe a travaillé de concert, avec des consignes claires, ils se sont consultés régulièrement, de ce point de vue là c'est très positif.
Par contre, j'avais été étonné, lors de la présentation, d'entendre mettre en avant le fait qu'il était nécessaire d'être "près du texte". C'est parfois indispensable, notamment lorsque des auteurs traitent de spécifiques à la langue qu'ils emploient et où il est difficile, même en l'absence des fameux jeux de mots intraduisibles, de "faire comme si" le texte avait été écrit en français. S'agissant de Smith, j'ai toujours eu l'impression qu'il était possible de se laisser aller, toutes proportions gardées, de tendre vers quelque chose que Smith lui-même aurait écrit s'il s'était exprimé en français. C'est toujours illusoire, bien sûr: si le hasard l'avait fait naître dans un pays francophone il aurait écrit autre chose, et n'aurait peut-être pas écrit du tout, mais disons que lorsqu'un auteur touche à des choses aussi universelles, et lorsqu'il les exprime par le biais de la nouvelle ou du poèmes en prose, sous des formes proches de ce qui existe en Français, on peut essayer de se rapprocher d'une écriture idiomatique et "faire semblant d'y croire". Je me souviens, et cela m'avait très plaisir bien sûr, que Jean-Pierre Dionnet avait dit sur son blog que Nostalgie de l'Inconnu donnait l'impression d'avoir été écrit directement en français, ce qui est rare en traduction. Mais c'est une approche qui est jugée aujourd'hui un peu archaïque, je crois.
Dans ces nouvelles traductions, on sent que l'idée est que le lecteur sait qu'il s'agit de textes anglais, et que donc on peut se permettre de coller davantage au texte. C'est ce que je trouve dommage, dans ce cas précis. Par contre, tout cela a été fait par des gens très compétents et, ce qui ne gâte rien, les livres sont très beaux.

Cordialement,

Philippe Gindre

La Clef d'Argent - littératures de l'imaginaire - 9 rue du Stade - 39110 Aiglepierre - France
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeSam 23 Sep - 15:11

Avec la sortie de Zothique en édition brochée et la suite à venir l'année prochaine
il sera intéressant de suivre le succès ou non auprès du public
pour espérer ou non une sortie exhaustive de l'oeuvre de CAS traduite en français chez mnémos ou d'autres éditeurs.
Avec -revons un peu- une traduction plus fidèle que la précédente.....
Revenir en haut Aller en bas
vulcain




Masculin Messages : 57
Date d'inscription : 03/01/2015

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 3 Mar - 12:50

Bonjour à tous
ça faisait longtemps !
depuis la parution chez mnémos de l'intégrale de Smith avez vous pu vous faire une opinion définitive des traductions des 3 volumes ?
A la lecture de celles ci avez vous pu les comparer avec celles des NéO ?
Vos réponses sont les bienvenues.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2356
Date d'inscription : 09/12/2012

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeDim 3 Mar - 19:38

Sincèrement, je n'ai en ce moment absolument pas le temps. Je ne dis pas, un jour, d'essayer de faire une comparaison raisonnée. J'ai lu trois nouvelles depuis que j'ai le coffret - soit une par mois - ce qui donne une idée de mon rythme. Cela me semble bien écrit, donc bien traduit. Il y a de temps en temps des passages où j'aurais préféré une autre mélodie de la phrase, mais l'originale en anglais doit sûrement posséder une rythmique que la traduction n'est pas forcément à même de proposer.
Mes reproches vont à chaque fois aux scénarios que je trouve souvent légers, voire limites. Mais les ambiances sont particulièrement réussies. La lecture est sincèrement agréable.

Par contre, vue que la discussion concerne CAS, je nous suggère de la déplacer dans le forum qui lui est dédié. Si vous êtes d'accord je m'occuperais de la mettre au bon endroit, avec le message précédent de Vulcain.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 4010
Date d'inscription : 18/01/2012

CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Le bac à sable   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitimeLun 4 Mar - 11:48

Et bien non, toujours pas pu commencer ma lecture des CAS. Il faut dire que j'ai plein de lectures en retard. Il risque de me falloir quelques années pour que je commence à mon rythme actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: CLARK ASHTON SMITH   CLARK ASHTON SMITH - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
CLARK ASHTON SMITH
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» UBBO-SATHLA-CLARK ASHTON SMITH
» LE DIEU CARNIVORE-CLARK ASHTON SMITH
» L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH
» LA MORT D'ILALOTHA- CLARK ASHTON SMITH
» INTÉGRALE CLARK ASHTON SMITH CHEZ MNÉMOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: Clark Ashton Smith-
Sauter vers: