AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -18%
Promo sur la barre de son TV Bose Solo 5
Voir le deal
139 €

 

 MILLARWORLD

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Long John Silver

Long John Silver

Masculin Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 47
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Mar - 10:25

REBORN
MILLARWORLD - Page 2 Reborn

Mark Millar au scénario et Greg Capullo aux dessins, dont c'est la première collaboration si je ne m'abuse, belle équipe que voilà qui s’attaque à l’après vie. Qui a-t-il après la mort ? C'est ce que va découvrir Bonnie Black, une vieille femme fragile que la mort effraie. Après son trépas, elle réapparaît, jeune, dans une autre réalité, un monde médiéval fantastique en guerre. En plus coup de bol (ou pas) elle est l’élue... L'élue de quoi, ben lisez le...

Voilà une fois de plus un concept de base fort sympathique et un mélange SF med-fan un peu surprenant. Mais cette fois (et ce n'est pas la seule) je n'ai pas accroché. Si si, je ne voue pas une adoration sans bornes et aveugle à Mark Millar et je concède qu'il a parfois quelques défauts dans ses titres. Ici le récit enchaîne (trop) vite sur l'action et on se retrouve avec une histoire assez banale, où l'intrigue est pour le moins fort simple et la fin sans surprise. Je vais être dur mais c'est tout juste bon à servir de synopsis pour une série TV. C'est d’ailleurs le cas puisque suite au rachat de MillarWorld par Netflix, il est prévu d'adapter Reborn entre autres.

J'ai pas dû donner très envie de le lire celui-là. Mais c'est peut être moi qui suis passé au travers. Le côté action qui m'a emporté dans Chrononauts m'a peut être raté cette fois ci. Par contre ce qui ne m'a pas déçu ce sont les magnifiques planches de Greg Capullo. Je suis toujours aussi fan de son travail que le jour où je l'ai découvert dans Spawn. C'est soigné, fouillé, agréable à regarder et dynamique. En plus il peut dans cette histoire dessiner des cornes, des dents, des griffes, des corps disproportionnés et il est un maître dans ce domaine.

Bon ça reste une histoire sympathique mais ce qui m'incitera à la relire ce sera sans conteste les dessins. A vous de voir si vous accrochez plus que moi...


Dernière édition par Long John Silver le Lun 27 Juil - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3667
Date d'inscription : 18/01/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Mar - 18:01

J'apprécie l'arrière-plan de la couverture mais moins l'arrière-train du personnage, ou la globalité du personnage d'ailleurs. Non en fait, c'est surtout la cape que je trouve ratée, comme non finalisée. Idem pour la coiffure et le chapeau, je ne suis pas fan.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 2015
Date d'inscription : 09/12/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Mar - 18:05

Y'a pourtant de l'idée : pistolaser et sabre, cape façon trois mousquetaires et couvre-chef avec de l'informatique dedans. C'est vrai que la forme du chapeau... Par contre, la menace au loin, on dirait un remake de l'œil de Sauron.
L'arrière-train de la dame ne me dérange pas.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3667
Date d'inscription : 18/01/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Mar - 18:12

J'ai dit l'arrière-train pour faire écho à l'arrière-plan, c'est tout. Il est plutôt pas mal : je vais mettre 6/10 à cet arrière-train. C'est la première fois que je mets une note à un arrière-train. Et en plus je viens de voir Snowpiercer. OK j'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 2015
Date d'inscription : 09/12/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Mar - 18:18

lol!
Ces petites pointes d'humour sont tellement vivifiantes ^^.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver

Masculin Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 47
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Mar - 8:51

MILLARWORLD - Page 2 Empress-cov-24bd9

Le pitch : Pour sauver ses enfants, Emporia décide de tourner le dos à son mari et de partir à l’autre bout de la galaxie avec l’aide de son garde du corps. Le seul problème, c’est que son mari est un empereur sanguinaire, prêt à mettre l’univers à feu et à sang pour lui faire payer sa trahison.

Coincée entre les films Les Nuits avec mon Ennemi et Star Wars, voilà où ce trouve cette histoire de Mark Millar. Rien de moins que ça ! Il faut reconnaitre que la violence conjugale n'est pas un thème commun dans le monde des comics. Même si, ici, elle est plus psychologique et surtout suggérée. Une fois de plus Millar nous livre une bonne amorce d'histoire mais, hélas, ensuite cela devient un peu faiblard à mon humble avis. C'est sympa à lire, ça va une fois de plus à 100 à l'heure mais du coup ça manque un peu de développement. Il y beaucoup (trop) de personnages dans cette famille et ils sont donc à peine survolés. Là où le sujet méritait de creuser la psyché des acteurs, l'auteur choisit de conserver une ambiance assez légère.
Il faut le reconnaitre, hélas, encore une fois Millar assure le service minimum. Une bonne idée mais une intrigue basique limite bancale parfois. C'est sympa à lire mais pas du niveau de ce qu'il est capable de faire de mieux. C'est sorti à l'époque où il devait faire vivre sa boite et cela se sent un peu... Surement encore une base à une adaptation sur petit/grand écran plutôt qu'un comics destiné à un grand avenir...

Mais qui s'occupe du dessin ? Stuart Immonen, un mec que l'on dit capable de tout dessiner. Il est commun du changement de style et jusque là ne m'avait pas vraiment séduit. Mais bon, là, je suis bien obligé de reconnaitre que c'est un grand artiste au trait sûr et au style dynamisme. Il devrait toujours dessiner ainsi ! Mais peut être n'a-t-il pas chez les grosses maisons d'édition le temps que lui a donné Millar pour livrer un travail aussi léché. Sa meilleure production à ce jour de mon point de vue.

En me relisant, je me trouve un peu dur avec Millar, ce comics reste quand même parmi ce qui se fait de mieux dans l'océan de productions américaines. Si ce n'était pas son nom sur la couverture peut-être serai-je plus gentil... En tout cas le point fort reste comme souvent chez Millarworld le dessin et ce sera là aussi la principale raison qui me fera relire ce livre.


Dernière édition par Long John Silver le Mer 29 Avr - 7:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3667
Date d'inscription : 18/01/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Mar - 22:19

Merci pour cette nouvelle présentation... Je passerai mon tour a priori sur ce titre.
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver

Masculin Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 47
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Mar - 9:14

MILLARWORLD - Page 2 Album-cover-large-39033
Première production de l'ère Netflix pour Mark Millar, voici The Magic Order. Série évidemment destinée à être adapté par la chaine. De toute façon, Netflix prévoit d'adapter tout le catalogue de Millarworld. J'espère qu'ils le feront aussi bien qu'Amazon avec The Boys... Je m'égare !

Le pitch : Cinq familles de magiciens ont prêté serment : celui de protéger les humains des créatures qui rôdent dans la nuit. Mais un ennemi a mis en place un plan implacable et se débarrasse des membres de l’ordre l’un après l’autre...

Déjà, heureusement que le résumé nous dit qu'il y a cinq familles parce que ce n'est pas clair clair dans le comics. On s'en doute bien mais le nombre n'est jamais donné explicitement. Ce n'est pas grave mais soit cela veux dire que le volume 1 ne sera pas le seul (comme souvent avec Millar), soit c'est une préparation de la série TV. Détail insignifiant mais je n'aime pas quand le résumé en dit trop...

Donc des magiciens vivraient à côté des moldus gens normaux et régleraient leurs comptes à grand coup de baguettes magiques. Voilà qui me rappelle l'histoire d'un gamin à cicatrice frontale passant le plus clair de son temps dans une école... Ben, oui, c'est exactement ça, Millar nous livre sa version d'Harry Potter. Alors, avant d'aller plus loin, je n'ai pas lu les livres (que tout le monde me dit très biens) et ne peux comparer qu'aux films. Films que j'ai trouvés sympas mais quand même un peu gnangnan parfois. Là les gamins sont grands donc on évite la nécessité d'être tout gentillet et plein de bons sentiments. OUF !

Les protagonistes principaux sont les enfants d'un grand magicien Leonard Moonstone (ouais, il ne s'est pas foulé pour le nom), Regan, le bon fils, gay, qui suis les traces de son père, Cordelia, la fille incontrôlable et auto-destructrice, et Gabriel, très doué mais qui a abandonné la magie suite à une tragédie personnelle. Déjà on voit que les personnages sont un peu plus développés que dans Empress. Ce qui fait d’ailleurs toute la différence et rend l'histoire plus intéressante.
Autre chose d'intéressant, les magiciens ont une vie privée au milieu des simples mortels tel Spider-Man qui redevient Peter Parker une fois la toile raccrochée. Ils ont donc des jobs improbables pour certains ou fort logiques comme Leonard qui est Illusionniste sur les grandes scènes de théâtre. C'est là que Millar a glissé sa dose d'humour habituelle qu'il sait savamment doser. Car n'oublions pas que c'est également un thriller et qu'il ne faut donc pas trop tomber dans la rigolade. A noter également une petite touche lovecraftienne...

Un savant mélange que voilà et surtout une sauce difficile à faire prendre. Mais c'est quand même Mark Millar et il s'en sort de mains de maître même s'il reste un petit côté "sur commande" pas très dérangeant. Je désespérais de retrouver ce qui faisait la magie de ses meilleures histoires. Avec en plus une vraie fin même s'il reste une large porte ouverte pour une suite (ben oui, on sait jamais, la saison 1 de la série marcherait...).
Détail, mais le début du deuxième épisode avec Cordélia enfant, m'a fait mourir de rire. J'en souris encore en y repensant...

Reste le dessin ! Cocorico ! C'est Olivier Coipel le français qui bosse surtout chez Marvel qui s'y colle. Bon, ben, comme d'habitude Millar prend l'un des meilleurs et il n'y a rien à redire. C'est très beau ! A ses superbes planches s'ajoute une colorisation, de Dave Stewart, adaptée à l'ambiance du comics. Elles sont peintes et cela sert le côté surréaliste de l'histoire.

Bilan, même si l'on retrouve les ficelles habituelles du scénariste et sa façon d'aborder certains de ses personnages. Même si cette histoire va très vite et que l'on aurait pas craché sur six épisodes de plus. Voilà l'une des meilleures productions de Millar : c'est simple, efficace, marrant et beau !


Dernière édition par Long John Silver le Lun 27 Juil - 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3667
Date d'inscription : 18/01/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Mar - 9:57

Alors celui-là, j'espère pouvoir le dénicher et le lire un jour ! Je pensais déjà à H.Potter avant que tu ne le mentionnes. Je me demande s'il n'y a pas un petit côté Umbrella Academy aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver

Masculin Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 47
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Mar - 11:06

Il faudrait que je relise UA pour vraiment répondre mais je n'ai pas trop envie ayant été un peu déçu.
Mais je pense qu'UA est plus proche d'Harry Potter que The Magic Order.
Les seuls vrais points communs ici sont la magie et les baguettes. L'ambiance est bien différente ! (pas de balais, pas de prof foldingue, pas de bonbons surprises...)

Ps, j'ai corrigé les fautes d'orthographes dans mon message précédent. Embarassed  J'espère les avoir toutes vues...
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 2015
Date d'inscription : 09/12/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Mar - 17:05

Rassure-toi, on en fait tous, moi le premier. Mais c'est vraiment sympa pour le lecteur de revenir exprès les corriger. Merci à toi.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3667
Date d'inscription : 18/01/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Mar - 18:57

Long John Silver a écrit:


Ps, j'ai corrigé les fautes d'orthographes dans mon message précédent. Embarassed  J'espère les avoir toutes vues...
Merci beaucoup. J'en avais vu une qui me démangeait mais je ne pouvais pas éditer ton message, faute de droit. Mais c'est bon, elle a disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver

Masculin Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 47
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Juin - 9:53

Deuxième production de Millar sous l'ère Netflix, voici Prodigy.
MILLARWORLD - Page 2 Prodigy-vf
Le pitch : Edison Crane est l’homme le plus intelligent de la planète. Titulaire du Prix Nobel, compositeur de génie, expert dans tous les domaines et champion de niveau olympique, il n’y a aucun défi qui l’arrête. Il est d’ailleurs l’atout caché des gouvernements de toute la planète pour résoudre les problèmes les plus ardus !

Voilà au moins un résumé qui en dévoile peu... Mais du coup qu'est-ce qui se cache derrière tout ça ? Mark Millar a cette fois mis dans un shaker Sherlock Holmes, Indiana Jones, Evel Knievel, une bonne dose d'invasion extradimensionnelle et une pincée d'humour et il en a sorti un comics. Bon autant le dire tout de suite, ce n'est pas aussi bien que Magic Order, mais cette BD à des qualités indéniables.
L'entame tout d'abord, comme souvent le premier épisode est le meilleur chez Millar et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Efficace et marrant !
Le développement qui va à cent à l'heure, normal vu la vitesse à laquelle notre héros pense. C'est rondement mené même si l'on a vraiment l'impression de voir l'un des trois Indiana Jones (quoi ? qu'ouïe-je, il y en a après le 3, non, c'est impossible, je m'en souviendrais !).
Le dessin, même si Rafael Albuquerque n'est pas mon préféré chez les partenaires de Millar, il est de bonne facture et surtout très dynamique.

Alors qu'est-ce que je n'ai pas aimé ? Ben rien en fait, c'est très sympa à lire. Mais c'est sans surprise, je voyais la fin arriver de très très loin, c'est dommage, mais pas dommageable pour le plaisir de la lecture. Mais la principale faiblesse, à mon sens, réside dans le personnage lui-même. Il est omniscient et presque omnipotent ça laisse pas beaucoup de marge pour lui trouver un adversaire à sa mesure et de ce fait dévalorise l'intérêt que l'on pourrait lui porter. J’appelle cela le paradoxe Superman. Toutefois, Millar lui donne une caractéristique logique mais plutôt rare chez un héros. C'est une vraie tête à claque, assez suffisant et qui aime s'entendre parler.

Bilan : un comics agréable et de qualité, que je conseille de lire mais peut-être à ne pas ranger dans sa bibliothèque car je pense que c'est le genre de BD qui ne bénéficiera que d'une seule lecture.


Dernière édition par Long John Silver le Lun 27 Juil - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3667
Date d'inscription : 18/01/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Juil - 15:27

Long John Silver a écrit:
MILLARWORLD - Page 2 The-magic-order-vf
Première production de l'ère Netflix pour Mark Millar, voici The Magic Order...

Lu. Bonne surprise en effet malgré un pitch qui me laissait un peu sur la réserve au départ, à savoir des groupes claniques de super héros façon Dr Strange qui doivent combattre d'autres magiciens et d'autres forces occultes avec une touche Lovecratienne. Le début rappelle forcément The Watchmen car ça commence avec l'élimination d'un mage, puis d'autres prévues, par un mage assassin redoutable et inconnu. En lisant le pitch, on n'a pas l'impression que Millar innove. Seulement voilà, il y a la manière, c'est vraiment bien foutu. Il y a du suspense, des surprises. Question dessin, c'est très efficace.
Ceux qui auront peur d'un côté Harry Potter pourront être rassurés, le ton est nettement plus mature, et il n'a pas d'école de sorciers. Il y a un petit côté crû et adulte : le ou la commanditaire des crimes est un(e) bel(le) psychopathe. On a droit à une mini scène de sexe un peu SM rappelant certaines tenues qu'on pouvait voir sur des couvertures de Metal Hurlant (typiquement celles de Nicollet). Mais ce ne sont que des détails par rapport à l'histoire. Celle-ci peut se lire en one shot car elle a une vraie fin.
Clairement, Millar a semé ses pions pour d'autres histoires à venir, les ingrédients et le potentiel sont là. Bien joué.
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver

Masculin Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 47
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Juil - 15:49

En fait, je réalise que j'ai un problème avec Mark Millar. Oui, oui, après toutes ces années à vanter la qualité de sa narration. C'est que je le connais trop bien et qu'il ne me surprend plus. Il n’innove plus mais réinvestit ses recettes qu'il maîtrise excellemment bien (en général). C'est surement pour cela que ma critique ne met suffisamment pas en avant certaines de ses qualités...
Je pense que Morrison, aujourd'hui, est passé devant lui dans mon top 2 des scénaristes écossais. ^^ Mais je garde toujours un œil sur ce qu'il produit.
En tout cas, heureux que tu aies apprécié !
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver

Masculin Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 47
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 10:39

Quand deux messages plus haut VIC disait que Mark Millar n’innove pas, il avait raison. Au niveau des thèmes qu'il explore, en effet, il ne crée pas grand-chose de neuf. Mais il le fait toujours en le modernisant ou en lui donnant un aspect plus réaliste. Kingsman Services Secrets n'échappe pas à cette règle.
MILLARWORLD - Page 2 51zHJH0zDRL ou MILLARWORLD - Page 2 Album-cover-large-34369 ou MILLARWORLD - Page 2 Kss
Au moment de la sortie de Casino Royale Mark Millar et son réalisateur attitré Matthew Vaughn trouvèrent que pour un reboot de la licence 007, cela manquait cruellement de retours sur les origines du personnage. Constat que je partage à 100% avec eux. D’ailleurs je ne suis pas un grand fan de ce film... Les deux auteurs décidèrent donc de réaliser leur propre histoire d'espionnage qui présenterait l'entrée au service du MI6 d'un jeune homme issus des quartiers pauvres. les scénaristes écrivirent en parallèle le comics et le scénario d'un film.
Le film rencontra un succès bien supérieur au comics et j'ai pu lire de-ci de-là que c'était justifié. Je m’insurge devant une telle ignominieuse affirmation! J'ai vraiment apprécié le film mais je le trouve très tape à l’œil ce qui n'est pas le cas du comics. Ce côté exagération du film est cohérent et lui donne une certaine identité. Mais c'est au détriment du reste et en particulier du héros principal. Dans le comics le personnage principal est bien plus attachant et sa vie de m...de est bien plus réaliste. C'est là, que l'on retrouve la patte de Millar, dans ce côté réaliste ! Oui, bien sûr il y a des gadgets d'espion à peine crédibles, mais en parallèle on a de la crédibilité dans la description du quotidien de ce zonar.
J'ai lu aussi que le scénario est bien plus pauvre dans le comics... Ben que les gens qui ont écrit ça le relisent ou/et revoient le film parce que dans l'un comme dans l'autre c'est bien pauvre. Mais ce n'est pas là que réside la force des deux œuvres. Oui, dans le film, il y a toute cette histoire repiquée à la table ronde mais il ne faut pas s'y méprendre ce ne sont que fioritures destinées justement à faire du remplissage !

Bon je crois que tout le monde aura compris que je trouve le comics bien plus intéressant que le film (même si je le redis : j'ai vraiment aimé celui-ci, je parle du premier bien sur !). Il faut concéder que le rapport à un livre est fort différent de celui à un film et c'est peut-être là que réside la différence entre les détracteurs du comics et moi-même.

Fichtre, j'ai oublié de parler des dessins ! Plus jeune Millar rêvait de travailler avec Dave Gibbons... Oui, oui l'autre papa des Watchmen. Il a des gouts de luxe le bougre ! Eh bien, voilà qui est fait puisque c'est ce dernier qui se colle aux dessins de Kingsman et ainsi en fait une production purement british (les trois auteurs venant de Grande Bretagne). Ce sont des dessins de bonne facture même si j'ai connu un Gibbons bien plus soigneux des détails que dans ces pages. Dommage mais si l'on n'est pas aussi pointilleux que moi, cela doit passer.

Bref, voilà une bonne petite histoire sincère où Millar délaisse (presque) le cynisme qu'il affectionne tant. Un bon moment à passer dans ces pages, à mon humble avis. D'autant plus qu'il vient de ressortir au prix de 10€  jusqu’à la fin de l'année. A glisser sous le sapin les amis ! Le seul vrai reproche que je ferrais à cette troisième édition, c'est qu'ils ont mis en couverture les personnages du film. Je comprends que c'est pour attirer de nouveaux lecteurs parmi ceux qui ont aimé le(s) film(s) mais ça n'a quand même aucun rapport avec le contenu !
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3667
Date d'inscription : 18/01/2012

MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitimeMar 27 Oct - 3:44

Merci pour ce retour. Effectivement la dernière couverture jure par rapport aux autres. Je n'ai pas vu le film Kingsman, mais si l'occasion se présente... Idem pour le comics, même si je sature depuis longtemps sur 007. Je pense que je reste nostalgique de la période Goldfinger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MILLARWORLD - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: MILLARWORLD   MILLARWORLD - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
MILLARWORLD
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les Comics-
Sauter vers: