AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

 

 LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Oct - 18:10

J'aime beaucoup cet artiste, injustement méconnu. C'est très épuré, sans chichis, exubérance ou avalanche d'effets... C'est sobre, classieux et stylé, avec une touche "dandy" dans le style, assez proche du Bowie "sage" qui chantait en costume-cravate impeccable. On retrouve bien ce goût de l'épure et du minimalisme. L'alliance avec Sakamoto est impeccable, donne une oeuvre poétique et rêveuse, qui incite au voyage...
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeDim 11 Oct - 18:46

Effectivement bien trop méconnu, mais c'est souvent le cas des artistes de ce type touche à tout, sans exubérance. Des artistes intelligents, indépendants, loin du star système, qu'on retrouve dans beaucoup de registres. Hélas dans une société musicale qui met en avant la provocation, la vulgarité et les soupes auditives ça n'aide pas à les mettre en valeur.
C'est pour ça que de parler d'un artiste comme David Sylvian est une bonne chose.



Avec le groupe Japan il a aussi collaboré avec Giorgio Moroder sur le morceau Life in Tokyo, avec des sonorités bien dans le style de Moroder.



Ainsi qu'une autre belle collaboration avec le bassiste de Japan, Mick Karn.

Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 13 Oct - 18:18

Pour en revenir à Mick Karn, malheureusement décédé il y a 4 ans c'était également un génial touche à tout à l'instar d'un David Sylvian. Multi instrumentaliste, touchant aussi bien à la New wave, qu'aux musiques tribales et expérimentales, il était très proche de Sylvian. Quand on connait les deux personnages rien d'étonnant, tout les deux sont atypiques et décalés loin du showbiz et de ses fastes. Mick Karn jouait aussi bien de la basse (son instrument de prédilection), que du basson, en passant du saxophone au suona un instrument à vent traditionnel chinois. Au style musical bien caractéristique qu'on reconnait très vite. Un très grand artiste lui aussi.












Dernière édition par Warlock le Ven 15 Déc - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 28 Fév - 19:08


Icehouse



LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 86d6a4b0611ce570eeda3d28a3ee1d64


Groupe australien, Icehouse connu un gros succès dans les 80's. En 1977, Iva Davies fonde le groupe Flowers, mais un groupe écossais portait le même nom. Il donnera alors comme nom à son groupe, Icehouse qui tire son nom de celui des asiles d'aliénés en Australie dans le langage argotique local. Iva Davies est le véritable compositeur du groupe et son âme. Icehouse reste l'un des meilleurs groupes australiens de ces 40 dernières années.

Les premières prestations du groupe se feront tout d'abord sur les scènes mineures des clubs et bars de la ville et des environs, interprétant entre autres les meilleurs titres de David Bowie, T-Rex, Brian Eno ou encore Lou Reed et Ultravox.
Signé chez le label Regular Records, le groupe sort en mai 1980 leur premier single « Can't help myself », suivi dans la même année de leur premier album « Icehouse ». Tant l'album que le premier single se placeront dans les têtes des charts nationaux et se vendront à grande échelle.
Ainsi, lorsque l'album « Icehouse » sort en juin 1981 sur le marché international, il est considéré comme étant un album éponyme. Sous son nouveau nom, le groupe termine l'année 1981 en effectuant plusieurs séries de tournées à travers l'Europe , le Canada et les States.
Après plusieurs tournées un peu partout dans le monde, Icehouse fait désormais partie des figures incontournables de la scène musicale de l'époque. Entre temps, plusieurs de leurs singles, dont « Icehouse », « Can't help myself » et « We can get together » font un malheur dans les charts U.S., U.K. et australiens.
En pleine ascension vers la gloire, le groupe se sépare à la fin de l'année 1981. Keith Welsh devient alors manager de plusieurs groupes australiens, tandis que Iva Davies s'adonne à une carrière solo.
En janvier 1982, ce dernier enregistre l'album « Primitive man », en tant que projet solo. L'album sort en septembre de la même année, sous la signature et pour le compte du groupe Icehouse. Ce nouvel opus est un grand succès, tant en Australie qu'en Europe et aux States, propulsé par des hits à succès comme « Hey little girl », « Street cafe » et « Great southern land ».
En vue d'assurer une tournée de promotion de l'album, Iva Davies reforme le groupe, avec ses anciens amis Michael Hoste et John Lloyd, auxquels s'ajoutent les nouveaux membres Robert Kretschmer, Guy Pratt et Andy Qunta.
En 1983, la nouvelle équipe sort l'EP « Fresco » et assure les premières parties de la tournée européenne de David Bowie. En 1984, Icehouse sort un nouvel album intitulé « Sidewalk », contenant les tubes « Dusty pages », « Don't believe anymore » et « Taking the town ».
En 1986, le groupe enchaîne avec l'album « Measure for measure », qui ne manquera pas d'inscrire de nombreux titres, dont « Cross the border », « No promises » et « Baby, you're so strange », dans les sommets des charts.

Avec maintenant quatre albums et plusieurs singles à succès à son actif, Icehouse enchaîne les tournées mondiales. Un show effectué le 14 août 1986 à New York City sera enregistré et donnera naissance à l'album live « Icehouse: Live at the Ritz ».
L'année suivante, Icehouse connaît la plus grande consécration de sa carrière, avec la sortie de l'album « Man of colours ». Vendu à plus de 750 000 copies, cet opus très réussi constitue le best-seller du groupe, se classant dans le Top 50 du Billboard.
L'album est couronné meilleur album de l'année aux ARIA Awards. Les singles « Crazy », « My obsession » et « Electric blue » seront des méga-tubes dans presque tous les charts majeurs du monde.
Durant les années qui suivent, Icehouse se fait rare des devants de la scène. En 1990, le groupe effectue son grand retour dans les bacs avec la sortie de l'album « Code blue », contenant les singles « Big fun » et « Miss divine ».
Après la sortie de la compilation « Masterfile » en 1992 et de l'EP « Spin one » en 1993, ils reviennent vers la fin de l'année 1993 avec l'album « Big wheel ». Par la suite, Icehouse collaborera en 1995 avec le Sydney Dance Company sur la réalisation du spectacle « Berlin », ce qui donnera naissance à l'album « The Berlin tapes ».
Depuis 2001, Iva Davies et sa bande sont continuellement en préparation d'un album, qui devrait s'appeler « Bi-polar poems » et qui jusqu'à maintenant n'a toujours pas vu le jour. En parallèle, Icehouse remasterise ses vieux albums, en y rajoutant quelques « bonus tracks ».

















Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3655
Date d'inscription : 18/01/2012

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeSam 4 Mar - 12:08

Je ne connais pas du tout, donc merci pour cette découverte. Je vais essayer d'écouter ça ce week-end pour faire un commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Donald S

Donald S

Masculin Gémeaux Messages : 371
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 42
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Kim Wilde   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeJeu 14 Déc - 23:58

Les Nuits sans Kim WILDE...mince,cette chanteuse britannique m'avait fichu une trouille bleue avec son morceau Cambodia(surtout les choeurs qui font"ohohohhhoawoaoh)...un vrai trauma d'enfance...dés que je l'entendais,j'étais terrorisé...
Bizarre les gamins...
Aprés pour une bio complète et précise,ne comptez pas trop sur moi,je suis d'humeur fainéante ce soir.
Juste envie de vous faire partager ce morceau qui m'aura tant marqué enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 15 Déc - 17:24

Ah, j'ai déjà parlé de la belle mais dans la partie New Wave qui est plus son genre je trouve. On transférera au besoin.
Un fantasme d'adolescent, un canon et dont j'étais (je suis toujours) fan. J'ai tout aimé d'elle et peut-être même plus certaines chansons moins connues comme House of Salome, ma préférée. Le clip de Cambodia, oui, trop bon.

La belle a une longue histoire d'amour avec la France, elle y possède une maison d'ailleurs et se débrouille en français. Aujourd'hui, elle anime une émission très suivie sur le jardinage, son autre passion (et celle de beaucoup d'anglais).
Pour la fameuse chanson de Voulzy, c'est lui, grand fan, qui l'a approché et lui a demandé s'il pouvait faire une chanson sur elle. Non seulement elle a spontanément accepté mais y a participé... "Laurent, il est l'heure de dormir maintenant... Enlève tes lunettes..."
Elle a reconnu après coup ne pas avoir vraiment saisi le sens des paroles mais quand elle a compris, ça l'a fait rire, elle n'y a rien trouvé à redire et a même revu Voulzy une ou deux fois au hasard d'une émission.

"Les nuits sans Kim Wilde... Sont beaucoup moins belles..."
Tu m'étonnes ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5475
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 15 Déc - 18:09

Kim Wilde... quand j'étais gamin, j'étais amoureux d'elle... I love you Je me rappelle encore la mine du vendeur quand il me vit débarquer à son comptoir, du haut de mes 8 ans, avec des 45 tours de cette chanteuse... Laughing

Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 15 Déc - 19:08

J'ai fusionné dans la New wave.

L'une des chanteuses les plus emblématiques de la New wave et des 80's. Qui a connu le succès que l'on sait à l'époque, ses deux morceaux Kids in America et Cambodia sont des titres fédérateurs par excellence. A noter que ce sont son frère Ricky et son père Marty qui lui écrivaient ses chansons, une affaire de famille en somme.


Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 15 Déc - 19:21

La belle s'est donc lancée dans le jardinage. Mariée et mère de deux enfants, c'est en attendant son fils qu'elle se découvre une passion pour le jardinage, voulant créer un petit jardin pour les premiers pas de son futur bébé.
Depuis, Kim a suivi toute une formation et des cours et elle anime désormais un show très populaire sur ce thème sur la BBC et Channel 4.
Et elle possède toujours une maison en France, en Dordogne.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 15 Déc - 19:23

En Dordogne elle a choisi un très bel endroit, pour la nature, le patrimoine, la gastronomie et le jardinage.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 15 Déc - 19:25

Je crois que c'est une région très appréciée et prisée des britanniques, beaucoup y ont une maison ou une propriété.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 15 Déc - 19:31

C'est le département des 1000 châteaux comme on l'appelle, on en trouve dans tous les coins du département. C'est assez incroyable la concentration de châteaux dans ce département, le patrimoine historique y est d'une grande richesse. Et c'est vrai qu'on retrouve pas mal d'étrangers la bas, attirés par le climat, le patrimoine et la gastronomie du coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 26 Fév - 14:41

Mark Hollis, chanteur de Talk Talk vient de mourir, à 64 ans.

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Rob-el10

Un choc pour moi.
Leur album It's my life restera bien sûr l'album culte. Et au-delà des tubes incontournables de cet album, il y a eu tous les autres, quittant progressivement le commercial pour évoluer vers l'intimisme, le dépouillement, le minimalisme avec des influences jazzy parfois. The colour of spring, Spirit of eden, Laughing stock
Hollis s'était tourné vers ce qu'il aimait, une musique presque expérimentale, profondément originale, émotionnelle. Une musique épurée, minimale, saluée par la critique mais pas du tout commerciale (il s'en foutait), le groupe n'y résistera pas. Après son album solo, il s'était retiré définitivement.

Ce drôle de type avec son bonnet et ses lunettes vertes, toujours un peu triste, timide et mélancolique, a accompagné une bonne partie de ma vie, seul ou avec Talk Talk. Dans mes dessins, dans mes écrits, dans plusieurs de mes voyages, ils sont là. J'ai tous leurs albums, des versions inédites, des remixes somptueux, des "live"… Et les magnifiques pochettes de James Marsh, débordantes de couleurs, d'oiseaux et d'animaux… Ouais, c'était bien la B.O de ma vie quelque part.
Ce soir, seul à la maison, pas d'Internet et téléphone éteint. Faîtes pas chier :
Je passe la soirée avec Mark et ses potes.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5475
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 26 Fév - 17:13


Je n'ai jamais eu de grandes affinités avec ce chanteur ni avec ce groupe mais cette chanson, en particulier, faisait partie de mes "playlists" que je créais sur mes vieilles K7 audio et que j'emmenais en vacances.

64 ans, ce n'est vraiment pas vieux... qu'il repose en paix.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 26 Fév - 19:33

J'avais découvert Talk Talk comme beaucoup avec such a shame, morceau imparable et emblématique des 80's. Mark Hollis c'était une voix, un sourire, une gueule, mais ce qu'on retiendra aussi de lui c'est son indépendance. Après le gros succès de It's my life, le groupe s'est suicidé commercialement, mais Hollis s'en moquait il avait envie de faire ce qu'il voulait…
Sa voix était directement reconnaissable, et bien singulière. Après musicalement je n'aime pas tout, et même si Such a shame et It's my life reste deux morceaux superbes, j'ai une nette préférence pour le premier album du groupe The Party's Over . Typique des 80's dans la veine new wave/electro pop.

RIP l'artiste….

Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 26 Fév - 19:54

Le succès incroyable de l'album It's my life lui avait donné les coudées franches et l'autonomie pour faire ce qu'il voulait. D'autant que les tubes avaient suivi avec l'album suivant, même si ce dernier annonçait déjà le virage.
Effectivement, Hollis a fait ce qu'il voulait, ce qu'il aimait, passant du plus grand nombre à un cercle d'initiés et de fans restreint. Je suis allé faire un tour sur YOU TUBE aujourd'hui et j'ai été agréablement surpris : la plupart des hommages se retrouvent sur ses derniers morceaux, quand il était totalement dans son truc, loin des années tube des 80's. Après, moi-même j'ai parfois du mal avec certains de ses touts derniers morceaux, pas toujours faciles à appréhender. Mais il est resté fidèle à lui-même et à un moment, il a décidé d'arrêter pour se consacrer à sa famille, ses enfants, et il n'est jamais revenu, malgré la pression des fans.

Sinon, d'après ce que j'en ai entendu et lu ici et là, derrière le sourire, c'était quelqu'un d'assez facilement mélancolique, timide et pudique. Le type plongé dans son univers...
Son ancien manager a annoncé qu'Hollis était mort après une brève maladie.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeVen 16 Oct - 21:47

A-HA

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 A-ha_i10

(Image : aha-fr.com)

Un drôle de nom pour un groupe qui a marqué les années 80.
Trois norvégiens, le chanteur Morten Harket, le guitariste Pål Waaktaar-Savoy et le claviériste Magne Furuholmen. A eux trois, ils ont enchaîné les tubes et marqué la musique de l'époque.

Un groupe qui a marqué et bercé toute ma jeunesse... Dans mon trio de tête avec Talk Talk et The Communards. Je suis même allé les voir en concert malgré ma peur de la foule, c'est pour dire.
Aujourd'hui, avec le recul, je réalise combien il est injuste que le groupe ait été trop souvent vu comme du commercial ou encore que Pal et Magne aient été totalement occultés par Morten, le beau gosse de service (qui est bien plus il est vrai, avec une voix bien particulière, montant assez haut parfois. Pourtant en général, je déteste les voix aigues chez un homme mais bon...). Car Pal et Magne sont très bons dans leur partie également, Pal surtout, qui fût la véritable ossature du groupe et qui se cache derrière la majorité de leurs tubes. Musicien talentueux (mêler de la flûte de Pan aux synthétiseurs, fallait oser), auteur-compositeur, il reste la colonne vertébrale du groupe. Mais sa discrétion et sa timidité l'ont maintenu dans l'ombre, surtout face au beau Morten, idole des filles de l'époque et plus charismatique. C'est seulement avec l'âge et la maturité que bien des fans se sont rendus compte de son rôle et de son importance. Magne n'est pas en reste, avec en plus un talent de peintre et de graphiste aujourd'hui reconnu. Et, soit dit en passant, d'après ce que j'en ai vu ici et là, le type a vraiment bien vieilli physiquement.

A-Ha, c'est un son, une voix, aisément, immédiatement reconnaissable. Des clips aussi, assez novateurs et originaux pour l'époque, comme celui, graphique et "BD" de Take on me et sa suite avec Train of thought. Il est dommage que, comme pour Talk Talk, on ne retienne souvent que leurs tubes les plus commerciaux. La plupart de mes chansons préférées sont moins connues, dont certaines romantiques (dans le sens premier du terme) parfois, envoûtantes, d'une mélancolie profonde aussi, comme Living a boy's adventure tale.
Leurs trois premiers albums sont pour moi leur âge d'or, surtout le premier, Hunting high and low, bourré de tubes imparables. C'est clairement à mon avis leur chef-d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3655
Date d'inscription : 18/01/2012

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeLun 19 Oct - 21:48

Il faudra que je me penche un jour sur ce groupe. Je l'avais évité à l'époque à cause de l'image précurseur de boys band. Je découvre seulement maintenant quelques groupes des 80's qui ne m'attiraient pas, et je suis parfois agréablement surpris, en tout cas davantage clément que je ne l'étais à l'époque (j'étais très intransigeant avec les arrangements synthès boîte à rythme). Forcé d'être un fossoyeur du passé vu le désert musical actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3372
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 42
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct - 17:23

Un groupe marquant de la fin des 80's et qui dans son genre est unique. Musicalement je retiens surtout les albums Hunting High and Low et Stay on These Roads. Ce dernier m'a particulièrement marqué grâce à son titre éponyme, le slow qui tue par excellence, et qui reste ma chanson préférée du groupe. Je l'avais en 45 tours et c'est un morceau pour qui j'ai une réelle tendresse. Quand à leur premier album, c'est un sommet du genre et de l'electro pop. Scoundrel Days est déroutant et plus difficile d'approche. Enfin East of the Sun, West of the Moon vaut surtout pour la très belle reprise de Crying In The rain. Après j'ai décroché, mais les voir en concert vaut vraiment le coup.
J'ai vu le groupe en concert il y a une dizaine d'années et c'était vraiment sympa. Pal le plus réservé est le compositeur l'âme créatrice du groupe. Morten le chanteur est directement reconnaissable de part sa voix si marquante. Magne le plus drôle et à l'aise lors des interviews est lui aussi un artiste dans l'âme. D'ailleurs lors du concert que j'ai vu du groupe Magne a dit quelques mots en français du genre " Bonsoir Merci à tous !" en ajoutant en anglais "Voilà ce que j'ai retenu de mon français à l'école" en rigolant de bon coeur par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7647
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitimeMar 20 Oct - 17:29

Scoundrel days est effectivement déroutant, c'est vraiment une autre voie, un autre son quelque part, très loin du romantisme et de la mélancolie de Hunting high and low. Plusieurs morceaux y sont plus énergiques, plus "rock" quelque part et Morten part moins dans les aigus.
Stay on these roads revient aux fondamentaux du début, surtout avec Out blue comes green, ma préférée de l'album.
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA   LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LA NEW WAVE, DE L'ANGLETERRE AUX USA
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Voyage en musique-
Sauter vers: