AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 LE TRANSPERCENEIGE

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeVen 25 Oct - 20:33

LE TRANSPERCENEIGE Le_tra11

Il y a plusieurs mois que je souhaitais faire un article sur cette BD.
Je comptais le faire en hiver à cause de sa thématique, mais voilà que j'ai découvert l'affiche du film dans les rues.

Le Transperceneige est une bande dessinée de science-fiction post-apocalyptique française en noir et blanc créée par Jacques Lob (scénario) et Jean-Marc Rochette (dessin), publiée du 1er octobre 19821 au 1er juin 19832 dans le magazine (A SUIVRE) et éditée de février 1984 à septembre 2000 par Casterman. La série a été poursuivie et terminée par le scénariste Benjamin Legrand, remplaçant Jacques Lob en 1999.

Le premier album est récompensé du Prix Témoignage chrétien au Festival d'Angoulême 1985.
C'est un tome indépendant.
Le réalisateur coréen Bong Joon-ho l'adapte au cinéma en 2013.


Synopsis
:

Après un cataclysme climatique, les survivants de l'espèce humaine sont enfermés dans un train gigantesque qui roule éternellement. Ce train est très hiérarchisé, avec des wagons dorés en tête où vit l'aristocratie, jusqu'aux wagons des pauvres en fin de convoi. Des wagons militaires assurent la sécurité et des wagons potagers l'alimentation. Le héros, Proloff, issu des wagons de queue, remonte le train afin de comprendre la situation, suite à des événements horribles qu'il refuse d'évoquer à ses interlocuteurs.


J'ai recontré B.Legrand lors d'une séance de co-dédicaces avec Philippe Druillet, dont il a scénarisé Delirius 2.
Jacques Lob avait scénarisé Delirius 1 et le 2 était resté inachevé avec sa mort en 1990.
C'est donc B.Legrand son "disciple" (je cite ses propres mots), qui, suivant les traces de son mentor, qui a continué et Delirius 2 et le transperceneige.



LE TRANSPERCENEIGE Transp10

Mon avis :


Laissez vous emporter par le premier tome qui vous donnera sans doute envie de découvrir les suivants.
Le thème fait penser au cycle de la Compagnie des Glaces, mais dans un huis-clos bien plus désespéré, plus mature, plus sombre... à l'image d'un goulag peut-être.
Le dessin en noir et blanc convient d'ailleurs parfaitement à l'ambiance.
Quant au scénario, il avance sans concession à un rythme implacable.
Car en dehors de ce train, il n'y a plus rien. L'humanité roule dans un train à toute allure, car s'arrêter serait synonyme de mort dans cet univers cataclysmique envahi par un froid inhumain.
On peut penser aussi à certains récits d'anticipation d'Enki Bilal, familier des univers neigeux, et des castes des pays de l'ex-URSS.

Parue au début des années 80, on peut la considérer aujourd'hui comme un classique de la BD de SF.
Elle est justement rééditée cette année 2013 en intégrale des 3 tomes.


  1 Le Transperceneige, Casterman « Les romans (A SUIVRE) », (ISBN 2-203-33418-5), février 1984
  Scénario : Jacques Lob - Dessin : Jean-Marc Rochette

  2 L'Arpenteur, Casterman, (ISBN 2-203-33480-0), octobre 1999
  Scénario : Benjamin Legrand - Dessin : Jean-Marc Rochette

  3 La Traversée, Casterman, (ISBN 2-203-33489-4), septembre 2000
  Scénario : Benjamin Legrand - Dessin : Jean-Marc Rochette



Je ne sais pas encore ce que vaudra le film, dont voici l'affiche :

LE TRANSPERCENEIGE Snowpi10
Revenir en haut Aller en bas
Albatur

Albatur


Masculin Poissons Messages : 2360
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 47
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeVen 25 Oct - 21:20

Je ne savais pas que le film était tiré d'une bd.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeVen 25 Oct - 21:49

Le forum est là pour ça ! cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeVen 5 Sep - 17:05

J'ai vu le film - à la fois intéressant et ... non tient, c'est bête, va maintenant falloir que j'écrive une critique : Arrow à suivre.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeVen 5 Sep - 23:24

Pas lu la bd, ni le film, faudra que je m'y mette pour les deux, le sujet m'intéresse. Par contre j'ai peur que le film soit un poil trop grand public commercial, enfin bon à voir et à lire.

Astre puisque tu parles de critique, n'oublie pas de faire celle de Drag me to hell, puisque tu en avais parlé, j'ai des choses à dire sur ce film.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeSam 6 Sep - 7:43

J'ai entendu un critique de ciné parler du film plusieurs mois après ça sortie. Il trouvait le film plutôt bon, une sorte d'ovni : Hollywood aurait confié la réalisation au cinéaste sud-Coréen qui en aurait profité plutôt pour faire un film à contre-courant de ce qui était attendu, soignant l'esthétique visuelle, en y injectant pas mal d'éléments personnels (ses thèmes de prédilections de ses films précédents), avec beaucoup de liberté. Rajoutons à cela le côté satyre sociale de la bd. Le résultat serait hybride et plutôt bizarre, mais intéressant. Le critique disait donc que c'était un faux blockbuster en fait, ça en avait l'apparence alors que ce serait plus un film d'auteur. Bref, ce serait assez contradictoire.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire


Masculin Messages : 2287
Date d'inscription : 09/12/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeSam 6 Sep - 22:23

Une interprétation qui n'est pas fausse. Je dirais que le vrai problème du film repose sur un postulat difficilement soutenable en terme de survie humaine, renforcé par un twist évidemment vers la fin, auquel je n'ai pas cru une seule seconde - et desservie par une fin bâclée, je veux dire en cela, mal ficelée. Par contre, le corps du film est vraiment très bon, entre action, thriller, mystère, personnages bien typés et quelques scènes d'émotions intéressantes (mais une fois encore, mal montées : la grande scène d'émotion, entre les deux personnages forts du film tombe au plus mauvais moment. Cela en est ridicule.). Un film en demi-teinte mais qui tranche véritablement avec les blockbusters étalonnés et qui donc réserve son lot de surprises, d'émotions (pas toujours agréables) et de créativités artistiques assez rafraîchissantes. Je dirais que sans ce postulat de départ incertain et une fin qui part en quenouille, le film est prenant et se laisse voir sans difficulté.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles


Dernière édition par Astre*Solitaire le Mer 30 Mai - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver


Masculin Poissons Messages : 277
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 48
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeMer 10 Sep - 17:51

Je plussoie, 3/4 du film vraiment très réussi mais le dénouement vraiment trop brouillon et limite crédible. Je dis bien dénouement pas la fin qui reste acceptable même si elle est sans surprise.
Globalement j'ai passé un bon moment devant ce film.
Je ne peux hélas comparer à la BD que j'ai croisé étant (trop) jeune et que j'avais délaissé à l'époque. Il faudrait que je remette la main dessus à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeMer 10 Sep - 18:34

J'ai vu le film et mouais c'est pas trop ça, il me semble qu'il s'est éloigné de l'esprit de la bd et que le réalisateur a pris beaucoup de liberté dessus.

Un film décalé, assez particulier, personnellement je n'ai pas vraiment accroché. Certes il est original, et le fait de passer de wagon en wagon avec des décors changeant est plutôt bien vu.
Mais pour le reste c'est assez confus, même si le film se regarde et le dénouement pas très crédible.

Pas sur que les fans de la bd apprécient cette adaptation à l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeMer 10 Sep - 23:20

Coïncidence, un ami partant s'expatrier souhaitant faire du vide dans son habitat parisien m'a fait cadeau de plusieurs magasines de JDR et d'un JDP,entre autres, et de la trilogie du transperceneige en BD.
Sympa !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ce qui veut dire que je pourrai passer la BD à Warlock ou Albatur si ils sont intéressés.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock


Masculin Taureau Messages : 3462
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeMer 10 Sep - 23:38

Ca m'intéresse en effet, comme ça je pourrais comparer avec le film.

Voir les nombreuses différences, et en parler ici par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeMer 19 Fév - 23:37

Et bien j'ai enfin vu le film, qui ne tournait pas sur mon lecteur dvd. Il a réussi à passer sur l'ordi.
Comme vous l'avez dit, la dernière partie est ratée, avec plusieurs maladresses ou clichés. Visuellement, j'ai bien accroché sur les décors d'extérieur enneigés, et j'ai flashé sur les wagons serre et aquarium. C'est plutôt pas mal pour un blockbuster.
La BD en triptyque est bien sûr plus riche. À noter que l'univers de la BD continue de s'étendre :

   1 Le Transperceneige,  février 1984
   Scénario : Jacques Lob - Dessin : Jean-Marc Rochette

   2 L'Arpenteur, Casterman, octobre 1999
   Scénario : Benjamin Legrand - Dessin : Jean-Marc Rochette

   3 La Traversée, septembre 2000
   Scénario : Benjamin Legrand - Dessin : Jean-Marc Rochette

   4 Terminus, octobre 2015
   Scénario : Olivier Bocquet - Dessin : Jean-Marc Rochette

   5 Extinctions vol. 1,  mai 2019
   Scénario : Matz - Dessin : Jean-Marc Rochette - Couleurs : José Villarrubia
Revenir en haut Aller en bas
Long John Silver

Long John Silver


Masculin Poissons Messages : 277
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 48
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeLun 12 Oct - 13:41

Netflix, a sorti une série (pour l'instant 1 saison) sur le Transperceneige. Pas mal du tout, avec des haut et des bas mais esthétiquement très crédible. Par contre, je la trouve assez éloignée de l'intrigue de la BD du moins par rapport aux maigres souvenirs que j'en ai. Il faudrait vraiment que je le relise à l’occasion !
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC


Masculin Messages : 3929
Date d'inscription : 18/01/2012

LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitimeSam 8 Jan - 17:43

J'ai pu lire Terminus il y a quelques années, trop pour que j'en livre ici une critique sans relecture préalable.
Par contre, je viens de finir Extinctions (2019 et 2020 pour ces 2 volumes). Il s'agit d'un préquel qui se passe avant la trilogie. Au menu, les raisons de l'hiver post nucléaire, ainsi que les origines du train. C'est efficace dans son genre. On aborde le récit du points de vue de différents protagonistes, dont un tandem qui rappelle furieusement le film The Road. Je pense qu'il est préférable de lire l'œuvre originale d'abord et d'imaginer ses origines, avant de lire Extinctions. Pour ceux qui voudraient en apprendre plus, comme pour des rolistes qui voudraient jouer dans cet univers, Extinctions apporte de nombreux éléments et explications... tout en en apportant aucune compatible avec le volume 2 et 3 de la trilogie, 2 et 3 semblent donc devenir parallèles. C'est un choix curieux. À moins qu'Extinctions ne soit suivi d'un 3ème opus, vu qu'il se termine par un À Suivre... mais que j'avais interprété initialement comme un hommage au zine de la parution originale. Il y a bien une fin et ce dyptique pourrait tout aussi bien s'achever ici, et reprendre après une ellipse avec le volume 1. Mystère.
À part cela, on a dans ce dyptique un récit assez solide, bon et efficace, plutôt glaçant car assez plausible, avec de l'éco-terrorisme et la folie du pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





LE TRANSPERCENEIGE Empty
MessageSujet: Re: LE TRANSPERCENEIGE   LE TRANSPERCENEIGE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LE TRANSPERCENEIGE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section BD :: Les BD-
Sauter vers: